Kinésiotape pour épicondylite : Efficace ? (conseils kiné)

Article rédigé par le 4 mars 2024

Le tennis elbow, ou épicondylite, est une blessure de l’articulation du coude causée par une sollicitation répétitive des muscles et des tendons. Il peut s’agir d’un problème débilitant et potentiellement chronique.

Alors que le repos et la thérapie physique sont généralement les traitements recommandés pour l’épicondylite, certaines personnes se sont tournées vers le kinesiotape pour soulager leurs symptômes. Mais est-ce vraiment efficace ?

Dans cet article, nous examinerons ce que dit la recherche sur l’utilisation de la kinésiotape pour soulager l’épicondylite.

Nous verrons également comment appliquer correctement la bande et quels sont les effets secondaires potentiels dont vous devez être conscient avant de l’essayer vous-même.

Kinésiotape : qu’est-ce que c’est ?

Le Kinesiotape est une bande élastique qui utilise une forme de ruban adhésif médical pour assurer la stabilité et le soulagement des blessures ou des douleurs musculaires.

Elle est légère, durable, hypoallergénique et disponible en plusieurs couleurs.

La bande peut être appliquée directement sur la peau selon différents modèles, en fonction de l’objectif recherché.

Par exemple, elle peut être utilisée pour soutenir des muscles faibles ou réduire l’inflammation causée par une épicondylite.

Le Kinesiotaping est censé :

  • Améliorer la circulation et le flux lymphatique ;
  • Corriger les déséquilibres posturaux et de mouvement qui résultent de blessures de surmenage.

En appliquant du ruban adhésif tendu dans certaines zones, le poids du corps est redistribué, ce qui peut aider à soulager l’inconfort autour des points douloureux.

Cela permet non seulement d’accélérer les temps de guérison, mais aussi le processus de récupération dans son ensemble.

Le Kinesiotape fonctionne-t-il pour l’épicondylite ?

Si l’épicondylitene pas confondre avec l’épitrochléite) est une affection douloureuse qui peut rendre inconfortables les mouvements les plus simples.

No post found!

Le kinésiotaping peut être une solution efficace pour gérer les symptômes en amenant les bénéfices suivants :

  • Favorise la récupération fonctionnelle : Le kinésiotaping soutient les muscles affaiblis et réduit l’inflammation dans la zone concernée, ce qui contribue à réduire la douleur.
  • Réduit la surcharge des tissus : En soutenant les tendons au niveau de l’articulation du coude, le kinésiotaping peut aider à disperser la charge mécanique loin du site affecté par l’épicondylite, ce qui réduit les blessures de surutilisation et permet par exemple de mieux dormir la nuit.
  • Amélioration de la posture et du contrôle postural : Le ruban adhésif médical peut également améliorer l’alignement postural, ce qui peut aider à répartir les charges plus efficacement et à réduire les symptômes de l’épicondylite.
  • Restaure la proprioception (conscience du corps) : La bande kinésio fournit une entrée sensorielle qui aide à la réadaptation des mouvements en renforçant le positionnement correct du corps et en diminuant les mouvements incorrects qui pourraient exacerber la blessure.
RECOMMANDÉ :  Conduire après une fracture de la tête radiale : Tout savoir

Bien que des recherches supplémentaires doivent être menées avant de pouvoir tirer des conclusions définitives quant à son efficacité dans le traitement de l’épicondylite, ses avantages potentiels peuvent valoir la peine d’être essayés par les personnes souffrant de symptômes d’épicondylite.

Comment appliquer le Kinesiotape pour l’épicondylite ?

Le Kinesiotape est un traitement relativement simple et non invasif pour les personnes souffrant d’épicondylite.

La bande fonctionne en apportant stabilité et soutien pour aider à réduire l’inflammation et la douleur, ainsi qu’à corriger les déséquilibres de posture et de mouvement.

Lorsque vous appliquez du kinesiotape pour l’épicondylite, vous devez commencer par :

  • Nettoyer la peau de toute huile, lotion ou sueur avant de commencer l’application ;
  • Appliquer la bande en forme de Y, l’une des extrémités du Y descendant vers l’articulation du coude.

L’application doit être ferme mais confortable pour que la bande reste en place tout en offrant un soutien. Vous pouvez ensuite :

  • Placez l’autre extrémité du Y sur le haut de votre avant-bras ;
  • Appliquez une deuxième bande en forme de X, avec une extrémité descendant jusqu’à l’articulation du coude et l’autre extrémité remontant vers l’épaule.

Cela devrait fournir un soutien supplémentaire à votre blessure et améliorer la circulation pour accélérer la guérison.

Il est également important de se rappeler que le kinésiotaping ne remplace pas les soins et traitements médicaux nécessaires. Veillez donc à consulter votre médecin avant d’essayer cette méthode de gestion de la douleur.

Quels sont les effets secondaires possibles à prendre en compte lors de l’utilisation de la bande kinésithérapeutique pour l’épicondylite ?

Bien que le Kinesiotaping soit généralement sûr, il existe certains risques et contre-indications potentielles dont vous devez être conscient, tels que :

  1. Peau lésée, irritée ou présentant des éruptions cutanées au site de l’épicondylite.
  2. Réaction allergique connue aux matériaux adhésifs du kinesiotape.
  3. Infection cutanée au site d’application du kinesiotape.
  4. Présence de tumeurs ou de lésions cutanées malignes.
  5. Troubles circulatoires sévères ou insuffisance veineuse au bras ou à l’avant-bras.
  6. Fracture ou autre lésion osseuse au niveau de l’épicondyle.
  7. Blessure traumatique aiguë récente au coude ou à l’avant-bras.
  8. Déchirure ou fissure du tendon.
  9. Présence de troubles cutanés, vasculaires ou neurologiques pouvant affecter la sensibilité ou la circulation sanguine dans la région traitée.
  10. Incapacité à tolérer la pression ou la tension exercée par le kinesiotape sur la peau.

Il est donc important de consulter votre professionnel de la santé avant de commencer tout type de traitement par bande adhésive pour l’épicondylite.

Comment et quand retirer le Kinesiotape ?

Il existe plusieurs situations dans lesquelles le Kinesiotape doit être retiré :

  • Plus de 3 à 5 jours se sont écoulés depuis que le problème a été résolu ;
  • Le ruban adhésif commence à se décoller (dans ce cas, il doit être remplacé) ;
  • La peau démange ou présente d’autres symptômes.
RECOMMANDÉ :  Compression du nerf ulnaire (coude) : Définition et prise en charge

Lors du retrait du kinesiotape, il est important de suivre les étapes appropriées pour garantir la sécurité et l’efficacité du traitement.

  • Décollez doucement la bande kinesio dans un sens, en veillant à ne pas tirer ou étirer la peau ou les tissus sous-jacents.
  • Vous pouvez utiliser un produit comme l’huile pour bébé ou l’huile d’olive pour aider à détacher l’adhésif si nécessaire.
  • Il est également important d’éviter de réappliquer du ruban adhésif sur une zone où il a déjà été appliqué ; cela peut réduire son efficacité et augmenter les risques potentiels.

Une fois que vous avez retiré le ruban adhésif, vérifiez l’absence de tout signe d’irritation ou d’inflammation de la peau, comme une rougeur ou un gonflement.

En cas de réaction indésirable, il est préférable de consulter immédiatement votre professionnel de la santé.

Après le retrait, veillez à laver et à hydrater votre peau avec un nettoyant doux et à appliquer une légère couche de lotion si nécessaire.

En somme, le kinésiotape est une modalité de traitement utile pour traiter l’épicondylite. Par contre, elle doit faire partie d’une approche globale qui peut comporter les modalités suivantes :

N’hésitez pas à consulter pour un diagnostic individualisé et une prise en charge adaptée.

Références

https://drsport.fr/tutoriels/comment-realiser-un-kinesio-tape-pour-une-tendinite-du-coude-epicondylite-ou-tennis-elbow/

https://groupesantepourtous.com/syndrome-du-canal-cubital-poignet/

https://www.sosmain.eu/data/uploads/pdf/protocole-epicondylite.pdf

https://ifpek.centredoc.org/doc_num.php?explnum_id=602

https://www.researchgate.net/publication/319656148_Effects_of_Kinesio_tape_in_individuals_with_lateral_epicondylitis_A_deceptive_crossover_trial

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut