Kyste de la glande de Bartholin : Tout savoir

Article rédigé par le 4 janvier 2024

Le kyste de la glande de Bartholin est une pathologie génitale relativement fréquente. Selon les estimations de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), deux femmes sur cent vont avoir au moins un kyste de la glande de Bartholin au cours de leur vie.

La plupart du temps, le kyste de la glande de Bartholin passe totalement inaperçu : il ne présente aucun symptôme et disparaît de lui-même. Toutefois, il arrive qu’un kyste de Bartholin soit un peu plus compliqué : il peut être volumineux ou le siège d’une infection. Dans ce cas, il nécessite une prise en charge adéquate pour éviter les complications.

Qu’est-ce donc les glandes de Bartholin ? Qu’en est-il du kyste de la glande de Bartholin et ses symptômes ? Quid du traitement ? Vous trouverez les réponses et bien plus encore dans cet article.

Les 3 points essentiels

  1. Le kyste de la glande Bartholin est occasionné par une obstruction du canal de Bartholin formant un sac rempli de mucus.
  2. Un kyste de la glande de Bartholin peut régresser spontanément, persister ou s’infecter.
  3. Plusieurs options thérapeutiques existent pour traiter un kyste de la glande de Bartholin.

Les glandes de Bartholin, ce sont…

Les glandes de Bartholin, aussi appelées « glandes vestibulaires majeures » ou « glandes vestibulaires principales » sont une paire de glandes situées de part et d’autre de la vulve, à l’arrière des grandes lèvres. Elles sont nommées ainsi en hommage de celui qui les a découvertes : l’anatomiste danois Caspar Bartholin le Jeune.

À l’état normal, les glandes de Bartholin ne sont ni visibles ni palpables. Elles ont la forme d’un petit pois de 10 à 15 mm de longueur, 8 mm de hauteur et 5 mm d’épaisseur. Chacune des deux glandes comporte un canal excréteur, dit « canal de Bartholin », de 10 mm de longueur et 2 mm de largeur qui débouche sur des orifices situés entre l’hymen et la petite lèvre.

Les glandes de Bartholin sécrètent un mucus, un liquide incolore, appelé « cyprine ». Cette dernière est excrétée à travers le canal de Bartholin. La cyprine sert à la lubrification du vagin (particulièrement de l’orifice vaginal au moment des stimulations sexuelles).

Les glandes de Bartholin sont hormono-dépendantes. De ce fait, elles sont dormantes pendant l’enfance, fonctionnent à partir de la puberté jusqu’à la ménopause puis s’atrophient. Ce qui explique la sécheresse vaginale chez les femmes ménopausées.

RECOMMANDÉ :  Démangeaisons avant les règles : Causes possibles (Que faire ?)

Le kyste de la glande de Bartholin apparaît quand…

… Quand le canal de Bartholin est obstrué. En effet, lorsque le canal excréteur est bouché, le mucus s’accumule dans la glande et y provoque un kyste par dilatation. Le kyste touche rarement les deux glandes à la fois.

Le canal de Bartholin peut s’obstruer suite à : 

  • une sécrétion trop épaisse ;
  • un rétrécissement congénital ;
  • une mauvaise cicatrisation de l’épisiotomie.

Bon à savoir : L’épisiotomie est un acte chirurgical qui consiste à inciser la bas du vagin pour faciliter le passage du bébé lors de l’accouchement.

Le kyste de la glande de bartholin se présente…

Généralement, un kyste de la glande de Bartholin est asymptomatique. Mais lorsque le kyste prend du volume, il peut être ressenti par la patiente.

Le kyste se présente alors comme un sac rempli de liquide, en forme de boule, au niveau de la vulve. S’il est très gros, le kyste peut modifier l’apparence de l’ouverture vaginale. De plus, il gêne la marche, la position assise et les rapports sexuels.

Kyste de la glande de Bartholin : l’évolution

Régression

Dans la grande majorité des cas, le kyste de la glande de Bartholin régresse de lui-même partiellement ou totalement.

Accentuation

Parfois, le kyste de Bartholin persiste et augmente de volume.

Infection

Il arrive que des germes infectent le kyste de la glande de Bartholin. On parle alors de bartholinite. À ce moment-là, les symptômes comprennent :

  • une boule douloureuse au niveau du vagin ;
  • un inconfort en position assise ou en marche ;
  • un rapport sexuel douloureux ;
  • une sensation de chaleur au nouveau du vagin ou de la vulve ;
  • une démangeaison de la partie intime ;
  • une rougeur des lèvres ;
  • une fièvre modérée ;
  • un écoulement de pus.

Kyste de la glande de Bartholin : la prise en charge

Abstention thérapeutique

Lorsque le kyste de la glande de Bartholin est asymptomatique, il ne nécessite aucun traitement. Si une petite boule ou un inconfort se fait ressentir, un bain de siège 3 à 4 fois par jour pendant une semaine se révèle efficace pour y remédier.

Options thérapeutiques

Quand le kyste provoque des symptômes ou s’infecte, des traitements doivent être instaurés.

Bon à savoir : en cas de bartholinite, un traitement antibiotique est prescrit d’emblée pour endiguer l’infection.

Ponction et aspiration

La ponction-aspiration consiste à piquer le kyste avec une aiguille et aspirer le liquide à l’intérieur à l’aide d’une seringue. Cette procédure est actuellement délaissée. Elle est jugée inefficace et est associée à un risque élevé de récidive.

RECOMMANDÉ :  Irritation de la vulve après rapport : Quelles solutions ?

Incision et drainage

Une petite incision est réalisée près du kyste de Bartholin et un cathéter est mis en place pour drainer le liquide hors de la glande. Cette procédure d’incision et drainage est la méthode la plus utilisée pour traiter un kyste de la glande de Bartholin. 

Marsupialisation

Au cours d’une marsupialisation, le kyste de la glande de Bartholin est incisé et les côtés du kyste sont suturés de façon à laisser une ouverture pour faire écouler le liquide. Ainsi, les deux bords de l’incision ne sont pas réalignés pour refermer la poche mais seront suturés avec ceux de l’incision cutanée

À ce propos, en octobre 2023, le journal  Gynécologie Obstétrique Fertilité et Sénologie rapporte le travail du Dr Joy Bloomfield et ses collaborateurs du Service de chirurgie et cancérologie gynécologique et mammaire, hôpital universitaire Pitié-Salpêtrière de Paris, France, sur la marsupialisation. Vous pouvez consulter la publication ici.

Vaporisation au laser 

Le kyste de la glande de Bartholin sera vaporisé au laser au dioxyde de carbone. C’est une procédure efficace mais coûteuse. 

Ablation de la glande de Bartholin

En cas de récidives multiples de kyste, l’option d’enlever la glande de Bartholin est à envisager.

Kyste de la glande de Bartholin : FAQ 

Comment soigner un kyste de la glande de Bartholin naturellement ?

Un bain de siège. Remplissez une bassine avec plusieurs centimètres d’eau chaude et asseyez-vous dans l’eau. Si vous disposez d’une baignoire, prenez un bain chaud. Le bain de siège doit durer 10 à 15 minutes, 3 à 4 fois par jour pendant une semaine. Au bout de 7 jours, si vos symptômes persistent, consultez un médecin.

Kyste de la glande de Bartholin : quand s’inquiéter ?

Consultez votre médecin ou votre gynécologue si : 

  • le kyste persiste ou grossit  après une semaine de bain de siège ;
  • le kyste est douloureux ;
  • le kyste gêne la marche ou la position assise ;
  • vous avez de la fièvre ;
  • vous avez plus de 40 ans.

Est-ce que le kyste de la glande de Bartholin rend stérile ?

Non. Le kyste de la glande de Bartholin n’a aucune incidence sur la fertilité.

Références

Articles et ressources utilisées dans la création de cet article
 Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes. 

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 4 / 5. Nombre de votes 1

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut