Kyste synovial au poignet : Traitement kiné (exercices)

Article rédigé par le 16 septembre 2022

Les kystes synoviaux sont des poches remplies de liquide qui peuvent se développer sur n’importe quelle articulation du corps.

On les trouve le plus souvent sur le poignet, la cheville et le genou. Bien que les kystes synoviaux ne soient généralement pas dangereux, ils peuvent provoquer des douleurs et une gêne.

Dans cet article, nous aborderons le traitement par physiothérapie des kystes synoviaux du poignet.

Kyste synovial au poignet : Approche kiné

L’approche du traitement d’un kyste synovial du poignet dépend de l’état spécifique du patient. Par exemple, si le kyste provoque des douleurs ou interfère avec l’amplitude des mouvements (comme au travail), une thérapie physique peut être recommandée.

Le thérapeute peut utiliser des exercices et/ou des techniques manuelles pour aider à réduire la douleur et à améliorer la mobilité.

Si le kyste est volumineux ou provoque des symptômes importants, un traitement plus invasif peut être nécessaire. Néanmoins, il faut éviter les traitements par éclatement.

Lorsque vous discutez du traitement kiné des kystes synoviaux du poignet avec votre thérapeute, il voudra connaître les détails de chaque état. Il s’agit notamment de savoir quand le kyste s’est développé, s’il est douloureux et comment il affecte l’amplitude des mouvements. Le thérapeute élaborera ensuite un plan de traitement adapté à vos besoins individuels.

No post found!

Kyste synovial au poignet : Objectifs de la rééducation en kiné

La kiné est une partie parfois importante du traitement des kystes synoviaux du poignet. Les objectifs de la kinésithérapie sont nombreux, cela peut inclure :

Contrôler la douleur et l’inflammation

De contrôler la douleur et l’inflammation et d’améliorer l’amplitude des mouvements. Il est essentiel de traiter avec un thérapeute certifié qui comprend la maladie et peut créer une stratégie de traitement adaptée à vos besoins spécifiques.

Le traitement peut comprendre la glace ou la chaleur, des exercices spéciaux, des techniques manuelles et/ou d’autres manipulations.

Dans certains cas, une attelle peut être recommandée pour aider à maintenir l’articulation immobile et réduire la douleur. Le repos et l’immobilisation temporaire peuvent également être nécessaires pour permettre au kyste de guérir. Des médicaments peuvent être prescrits pour aider à contrôler la douleur et l’inflammation.

Retrouver les amplitudes articulaires et la mobilité complète

Le thérapeute travaillera avec vous pour retrouver toute l’amplitude des mouvements et la mobilité de l’articulation. Cela peut prendre plusieurs semaines ou plusieurs mois, en fonction de la gravité de votre état.

Le thérapeute fera progresser votre traitement au fur et à mesure de votre amélioration. La kinésithérapie (physiothérapie) pour les kystes synoviaux du poignet permet souvent de réduire les symptômes et d’améliorer la fonction.

La physiothérapie (kinésithérapie) commence souvent par des exercices simples pour aider le patient à retrouver sa force, sa coordination et sa dextérité fine. Ces exercices peuvent sembler faciles au début, mais ils sont essentiels pour aider le patient à retrouver le contrôle de ses doigts et de sa main.

Au fur et à mesure que le patient progresse, il ajoutera des exercices plus complexes qui mettent à l’épreuve son contrôle moteur et vous soulager des maux causés par le kyste synovial au poignet.

RECOMMANDÉ :  Maladie de Dupuytren et polyarthrite rhumatoide : facteur protecteur ?

Avec du temps et de la patience, le patient finira par retrouver l’usage complet de sa main. L’approche de la kinésithérapie (physiothérapie) est une partie importante de nombreux programmes de rééducation, et elle peut aider les patients à retrouver leur fonction globale du membre supérieur.

Reprendre les activités quotidiennes et sportives

La physiothérapie (kinésithérapie) fait partie intégrante du rétablissement d’un kyste synovial au poignet. Elle peut vous aider à reprendre vos activités quotidiennes et vos activités sportives de manière sûre et efficace.

La kinésithérapie (physiothérapie) peut aussi contribuer à prévenir de futures blessures en vous enseignant la forme et la technique appropriées pour vos activités préférées.

Les kinésithérapeutes peuvent également vous proposer un programme complet de renforcement et d’étirement pour vous aider à garder votre main affectée (par le Kyste synovial au poignet) en bonne santé.

Reprendre le travail

Si votre travail exige un travail manuel, votre kinésithérapeute travaillera avec vous pour augmenter progressivement votre niveau d’activité au fur et à mesure de votre guérison. Il vous conseillera également sur la manière de modifier vos tâches professionnelles afin d’éviter toute nouvelle blessure.

Éviter la chirurgie (si possible)

Le but ultime de la thérapie physique (kinésithérapie) est d’éviter l’infiltration ou la chirurgie quand c’est possible, et il existe une variété d’exercices qui peuvent être utilisés pour atteindre cet objectif.

Par exemple, les exercices d’amplitude de mouvement peuvent aider à réduire la raideur, tandis que les exercices de renforcement peuvent aider à soutenir l’articulation du poignet et à prévenir d’autres dommages.

En outre, les thérapies par la glace et la chaleur peuvent également être utilisées pour soulager la douleur et le gonflement. Avec du dévouement et de l’engagement, il est souvent possible de traiter avec succès les kystes synoviaux avec la kinésithérapie sans avoir recours à la chirurgie.

Approche kiné pour le kyste synovial au poignet : Modalités utilisées

Les kinésithérapeutes utilisent différentes modalités pour traiter les kystes synoviaux du poignet. Le type de traitement dépend de la gravité du kyste. Par exemple, un petit kyste peut ne nécessiter que des conseils et des exercices à domicile.

Les patients qui prennent leur rééducation au sérieux et qui font l’effort de s’informer sur leur Kyste synovial au poignet et sur la manière de la soigner correctement ont plus de chances d’obtenir de bons résultats.

La raison en est simple : un patient informé est mieux à même de suivre les conseils de son kiné et sait quand demander de l’aide si son état s’aggrave.

En outre, les patients qui sont proactifs en ce qui concerne leur guérison sont plus susceptibles de faire leurs exercices et d’effectuer d’autres activités de réadaptation comme le recommande leur kinésithérapeute. Cette constance contribue à maximiser les chances de réussite.

Quelles sont les modalités les plus courantes ?

La chaleur, la glace et les bains de contraste sont des modalités courantes utilisées par les kinésithérapeutes pour traiter les kystes synoviaux du poignet. La chaleur peut contribuer à améliorer la circulation sanguine et à accroître la souplesse, tandis que la glace peut aider à réduire l’enflure et la douleur.

Les bains contrastés consistent à alterner l’eau chaude et l’eau froide, ce qui contribue à améliorer la circulation et à réduire l’inflammation.

Un kyste plus important peut nécessiter un traitement plus agressif, comme la mobilisation des articulations, les ultrasons thérapeutiques et l’iontophorèse :

  • La paraffine : La paraffine est un excellent traitement pour les kystes synoviaux du poignet. L’huile de paraffine peut aider à réduire le gonflement et la douleur, et il est souvent très efficace pour réduire la taille du kyste. En outre, la paraffine est une substance naturelle et relativement peu coûteuse, ce qui en fait un choix populaire pour de nombreuses personnes.
  • Mobilisation articulaire : Il s’agit d’une technique de thérapie manuelle qui consiste à déplacer les articulations de manière spécifique afin d’augmenter l’amplitude des mouvements et de réduire la douleur.
  • Ultrasons thérapeutiques : Cette modalité utilise des ondes sonores pour aider à réduire l’inflammation et la douleur.
  • Iontophorèse : Cette modalité utilise un courant électrique pour délivrer des médicaments à travers la peau jusqu’à la zone affectée. Elle peut être utilisée pour administrer des stéroïdes ou d’autres médicaments directement dans le kyste synovial.
  • Massages et mobilisations : Le massage permet non seulement d’améliorer la circulation, mais aussi de réduire la douleur et l’inflammation. La mobilisation est une approche thérapeutique manuelle qui utilise le mouvement des articulations de manière déterminée pour amplifier l’amplitude du mouvement et réduire la douleur.
  • Exercices thérapeutiques : Il existe des exercices que vous pouvez faire pour aider votre poignet à se sentir mieux. Vous devrez peut-être faire ces exercices avec un kinésithérapeute, qui vous donnera différentes modalités à essayer. Ces modalités peuvent inclure les mouvements du poignet, des exercices pour améliorer la flexibilité et l’amplitude des mouvements, et des exercices de renforcement.
RECOMMANDÉ :  Rupture ligamentaire du poignet : C’est quoi (quelle prise en charge ?)

Il existe également d’autres approches alternatives, mais elles sont généralement proposées par d’autres thérapeutes (comme les naturopathes, ostéos, acupuncteurs, etc.).

Kyste synovial au poignet : Exemple d’exercices kiné

  1. Flexion et extension du poignet : Cet exercice permet d’augmenter l’amplitude des mouvements du poignet.
  2. Cercles du poignet : Cet exercice permet d’améliorer la souplesse et l’amplitude des mouvements du poignet.
  3. Flexion de la serviette : Cet exercice aide à renforcer les muscles autour du poignet.
  4. Abduction résistée du pouce : Cet exercice permet de renforcer les muscles autour du pouce.
  5. Étirement de l’élastique : Cet exercice permet d’améliorer la souplesse des doigts et de la main.
  6. Contraction de la balle : Cet exercice permet de renforcer les muscles de la main et des doigts.
  7. Étirements des doigts : Ces exercices permettent d’améliorer la souplesse des doigts.
  8. Opposition du pouce : Cet exercice permet d’améliorer la force et la coordination du mouvement d’opposition du pouce
  9. Pompes du bout des doigts : Ces exercices aident à développer la force des mains et des doigts
  10.  Renforcement de la prise du crayon : Cet exercice permet d’améliorer la force de préhension de la main.

Ce ne sont là que quelques exemples d’exercices que vous pouvez faire pour vous aider avec votre kyste synovial. Il est important de discuter avec votre médecin ou votre kinésithérapeute des exercices qui vous conviennent.

Vous devrez peut-être essayer différents exercices et modalités pour trouver ce qui fonctionne le mieux pour atténuer les symptômes du Kyste synovial au poignet.

Ressources

Kyste synovial ou tumeur : Quelle différence ?

Kyste synovial ou mucoide : Quelle différence ?

Références

https://www.maisondeskines.com/_upload/article-pdf/KS552P54.pdf

https://kinedoc.org/work/kinedoc/484e7cbd-c5bd-4d3d-b8aa-88bfbf33243d.pdf

http://ales-chirortho.com/content/wp-content/uploads/2010/04/Kystes-synoviaux-du-poignet.pdf

https://www.chuv.ch/fr/cpr/cpr-home/patients-et-familles/centre-de-la-main/lexique

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 4.5 / 5. Nombre de votes 2

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut