La carie radiculaire en 6 questions (réponse du dentiste)

Article rédigé par le 26 septembre 2023

La carie radiculaire est une affection courante chez les personnes âgées. C’est même la principale cause de perte des dents chez les seniors. Elle est souvent découverte tardivement.

Comme son nom l’indique, la carie radiculaire est un type de carie qui touche la racine de la dent. Plus exactement, il s’agit d’une racine dentaire dénudée suite à une récession gingivale.

Trouvez dans cet article les réponses aux questions récurrentes sur la carie radiculaire. Vous découvrirez entre autres pourquoi les seniors sont les plus touchées par cette affection.À la fin de l’article, vous verrez les moyens de prévention pour lutter contre la carie radiculaire. 

Les 6 points essentiels

  • 1. La carie radiculaire est d’évolution rapide.
  • 2. Le risque d’avoir une carie radiculaire augmente avec l’âge.
  • 3. Le tabagisme et les sucreries favorisent l’apparition d’une carie radiculaire.
  • 4. La carie radiculaire n’est pas forcément douloureuse.
  • 5. Le traitement de la carie radiculaire dépend de son degré d’évolution.
  • 6. La visite régulière chez le dentiste est un des meilleurs moyens de prévention contre la carie radiculaire.

Quelles sont les caractéristiques d’une carie radiculaire ?

Pour rappel, la carie est une infection dentaire au cours de laquelle une cavité se forme à mesure que la dent est touchée. D’ordinaire, cela commence par la destruction de l’émail et se propage en profondeur.

Concernant la carie radiculaire, la carie se forme au niveau de la racine d’une dent dénudée. Elle évolue plus rapidement qu’une carie de la couronne du fait de l’absence de l’émail.

Ceci étant, son évolution est souvent insidieuse. En effet, la carie radiculaire est habituellement associée à une rétraction de la pulpe dentaire, la partie de la dent qui lui attribue sa sensibilité. De ce fait, la carie radiculaire est indolore, du moins au début. D’où une découverte tardive.

Carie radiculaire : pourquoi les seniors sont les plus touchés ?

La carie radiculaire peut concerner toutes les catégories d’âge. Et plus l’âge avance, plus le risque d’attraper une carie radiculaire augmente. Cela s’explique par : 

  • le vieillissement des gencives qui se solde par une récession gingivale dénudant la racine des dents ;
  • le vieillissement des glandes salivaires qui produit moins de salive faisant le lit des plaques et des tartres dentaires, à l’origine des caries ;
  • la diminution de la qualité du brossage dû aux troubles articulaires (comme l’arthrose) ou à une perte de la mémoire.
RECOMMANDÉ :  Poche parodontale : C’est quoi ? (explication dentiste)

Quels sont les facteurs favorisants d’une carie radiculaire ?

Comme dit précédemment, l’âge avancé est un facteur favorisant. Outre cela, il y a : 

  • le tabagisme ;
  • la prothèse dentaire mal fixée ;
  • l’appétence pour les sucreries ;
  • les effets indésirables médicamenteux, principalement les antidépresseurs et les antihypertenseurs.

Quels sont les symptômes d’une carie radiculaire ?

Les signes courants d’une carie radiculaire sont : 

  • une tâche noire à la base de la dent ;
  • une perception d’une irrégularité sur la dent au passage de la langue ;
  • un trouble du goût dans la bouche.
  • une hypersensibilité de la dent au froid, au chaud et à l’acide.

Ces signes peuvent être accompagnés ou non d’une douleur lancinante à la base de la dent concernée.

Source

Carie radiculaire : quels sont les traitements ?

Les traitements d’une carie radiculaire dépendent de sa gravité. 

Technique d’obturation

Si la carie radiculaire est découverte assez tôt, la dent pourrait être sauvée. Pour ce faire, le chirurgien-dentiste enlève les tissus carieux et rebouche la cavité via une technique d’obturation comme le plombage par exemple.

Extraction dentaire

Dans le cas où la dent ne peut être sauvée (malheureusement, c’est souvent le cas), l’extraction de la dent est nécessaire. Pour la remplacer, quatre solutions existent : 

Traitement non invasif 

Actuellement, une étude de l’Université de Talca, menée par le Dr Rodrigo A. Giacaman, portant sur une thérapie non invasive de la carie radiculaire chez les personnes âgées est en cours. Elle est basée sur l’utilisation des dentifrices fluorés. Cet essai clinique est prévu durer deux ans.

Carie radiculaire : comment s’en prévenir ?

Tout le monde vieillit et est, de ce fait, susceptible d’avoir une carie radiculaire. Toujours est-il que vous pouvez réduire le risque de son apparition en : 

  • faisant une visite régulière chez votre dentiste : au moins une fois par an voire deux pour les personnes âgées ;
  • pratiquant une bonne hygiène bucco-dentaire : brossage des dents au moins deux fois par jour avec utilisation de fil dentaire ou de brossettes interdentaires ;
  • évitant le tabac et les sucreries.

Du reste, les dentifrices fluorés sont prisés comme moyen de prévention contre la carie radiculaire. Cependant, leur utilisation nécessite une extrême prudence car ils exposent à une fluorose. Parlez-en à votre dentiste avant de les utiliser.

Références

Carie radiculaire

https://www.dentaly.org/sante-dentaire-seniors/carie-radiculaire/ https://y-brush.com/blogs/y-brush/c-est-quoi-la-carie-radiculaire

Retour en haut