Infiltration pour tendinite de De Quervain: Tout savoir

Article rédigé par le 23 mai 2023

L‘infiltration pour tendinite de De Quervain est une procédure médicale qui consiste à administrer des injections de corticostéroïdes dans la région affectée pour soulager l’inflammation et la douleur. En cas d’échec des autres traitements, cette approche peut offrir des résultats rapides et efficaces.

Dans cet article rédigé par un médecin, nous allons vous présenter cette technique thérapeutique en détail, en fournissant les informations nécessaires pour mieux comprendre son fonctionnement et ses potentiels avantages.

Tendinite de De Quervain, points essentiels

La tendinite de De Quervain, également connue sous le nom de ténosynovite de De Quervain, est une affection qui provoque une douleur et une inflammation dans la zone du poignet et du pouce.

Elle affecte généralement les deux tendons situés à la base du pouce (Extensor Pollicis Brevis et de l’Abductor Pollicis Longus). Ces deux muscles travaillent ensemble pour permettre l’extension complète du pouce. Leur tendons passent par un tunnel sur le poignet, appelé Extensor Retinaculum.

Cette condition peut être causée par une surutilisation, par exemple lors de mouvements répétitifs, ou par des facteurs tels que l‘âge, la grossesse et certaines maladies inflammatoires.

Les principaux symptômes de la tendinite de De Quervain sont :

  • Douleur et sensibilité à la base du pouce et du poignet
  • Gonflement et inflammation des tendons affectés
  • Difficulté à bouger le pouce et le poignet

Le diagnostic de la tendinite de De Quervain se base sur les symptômes et l’examen clinique du patient.

La manœuvre de Finkelstein, qui consiste à plier le pouce dans la paume et à replier les doigts sur le pouce, est souvent utilisée pour confirmer le diagnostic. Un test est positif si la déviation passive cubitale du poignet entraîne une douleur intense dans la région affectée.

Pour tout savoir sur la tendinite de Quervain, consultez l’article suivant.

Tendinite de Quervain qui ne guérit pas : À quoi s’attendre ?

Heureusement, la plupart des cas de tendinite de Quervain peuvent se résorber avec un traitement approprié constitué de modalités pour contrôler la douleur (immobilisation par attelle, médicaments, glace, chaleur, remèdes naturels, etc.) et d’une thérapie physique (exercices kiné).

Cependant, il peut y avoir des cas où la tendinite de Quervain semble ne pas guérir ou persiste malgré les efforts de traitement.

Plusieurs raisons peuvent expliquer pourquoi une tendinite de Quervain peut ne pas guérir :

  1. Diagnostic tardif : Lorsque le diagnostic est émit de façon tardive, les symptômes ont eu le temps de s’aggraver, et les mauvaises habitudes se sont souvent installées.
  2. Facteurs aggravants persistants : Certaines activités ou habitudes qui aggravaient initialement la tendinite de Quervain peuvent continuer à mettre une pression excessive sur les tendons, retardant ainsi la guérison. Il peut s’agir de mouvements répétitifs du poignet, d’une mauvaise ergonomie ou d’autres facteurs liés au travail ou aux activités quotidiennes.
  3. Facteurs de guérison entravés : Certains facteurs peuvent entraver le processus de guérison, tels que le tabagisme, un mauvais régime alimentaire, un manque de repos adéquat ou une négligence des consignes médicales. Ces facteurs peuvent prolonger la durée de guérison et rendre la tendinite de Quervain plus résistante au traitement.
  4. Problèmes sous-jacents : Dans certains cas, une tendinite de Quervain persistante peut être liée à des problèmes sous-jacents tels que l’arthrite, les troubles inflammatoires ou les lésions plus graves des tendons.

Quand faut-il envisager une infiltration pour tendinite de De Quervain ?

L’infiltration de corticostéroïdes est une option de traitement pour la tendinite de De Quervain. Elle consiste à injecter un médicament dans l’articulation ou le tendon pour réduire l’inflammation et soulager la douleur.

Les indications pour l’infiltration comprennent:

  • Douleur et gonflement au niveau du poignet et de la base du pouce
  • Échec du traitement conservateur (repos, glace, attelle)

Cependant, il existe certaines contre-indications pour l’infiltration, telles que:

  • Infection cutanée près du site d’injection
  • Allergie aux corticostéroïdes

Comment se déroule la procédure d’infiltration pour tendinite de De Quervain ?

Aucune préparation particulière n’est nécessaire pour l’infiltration pour la tendinite de Quervain. La procédure d’infiltration est généralement réalisée dans le cabinet d’un médecin ou dans une clinique.

Le spécialiste pourrait débuter par réviser la condition et les antécédents médicaux du patient, y compris les médicaments qu’il prend et les médicaments auxquels il est allergique.

RECOMMANDÉ :  Infiltration du rachis cervical : Guide complet

Pendant l’intervention, il vous sera demandé de vous allonger sur le dos, le bras tendu. L’ensemble de la procédure dure généralement moins de 30 minutes.

Voici les étapes de la procédure :

  • Anesthésie : avant l’infiltration, une anesthésie locale est généralement appliquée pour engourdir la zone et réduire la douleur pendant la procédure.
  • Désinfection : La zone d’injection est soigneusement nettoyée et désinfectée pour prévenir les infections.
  • Infiltration : le médecin insère une aiguille stérile dans la zone affectée et injecte le médicament directement dans l’espace entourant les tendons enflammés. Il est crucial pour le praticien d’être précis et viser le compartiment content le muscle court extenseur du pouce, sous peine de ne pas avoir les résultats escomptés.

Une infiltration échoguidée ? (Ce que disent les études) :

L’infiltration pour la tendinite de Quervain peut également être guidée par échographie. Une étude sur 40 patients réalisée par K. Kume et collaborateurs a comparé l’efficacité d’une infiltration guidée par échographie ciblant le muscle court extenseur du pouce dans la maladie de Quervain, à une infiltration clinique standard.

Quatre semaines après l’intervention, les résultats ont montré une diminution de la douleur plus significative dans le groupe d’infiltration échoguidée. Ainsi, les résultats de cette étude suggèrent que l’injection guidée par échographie ciblant le muscle court extenseur du pouce chez les patients atteints de la maladie de Quervain avec est plus efficace que l’injection standard.

Le médicament utilisé pour l’infiltration est généralement un corticoïde, comme la cortisone, qui a des propriétés anti-inflammatoires. Les corticoïdes agissent en réduisant l’inflammation et la douleur associées à la tendinite de Quervain.

Après la procédure, il est important de reposer la zone affectée et d’éviter toute activité intense pendant au moins 24 heures. L’application de glace sur la zone et la prise d’analgésiques en vente libre peuvent également être conseillées pour gérer la douleur post-infiltration.

Quels sont les risques de cette procédure ?

L’infiltration pour tendinite de De Quervain, bien que souvent efficace, comporte certaines complications possibles.

Voici quelques risques associés à cette procédure :

  • Saignement, ecchymose, gonflement et douleur au site d’injection : ces risques proviennent de la procédure en soi.
  • Infection : comme pour toute procédure impliquant une aiguille, il y a un risque d’infection. Cependant, ce risque est généralement minime si les précautions d’asepsie sont respectées.
  • Lésions nerveuses : l’infiltration peut parfois entraîner des lésions du nerf radial, qui passe à proximité de la zone d’injection. Les symptômes d’une lésion nerveuse peuvent inclure des douleurs, des sensations anormales (comme des engourdissements) ou une faiblesse dans la main et les doigts.
  • Réactions aux médicaments : les corticostéroïdes injectés peuvent provoquer des effets secondaires, tels que des douleurs, des saignements ou des réactions allergiques, notamment si vous êtes sensibles aux anti-inflammatoires stéroïdiens.
  • Atrophie des tissus : une infiltration répétée de corticostéroïdes peut entraîner une atrophie (réduction) de la peau et des tissus adipeux locaux. Cela peut causer l’apparition d’une dépression ou d’une zone fine au niveau de la peau autour de la zone d’injection.
  • Syndrome du canal carpien : bien que rare, l’infiltration pour la tendinite de De Quervain pourrait potentiellement aggraver ou déclencher le syndrome du canal carpien. Le canal carpien est un canal étroit dans le poignet, par lequel passe le nerf médian, responsable de l’innervation des doigts.

Il est essentiel de discuter avec votre médecin des risques et des avantages des infiltrations pour la tendinite de De Quervain pour prendre une décision éclairée concernant votre traitement.

Avis du médecin : La quasi-totalité des études ne rapporte aucun effet secondaire, ce qui semble indique que cette procédure comporte très peu de risques.

Quels sont les résultats attendus ?

Suite à une infiltration pour tendinite de De Quervain, plusieurs résultats peuvent être observés.

Le but principal de cette procédure est de soulager la douleur et l’inflammation.

  • Soulagement de la douleur : après l’infiltration, la majorité des patients constatent une diminution significative de la douleur. Cependant, il est important de noter que la diminution de la douleur peut varier selon les individus.
  • Amélioration de la fonction articulaire : l’infiltration peut améliorer la fonction de l’articulation du poignet et du pouce affectée par la tendinite de De Quervain, en réduisant l’inflammation et en favorisant une meilleure mobilité.
  • Réduction de l’inflammation : les corticostéroïdes injectés lors de l’infiltration agissent en réduisant l’inflammation autour des tendons, ce qui peut contribuer à une amélioration des symptômes et de la fonction.
RECOMMANDÉ :  Infiltration pour l’arthrose des doigts : L’essentiel à savoir

L’infiltration est-elle douloureuse ? (avis et conseils du médecin)

L’infiltration est le plus souvent bénéfique pour réduire l’inflammation, soulager la douleur et favoriser la guérison de la tendinite de Quervain (surtout lorsque les autres traitements n’ont pas fait effet).

En ce qui concerne la douleur associée à l’infiltration, elle peut varier d’une personne à l’autre. En effet, la douleur peut être légère à modérée dans la plupart des cas, mais elle peut également être plus intense chez certaines personnes.

Rassurez-vous, il est courant de ressentir une certaine douleur ou une sensation de piqûre lors de l’injection en elle-même. Cependant, cette douleur est généralement de courte durée et s’estompe rapidement.

Après l’infiltration, il est possible de ressentir une certaine sensibilité ou une légère douleur résiduelle au site d’injection pendant quelques jours, mais cela devrait s’améliorer progressivement.

La prise en charge de la douleur après une infiltration pour la tendinite de Quervain peut inclure l’application de glace sur la zone affectée pour réduire l’inflammation et soulager la douleur.

Le médecin va également vous donner des indications précises sur le repos à respecter suite à l’infiltration (généralement, quelques jours).

Dans certains cas, des médicaments analgésiques peuvent également être recommandés selon les recommandations du médecin.

Il est important de noter que si la douleur persiste ou s’aggrave après l’infiltration, il est recommandé de consulter à nouveau le médecin. Une évaluation supplémentaire peut être nécessaire pour clarifier la situation, et prendre les mesures nécessaires.

Quels sont les traitements alternatifs ?

Repos et attelle

Il est essentiel de reposer la zone affectée pour permettre aux tendons de guérir. Évitez les mouvements répétitifs et les activités intenses qui pourraient aggraver la ténosynovite de Quervain. Un médecin pourrait également prescrire un arrêt de travail pour optimiser la guérison.

Il est également possible d’immobiliser le pouce avec une attelle. Une étude a même observé une meilleure amélioration chez les patients ayant combiné l’infiltration de cortisone avec une orthèse au pouce de type spica, en comparaison avec une infiltration seule.

AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens)

Les AINS, tel que l’ibuprofène, peut aider à soulager la douleur et à réduire l’inflammation des tendons. Ces médicaments sont disponibles sans ordonnance, mais il est important de suivre les directives du médecin ou de l’emballage pour éviter les effets secondaires potentiels.

Application de glace

Appliquer de la glace sur la zone affectée pendant 20 minutes, plusieurs fois par jour, peut aider à réduire l’inflammation et la douleur.

Thérapie physique

Un kinésithérapeute peut enseigner des exercices de renforcement et d’étirement pour aider à améliorer la fonction du poignet et du pouce et à prévenir une récidive de la ténosynovite de De Quervain.

Envisagez ces traitements alternatifs pour la tendinite de De Quervain, avec l’avis de votre médecin, pour vous aider à gérer la douleur et l’inflammation des tendons de manière non invasive.

Chirurgie

Si les infiltrations et les traitements conservateurs n’ont pas apporté de soulagement, une opération chirurgicale peut être envisagée. La chirurgie vise à libérer les tendons affectés et à réduire la pression sur le tunnel où ils passent. Cela peut aider à réduire l’inflammation et la douleur.

Références

Articles et ressources utilisées dans la création de cet article
Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.  

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 4 / 5. Nombre de votes 1

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut