Gale de boue chez le cheval : connaître la maladie (tout savoir)

Article rédigé par le 9 mars 2024

La gale de boue chez le cheval est une maladie due à la présence de la bactérie Dermatophilus congolensis. Il s’agit d’une maladie très fréquente chez les chevaux. Elle atteint la peau de l’animal généralement au niveau des paturons.

La gale de boue est une maladie due à l’humidité. Elle est favorisée par des lésions de la peau, notamment les piqûres d’insectes. Elle se caractérise par des croûtes non prurigineuses.

La gale de boue chez le cheval se prend en charge assez facilement. Cependant, il faut agir très tôt pour éviter les complications, notamment les surinfections bactériennes. Pour connaître cette maladie, la prendre en charge et faire les gestes nécessaires pour le prévenir ou éviter les récidives : lisez notre article rédigé par votre vétérinaire !

Les 7 points clés à  retenir sur la gale de boue chez le cheval

  • 1. La gale de boue est une maladie de la peau fréquente chez les chevaux, causée par des bactéries présentes dans la boue et l’humidité.
  • 2. Les symptômes de la gale de boue comprennent des démangeaisons, des croûtes, des plaies et des gonflements au niveau des membres inférieurs du cheval.
  • 3. La maladie peut être douloureuse pour le cheval et entraîner une boiterie.
  • 4. La gale de boue est plus fréquente en hiver et au printemps, lorsque les conditions sont humides et boueuses.
  • 5. Le traitement de la gale de boue implique généralement le nettoyage et le séchage des membres du cheval, l’application de produits désinfectants et anti-inflammatoires, et parfois des antibiotiques. La prise en charge de la gale de boue doit être le plus précoce possible pour éviter les complications.
  • 6. Il est important de prévenir la gale de boue en gardant les membres du cheval propres et secs, en évitant les zones boueuses et en utilisant des protections adaptées.
  • 7. En cas de gale de boue persistante ou sévère, il est recommandé de consulter un vétérinaire pour un traitement approprié.

Définition et description de la gale de boue ou dermatophilose chez le cheval

La gale de boue, appelée également dermatophilose, est une maladie fréquente chez les équidés, c’est-à-dire les chevaux, les poneys et les ânes. Les animaux qui vivent sur un sol boueux et humides sont les plus sensibles à cette maladie. L’agent responsable de cette maladie est une bactérie.

On appelle également cette maladie : eczéma du pâturon ou pyodermite du pâturon. En effet, la maladie débute le plus souvent au niveau du pâturon. Elle s’étend ensuite au niveau des autres parties du membre de l’animal, et atteint parfois la croupe et le dos.

RECOMMANDÉ :  Le chat Khao Manee : un véritable bijou 

Bon à savoir : Des contaminations humaines ont été rapportées. Il est ainsi préférable d’adopter une bonne hygiène après la manipulation des animaux malades.

Les Facteurs et causes de la gale de boue chez le cheval

La gale de boue est causée par une bactérie appelée « Dermatophilus congolensis ». Elle est différente de la vraie gale chez les chevaux, cette dernière étant causée par un acarien appelé Chorioptes equi.

Dermatophilus congolensis est un agent pathogène présent naturellement dans l’environnement. Cependant, cette bactérie est activée par l’humidité et elle entre en dormance via la production de spores lorsque le temps est sec. Elle profite des lésions de la peau pour se développer.

Les lésions de prédilection de la bactérie sont les piqûres d’insectes, les irritations par de la paille grossière et les gerçures. C’est une maladie plus courante en automne et en hiver. Cependant, elle peut également proliférer tout le long de l’année.

A cause de sa capacité à entrer en dormance, la bactérie garde un pouvoir infectieux jusqu’à deux ans dans le milieu extérieur.

Avis du professionnel : Compte tenu du fait que Dermatophilus congolensis s’installe au niveau des lésions, la lutte contre cette maladie repose également sur l’hygiène du cheval et l’élimination des insectes.

Comment se transmet la gale de boue entre les chevaux ?

La contamination se fait : 

  • Via les croûtes
  • De manière indirecte via les mouches et les tiques
  • Rarement de manière directe d’un cheval malade à un cheval sain.

Quels sont les facteurs de réceptivité d’un cheval à la dermatophilose ?

Tous les chevaux ne sont pas égaux face à cette maladie. Certains seront plus sensibles et réceptifs que d’autres. Voici donc les facteurs de réceptivité du cheval à la gale de boue : 

La couleur de la robe

Il a été démontré que les animaux qui ont une peau et une muqueuse peu pigmentées (rose) sont plus sensibles à la gale de boue.

L’état de santé 

Un animal en mauvais état général ou immunodéprimé sera plus enclin à développer la gale de boue

Une prédisposition individuelle liée à la race

Les chevaux de trait aux fanons fournis sont plus réceptifs à la bactérie que les autres. Ceux qui ont des balzanes le sont également.

Quels sont les symptômes de la gale de boue chez le cheval ?

La gale de boue se traduit par une inflammation suintante du derme, c’est-à-dire que la peau est rose et luisante. Ce suintement fait ensuite des croûtes mais à la différence de la vraie gale, elle ne gratte pas (non prurigineuse). On observe également que les poils tombent en mèche sous la croûte.

Ces lésions se forment premièrement dans le pli du paturon, le plus fréquemment ceux des membres postérieurs. Le cheval peut présenter une boiterie intermittente à froid à cause de l’œdème qui se forme et de la douleur. D’ailleurs, la gale de boue a été reportée par l’étude de Belmimoun (2019) comme étant parmi les facteurs de boiteries chez un cheval.

Généralement, l’état du cheval reste bon : il n’est pas abattu. Toutefois, si l’infection est importante, on peut observer un léger abattement voire une fièvre.

Diagnostic différentiel de la gale de boue avec la gale

Comme évoqué précédemment, on distingue les deux maladies par l’existence ou non du prurit : la gale de boue étant non prurigineuse.

RECOMMANDÉ :  Mon lapin éternue : Tout savoir (est-ce grave?)

Quelles options de traitement s’offrent à mon cheval atteint de la gale de boue ?

La prise en charge de la gale de boue chez le cheval doit se faire le plus tôt possible. Ceci afin de limiter les complications notamment les surinfections bactériennes. Les soins sont locaux et doivent être suivis scrupuleusement pour éviter la résistance et la formation de spores.

Voici les étapes d’application du traitement : 

  • Tondre les membres concernés
  • Nettoyer et désinfecter les croûtes avec de la bétadine par exemple

Si vous réalisez un achat par le biais de nos liens, une petite commission peut nous être attribuée sans frais supplémentaires pour vous. [En savoir plus sur notre processus de sélection]

Aucun produit trouvé.

  • Doucher les membres du cheval à l’eau tiède
  • Sécher soigneusement le cheval, notamment les paturons, mais sans frotter. Vous pouvez utiliser une serviette éponge ou un sèche-cheveux à la température la plus basse.
  • Vous pouvez étaler une épaisse couche de vaseline sur les paturons : la vaseline, en étant imperméable, va isoler la peau de l’humidité tout en ramollissant la croûte.

Si vous réalisez un achat par le biais de nos liens, une petite commission peut nous être attribuée sans frais supplémentaires pour vous. [En savoir plus sur notre processus de sélection]

Aucun produit trouvé.

  • Vous pouvez également appliquer une pommade cicatrisante 

Si certaines gales de boue se résolvent spontanément, certains cas nécessitent l’administration d’un antibiotique par voie générale

Pronostic en cas de gale de boue chez votre cheval

Il s’agit d’une maladie qui se soigne très bien si elle est prise en charge à temps. Cependant, si la prise en charge tarde, l’évolution est rapide et peut devenir une lymphangite. Dans ce cas, le cheval aura beaucoup de mal à se déplacer, maigrit et ne se nourrit pas.

Mais généralement, la gale de boue chez le cheval se soigne en trois semaines environ. Cependant les récidives sont fréquentes.

Comment prévenir l’apparition de la gale de boue chez le cheval ?

Plusieurs mesures peuvent être mises en place : 

  • Un maintien d’un environnement sec autour du cheval : faire une bonne rotation des parcelles est une alternative intéressante
  • Un entretien scrupuleux du box pour que la litière soit toujours sèche. Si vous prévoyez de construire un boix, veillez à mettre suffisamment de pente pour faciliter l’évacuation d’eau.
  • Dépaississez les fanons et appliquez de la vaseline pour isoler la peau à votre cheval pendant l’hiver
  • Sécher soigneusement votre cheval après chaque douche

Quand consulter un vétérinaire en cas de gale de boue?

Généralement, la gale de boue se gère aisément par le propriétaire, mais à condition que celui-ci ait identifié et connaisse la maladie, ainsi que les méthodes de prise en charge. Cependant, la consultation d’un vétérinaire est nécessaire lorsque : 

  • La gale de boue persiste au-delà de 3 semaines
  • Le cheval présente d’autres symptômes comme un abattement et une fièvre
  • Vous avez un doute sur la maladie

Si vous cherchez un vétérinaire dans votre région, consultez notre répertoire.

Références

Articles et ressources utilisées dans la création de cet article
Dermatophilose ou gale de boue du cheval
Gale de boue : quel traitement choisir ?
Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes. 

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 5 / 5. Nombre de votes 3

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut