Intoxication alimentaire chez le chien : évitable à 100%

Article rédigé par le 18 septembre 2023

Que ce soit accidentelle ou motivée par la gourmandise, l’ingestion de substances toxiques est un des motifs de consultation les plus fréquents chez le vétérinaire en ce qui concerne le chien. Dangereuse, voire fatale, l’intoxication alimentaire chez le chien ne doit pas être prise à la légère et nécessite une prise en charge rapide.

Une intoxication alimentaire chez le chien est la conséquence d’une ingestion d’aliments ou de produits toxiques pour lui. Digestives, rénales, cardiaques, respiratoires ou nerveuses, les manifestations de cette affection sont nombreuses et variées dépendamment du produit en question mais aussi de l’organe touché par les toxines.

La détection de l’intoxication alimentaire chez le chien survient généralement quand vous percevez ces symptômes. Pensez à vérifier ce que votre chien a pu manger et emmenez-le tout de suite chez le vétérinaire. N’oubliez pas d’emmener le contenant (emballage, boite, etc.) s’il y en a pour l’aider à mettre en place un traitement adéquat (traitements symptomatiques et antidote).

Cet article vous relatera tout ce que vous devez connaître sur l’intoxication chez le chien.

5 Points à retenir

  1. L’intoxication alimentaire chez le chien peut être due à l’ingestion de produits ou d’aliments toxiques.
  2. Les symptômes d’une intoxication alimentaire sont divers mais les plus fréquents sont les signes digestives et neurologiques (diarrhée, vomissement, tremblements et convulsons)
  3. L’intoxication alimentaire chez le chien est mortelle si elle n’est pas prise en charge rapidement (dans les heures qui suivent l’ingestion)
  4. Seul le vétérinaire peut déterminer le traitement adéquat, une automédication peut empirer l’état de votre chien
  5. L’intoxication alimentaire chez le chien peut très bien être évitée à 100% des cas (il faut être un propriétaire consciencieux)

Quand parle-t-on d’intoxication alimentaire chez le chien ?

L’intoxication alimentaire chez le chien est une infection de l’appareil digestif causée par l’ingestion de produits alimentaires ou non (plantes, produits ménagers, médicaments, raticides, …).

Il existe deux (02) catégories d’intoxication alimentaire :

  • Dues à l’ingestion d’aliments contaminés par un agent pathogène ou toxi-infection alimentaire
  • Dues à l’ingestion de produits ou aliments toxiques pour l’animal

La première catégorie est plus fréquente que la première et est plus difficile à traiter. La guérison spontanée peut survenir dans certains cas mais elle peut nécessiter une hospitalisation dans d’autres (chiens âgés, chiennes gestantes, chiens à immunité affaiblie). Les dégâts peuvent également dépendre de la quantité ingérée par le chien.

Les différents types d’intoxication alimentaire : quelles en sont les causes ?

L’intoxication causée par l’ingestion d’aliments contaminés par les agents pathogènes ou toxi-infection alimentaire

Cette catégorie regroupe les infections qui peuvent survenir quand l’alimentation du chien est contaminée ou que votre chien mange accidentellement des aliments contaminés par :

  • Des bactéries : les plus courantes sont notamment les salmonelles et Escherichia Coli, que vous pouvez trouver dans les aliments avariés ou encore dans la viande hachée de bœuf insuffisamment cuite, les produits laitiers non pasteurisés (lait cru et fromages au lait cru), les végétaux crus, les jus de fruits ou de légumes non pasteurisés ou encore l’eau de boisson souillée.
  • Des virus : les cas d’intoxication alimentaire par les virus sont moins fréquents mais peuvent sévir comme les Rotavirus et les Réovirus,
  • Des parasites : ce type d’infections’attrape principalement chez les chiens consommant de la viande crue, de type BARF ou « Biologically Appropriate Raw Food », une alimentation à base de viande crue, de légumes, de produits laitiers, d’œufs et d’os charnus frais. Le plus souvent ce sont les vers solitaires ou tænia, ou encore les Giardia qui sont en cause.
  • Des mycotoxines : des sortes de moisissures (champignons) peuvent se développer dans la nourriture de votre chien et contaminer cette dernière en sécrétant des toxines. C’est le cas des croquettes exposées à une trop forte humidité.
RECOMMANDÉ :  Bulldog Anglais : le chien national britannique

L’intoxication causée par l’ingestion de produits ou aliments toxiques

Le nombre d’aliments ou de produits dangereux pour le chien est assez conséquent.

La nourriture adaptée à l’Homme n’est pas forcément recommandée pour votre chien. Les aliments toxiques les plus courants sont :

  • Le chocolat
  • Le café
  • L’oignon
  • L’ail
  • L’échalote
  • Le poireau
  • Le raisin
  • La pomme de terre crue
  • Le saumon cru
  • La noix de Macadamia
  • L’avocat
  • Le xylitol
  • La pâte crue
  • Le lait
  • L’alcool
  • Le sel

Les produits ménagers sont aussi mis en cause. Les plus répandus sont :

  • Les détergents
  • L’eau de Javel
  • Les déodorants
  • Les nettoyants pour WC
  • Les solutions alcoolisées de type désinfectant
  • Les herbicides et engrais pour plantes

Bon nombre de plantes peuvent également être toxiques. Parmi elles :

  • L’aloe vera
  • L’amaryllis
  • L’azalée
  • Le géranium
  • La glycine
  • Le gui
  • L’hellébore (rose de Noël)
  • La jacinthe
  • Le laurier rose et laurier cerise
  • Le lilas
  • Le lys
  • Le muguet
  • Le narcisse
  • Le rhododendron
  • Le yucca

La prise de certains médicaments peut aussi être nocifs pour la santé de votre chien, comme :

  • Le paracétamol
  • L’aspirine
  • L’ibuprofène

Quelles sont les conséquences d’une intoxication alimentaire chez le chien ?

Les symptômes peuvent être nombreux et associés aux produits ou aliments ingérés, ainsi que de la dose présente dans le corps de votre chien. Ces manifestations peuvent être :

Généraux 

En atteignant la circulation générale (par le sang), les toxines peuvent engendrer :

  • Une muqueuse pâle
  • Une hémorragie
  • Perte d’appétit
  • État de fatigue
  • Prostration
  • Boiterie (saignement dans les articulations, les muscles)

Neurologiques

  • Agitation,
  • Tremblements
  • Convulsions
  • Hypersalivation

Digestives 

Elles provoquent des irritations de la muqueuse gastrique et intestinale induisant :

  • Vomissement
  • Diarrhée
  • Ulcères gastriques
  • Douleurs abdominales

Cardiaques 

  • Tachycardie
  • Bradycardie
  • Trouble du rythme

Respiratoires

  • Œdème pulmonaire
  • Polypnée
  • Halètement
  • Toux hémorragique ou non

Rénales

  • Insuffisance rénale aiguë
  • Augmentation de la quantité d’eau bue (polydipsie)
  • Augmentation de la fréquence des urines (polyurie)

Hépatiques

  • Hépatite

Comment confirmer que votre chien est bien atteinte d’intoxication alimentaire

L’intoxication alimentaire chez le chien est déjà confirmée si vous avez vu l’animal manger des substances nocives (alimentaires ou non). Le diagnostic de l’intoxication alimentaire chez le chien dépend des anamnèses et commémoratifs (questions posées) faites par votre vétérinaire.

En fonction des symptômes constatés, de leur sévérité et de la nature du toxique ingéré, des examens complémentaires peuvent être indispensables pour déterminer la meilleure conduite à tenir et établir un pronostic :

  • Prise de sang
  • Examens d’imagerie médicale

D’après OUZEGANE et al, « Le diagnostic [d’une intoxication alimentaire chez le chien] peut être très difficile à établir si la cause de la consultation, souvent en urgence, n’est pas l’ingestion d’une denrée toxique. C’est pourquoi il est important que le clinicien s’attarde un peu sur les commémoratifs dès lors que les symptômes observés lui évoquent ceux d’une intoxication. Or, la rapidité d’intervention du vétérinaire détermine souvent, au moins en partie, le pronostic. »

RECOMMANDÉ :  Oreilles chaudes chez le chat : quand s’inquiéter ? Conseils vétérinaires

Que faire pour traiter une intoxication alimentaire chez le chien

Dans la minute où vous avez vu votre chien manger une substance toxique ou si vous observez un des symptômes cités ci-dessus, surtout si cela arrive brutalement, de façon aigue, EMMENEZ TOUT DE SUITE VOTRE CHIEN CHEZ VOTRE VÉTÉRINAIRE (le plus proche si possible), car plus la prise en charge est retardée, plus la toxine en question se répand dans l’organisme de votre chien. Il ne faut pas oublier d’emmener le produit en question ou son emballage.

Le traitement dépendra :

  • De la nature du produit ingéré (si vous avez vu votre chien en manger)
  • De la quantité ingérée
  • De la race de votre chien et de sa masse corporelle (plus il est petit, plus la toxicité est élevée)
  • Des symptômes que vous avez observés
  • De la durée entre l’apparition des symptômes/de l’ingestion du produit et de l’arrivée chez votre vétérinaire

Le premier réflexe sera de faire vomir le chien afin de réduire la quantité de toxines ingérées. La méthode la plus courante est l’administration d’apomorphine (voie sous-cutanée ou oculaire).

Attention ! Vous pouvez faire vomir votre chien pour évacuer le produit en question, si et seulement si :

  • Votre chien n’est pas trop faible
  • L’ingestion du produit est récente
  • Le produit n’est pas irritant

Les traitements de l’intoxication alimentaire chez le chien sont la plupart du temps symptomatiques :

  • Antidiarrhéique
  • Anti vomitif
  • Pansement gastrique
  • Antibiotique
  • Calmant
  • Hospitalisation : dans les cas les plus graves, mise sous perfusion de votre chien (compenser les pertes et diluer la toxine présente dans son organisme mais également pour soutenir la fonction rénale et administrer les médicaments par voie intraveineuse)

Le pronostic des intoxications alimentaires les plus courantes dépend essentiellement de la précocité de la prise en charge médicale. Il peut être bon si la prise en charge est précoce mais peut être inquiétant quand le traitement est tardif.

Que faire pour éviter une intoxication alimentaire chez le chien?

Il faut

  • Identifier les aliments toxiques pour votre chien et éviter d’en donner
  • Mettre dans des lieux non accessibles aux chiens les produits ménagers et substances toxiques
  • Mettre les croquettes et autres aliments dans des lieux adaptés pour éviter les moisissures et la dégradation
  • Vermifuger régulièrement votre chien surtout si il est en alimentation BARF
  • Éviter de donner des aliments avariés à vos compagnons à quatre pattes
  • Éviter l’automédication
  • Surveiller bien votre chien pour qu’il ne puisse pas manger des plantes toxiques lors des promenades ou durant son passage dans votre jardin
  • Faire attention de ne pas faire sortir votre chien dans les lieux où vous utiliser des raticides ou insecticides diverses

Références

https://www.goodbro.fr/conseils-veterinaires/intoxication-alimentaire-chien/

https://lemagduchien.ouest-france.fr/dossier-316-intoxication-alimentaire-chien.html

https://www.vetodome.fr/publication/show.aspx?item=1164

https://www.lefigaro.fr/animaux/quels-sont-les-produits-domestiques-toxiques-pour-le-chien-20221223#:~:text=Liste%20des%20produits%20domestiques%20toxiques%20pour%20les%20chiens,-L’intoxication%20ou&text=L’eau%20de%20Javel,solutions%20alcoolis%C3%A9es%20de%20type%20d%C3%A9sinfectant

https://www.mouss-le-chien.com/conseils/soins/intoxication-alimentaire.html

https://chien.ooreka.fr/comprendre/intoxications-alimentaires-du-chien

https://www.goodbro.fr/conseils-veterinaires/aliments-dangereux-chien/

https://www.jardiland.com/conseils-idees/comment-detecter-une-intoxication-alimentaire-chez-le-chien-et-que-faire#comment-soigner-l-intoxication-alimentaire-chez-le-chien

http://dspace.univ-tiaret.dz/handle/123456789/3868

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut