IRM de l’articulation temporo-mandibulaire : Guide complet

Article rédigé par le 4 mars 2024

L‘IRM de l’articulation temporo-mandibulaire (ATM) est l’examen de référence pour l’exploration des différents composants de cette structure.

Cette exploration, non invasive et exempte de rayonnements, peut être réalisée avec ou sans l’utilisation d’un produit de contraste lors de l’examen.

Dans ce présent article, nous aborderons en détail cette procédure en mettant en lumière les points essentiels que vous, en tant que lecteur, devez connaître.

IRM temporo-mandibulaire : les 4 points à retenir

  • 1- L’imagerie par résonance magnétique de l’articulation temporo-mandibulaire est l’examen de choix pour l’étude des différents composants de cette structure. Elle est non invasive et non irradiante.
  • 2- Cet examen est indiqué lors des pathologies de l’ATM : SADAM, arthrite, chondrocalcinose, arthropathie chronique juvénile, etc.
  • 3- Dans la majorité des cas, cette technique ne nécessite pas d’injection de produit de contraste, mais dans la mesure où cela s’avère nécessaire, il faut se mettre à jeun 2 heures avant le début de l’examen.
  • 4- Il existe d’autres alternatives à cette technique (scanner, cone beam CT, etc.) mais aucune ne permet vraiment d’apprécier l’articulation dans toute sa totalité.

Rappel anatomique

L’articulation temporo-mandibulaire (ATM) est la seule articulation mobile de la face. Elle réunit l’os mandibulaire et l’os temporal.

Elle est constituée :

  • De la fosse temporale 
  • Du ménisque articulaire ou disque méniscale 
  • Du condyle mandibulaire

Cette structure est maintenue par un complexe musculo-ligamentaire ; en association avec l’arcade dentaire, elle prend le nom de « articulation temporo-maxillo-dentaire ».

L’ATM assure 2 fonctions essentielles dont l’ouverture de la bouche et la mastication.

Les mouvements possibles sont l’abaissement et l’élévation, la propulsion et la rétropulsion, la diduction.

IRM de l’articulation temporo-mandibulaire : définition et généralité

Cette technique d’imagerie médicale non irradiante est l’examen de référence pour l’exploration des structures qui constituent l’ATM.

De par sa grande performance, elle permet l’exploration morphologique complète de cette articulation et apprécier les ménisques ainsi que la synoviale.

Une étude dynamique peut également être faite lors de cet examen, une étude dynamique biphasique (bouche ouverte/bouche fermée) ou multiphasique, à l’aide de l’appareil de BURNETT.

IRM de l’articulation temporo-mandibulaire est surtout indiquée dans les pathologies intéressant l’ATM (arthrite, arthropathie chronique juvénile, chondrocalcinose articulaire, etc.)

RECOMMANDÉ :  Radiographie de la clavicule : Guide complet

Aussi, les pathologies disco-ligamentaires qui sont les causes les plus fréquentes du Syndrome Algo-Dysfonctionnel de l’Appareil Manducateur (SADAM).

Une étude a d’ailleurs été menée sur l’importance de cet examen dans la prise en charge de cette maladie.

Bon à savoir !
Les signes révélateurs d’un SADAM :
Douleurs latéro-faciales et péri-auriculaires 
Claquements ou craquements ressentis lors des mouvements faisant intervenir l’ATM

IRM de l’articulation temporo-mandibulairee : les alternatives

Bien que cette technique soit l’examen de référence de l’exploration de l’ATM, son coût est assez élevé.

Il existe, par ailleurs, d’autres alternatives (des substituts pas vraiment parfaits) qui peuvent être envisageables dans des cas limitées.

Radiographie de la face suivant l’incidence de SCHULLER

Technique irradiante, la radiographie de la face permet une étude dynamique (bouche ouverte et fermée) et plus spécialement la branche horizontale de la mandibule et de l’ATM.

Cependant, ce procédé ne permet pas l’étude des disques et des distorsions géométriques gênent l’interprétation des clichés.

Scanner

Le scanner sans injection offre des images sans distorsions géométriques et permet l’exploration bilatérale de l’articulation temporo-mandibulo-dentaire, en plus d’une reconstruction en 3D.

Mais là encore, l’étude dynamique et des ménisques est impossible.

Cone Beam (CBCT)

Il s’agit d’une imagerie dont les rayons sont émis de façon à ce qu’on obtienne un cône (imagerie par faisceau conique).

Il est moins irradiant et offre une très bonne résolution spatiale.

Malheureusement, la durée d’acquisition est beaucoup trop lente, occasionnant ainsi des artefacts de mouvement et l’étude des ménisques est impossible.

IRM de l’articulation temporo-mandibulaire : préparation et déroulement

Préparation

Cet examen se fait le plus souvent sans injection de produit de contraste, de ce fait, il ne sera pas nécessaire d’être à jeun.

Dans le cas où une injection devrait se faire, le patient ne devrait ni boire ni manger durant les 2 heures précédant l’examen.

Lors de la prise de rendez-vous, le patient devrait remplir un questionnaire afin de déterminer si oui ou non, il présente des contre-indications a l’IRM :

  • Le port de dispositif interne électronique ou métallique
  • Allergie au produit de contrastte (si l’examen se fera avec injection)
  • Grossesse ou allaitement 
  • Antécédents de pathologies rénales, de diabète, d’asthme ou de maladie chronique à traitement régulier 
  • Claustrophobie 
  • Tatouage (au risque de se bruler la peau si l’encre utilisé était de l’oxyde de Fer)

Le jour de l’examen, veillez à apporter vos anciens clichés de l’ATM, l’ordonnance de votre traitement en cours, la fiche de traçabilité de l’appareil que vous portez (l’implant), la demande d’examen ainsi que votre carte vitale (pour bénéficier d’un remboursement rapide).

RECOMMANDÉ :  Échographie pelvienne : Guide complet

Déroulement de l’examen

A votre arrivée, passez au secrétariat pour remplir les formalités administratives puis on vous conviendra dans la salle d’examen.

Il vous sera demandé de retirer vos bijoux, prothèses dentaires et autres effets personnels métalliques.

Pendant l’examen, vous vous allongerez confortablement sur la table annexée à la machine. Vous y resterez ainsi immobile pendant 20 à 30 minutes, le temps de prendre des clichées.

Un appareil vous sera remis afin de faire des images dynamiques (bouche ouverte et fermée).

L’examen est pratiquement indolore, mais le bruit qu’émet la machine lors de l’acquisition des images peut être légèrement gênant.

Si vous avez froid, prévenez le technologue, il vous fournira une couverture.

Dans la mesure où il sera nécessaire d’injecter un produit de contraste, un cathéter vous sera posé au niveau du pli du coude ou sur le dos de la main.

Et à la fin de l’examen, il faudra attendre un certain temps pour s’assurer que vous ne présentez pas d’allergies au produit de contraste avant de vous enlever l’aiguille.

Sachez que le produit de contraste apportera plus de précisions aux clichés à interpréter ; il arrive parfois que des petits malaises surviennent pendant son injection, à savoir, un gout métallique dans la bouche, des nausées ou vomissements, des petits maux de têtes ou encore des démangeaisons.

Cependant, ces manifestations ne seront que passagères donc rassurez-vous !

IRM de l’articulation temporo-mandibulaire : à combien ?

Le cout d’une IRM temporo-mandibulaire sillonne entre 680 à 750 Euros.

Cette technique d’imagerie médicale est prise en charge par la Sécurité Sociale, avec un remboursement de 70% du tarif conventionnel.

IRM de l’articulation temporo-mandibulaire près de chez moi

Plusieurs institutions peuvent vous offrir ce service dans les conditions les plus raffinées et confortables.

Visitez ce site pour prendre un rendez-vous.

Références

Articles et ressources utilisés dans la rédaction de cet article
Processus de réalisation d’articles chez Groupe SANTEPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 5 / 5. Nombre de votes 1

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut