Kyste de la poulie : traitement naturel (solution alternative)

Article rédigé par le 22 août 2022

Le kyste de la poulie est l’un des kystes les plus fréquents du membre supérieur. Cette pathologie de la main peut être handicapante au quotidien et provoque parfois des douleurs désagréables même si elle est bénigne. Dans cet article, nous vous proposerons plusieurs traitements naturels qui peuvent vous aider à traiter le kyste de la poulie. 

Quelques mots sur le kyste de la poulie

Le kyste de la poulie est une tuméfaction bénigne. On le classifie parmi les sous-types de kystes ganglionnaires (kystes synoviaux). On parle de kyste de la poulie lorsque le kyste se situe au niveau de la main et touche plus particulièrement la poulie des tendons fléchisseurs des doigts

La tuméfaction s’expose à la racine du doigt, du côté de la paume de la main. Elle renferme une masse gélatineuse avec un volume qui peut varier d’un moment à un autre. 

Le kyste sur le doigt apparaît de façon spontanée. Le principal symptôme se manifeste par l’apparition d’une masse douloureuse sur la base du doigt (zone de flexion du doigt).

La cause exacte de la pathologie est encore mal connue. Toutefois, elle peut être la conséquence d’un traumatisme ou d’un faux mouvement.    

No post found!

Traitements naturels d’un kyste de la poulie : quelles options ?

Il existe une multitude de traitements naturels pour traiter le kyste de la poulie. Chaque traitement possède sa propre spécificité qui la différencie des autres.

Attelle

Le professionnel de santé recommande généralement l’attelle en première ligne de traitement du kyste de la poulie. Le dispositif a pour objectif d’immobiliser le membre supérieur affecté par la pathologie afin de diminuer la sécrétion du liquide gélatineux. De cette manière, cela limitera la croissance du kyste.

En fonction de la gravité de l’affection, le patient peut porter l’attelle pendant quelques jours, voire quelques semaines.

Acupuncture et médecine chinoise

L’acupuncture présente un réel intérêt dans le traitement des kystes du doigt. L’approche consiste à introduire des aiguilles dans des points précis du corps pour les stimuler. L’acupuncture agit aussi directement sur la dilatation des vaisseaux sanguins ce qui favorisera la résorption du kyste synovial.

Arnica crème ou par voie orale

L’arnica est une plante vivace connue par ses nombreuses vertus thérapeutiques. L’application d’un crème à base d’arnica sur la zone affectée permet de soulager les symptômes du kyste de la poulie spécialement les douleurs.   Il est aussi possible de prendre le remède par voie orale.

La cryothérapie

La cryothérapie est un traitement par le froid qui permet d’inhiber des récepteurs sensoriels, surtout ceux de la douleur. Elle peut aider devant le kyste de la poulie. De plus, elle contribue aussi à diminuer la tuméfaction.

RECOMMANDÉ :  Kyste synovial ou tumeur (cancer) : Quelle différence ?

En pratique, la thérapie consiste à placer des cristaux de glaces (poche de glace ou paquet surgelé) sur l’affection pendant quelques minutes.

Traitement par chaleur

L’application de chaleur au niveau du kyste favorise la dilatation des vaisseaux sanguins et diminue ainsi la grosseur de la tuméfaction.

Pour se faire, tremper une compresse non tissée dans de l’eau chaude avant de la coller sur le kyste pendant quelques minutes.

Bain contraste

Le bain contraste est une technique de traitement qui inclue l’alternance de bain chaud et bain froid. Le bain contraste de la main est efficace pour soigner un kyste de la poulie de manière naturelle. Il permet de bénéficier en même temps l’effet positif du froid et de la chaux.

Bain de paraffine

La paraffine est une cire liquide capable de retenir la chaleur et l’eau. L’application de bain de paraffine sur la main dilate les vaisseaux sanguins et soulage les douleurs provoquées par le kyste. 

Argile verte

Quand on parle des traitements naturels de kyste de la poulie, l’argile verte est toujours sur la liste.

Il existe plusieurs méthodes d’utilisation, mais le cataplasme est la méthode la plus adaptée pour traiter un kyste sur le doigt.

Pour le réaliser, mélanger dans un récipient non métallique l’argile verte (en poudre) et un peu d’eau pour avoir une pâte avec une texture souple et épaisse qui ne doit pas se couler. Puis, appliquer le mélange sur la partie de la main affectée par le kyste pour une durée de plus de 20 minutes.

Ostéopathie

L’ostéopathie est une thérapie réalisée manuellement. Le spécialiste de l’ostéopathie « ostéopathe » commence la séance par des techniques de relaxation des articulations et de la poulie des tendons, ceux qui permettent de limiter les facteurs d’aggravation du kyste.

Par la suite, il travaille le drainage lymphatique et veineux afin de favoriser la circulation des liquides et diminuer ainsi le volume du kyste. Toutes ces techniques sont également idéales pour soulager les douleurs.  

Massage de la main

Un petit massage doux au niveau de la main permet de soulager les symptômes du kyste de la poulie. Ce massage agit directement sur la diminution des tensions au niveau des articulations et des tendons fléchisseurs du doigt.

Exercices kiné

Les exercices kiné sont aussi un traitement naturel du kyste de la poulie. Ces exercices comportent des techniques qui permettent de soulager les douleurs et de diminuer la taille du kyste. 

Huiles essentielles

Quelques huiles essentielles ont la capacité d’apaiser le kyste de la poulie. Les huiles essentielles qui possèdent des propriétés anti-infectieuses, antibiotiques, antivirales, antalgiques et des vertus drainantes sont les plus adaptées.

RECOMMANDÉ :  Fracture du poignet : définition et prise en charge (tout savoir)

En voici quelques exemples :

  • l’huile essentielle de tea tree ;
  • l’huile essentielle de thym à linalol ;
  • l’huile essentielle de menthe poivrée ;
  • l’huile essentielle de lentisque Pistacher ;
  • l’huile essentielle d’Eucalyptus citronné.

Il est préférable de les utiliser directement en les frottant doucement sur la zone affectée.

Aloe vera

L’aloe vera est connu comme la plante de la peau. On l’utilise souvent dans les soins esthétiques, mais également pour soigner les pathologies de la peau.

La plante possède une propriété anti-inflammatoire et analgésique, c’est pour cela qu’elle est un grand recours pour débarrasser le kyste de la poulie. Elle peut également servir de complément aux autres traitements naturels grâce à sa capacité de régénération du tissu.    

Phytothérapie

Le traitement par la phytothérapie est efficace pour traiter naturellement le kyste de la poulie. Il faut seulement choisir des plantes avec des actifs agissant sur le kyste comme les plantes drainantes, les plantes anti-inflammatoires, les plantes analgésiques

Aromathérapie

L’aromathérapie est un traitement dans la branche de la phytothérapie. Il consiste à utiliser diverses plantes aromatiques qui peuvent être sous forme des huiles essentielles et essences aromatiques.

Dans ce traitement, on puise les effets bénéfiques des plantes dans ses principes actifs volatils (odeur).

Pour l’aromathérapie spécialisée dans le traitement du kyste de la poulie, il faut utiliser des plantes avec des propriétés spécifiques contre le kyste.     

Que faire pour traiter naturellement le kyste de la poulie ?

Les traitements naturels et les remèdes de grand-mère sont des traitements non prouvés scientifiquement, bien qu’on observe souvent un soulagement significatif chez plusieurs patients qui les utilisent. 

Il est ainsi primordial de maintenir un suivi médical en complément de ces traitements naturels proposés. Ce suivi doit être mené par un homéopathe ou un naturopathe, ce sont eux les spécialistes dans ce domaine. La réévaluation des résultats nécessite également des contrôles réguliers pour déterminer l’évolution de la maladie et décider s’il est pertinent de continuer les traitements ou non. En cas d’échec de traitement, ces professionnels pourront rechercher des modalités alternatives plus adaptées et fiables.    

Durant la consultation avec les spécialistes, n’oubliez pas de les avertir de tous les traitements et les produits que vous avez utilisés avant de les consulter. Cela évitera l’interaction des traitements et assurera une progression optimale de la prise en charge.  

Après quelques semaines de traitement et en considérant toutes les autres alternatives, s’il n’y a pas de changement sur l’état du patient lors de la réévaluation, le recours à une filtration chirurgie est envisageable.

Références

https://www.drbertrandbauer.fr/kystes-de-main-poignet-symptômes-traitements/

https://www.reflexosteo.com/blog-sante-bien-etre/10-traitements-naturels-kyste-synovial-488#temoignages

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 4.6 / 5. Nombre de votes 5

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut