Injection de PRP au niveau de l’épaule : L’essentiel à savoir

Article rédigé par le 27 février 2024

L’injection de PRP, ou plasma riche en plaquettes, est une technique révolutionnaire utilisée en médecine afin d’accélérer le processus de cicatrisation et ainsi favoriser la guérison des plaies, réduire les douleurs et repermettre la fonctionnalité de l’appareil lésé.

Si vous envisagez cette procédure au niveau de l’épaule, sachez qu’elle se positionne comme une alternative efficace aux traitements classiques tels que les anti-inflammatoires, les injections de corticoïdes, ou d’acide hyaluronique.

Particulièrement pertinente dans le traitement des arthroses de l’épaule, cette injection de PRP peut ralentir la progression de la maladie et soulager significativement les douleurs associées.

À travers cet article rédigé par une professionnelle de la santé, découvrez davantage sur cette technique révolutionnaire qui vous promet le retour au confort dans votre quotidien, loin des peines et des souffrances.

Injection de PRP au niveau de l’épaule : les 5 points importants à retenir

  • 1- L’injection de PRP est une technique qui consiste en l’introduction d’une préparation spéciale, le PRP (ou plasma riche en plaquettes), issue du sang même du patient, cela afin de favoriser la régénération des cellules lésées et faire disparaitre les douleurs.
  • 2- Cette méthode est une meilleure alternative aux traitements anti-inflammatoires, à l’injection de corticoïdes ou d’acide hyaluronique.
  • 3- C’est un geste peu invasif, réalisé sous contrôle échographique, dont les résultats ne seront visibles qu’après 3 à 6 mois suivant le début du traitement.
  • 4- L’infiltration de PRP est une technique sûre qui ne présente aucun risque de rejet, de même que pour les allergies.
  • 5- Elle ne sera pas prise en charge par des mutuelles de santé, et son coût variera en fonction de l’honoraire du praticien.

Court rappel anatomique

L’épaule est cette articulation qui relie le tronc aux membres supérieurs, regroupant quatre os : le manubrium sternal, la clavicule, le scapula et la tête humérale.

Pour la mobilisation de cette articulation, douze muscles sont sollicités, dont quatre revêtent une importance majeure, appelés les muscles de la coiffe des rotateurs.

Ces muscles comprennent le subscapulaire, le supra-épineux, l’infra-épineux et le petit rond.

Leur rôle principal est d’assurer le maintien et la coaptation de la tête humérale dans la cavité glénoïdale, qui est la région où la tête humérale s’insère au niveau du scapula.

Injection de PRP au niveau de l’épaule : Définition et généralités

Comme dit précédemment, l’injection de plasma riche en plaquettes (PRP) est un procédé au cours duquel on va infiltrer dans un site, du PRP que l’on obtient à partir du sang.

Cette technique aura pour but de favoriser la cicatrisation en accélérant la régénération cellulaire et la production de collagènes, mais aussi, va réduire, voire même éliminer les douleurs ressenties.

Utilisé dans le cadre des pathologies articulaires de l’épaule, ce procédé va ainsi permettre de :

  • Ralentir la progression des arthroses articulaires et des périarthrites de l’épaule ;
  • Traiter les lésions cartilagineuses à ce niveau.

Ce geste se fera en suivant des règles d’asepsie rigoureuses (maintien de propreté médicale) et sous contrôle échographique afin d’éviter de traumatiser les parties avoisinantes du site d’injection, et de ce fait, s’assurer de la bonne pénétration du produit dans la zone prédéfinie a l’infiltration.

RECOMMANDÉ :  Infiltration pour aponévrosite plantaire : Tout savoir

Vous pouvez opter pour l’injection de PRP dès les premiers stades des pathologies articulaires de l’épaule, et il est recommandé de renouveler le traitement annuellement pour renforcer ses effets.

Cette méthode représente une alternative efficace aux anti-inflammatoires, aux injections de corticoïdes et d’acide hyaluronique.

Il est rassurant de savoir qu’elle ne comporte aucun risque de rejet ni d’allergies, car le PRP injecté proviendra de votre propre sang.

Indications courantes de l’injection de PRP pour l’épaule

Les arthroses de l’épaule peuvent résulter de divers facteurs, tels qu’un traumatisme, une affection sous-jacente (inflammation, tumeur, etc.) ou être idiopathiques, sans cause évidente.

Malgré leurs étiologies variées, ces affections se manifestent de manière similaire, avec des symptômes tels que des douleurs aiguës, une raideur de l’épaule et parfois une altération fonctionnelle.

Capsulite rétractile de l’épaule (épaule gelée)

Également connue sous le nom de capsulose rétractile ou capsulite adhésive, cette affection de l’épaule se caractérise par une limitation irréductible de tous les mouvements, passifs et actifs, de l’articulation gléno-humérale (l’articulation entre l’omoplate et l’os du bras).

Aucun épanchement articulaire ni signe d’inflammation locale n’est observé, et aucune arthropathie n’est décelée sur les radiographies standards.

L’injection de PRP est considérée comme l’un des traitements efficaces pour la prise en charge de cette arthrose, recommandée dès les premiers stades de la maladie et en complément de la kinésithérapie.

L’arthrodistension est également une alternative à cette pratique.

Tendinite de la coiffe des rotateurs

La tendinite de la coiffe des rotateurs, une pathologie fréquemment observée en consultation, résulte de l’inflammation des tendons des muscles constituant cette structure.

La coiffe des rotateurs comprend quatre tendons, à savoir ceux du supra-épineux, du sub-scapulaire, de l’infra-épineux et du petit rond.

Les signes d’inflammation, tels que rougeur et gonflement au niveau de l’articulation, sont courants, accompagnés de douleurs et d’une perte de fonction.

Bien que l’injection de corticoïdes puisse être utilisée dans la prise en charge de cette affection, l’injection de PRP est considérée comme nettement plus bénéfique et efficace.

Cette méthode présente l’avantage de ne générer aucun risque de rejet ni d’allergie, et elle n’entraîne aucune altération morphologique du tendon.

Ce que disent les études !
une étude dirigée par Pietro Randelli a apporté des éclairages significatifs sur l’efficacité de ce traitement dans la gestion de la pathologie mentionnée.
Les résultats de cette étude indiquent un effet positif dès le premier mois suivant l’infiltration, soulignant ainsi l’intérêt prometteur de cette approche thérapeutique.

Injection de PRP au niveau de l’épaule : Préparation et déroulement

Préparation

Lors de votre prise de rendez-vous, le médecin vérifiera votre éligibilité à cet examen.

Dans cette optique, il commencera par écarter les contre-indications à cette technique, puis vous conseillera de suivre quelques précautions afin de ne pas compromettre l’efficacité de la préparation.

Les contre-indications

Les individus présentant les conditions ou contraintes suivantes ne seront pas autorisés à recevoir une injection de PRP :

  • Infection dans la zone d’injection ;
  • Trouble de la coagulation sanguine (thrombophilie) ;
  • Hémopathies ;
  • Grossesse ou allaitement.

Les précautions à suivre

Pour garantir l’efficacité du produit qui vous sera injecté, vous serez invités à suivre les mesures suivantes :

  1. Maintenir une bonne hydratation (au moins 3 litres d’eau par jour) dans les jours précédant l’examen ;
  2. Éviter une sollicitation excessive de l’épaule pour favoriser sa régénération, cela pendant quelques semaines ;
  3. S’abstenir de prendre des anti-inflammatoires dans les jours précédant votre rendez-vous et pendant les 2 semaines qui suivent.
RECOMMANDÉ :  Infiltration de l’épaule : Guide complet

Déroulement

Dans un premier temps, le praticien effectuera un prélèvement sanguin classique de 15 ml. Ce sang sera recueilli dans un tube, puis centrifugé à 1500 tours par minute.

Ensuite, le plasma et les plaquettes seront extraits du sang centrifugé, et seulement 3 à 4 ml seront nécessaires pour l’injection.

Avant l’infiltration, le site sera préalablement examiné à l’échographie. Après une désinfection rigoureuse de la zone, le médecin procédera à l’injection du PRP, toujours sous contrôle échographique.

À la fin de la procédure, un pansement sec sera appliqué, et vous serez invités à vous reposer pendant environ 20 minutes, le temps d’attendre la diffusion du produit au niveau du site d’injection.

Les alternatives à l’injection de PRP

Outre l’injection de PRP, il existe d’autres méthodes afin de prendre en charge les pathologies articulaires.

On citera, par exemple, l’infiltration de corticostéroïdes, le traitement aux anti-inflammatoires, et la viscosupplementation par injection d’acide hyaluronique.

Bon à savoir !
L’acide hyaluronique est l’une des composants majeurs de la matrice extracellulaire de la peau, il joue un très grand rôle dans la rétention d’eau, favorisant ainsi la migration et la multiplication des cellules.
Ce composé est surtout utilisé dans la chirurgie esthétique, du fait de cette propriété, mais également dans les pratiques médicales (viscosupplementation).
**Cependant, l’acide hyaluronique peut également être impliqué dans la progression de certaines tumeurs.

Avis du professionnel de santé

Cette méthode se révèle particulièrement efficace et comporte moins de risques. Le produit à injecter est biologique, naturel, et provient du patient lui-même, ce qui en fait des atouts indéniables pour attirer l’attention des praticiens.

N’oubliez cependant pas que seuls des médecins qualifiés sont habilités à prescrire et à réaliser cette intervention, assurant ainsi une plus grande assurance dans les gestes techniques.

Mais surtout, veuillez suivre attentivement les recommandations de votre médecin pour garantir une efficacité optimale du traitement !

Coût d’une injection de PRP

Le cout d’une infiltration de PRP sillonne dans les 400 Euros.

Les personnels qualifiés pour cette pratique restent confinés aux spécialistes de l’appareil locomoteur, à savoir, les orthopédistes (médecins et chirurgiens), ainsi que les rhumatologues et praticiens de la médecine du sport.

Ce prix sera en fonction de l’honoraire de chaque praticien, et ne sera pris en charge par des Mutuelles de Santé.

Si vous êtes confrontés à une affection de l’épaule et que vous envisagez une injection de PRP, notre annuaire en ligne est un outil précieux pour localiser rapidement des professionnels de santé qualifiés dans votre région

Références bibliographiques

Les articles et ressources utilisés dans la rédaction de cet article
Le processus d’élaboration d’articles chez Groupe SANTEPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut