La péricoronarite en 8 questions (explication dentiste)

Article rédigé par le 8 septembre 2023

La péricoronarite est un trouble dentaire fréquent chez les adolescents et les jeunes adultes. Globalement, elle correspond à une inflammation des tissus entourant une dent. Si elle n’est pas soignée, la péricoronarite peut entraîner des complications graves dont la redoutable cellulite cervico-faciale.

La péricoronarite est une affection douloureuse. Elle peut devenir chronique au fil du temps. Heureusement, elle est facile à traiter.

Trouvez dans ce qui suit les réponses aux questions que vous vous posez sur la péricoronarite. À la fin de l’article, vous verrez des astuces de grand-mère efficaces pour calmer la douleur liée à cette maladie.

Péricoronarite : d’où vient-elle ?

Du point de vue étymologique, “péricoronarite” vient du préfixe grec “peri-” qui signifie “autour”, du latin “corona” qui veut dire “couronne”, et du suffixe “-ite” qui désigne “l’inflammation.” En résumé, il s’agit d’une inflammation qui entoure la couronne d’une dent.

En fait, c’est le tissu gingival qui est concerné par l’inflammation. La péricoronarite apparaît quand des bactéries, des plaques dentaires et des résidus alimentaires viennent s’infiltrer sur l’ouverture créée par une dent en train de percer la gencive.

Ces bactéries, ces plaques dentaires ainsi que ces résidus alimentaires sont alors piégés sous l’opercule (le lambeau de gencive qui entoure la dent), entraînant une inflammation gingivale qui recouvre la couronne dentaire

Péricoronarite : apanage des dents de sagesse ?

La péricoronarite est souvent associée aux dents de sagesse puisqu’elles sont sujettes aux difficultés pour pousser. En témoigne la publication du Pr J.-M. Peron sur les accidents d’évolution des dents de sagesse. Il se trouve que les dents de sagesse manquent de place pour sortir ou qu’elles sont mal positionnées dans l’arc dentaire.

Ceci étant, la péricoronarite peut concerner n’importe quelle dent. Par ailleurs, elle touche préférentiellement les dents inférieures.

Péricoronarite : quels sont les facteurs de risque ?

Âge 

La péricoronarite est fréquente chez les adolescents de plus 15 ans et les jeunes adultes. Et pour cause, les dents de sagesse font leur irruption vers cet âge-là.

Mauvaise hygiène bucco-dentaire

La mauvaise hygiène dentaire favorise la prolifération des bactéries et l’apparition des plaques dentaires.

Péricoronarite : quels sont les symptômes ?

Il existe deux stades de péricoronarite : aiguë et chronique. Les symptômes de la péricoronarite aiguë apparaissent à court terme. Ceux de la péricoronarite chronique sont durables et peuvent être handicapants au quotidien.

RECOMMANDÉ :  Gingivite : causes, symptômes et traitements efficaces

Péricoronarite aiguë

Les symptômes d’une péricoronarite aiguë sont : 

  • des douleurs pulsatiles (comme des coups tapés au rythme des contractions du cœur) au niveau de la dent, de la mâchoire et peuvent irradier vers l’oreille ;
  • des douleurs de déglutition ;
  • des gencives rouges, tendues et douloureuses au toucher ;
  • un gonflement de la joue ;
  • un écoulement de pus qui est responsable d’une mauvaise haleine ;
  • une difficulté d’ouvrir la bouche dite scientifiquement “trismus” ;
  • un gonflement des ganglions se trouvant sous la mandibule ;
  • une perte d’appétit ;
  • une fièvre.

Péricoronarite chronique

Quand la péricoronarite évolue en chronicité, le patient présente : 

  • des douleurs sourdes occasionnelles, de jour comme de nuit ;
  • une mauvaise haleine (halitose) persistante ;
  • une altération du goût récurrente.

Péricoronarite : quelles sont les complications ?

La péricoronarite peut provoquer des complications graves comme : 

Péricoronarite : comment se soigne-t-elle ?

Il y a divers moyens de traitements utilisés pour soigner la péricoronarite. En première ligne, il y a les traitements médicaux. Parfois, selon le stade d’évolution de la maladie, des actes chirurgicaux peuvent être nécessaires.

Traitements médicaux

Antalgiques

Ils sont prescrits pour calmer la douleur.

Antibiotiques

Pour traiter les infections.

Des rince-bouches

Des bains de bouche à la chlorhexidine ou au peroxyde d’hydrogène (eau oxygénée) contribuent à l’élimination des bactéries et des résidus alimentaires. 

Traitements chirurgicaux

Incision localisée

Elle est indiquée quand la péricoronarite a provoqué un abcès dentaire. Elle consiste en une incision de la gencive pour faciliter la poussée de la dent tout en faisant un drainage pour évacuer l’abcès.

Retirement de l’opercule

En cas de douleurs persistantes, d’inflammations majeurs ou d’une récidive fréquente de la péricoronarite, le chirurgien-dentiste peut être amené à retirer le lambeau de gencive incriminé. Pour ce faire, il utilise un laser. C’est une intervention chirurgicale mineure. 

Extraction de la dent

Si la péricoronarite est chronique et que la dent n’arrive pas à sortir, il est préférable de l’enlever.

Péricoronarite : qu’en est-il de la prévention ?

Pour éviter l’apparition de péricoronarite, il convient de : 

  • observer une bonne hygiène bucco-dentaire c’est-à-dire un brossage minutieux au moins deux fois par jour et une utilisation quotidienne de fil dentaire ou de brossettes interdentaires pour se débarrasser des résidus alimentaires ;
  • faire des visites régulières chez le dentiste.

Péricoronarite : comment apaiser la douleur ?

Si vous êtes victime d’une péricoronarite, en attendant de voir votre dentiste, voici quelques astuces de grand-mère qui peuvent soulager votre douleur :

  • croquer un clou de girofle sur ou sous la dent touchée ;
  • maintenir des glaçons (dans un gant ou dans une poche en plastique) sur la joue ;
  • se rincer la bouche avec de l’eau tiède salée, à raison d’une cuillère à café de sel dans un grand verre d’eau.
RECOMMANDÉ :  Résine dentaire : Définition, avantages, inconvénients, durée de vie

Références

https://clinadent.fr/pericoronarite-quest-ce-que-cest

https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=pericoronarite-definition-symptomes-traitement

Péricoronarite : qu’est-ce que c’est et comment la soigner ?

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut