Injection de PRP à la cheville et au pied : L’essentiel à retenir

Article rédigé par le 24 février 2024

Dans les années 1970, le Plasma Riche en Plaquettes (PRP), une préparation issue du sang du patient contenant une concentration élevée de plaquettes (éléments sanguins impliqués dans la régénération), a été d’abord utilisé en chirurgie maxillo-faciale.

Depuis, son utilisation a été étendue, notamment en médecine du sport, où il se révèle efficace dans le traitement des problèmes articulaires et péri-articulaires, y compris les tendinopathies (affections du tendon).

Malgré des recherches concluantes dans le domaine orthopédique, son application dans les arthropathies (affections articulaires) suscite encore des discussions. Cependant, son rapport bénéfice-risque favorable le rend également applicable à la cheville et au pied pour traiter les pathologies tendineuses

Sceptique ? Découvrez dans cet article rédigé par une professionnelle de santé, les informations nécessaires vous conduisant ainsi à une compréhension approfondie du sujet.

Injection de PRP à la cheville et au pied : Les 5 points essentiels à retenir

  • 1. L’injection de plasma riche en plaquettes (PRP) est une technique qui consiste à introduire du sang préalablement centrifugé puis séparé de ces autres constituants, autres que les plaquettes, afin de réduire les douleurs et accélérer le processus de cicatrisation.
  • 2. Son usage au niveau de la cheville et du pied est surtout indiqué lors des tendinopathies calcanéennes, rupture du tendon calcanéen, fasciites plantaires, lésion ostéochondrale de la tibio-talienne, arthrose de la cheville.
  • 3.Cet examen est peu invasif, presque indolore et doit se faire idéalement sous contrôle échographique.
  • 4. Cette méthode améliore grandement la qualité de vie du patient en réduisant l’importance de la douleur, et l’épargne d’un éventuel traitement chirurgical. Outre ces avantages, l’injection de PRP est également sans risque de rejet, idem pour celui des allergies.
  • 5. Cette pratique n’est pas prise en charge par des Mutuelles de Santé.

Injection de PRP à la cheville et au pied : Définition et généralités

Il s’agit d’une technique consistant à injecter une préparation issue de votre propre sang au niveau des structures articulaires et/ou péri-articulaires de la cheville et/ou du pied, dans le but d’éliminer les douleurs ou de favoriser la réparation des cellules lésées.

C’est une méthode peu invasive, réalisée sous contrôle échographique pour garantir la pénétration précise du produit en intra-articulaire et ainsi éviter d’occasionner d’autres lésions traumatiques.

Comme l’a affirmé Alain Frey dans une étude qui s’est rapportée sur l’usage de PRP dans le cadre du traitement et de la prise en charge des pathologies de la cheville et du pied, les principales indications de cet acte sont les suivantes :

  • Les fasciites plantaires ;
  • L’arthrose tibio-thalienne ;
  • Tendinopathies calcanéennes ;
  • Rupture du tendon calcanéen ;
  • Lésions ostéochondrales de la tibio-talienne.
RECOMMANDÉ :  Infiltration du tendon d’Achille : Procédure et indications

L’injection de PRP ne présente aucun risque de rejet ni d’intolérance, elle améliore grandement la qualité de vie du patient en réduisant les douleurs invalidantes ressenties dans le quotidien.

Bon à savoir !
– La fasciite plantaire, ou aponévrosite plantaire, est une affection courante du fascia plantaire, causée par des micro-traumatismes répétés et des tensions excessives sur la plante du pied.
– L’arthrose tibio-thalienne est une affection rare se manifestant précocement, entraînant une dégénérescence sévère de l’articulation avec des symptômes tels que douleurs, limitations des mouvements et raideurs articulaires.
– Les tendinopathies calcanéennes sont des lésions traumatiques du tendon d’Achille, souvent liées à une surcharge articulaire prolongée. En plus de l’injection de PRP, elles nécessitent des exercices de rééducation pour un traitement efficace.

Injection de PRP : Comment ça marche ?

Le sang est composé de cellules variées telles que les globules rouges, les globules blancs et les plaquettes, qui flottent dans un liquide appelé plasma.

A l’intérieur de ces plaquettes se trouvent des granules contenant des facteurs de croissance. On citera, par exemple :

  • Le TGF (Transforming Growth Factor);
  • L’IGF (Insulin-like Growth Factor);
  • Le VEGF (Vascular Endothelial Growth Factor);
  • Le PDGF-AB.

Ces facteurs sont libérés lorsqu’il y a une agression ou destruction des cellules, favorisant la réorganisation tissulaire, la production de collagènes, l’angiogenèse et la cicatrisation.

En utilisant le plasma riche en plaquettes, on peut optimiser la cicatrisation des tissus et accélérer la réparation des os, ce qui explique l’intérêt des spécialistes de l’appareil locomoteur pour cette méthode.

Injection de PRP à la cheville et au pied : Préparation et déroulement

Lors de votre prise de rendez-vous, le médecin va vous soumettre à un questionnaire afin de déterminer votre éligibilité à l’examen.

Si vous avez une hémopathie (maladie liée au sang), un trouble de la coagulation sanguine, ou si vous êtes enceinte ou en période d’allaitement, le praticien vous orientera vers d’autres alternatives.

Aussi, votre consentement sera une pièce maitresse pour la réalisation de ce geste, il sera d’ailleurs rapporté a l’écrit.

Les précautions à suivre

Il est important de noter qu’avant l’examen, il est recommandé d’éviter les anti-inflammatoires pendant les 2 jours précédant le rendez-vous pour ne pas compromettre l’efficacité du PRP qui vous sera injecté. Cependant, les fluidifiants sont autorisés.

Après l’intervention, en cas de douleur, vous pouvez prendre des antalgiques (Paracétamol), mais jamais d’anti-inflammatoires pendant les 2 semaines suivant l’intervention.

De plus, il est conseillé de ne pas solliciter excessivement les membres inférieurs dans les 48 heures suivant l’infiltration pour permettre une meilleure récupération.

RECOMMANDÉ :  Infiltration acromio-claviculaire : Technique et efficacité

À la maison, il est préférable de s’abstenir de pratiquer du sport pendant que l’injection fait effet.

En cas de douleur au site d’injection ou de fièvre, contactez immédiatement votre médecin, car cela pourrait indiquer une infection.

Déroulement

L’examen débutera par un prélèvement sanguin classique au niveau du circuit veineux. Le sang ainsi prélevé sera centrifugé pour séparer le plasma et les plaquettes des autres cellules.

Ensuite, une évaluation du site d’injection sera effectuée à l’aide de l’échographie. L’infiltration proprement dite se fera après une préparation méticuleuse de la zone concernée, toujours sous contrôle échographique.

Après l’intervention, un pansement sec vous sera appliqué, et vous devrez attendre quelques minutes pour permettre la diffusion du PRP.

Avis du professionnel de santé

Dans le cadre de la prise en charge des pathologies rencontrées au niveau du pied et de la cheville, l’injection de PRP n’en est pas moins exclue.

En effet, elle tient une place importante dans le traitement des atteintes tendineuses et articulaires de ces parties du corps.

Les risques liés à l’usage de cette technique sont diminués de par la nature biologique du produit injecté, mais aussi de la faible incidence d’apparition de rejet ou d’allergie.

Assurez-vous tout de même de consulter un médecin spécialiste bien avant de décider quoi que ce soit. L’indication est-elle adéquate ? Les gestes et les procédés sont-ils convenables ?

Nulle autre personne ne saurait vous répondre pleinement qu’un personnel qualifié dans le domaine !

Coût d’une injection de PRP

L’injection de PRP peut se faire en ambulatoire, dans les cabinets ou des établissements de soin.

Il est a préciser que cette pratique n’est pas prise en charge par des Mutuelles de Santé.

En fonction de l’honoraire du praticien, le coût de cette intervention va sillonner dans les 400 Euros.

Si vous faites face à une tendinite et que vous envisagez une injection de PRP, notre annuaire en ligne est un outil précieux pour localiser rapidement des professionnels de santé qualifiés dans votre région

Références bibliographiques

Les articles et ressources utilisés dans la rédaction de cet article
Processus de création d’articles chez le Groupe SANTEPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 5 / 5. Nombre de votes 1

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut