Teigne chez les lapins : symptômes, traitement et prévention

Article rédigé par le 23 septembre 2023

L’univers fascinant des lapins est parfois perturbé par un intrus indésirable : la teigne. Cette affection cutanée, bien que courante chez nos amis à quatre pattes, suscite souvent des inquiétudes parmi les propriétaires de lapins.

Dans cet article, nous plongerons au cœur de la teigne chez les lapins, explorant ses symptômes, les méthodes de traitement efficaces, et les mesures préventives essentielles pour maintenir nos petits compagnons en bonne santé. Préparez-vous à découvrir tout ce que vous devez savoir sur cette affection dermatologique qui peut toucher nos adorables boules de poils.

Points à retenir de cet article

  • Principalement, deux champignons parasites microscopiques sont responsables de cette maladie. Il s’agit de Trychophyton mentagrophytes et de Microsporum canis. Ils sont la cause principale des mycoses du lapin (on parle de dermato-mycose).
  • La teigne est contagieuse et peut se propager par contact direct avec un lapin infecté, des objets contaminés ou même par des spores dans l’environnement.
  • Les symptômes de la teigne chez le lapin comprennent des zones de peau chauve, des croûtes, une perte de poils, des démangeaisons, et parfois des lésions en forme d’anneaux. Les symptômes peuvent varier en gravité.
  • Le diagnostic de la teigne chez le lapin est généralement basé sur l’examen clinique et l’observation des lésions cutanées. Une confirmation peut être obtenue par culture fongique ou examen microscopique des poils.
  • Le traitement de la teigne chez le lapin implique généralement l’utilisation d‘antifongiques topiques ou systémiques, prescrits par un vétérinaire. Les lapins atteints de teigne doivent être isolés pour éviter la propagation de l’infection.
  • Il est essentiel de maintenir une bonne hygiène dans l’environnement du lapin en nettoyant régulièrement la cage et en désinfectant les objets. Les spores fongiques peuvent survivre longtemps dans l’environnement.

De quoi s’agit-il ?

La teigne n’est pas causée par un ver. Il s’agit d’une maladie fongique de la peau (également connue sous le nom de dermatophytose). Les champignons vivent généralement dans le sol, mais ils sont capables de provoquer des maladies de la peau dans des conditions adéquates. Les champignons produisent des spores qui peuvent survivre dans l’environnement pendant une longue période (des mois ou des années).

Les maladies de peau chez les lapins de compagnie ou d’appartement sont généralement causées par des champignons Microsporum. Les maladies de la peau des lapins d’extérieur sont plus souvent causées par les champignons Trichophyton. La maladie est appelée teigne en raison de l’apparence de la peau infectée.

Bon à savoir: la teigne représente un risque pour la santé humaine. Les deux types de champignons qui causent la maladie chez les lapins provoquent chez l’homme des taches cutanées circulaires et croûteuses qui peuvent provoquer des démangeaisons et se propager rapidement. Les enfants, les personnes âgées et les adultes malades pour d’autres raisons sont les plus exposés au risque d’infection.

Transmission de la teigne chez le lapin et symptômes

Transmission

Les lapins peuvent contracter la teigne en entrant en contact avec des spores dans l’environnement (les objets avec lesquels il a été en contact, tels que la litière, la fourrure, les brosses et les jouets) ou en étant en contact avec d’autres animaux, notamment d’autres lapins, des chats, des chiens ou même des humains, porteurs du champignon.

Les jeunes animaux ou ceux qui sont stressés ou immunodéprimés sont plus susceptibles d’être infectés. Les spores fongiques peuvent survivre longtemps dans l’environnement, ce qui rend la transmission possible même en l’absence d’animaux infectés.

RECOMMANDÉ :  Gastrite chez le chien : Causes, symptômes et traitements efficaces

Symptômes

Les symptômes de la teigne chez les lapins peuvent varier en fonction de la gravité de l’infection, de la réponse immunitaire de l’animal et de la souche spécifique du champignon. Voici quelques signes courants de teigne chez les lapins :

  • Perte de poils : la teigne provoque souvent une perte de poils en forme de plaques rondes et dénudées. Ces plaques peuvent apparaître sur différentes parties du corps du lapin(en particulier sur le visage, les yeux, le nez et les membres).
  • Irritation cutanée : les lapins atteints de teigne peuvent présenter une peau rouge, enflammée et irritée autour des zones touchées(la tête, les oreilles et les pattes).
  • Démangeaisons : les lapins infectés peuvent se gratter fréquemment en raison de l’irritation de la peau.
  • Croûtes et écoulement : dans les cas graves, des croûtes peuvent se former sur les plaques de perte de poils, et il peut y avoir un écoulement ou un drainage de liquide.
  • Déformation des griffes : parfois, la teigne peut entraîner une déformation des griffes du lapin.

Il est important de noter que certains lapins peuvent être porteurs du champignon responsable de la teigne sans présenter de symptômes visibles. Ces lapins porteurs peuvent néanmoins infecter d’autres animaux ou des humains.

Diagnostic

Le diagnostic de la teigne chez un lapin peut être un processus délicat, mais il est important de le faire rapidement pour éviter la propagation de l’infection à d’autres animaux et pour commencer le traitement approprié. Voici quelques étapes pour diagnostiquer la teigne chez un lapin :

  • Examen visuel

Examinez attentivement la peau du lapin, en particulier autour de la tête, des oreilles, du cou, et des pattes, car ce sont des zones courantes d’infection. La teigne peut apparaître comme des cercles rouges avec des bords clairs, d’où le nom de « teigne en forme d’anneau« .

  • Prélèvement de poils ou de peau

Le test le plus courant est une culture fongique. Votre vétérinaire prélèvera un morceau de fourrure et des croûtes à la périphérie des lésions et les placera sur un milieu de culture. Ce test permet la croissance et l’identification de l’organisme responsable de la teigne et peut prendre 4 semaines.

Il existe un test PCR fongique, mais il n’a pour l’instant été validé que chez les chiens, les chats et les chevaux. Ce test ne prend que quelques jours. Il peut être recommandé de l’effectuer en même temps qu’une culture fongique, car la PCR ne détecte que 3 espèces de teigne, et les lapins peuvent être infectés par au moins 12 types de teigne.

Votre vétérinaire peut vous recommander d’arracher des poils et des croûtes et d’examiner le matériel au microscope après avoir ajouté du KOH pour voir si le champignon peut être trouvé.

  • Utilisation d’une lampe de Wood

Une lampe de Wood est une lumière ultraviolette spéciale qui peut révéler des champignons fluorescents, y compris ceux responsables de la teigne.

Dans une pièce sombre, utilisez la lampe de Wood pour éclairer la peau du lapin. Les zones infectées peuvent émettre une fluorescence verte sous cette lumière. Le test de la lampe de Woods n’est pas très utile, car la plupart des espèces de teigne ne brillent pas à l’aide de ce simple test.

Traitement

Avant de commencer un traitement antifongique pour une infection généralisée chez les lapins à poils longs, il est recommandé, autant que possible, de les tondre pour éliminer un maximum de spores et faciliter l’application des traitements locaux. De plus, il est important de noter que tous les animaux en contact avec le lapin atteint de teigne devraient également être traités, comme indiqué par Boucher en 2001.

RECOMMANDÉ :  Perte de poils chez le chat : Causes possibles (que faire)?

Le traitement consiste à utiliser un antimycosique. Une pulvérisation de tous les animaux, malades ou sains (portage), avec une solution à 0,2% d’Enilconazole, tous les 4 jours pendant 16 jours, est une solution.

Mais le meilleur traitement contre les mycoses cutanées est l’administration orale de Griséofluvine® (25 mg/kg de poids vif). Le traitement est long, il dure au moins 3 semaines.

De même, l’itraconazole à 10 mg/kg/j PO pendant quinze jours, est utilisable. Une étude(1) a été réalisée pour valider l’efficacité de ce principe actif dans le traitement de la teigne à Trichophyton mentagrophytes chez le lapin de compagnie infesté naturellement.

Consultez toujours un vétérinaire pour obtenir un diagnostic précis et un plan de traitement adapté à la situation spécifique de votre lapin.

Prévention de la teigne chez le lapin

Voici quelques mesures de prévention pour éviter que votre lapin ne contracte la teigne ou pour minimiser le risque de propagation de la maladie si votre lapin est déjà infecté :

  • Isoler les lapins infectés : si vous avez un lapin atteint de la teigne, isolez-le des autres animaux domestiques pour éviter la propagation de l’infection.
  • Hygiène : assurez-vous de maintenir une hygiène stricte de l’environnement de votre lapin. Nettoyez régulièrement la cage, changez la litière et lavez les jouets et les accessoires du lapin.
  • Quarantaine des nouveaux arrivants : si vous introduisez un nouveau lapin dans votre foyer, assurez-vous de le mettre en quarantaine pendant au moins deux semaines avant de le laisser interagir avec d’autres animaux pour détecter tout signe d’infection avant qu’elle ne se propage.
  • Contrôle de l’environnement : évitez de surpeupler les cages ou les enclos, car cela peut favoriser la propagation de la teigne. Les lapins doivent avoir suffisamment d’espace pour se déplacer confortablement.
  • Alimentation équilibrée : une alimentation équilibrée et de qualité peut renforcer le système immunitaire de votre lapin et l’aider à lutter contre les infections. Consultez un vétérinaire pour obtenir des conseils sur la nutrition de votre lapin.
  • Contact avec d’autres animaux : évitez de laisser votre lapin interagir avec des animaux sauvages ou d’autres animaux de compagnie potentiellement porteurs de la teigne.
  • Surveillance : examinez régulièrement la peau de votre lapin pour détecter tout signe de teigne, notamment des zones de perte de poils, de la peau squameuse ou des lésions cutanées. Si vous remarquez des symptômes, consultez immédiatement un vétérinaire.
  • Consultation vétérinaire : si vous soupçonnez que votre lapin a contracté la teigne ou si vous avez des questions sur la prévention, consultez un vétérinaire spécialisé dans les animaux de compagnie pour un diagnostic et des conseils appropriés.
  • La teigne chez le lapin peut être transmise à l’homme, provoquant des lésions cutanées chez les personnes en contact avec des animaux infectés. Il est donc essentiel de prendre des précautions, telles que le port de gants lors de la manipulation de lapins atteints de teigne.

Références

https://firstvet.com/us/articles/ringworm-in-rabbits#section_0

https://lapin.ooreka.fr/comprendre/teigne-lapin

https://vethelpdirect.com/pet-health-library/condition-rabbit-ringworm/

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 4 / 5. Nombre de votes 4

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut