IRM du poignet : Guide complet

Article rédigé par le 20 août 2023

Le poignet est une articulation qui transmet les forces du bras à travers la main. Il est composé d’un grand nombre d’os, de muscles et de tendons. En cas de problème au poignet, il est important de consulter un médecin afin de déterminer la cause de la douleur.

L’imagerie par résonance magnétique (IRM) du poignet peut être utile pour diagnostiquer certaines pathologies. Dans quels cas est-elle indiquée ? Vous trouverez ici tout ce que vous devez savoir sur l’IRM du poignet !

Anatomie du poignet

Le poignet humain est une articulation complexe qui relie la main à l’avant-bras. Il est composé de huit petits os, appelés carpiens, qui sont disposés en deux rangées. Les carpiens sont reliés au cubitus (ulna) et au radius, les deux os de l’avant-bras, par une série de ligaments.

Le poignet permet une grande amplitude de mouvement, notamment :

  • En flexion ;
  • En extension ;
  • Et en pronation.

Les tendons des muscles de l’avant-bras s’attachent aux carpiens, permettant au poignet et à la main de bouger en réponse aux impulsions nerveuses du cerveau. Les artères et les veines de la main passent par le poignet, assurant la circulation du sang dans les tissus.

Les nerfs du bras passent également par le poignet, procurant des sensations à la main. La combinaison des os, des ligaments, des muscles, des vaisseaux sanguins et des nerfs fait du poignet une partie vitale de l’anatomie humaine.

IRM du poignet : C’est quoi ?

L’imagerie par résonance magnétique (IRM) du poignet est un outil de diagnostic utilisé pour évaluer les structures du poignet à la recherche de signes de blessure ou de maladie. Cet examen est réalisé à l’aide d’un puissant champ magnétique et d’ondes radio pour produire des images détaillées des :

  • Os ;
  • Des muscles ;
  • Des tendons ;
  • Des ligaments ;
  • Du cartilage ;
  • Et d’autres tissus mous du poignet.

Ce type d’examen est généralement prescrit pour détecter des lésions ou pour comprendre la cause d’une douleur au poignet.

La machine IRM prend des photos de vos poignets sous différents angles. Ces photos sont ensuite assemblées par un ordinateur pour créer des images en coupe de vos poignets. Ce type d’imagerie permet à votre médecin de voir même les petits détails de vos poignets qui ne seraient pas visibles avec d’autres types d’examens d’imagerie.

Ces images peuvent ensuite être examinées par un radiologue ou un autre professionnel de la santé pour rechercher d’éventuelles anomalies.

Indications pour l’IRM du poignet

Le poignet est un emplacement courant pour les examens IRM, car il s’agit d’une articulation portante qui est susceptible de se blesser. Il existe plusieurs indications pour l’IRM du poignet, notamment :

Analyse des ligaments du poignet

Plusieurs ligaments clés du poignet peuvent être blessés, notamment :

  • Le ligament collatéral radial ;
  • Le ligament collatéral ulnaire ;
  • Et le ligament scapho-lunaire.

Chacun de ces ligaments joue un rôle spécifique dans la stabilisation de l’articulation du poignet, et une lésion de l’un d’entre eux peut entraîner une instabilité importante. L’IRM permet de diagnostiquer avec précision les déchirures des ligaments, ainsi que les contusions ou fractures osseuses associées.

Analyse des tendons du poignet

Parmi les nombreuses raisons pour lesquelles un médecin peut demander une IRM du poignet, l’une des plus courantes est l’évaluation des lésions tendineuses. Les tendons du poignet sont responsables du soutien de la main et lui permettent de se déplacer dans un grand nombre de directions.

RECOMMANDÉ :  IRM des conduits auditifs internes (CAI) : Guide complet

Lorsque ces tendons sont endommagés, cela peut entraîner des douleurs, une faiblesse et une perte de fonction. L’IRM est souvent utilisée pour évaluer la gravité des lésions des tendons et pour déterminer le meilleur traitement.

Analyse des os du poignet

L’IRM du poignet peut également être utilisée pour rechercher des fractures dans les os du poignet. De plus, l’IRM peut détecter des changements dégénératifs dans les os qui peuvent indiquer de l’arthrite ou d’autres conditions.

Traumatisme

Le traumatisme du poignet est une blessure courante, souvent causée par des chutes ou des activités sportives. Les fractures du poignet sont particulièrement préoccupantes, car elles peuvent entraîner des problèmes de mobilité et de fonctionnement à long terme. Dans certains cas, une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour corriger la fracture.

L’IRM est souvent utilisée pour évaluer le poignet après un événement traumatique. L’IRM peut fournir des images détaillées, ce qui permet d’obtenir des images claires des os et des tissus mous environnants.

Fracture des os du carpe

Une fracture de l’os carpien est une rupture de l’un des os qui composent le poignet. La plupart des fractures de l’os carpien se produisent dans l’hamatum, le scaphoïde ou le triquetrum.

Les symptômes d’une fracture de l’os carpien peuvent inclure une douleur, un gonflement et une ecchymose. Dans certains cas, le poignet peut sembler déformé. Le plus souvent, une fracture de l’os du carpe peut être diagnostiquée par une IRM du poignet.

Ténosynovite de de Quervain

La ténosynovite de De Quervain est une affection qui entraîne l’inflammation des tendons situés à la base du pouce. Cette affection est causée par des mouvements répétitifs ou une surutilisation du poignet et peut être extrêmement douloureuse.

L’imagerie par résonance magnétique (IRM) du poignet est un outil largement utilisé pour diagnostiquer la ténosynovite de De Quervain, car elle peut montrer des signes d’inflammation et d’accumulation de liquide autour des tendons concernés.

Syndrome du canal carpien

Le syndrome du canal carpien est une affection courante qui provoque des douleurs, des picotements et des engourdissements dans la main et le bras. Les symptômes sont causés par une pression sur le nerf médian, qui passe par le canal carpien, un passage étroit dans le poignet.

Le syndrome du canal carpien est fréquemment diagnostiqué par une IRM du poignet. L’IRM peut montrer si la pression exercée sur le nerf médian est due à une inflammation ou à un rétrécissement du canal carpien.

Rhumatisme

Le rhumatisme est une affection qui provoque des douleurs et des raideurs dans les articulations. Il peut être difficile à diagnostiquer, mais l’un des moyens d’y parvenir est de passer une IRM du poignet. Une IRM du poignet permet d’identifier toute inflammation ou tout dommage aux articulations, ce qui en fait un outil important pour le diagnostic des rhumatismes.

Polyarthrite rhumatoïde

Le diagnostic par IRM du poignet peut être incroyablement utile pour diagnostiquer la polyarthrite rhumatoïde. En effet, le diagnostic par IRM peut conduire à un diagnostic plus précoce et plus précis, ce qui peut contribuer à améliorer les résultats pour les patients.

Le diagnostic par IRM peut également aider à identifier les patients présentant un risque de progression de la maladie et pouvant nécessiter un traitement plus agressif.

RECOMMANDÉ :  Échographie fœtale : l’essentiel à savoir

Kyste synovial

Les kystes synoviaux sont généralement bénins et ne provoquent aucun symptôme. Cependant, si le kyste appuie sur un nerf ou un vaisseau sanguin, il peut provoquer une douleur, un engourdissement ou une faiblesse. Un kyste synovial se diagnostique généralement par une IRM du poignet.

Tumeur

L’IRM du poignet est un outil de diagnostic courant pour les tumeurs. L’IRM peut montrer la taille, la forme et l’emplacement de la tumeur. Elle peut également aider à déterminer si la tumeur est bénigne ou maligne.

L’IRM du poignet peut fournir des informations essentielles sur les structures de cette articulation complexe, et peut aider à diagnostiquer et à traiter un large éventail d’affections.

Procédure pour l’IRM du poignet

Lors d’une IRM du poignet, il est important de suivre certaines procédures :

  • Le jour de l’examen, veuillez apporter l’ordonnance prescrite par votre médecin ;
  • Penser à apporter également les examens radiologiques antérieurs (radiographies, scanner, IRM, échographies, examens, etc.), même s’ils ont été effectués ailleurs ;
  • L’IRM utilise des champs magnétiques puissants, veuillez donc retirer tous les objets métalliques de votre corps avant le scanner. Cela inclut les bijoux, les montres, les ceintures et les vêtements avec des boutons ou des embellissements en métal ;
  • Il vous sera demandé de rester allongé sur une table pendant l’IRM. Il est important que vous restiez immobile pendant l’examen, car tout mouvement peut rendre les images floues ;
  • L’IRM utilise des bruits forts pour générer les images, on vous donnera donc des bouchons d’oreille ou des écouteurs pour protéger votre audition. On pourra également vous donner une couverture ou un oreiller pour vous aider à vous détendre pendant le scanner.

En suivant ces procédures simples, vous pouvez vous assurer que votre IRM se déroule sans problème et qu’elle capture avec précision les images de votre articulation du poignet.

L’IRM du poignet dure environ 30 à 45 minutes.

Risques de l’IRM du poignet

L’IRM est généralement sûre et bien tolérée, mais elle ne convient pas forcément à tout le monde. Par exemple :

  • Les personnes portant des implants métalliques ou des stimulateurs cardiaques ne sont pas candidates à l’IRM du poignet en raison du risque d’interférence métallique ;
  • En outre, les femmes enceintes doivent éviter l’IRM du poignet en raison des risques potentiels pour le fœtus en développement ;
  • Enfin, les personnes souffrant de claustrophobie peuvent ressentir de l’anxiété ou de la panique pendant la procédure en raison de l’espace clos de la machine IRM.

Malgré ces risques éventuels, l’IRM du poignet est généralement un outil de diagnostic sûr et efficace.

IRM du poignet : Prix

Le prix d’une IRM du poignet peut varier en fonction de l’établissement et du lieu, mais se situe généralement entre 26,11 € et 197,91 €. De nombreux régimes d’assurance couvrent cette procédure si elle est jugée médicalement nécessaire.

Pour ceux qui n’ont pas de couverture d’assurance, de nombreux établissements proposent des plans de paiement ou des réductions pour les patients qui paient eux-mêmes.

Retrouvez les centres d’imagerie médicale près de chez vous

Notre répertoire couvre plusieurs régions et spécialités

Références

http://www.sims-asso.org/uploads/pdfs/monographies/5/1.pdf

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut