Inflation en France : les produits d’hygiène sont délaissés

Article rédigé par le 29 mars 2024

Si l’inflation a légèrement reculé en 2023, les rayons d’hygiène des supermarchés racontent une autre histoire.

Les Français sont contraints de sacrifier les shampoings, les dentifrices et autres produits d’hygiène face à la flambée des prix alimentaires.

On vous dévoile tout sur cette précarité hygiénique inquiétante.

Les 4 points à retenir

  1. La hausse des prix des produits alimentaires a un impact sur les habitudes d’achat des Français.
  2. Désormais 1 Français sur 2 se prive de produits d’hygiène pour faire face à l’inflation.
  3. 41% des jeunes adultes entre 18 et 24 ans doivent même choisir entre manger et s’acheter des produits d’hygiène.
  4. Les promotions sur les produits d’hygiène limitées à 34% suscitent des inquiétudes quant à leur impact sur les foyers fragilisés.

L’impact de l’inflation sur les courses des Français

L’inflation a connu une légère décrue, passant de 5,2% à 4,9% en 2023. Dans les rayons alimentaires pourtant, la hausse des prix des produits passe de 6,8% à 11,8% en seulement un an.

Conséquence directe de cette inflation : les Français sont contraints à faire des choix à chaque passage en caisse.

Les produits d’hygiène et d’entretien sont les principales victimes

Plus que l’alimentaire, ce sont ces produits relatifs au bien-être quotidien qui subissent d’importantes baisses de volumes.

Les foyers français utilisent donc moins de produits d’hygiène et d’entretien. Des produits autrefois essentiels se transforment en options superflues pour de nombreux Français.

Face à l’inflation, 16% des foyers se privent de déodorant, 12% de shampoing, 10% de dentifrice et même 9% de papier toilette, selon le 4e baromètre Hygiène & Précarité en France

Des produits désormais « optionnels » en supermarché

L’impact de l’inflation ne se limite pas à l’hygiène et l’entretien. D’autres rayons souffrent également, bien qu’à moindre mesure.

C’est le cas de la décoration, des jouets, de la culture, des équipements de sport et du jardinage.

La précarité hygiénique touche désormais 1 Français sur 2

Les chiffres sont alarmants ! 50% des Français déclarent aujourd’hui réduire leur consommation de produits d’hygiène face à l’inflation. C’est ce que révèle le 4e baromètre Hygiène & Précarité en France réalisé par l’Ifop pour l’association Dons Solidaires.

RECOMMANDÉ :  Rendez-vous médical manqué : bientôt une « taxe lapin » de 5 euros ?

En un an seulement, la situation s’est dégradée de manière fulgurante. Ils n’étaient que 34% à devoir faire des sacrifices sur leur hygiène en 2023.

La situation est plus inquiétante chez les jeunes adultes

La précarité hygiénique touche principalement les jeunes adultes de 18 à 24 ans. Ils sont 41% à devoir faire le choix entre manger et acheter des produits d’hygiène.

Auprès de ce public, 1 personne sur 4 doit même limiter le renouvellement d’une brosse à dents.

Les femmes connaissent un autre niveau de précarité : l’utilisation de mouchoirs ou de serviettes en papier pendant la menstruation. 11% d’entre elles disent ne pas avoir les moyens d’acheter des protections adaptées.

Superpromotions sur l’hygiène : vers la fin d’une époque ?

Alors que la précarité hygiénique gagne du terrain, une nouvelle mesure vient chambouler les rayons des supermarchés. Les promotions pour les produits d’hygiène, d’entretien et de beauté seront désormais limitées à 34%.

Adoptée par les députés et le Sénat, la loi Descrozaille vise à mieux rémunérer les fournisseurs et producteurs.

Cette fin des superpromotions suscite des inquiétudes ! N’aura-t-elle pas davantage d’impact sur les foyers les plus fragilisés ?

Vous cherchez un professionnel de santé pour vous soigner ?

Notre répertoire couvre plusieurs régions et spécialités

Références

Articles et ressources utilisées dans la création de cet article
Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.  

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut