Infiltration pour tendinite de la patte d’oie : traitement efficace et rapide 

Article rédigé par le 10 juillet 2023

La tendinite de la patte d’oie est une affection courante touchant les tendons du genou. Les mesures physiques telles que le repos et les exercices sont souvent recommandées. 

Cependant, lorsque ces approches ne suffisent pas, une infiltration pour tendinite de la patte d’oie peut être envisagée. Cette procédure consiste en l’injection d’un corticoïde anti-inflammatoire dans la zone douloureuse, offrant un soulagement rapide et favorisant la guérison.

Découvrez comment l’infiltration pour la tendinite de la patte d’oie peut soulager rapidement votre douleur. Consultez notre article pour en savoir plus sur cette procédure, ses avantages et ses risques.

La patte d’oie : rappel anatomique

La patte d’oie est une structure anatomique située sur la face interne du genou. Elle est constituée de l’attachement tendineux de trois muscles bi-articulaires de la cuisse.

Ces muscles sont impliqués dans le mouvement de l’articulation du genou et croisent deux articulations, c’est-à-dire l’articulation de la hanche et celle du genou. Voici les principaux éléments de cette structure :

  • Os : La patte d’oie se trouve sur l’aspect médial du tibia, un os long de la jambe qui forme l’articulation du genou avec le fémur et la fibula.
  • Tendons : Les tendons sont des structures fibreuses qui relient les muscles aux os et transmettent la force nécessaire pour bouger. Les trois tendons des muscles de la patte d’oie sont impliqués dans cette région.
  • Articulation : Les muscles de la patte d’oie sont bi-articulaires, ce qui signifie qu’ils traversent et agissent sur deux articulations, l’articulation de la hanche et celle du genou.
  • Muscles : Les trois muscles de la patte d’oie sont le sartorius, le gracile et le semi-tendineux. Chacun de ces muscles joue un rôle important dans le mouvement et la stabilisation du genou.

En comprenant l’anatomie de la zone de la patte d’oie, il est plus facile de reconnaître les causes possibles de la tendinite et d’envisager des traitements appropriés.

Tendinite de la patte d’oie : qu’est ce que c’est ? 

La tendinite de la patte d’oie est une pathologie qui touche les tendons des muscles constituant la «patte d’oie» situés à la partie supéro-interne du tibia.

Cette affection entraîne une inflammation des tendons et peut provoquer une douleur au niveau du genou.

Causes

Les principales causes de cette tendinite sont :

  • La pratique régulière d’un sport sollicitant le genou
  • Les mouvements répétitifs ou les efforts excessifs
  • Les traumatismes ou les blessures subies au niveau de cette zone

Symptômes 

Les symptômes habituels de la tendinite de la patte d’oie comprennent :

  • Douleur ressentie dans la partie supérieure et interne du tibia, sous le genou
  • Raideur et difficulté à plier le genou
  • Enflure ou inflammation de la zone touchée

Traitement 

Le traitement de la tendinite de la patte d’oie vise généralement à réduire l’inflammation et à soulager la douleur. Il peut comprendre :

  • Le repos et l’évitation des activités qui aggravent la douleur
  • L’application de glace sur la zone touchée pour atténuer la douleur et réduire l’inflammation
  • Le port d’une orthèse ou une attelle pour immobiliser et soutenir le genou
  • La kinésithérapie, qui peut aider à renforcer les muscles autour du genou et à améliorer la souplesse et la fonction de l’articulation

Indications et contre-indications de l’Infiltration

L’infiltration pour tendinite de la patte d’oie est une procédure médicale consistant à injecter des médicaments anti-inflammatoires dans la zone affectée pour réduire la douleur et l’inflammation. 

RECOMMANDÉ :  Infiltration épidurale : Indication et procédure (tout savoir)

Avant de procéder à une infiltration, il est important de connaître les indications et les contre-indications associées.

Indications

  • Échec des traitements non invasifs, tels que le repos, la physiothérapie et les médicaments anti-douleur
  • Présence des symptômes tels que douleur, inflammation et limitation des mouvements
  • Diagnostic confirmé de la tendinite de la patte d’oie par un professionnel de la santé

Contre-indications

  • Infection dans ou autour de l’articulation concernée
  • Antécédents de réactions allergiques graves aux médicaments utilisés dans l’infiltration
  • Présence d’autres problèmes médicaux qui peuvent augmenter les risques associés à la procédure

Il est important de discuter avec votre médecin de votre situation médicale, des avantages potentiels et des risques liés à l’infiltration pour la tendinite de la patte d’oie.

Procédure de l’infiltration pour tendinite de la patte d’oie : étapes clés 

Voici les étapes clés de la procédure :

  • Consultation avec un médecin : il faut consulter un spécialiste pour évaluer la gravité de la tendinite et déterminer si l’infiltration est nécessaire.
  • Anesthésie locale : Pour réduire l’inconfort pendant l’infiltration, une anesthésie locale est généralement appliquée sur la zone à traiter.
  • Infiltration : Le médecin injecte un corticostéroïde dans la zone où le tendon de la patte d’oie est enflammé, pour réduire l’inflammation et la douleur.

Risques de l’infiltration

L’infiltration pour tendinite de la patte d’oie offre plusieurs avantages. Cependant, il est important de connaître les risques potentiels associés à cette procédure. 

Risques courants

  • Infection : Bien que rare, une infection peut survenir après une infiltration. Les symptômes d’infection comprennent un gonflement douloureux, une sensation de chaleur et de la fièvre. Si vous présentez ces symptômes, il est important de consulter rapidement un médecin.
  • Réactions allergiques : Certains patients peuvent avoir une réaction allergique aux médicaments utilisés pour l’infiltration, tels que les corticoïdes.

Effets secondaires possibles

Voici une liste des effets secondaires possibles liés aux infiltrations pour tendinite de la patte d’oie :

  • Enflure ou gonflement autour de la zone d’injection
  • Douleur ou inconfort temporaire près de la zone d’injection
  • Rougeur ou irritation de la peau autour de la zone d’injection

À quoi s’attendre après une infiltration pour tendinite de la patte d’oie ? 

Après une infiltration pour traiter une tendinite de la patte d’oie, voici quelques résultats auxquels vous pouvez vous attendre:

  • Soulagement de la douleur: L’infiltration peut réduire les douleurs causées par la tendinite en réduisant l’inflammation dans la zone affectée.
  • Amélioration de la mobilité: L’infiltration peut améliorer la mobilité du genou, ce qui facilite la réalisation des mouvements quotidiens et des exercices de rééducation.
  • Diminution de l’inflammation: L’infiltration peut aider à réduire l’inflammation dans la région de la patte d’oie, ce qui soulage les symptômes et contribue à la guérison.

Il est important de noter que les résultats varient en fonction de chaque patient et de la gravité de la tendinite. 

Après l’infiltration pour tendinite de la patte d’oie : ce que vous devez savoir

Voici quelques étapes clés de la rééducation et du renforcement après l’infiltration:

Rééducation

La rééducation joue un rôle crucial dans le rétablissement après une infiltration pour tendinite de la patte d’oie. Associez-vous avec un professionnel de la santé pour élaborer un plan de rééducation adapté, incluant:

  • Exercices de mobilité: Ces exercices aideront à maintenir la flexibilité du genou et à prévenir la raideur articulaire.
  • Exercices de renforcement: Ces exercices aideront à renforcer les muscles qui entourent le genou, en fournissant un soutien supplémentaire et en prévenant la réapparition de la tendinite.

Renforcement

Le renforcement des muscles autour du genou est essentiel pour maintenir la stabilité et prévenir d’autres problèmes liés à la tendinite de la patte d’oie. 

Voici quelques exercices à inclure dans votre programme de renforcement:

  • Exercices isométriques: Ceci implique de contracter les muscles du genou sans bouger l’articulation, afin de renforcer les muscles sans provoquer de douleur.
  • Exercices de résistance: Utilisez des bandes élastiques ou des poids pour ajouter de la résistance aux exercices et augmenter la force des muscles qui soutiennent le genou.
RECOMMANDÉ :  Injection d’acide hyaluronique au visage : Tout savoir

Traitements alternatifs pour la tendinite de la patte d’oie : explorer d’autres options

Anti-inflammatoires

Les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) peuvent être pris pour soulager la douleur et réduire l’inflammation.

Étirements

Faire des étirements réguliers des quadriceps peut aider à prévenir et à améliorer la tendinite de la patte d’oie. Assurez-vous de réaliser ces étirements correctement pour ne pas aggraver la situation. 

Kinésithérapie (physiothérapie)

Consulter un kinésithérapeute (physiothérapeute) peut être bénéfique dans le traitement de la tendinite de la patte d’oie.

 Ils peuvent vous proposer des exercices spécifiques pour renforcer les muscles entourant le genou et améliorer sa mobilité.

Ce que disent les études : Dans une étude de 2016 par Banu Sarifakioglu et ses collègues, l’efficacité de la kinésithérapie (physiothérapie) a été comparé avec l’infiltration de cortisone chez 60 patients souffrant de tendino-bursite de la patte d’oie associé à de l’arthrose du genou.

Les patients ont été séparé en 2 groupes : l’un recevant une thérapie physique, et l’autre des infiltration de corticostéroïdes directement dans la zone de la patte d’oie.

Après huit semaines de traitement, les deux groupes ont montré des améliorations significatives en termes de réduction de la douleur et d’amélioration de la fonction. Il n’y avait pas de mode de traitement supérieur à l’autre dans cette étude.

Cryothérapie

La cryothérapie, qui utilise le froid pour traiter les blessures, peut être utile pour soulager la douleur et réduire l’inflammation. 

Appliquez de la glace pendant 15 à 20 minutes, 3 à 4 fois par jour, en prenant soin de ne pas appliquer la glace directement sur la peau.

Chirurgie

Dans le cas où les traitements conservateurs que nous venons de citer ne sont pas efficaces pour soulager la tendinite de la patte d’oie, une intervention chirurgicale peut être envisagée. 

Voici quelques aspects à considérer :

Diagnostic 

Avant de procéder à la chirurgie, il est essentiel de confirmer la pathologie et de ne pas confondre cette tendinite avec d’autres lésions.

Un diagnostic précis est obtenu par un examen clinique et des examens complémentaires tels que l’échographie ou l’IRM.

Techniques chirurgicales 

La chirurgie pour tendinite de la patte d’oie peut inclure différentes techniques, telles que :

  • Peignage du tendon : Cette technique consiste à « peigner » le tendon affecté pour le débarrasser des adhérences ou des tissus endommagés.
  • Section d’un tendon : Dans certains cas, il peut être nécessaire de sectionner le tendon pour soulager la tension sur le tendon affecté.
  • Désinsertion musculaire : Cette procédure implique de détacher le muscle du tendon afin de faciliter la guérison et prévenir de nouvelles blessures.
  • Allongement tendineux : Il s’agit d’étirer le tendon afin de réduire la tension et améliorer la mobilité.

Gardez à l’esprit que la chirurgie doit être considérée comme une option de dernier recours, après avoir essayé toutes les autres méthodes non invasives de traitement. 

La récupération après chirurgie de la tendinite de la patte d’oie peut varier en fonction de la technique chirurgicale utilisée et de la gravité de l’affection.

Références

Articles et ressources utilisées dans la création de cet article
Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 4.6 / 5. Nombre de votes 7

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut