Kyste de la poulie des tendons : définition et prise en charge

Article rédigé par le 15 août 2022

Les fléchisseurs des doigts peuvent être le siège d’une lésion qu’on appelle kyste de poulie. Il s’agit, en général, d’une tuméfaction bénigne qui peut devenir très invalidante en cas d’aggravation. La question qui se pose alors est : que faire face à cette maladie ? C’est ce dont nous allons vous expliquer dans cet article.

Définition

L’appareil fléchisseur des doigts comporte deux fléchisseurs par doigt : le fléchisseur commun superficiel et le fléchisseur commun profond. Ces tendons coulissent dans des gaines fermées, qui sont renforcées à certains endroits qu’on appelle poulies. Ces poulies peuvent être le siège d’une lésion qu’on appelle un kyste de poulie.

Un kyste de poulie est un sous-type de kyste ganglionnaire situé en général au niveau de la base des doigts, du côté de la paume de la main. Il contient une masse gélatineuse composée de liquide synovial et de gaine tendineuse.

Le développement de ces excroissances se fait généralement de manière spontanée. On leur attribue également d’autres causes comme le faux mouvement ou un traumatisme. 

La symptomatologie clinique se traduit par une boule tendue, mobile et douloureuse sous la pression, au niveau de la zone de flexion des doigts (articulation métacarpo-phalangienne). On dénote également une sensation d’inconfort quand on bouge les doigts.

Comment soigner le kyste de la poulie des tendons ?

Si la masse est non douloureuse, elle ne présente aucun risque pour le patient et peut ne pas être traitée. De plus, dans 1/4 des cas, il s’avère qu’elle disparait de manière spontanée sans aucun traitement.

Par ailleurs, il existe des traitements dits « naturels ». Toutefois, le problème, c’est qu’ils permettent seulement de faire diminuer le volume, et non de l’éliminer. Des traitements par ponction peuvent aussi être efficaces, mais le taux de récidive reste élevé.

Dans le cascette masse serait invalidante (gène important, augmentation du volume, douleurs à la pression et à la mobilisation du doigt), le recours à la chirurgie peut s’avérer nécessaire. Un bilan d’imagerie avec une échographie peut être demandé avant l’opération.

L’intervention chirurgicale se déroule sous anesthésie locale ou locorégionale. Le chirurgien réalise une incision longitudinale ou sinueuse pour atteindre le kyste. Vient par la suite l’exérèse ou ablation de la masse synoviale et le dégagement du tendon fléchisseur.

Les soins se font en ambulatoire. La mobilisation des doigts est en général rapide, mais une attelle transitoire peut vous être posée.

En outre, il ne faut pas oublier que des complications postopératoires sont possibles. Elles vont de la formation d’hématome à la sensation de douleur au froid, en passant par les problèmes cicatriciels. En cas d’hématome volumineux, une ponction évacuatrice ou un drainage chirurgical peut exceptionnellement être nécessaire. Dans tous les cas, il est impératif de garder la main propre pour éviter les infections.

RECOMMANDÉ :  Trapézectomie du pouce : Indication et procédure (chirurgie)

Références

https://www.orthopedie-bordeaux-sud.com/liberation-de-la-poulie-du-tendon-flechisseur-doigt-a-ressaut/

https://www.epaulemain.fr/index.php/infos-pratiques/informations-specifiques/39-informations-specifiques/169-kyste-de-gaine-tendineuse

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut