Langage corporel du chien : Guide complet

Article rédigé par le 2 juin 2024

Le langage corporel de votre chien est une forme essentielle de communication. Il vous indique s’il est heureux et désire interagir ou jouer avec vous, ou s’il se sent mal à l’aise ou anxieux et souhaite que vous lui laissiez plus d’espace ou que vous arrêtiez ce que vous êtes en train de faire.

Reconnaître les signes subtils d’anxiété ou de peur peut vous aider à éviter les situations stressantes pour votre chien. Chaque chien est unique, avec des caractéristiques propres liées à son âge, sa race, sa personnalité et sa situation.

En apprenant à reconnaître ces signaux, vous pourrez renforcer votre relation avec votre chien et répondre de manière appropriée à ses besoins, tout en évitant les situations stressantes ou conflictuelle. Lisez cet article rédigé par une vétérinaire pour en savoir plus.

Les 05 Points clés de cet article

  1. Comprendre le langage canin est essentiel pour les propriétaires de chiens, car cela leur permet d’établir une communication efficace et de répondre aux besoins émotionnels de leur animal de compagnie.
  2. La position de la queue, comme être tenue haute, nécessite une attention particulière car elle peut varier selon le contexte.
  3. Les oreilles dressées vers l’avant indiquent généralement que le chien est confiant et attentif.
  4. Un poil hérissé peut exprimer de la peur ou un désir de domination.
  5. Un bâillement répété peut indiquer du stress ou une tentative d’apaisement.

Zoom : Langage corporel chez le chien

Quand on explore le langage corporel du chien, plusieurs principes guident la compréhension des signaux qu’il émet à travers ses postures, expressions faciales, mouvements de queue et d’oreilles.

En examinant le langage corporel de votre chien, il est essentiel de considérer trois aspects clés pour une interprétation précise.

1\-La spécificité de race

Les chiens viennent dans une grande variété de formes, de tailles et de races, ce qui influence leur mode de communication. Il est donc crucial de considérer les particularités de chaque chien. Par exemple :

  • Un chien avec un pelage très foncé ou long peut rendre difficile la détection de petits mouvements sur son visage ou son corps, contrairement à ceux avec un pelage plus clair et court.
  • Certains chiens ont une peau très ridée, ce qui limite leurs mouvements faciaux et corporels.
  • Des différences telles que la forme de la queue ou la longueur des oreilles peuvent également influencer la manière dont le chien communique. Vous êtes celui qui connaît le mieux votre chien, vous êtes donc en mesure de décoder son langage corporel subtil.

2\-Observation de l’ensemble du corps

Lorsque vous observez le comportement de votre chien, il est crucial d’examiner attentivement l’ensemble de son corps, de la tête à la queue, afin de recueillir un maximum d’informations sur son état émotionnel.

En effet, chaque partie du corps du chien peut fournir des indices subtils sur ses émotions et son bien-être général. Par exemple, l’expression de son visage, la position de ses oreilles, la posture de son corps, ainsi que les mouvements de sa queue et de ses pattes sont autant d’éléments à prendre en considération.

3\-Le contexte comportemental

Les signaux corporels des chiens doivent être compris dans le contexte global de leur langage corporel et vocal. Les mêmes comportements peuvent avoir des significations différentes selon les circonstances.

Observer la position du corps du chien et ses autres vocalisations peut aider à déterminer son intention et son état émotionnel.

Par exemple, s’il se retourne sur le dos, cela peut indiquer de l’anxiété ou une tentative de désamorcer une situation, plutôt que de rechercher des caresses sur le ventre.

Il faut également garder à l’esprit que le même langage corporel peut exprimer des émotions variées selon l’environnement global, un chien qui halète peut être anxieux, surchauffé ou simplement fatigué.

  • En considérant l’ensemble du corps du chien, l’environnement dans lequel il se trouve et les vocalisations qu’il émet, vous obtiendrez une image plus complète de ce qu’il essaie de dire.

Les comportements les plus courants chez les chiens

Voici quelques comportements courants chez les chiens et leur signification :

Posture détendue

Quand votre chien est détendu, il se tient droit avec sa queue dans une position normale, que ce soit simplement pendante ou recourbée en arc de cercle sur son dos.

Sa musculature et son expression faciale sont détendues, et ses oreilles bougent de manière décontractée en fonction de ses mouvements ou des bruits qu’il perçoit.

Un chien au sommet d'un rocher près de l'océan
Un chien détendu a une posture décontractée, une respiration calme, des muscles relâchés et une expression sereine. (Crédit image : Pexel)

Expression d’attention

Votre chien se tient de manière détendue et confiante, focalisé sur une situation ou sur son interlocuteur.

Ses oreilles sont dressées souplement, ses babines légèrement ouvertes, et sa queue est généralement tenue à l’horizontale. Il ne montre aucun signe d’agressivité.

Un garçon accompagné d'un chien
Le chien manifeste une expression attentive par ses yeux focalisés, ses oreilles dressées et son corps généralement immobile. (Crédit image : Pexel)

Comportement dominant

Un chien se sentant menacé montre un langage corporel reconnaissable : grognements, aboiements et montrant ses dents, restant figé et concentré sur son adversaire.

RECOMMANDÉ :  Alimentation du cheval en surpoids: ce que vous devez savoir

Il dresse sa queue et se grandit autant que possible, parfois en tentant de mordre son ennemi pour le repousser. Cette posture est souvent intimidante et effrayante.

Deux chiens noirs et blancs.
Lorsqu’un chien se sent menacé, il peut manifester des signes tels que des grognements, des aboiements et l’exposition des dents. (Crédit image : Pexel)

Roulade sur le dos

Si un chien se roule souvent sur le dos, cela peut avoir différentes raisons. Parfois, c’est simplement pour le plaisir ou parce qu’il se sent très à l’aise, mais il peut aussi le faire dans un endroit odorant pour masquer son propre parfum, un avantage lors de la chasse pour s’approcher de la proie sans être repéré.

Grand chien brun qui se roule dans l'herbe
Un chien peut se rouler sur son dos pour se détendre, marquer son territoire ou masquer son odeur. (Crédit image : Pexel)

Situation incertaine

Quand un chien est incertain ou ne sait pas comment réagir, il peut pencher légèrement la tête, baisser les oreilles et maintenir un contact visuel, sa queue pend bas et il adopte une posture défensive, réservée voire soumise, attendant de voir comment la situation évolue.

Un chien noir assis sur un banc devant un bâtiment
Un chien se montre défensif, souvent réservé voire soumis. (Crédit image : Pexel)

Position de jeux

En position de jeu, le chien a ses pattes avant au sol tandis que son arrière-train est relevé, souvent avec la gueule ouverte et prêt à aboyer si nécessaire. C’est une invitation à jouer, que ce soit avec son maître ou un autre chien.

D’autre part, un chien peut adopter la posture de s’étirer puis de se coucher devant un autre chien ou une personne pour exprimer ses intentions pacifiques et éviter les conflits.

Par exemple, lorsque vous rentrez chez vous et que votre chien vous accueille en remuant joyeusement la queue, puis en s’étirant devant vous, il montre simplement sa joie de vous voir tout en se détendant après votre absence.

Un petit chien
Beaucoup de chiens expriment leur envie de jouer en aboyant joyeusement et avec excitation. (Crédit image : Pexel)

Posture de la queue du chien : Indicateur essentiel de son état émotionnel et de son attitude

La posture de la queue chez les chiens révèle beaucoup sur leur état émotionnel et leur attitude.

Une queue tenue haute et droite, telle une antenne, indique la confiance et une attitude positive du chien, tandis qu’une queue à hauteur moyenne témoigne de sa détente et du marquage de son territoire.

Bon à savoir: Les races et les caractéristiques physiques des chiens peuvent affecter la position naturelle de leur queue. Par exemple, les huskies de Sibérie ont une queue naturellement haute. Des comportements de queue inhabituels, comme le fait de la chasser, peuvent signaler des problèmes potentiels tels qu'un manque d'exercice ou des problèmes de santé, nécessitant une consultation vétérinaire.

Si la queue de votre chien est coincée entre ses pattes arrière, cela révèle son inquiétude et son manque de contrôle sur la situation.

En revanche, une queue détendue traduit un chien calme et équilibré, ouvert au contact et à l’initiative des autres.

Les mouvements de la queue fournissent également des indices sur l’état émotionnel du chien:

  1. Des mouvements lents avec une queue haute peuvent révéler de la nervosité et des humeurs changeantes.
  2. Une queue au même niveau que le reste du corps, sans mouvement simultané du bassin, peut indiquer une tension palpable, potentiellement menant à une réaction de mise à distance ou d’attaque lors du contact.
  3. Une queue qui remue en rond comme un hélicoptère et est accompagnée d’un mouvement corporel fluide et d’un bas du corps qui remue signale de l’amicalité et une disposition à s’engager.
  4. Certaines recherches ont montré qu’un chien remue davantage la queue vers la droite lorsqu’il voit quelqu’un qu’il aime. Lorsqu’il voit une personne inconnue, sa queue remue davantage vers la gauche. Ce genre de langage corporel subtil est facile à manquer.
  5. Enfin, une queue basse entre les pattes suggère une intense tension émotionnelle, pouvant se manifester par des grognements ou des tentatives de morsure lors du contact.
L'avis du vétérinaire : Un chien confiant ou stimulé maintiendra sa queue haute dans les airs, signalant un état d'éveil ou d'excitation. Mais, si le chien accompagne ce comportement avec des aboiements, une posture corporelle défensive ou offensive, un visage tendu et des yeux durs, cela indique une surexcitation et une frustration, et il est préférable de ne pas s'approcher.

Langage canin : La position des oreilles et des yeux

Le langage corporel des chiens, notamment la position de leurs oreilles et de leurs yeux, est crucial pour comprendre leurs émotions et leurs intentions.

Lorsqu’un chien vous accorde toute son attention, ses oreilles sont dirigées vers l’avant, signe de confiance.

En revanche, des oreilles basses et inclinées vers l’arrière indiquent souvent de l’insécurité, de l’inquiétude ou de la peur, voire de la soumission.

Pour certains chiens comme le labrador ou le Cocker, dont les oreilles sont tombantes, il est conseillé d’observer la base de celles-ci pour mieux détecter leurs mouvements et comprendre leur état émotionnel.

Des yeux entrouverts chez un chien sont souvent le signe d’une sensation de bien-être et de confiance.

Il est important de prendre en compte l'ensemble des signaux. Par exemple, si votre chien fixe un autre chien avec des pupilles rétractées et des oreilles pointant vers l'avant, cela peut indiquer une perception de menace.

Pourquoi un chien pointe-t-il les oreilles ?

Lorsqu’un chien redresse ses oreilles et les penche vers l’avant, cela témoigne de son éveil et de sa concentration. Il est attentif à son environnement, peut-être a-t-il repéré un stimulus ou un autre animal.

En résumé, votre chien est en alerte. Si en plus il penche son corps vers l’avant, hérisse son pelage et raidit ses membres, cela peut indiquer une posture préparatoire à une éventuelle attaque.

Il est à noter que certaines races de chiens ont naturellement les oreilles dressées ! C'est le cas notamment du Berger allemand, du Husky et du Bull Terrier. 

Langage canin : Les autres signaux à observer

Poil hérissé

  • Un chien dont le poil est hérissé peut exprimer de la peur face à une menace.
  • Il peut également manifester sa domination envers un autre chien ou une personne, constituant ainsi un avertissement. Cependant, si ce changement est accompagné de grognements, d’une tête relevée et de babines retroussées, l’avertissement peut évoluer vers une attaque.
RECOMMANDÉ :  Cheval Morgan : de petite taille mais de grands talents

Bâillement

  • Un bâillement chez votre chien peut simplement indiquer la fatigue ou le réveil.
  • Cependant, si vous observez votre chien bâiller de manière répétée dans certaines situations, comme juste avant votre départ ou après avoir commis une bêtise, cela peut être un signe de stress ou d’inconfort. Dans ces cas, le bâillement sert souvent à s’auto-calmer ou à exprimer un signal d’apaisement envers vous ou l’environnement.

Quand consulter un vétérinaire ?

Si votre chien adopte fréquemment des postures de peur ou d’agression, comme une queue entre les jambes, des poils hérissés, des grognements ou des morsures, cela peut indiquer du stress, de l’anxiété ou de la douleur.

De même, des comportements inhabituels tels qu’une agressivité soudaine, une léthargie extrême ou une agitation excessive.

Ces signes peuvent révéler des problèmes médicaux, des troubles anxieux ou des conditions neurologiques nécessitant une évaluation et un traitement appropriés.

Un vétérinaire pourra diagnostiquer la cause des comportements problématiques et recommander des traitements ou des interventions comportementales pour améliorer le bien-être de votre chien.

Si vous recherchez un vétérinaire dans votre région, consultez notre répertoire.

L’importance de la communication avec le chien

Comprendre le langage canin est crucial pour les propriétaires de chiens afin d’établir une communication efficace et de répondre aux besoins émotionnels de leur animal de compagnie.

Renforcement du lien avec notre animal de compagnie

Une communication efficace avec le chien est cruciale pour renforcer le lien entre le propriétaire et l’animal.

Elle crée une atmosphère de confiance et de compréhension mutuelle, favorisant ainsi une relation harmonieuse et solide.

Bénéfices d’une bonne communication pour la relation humain-chien

Une communication réussie présente de nombreux avantages. Elle permet de répondre aux besoins du chien, de le comprendre, de l’éduquer efficacement, d’éviter les conflits et de prévenir les problèmes de comportement.

De plus, elle renforce l’obéissance du chien et améliore la sécurité des humains et du chien.

Selon une étude menée par Masashi Hasegawa et al., il a été constaté que pendant le dressage des chiens, certains signes corporels, tels que les yeux grands ouverts, les oreilles dressées et une queue tenue vers l’avant, sont associés à un niveau d’apprentissage plus élevé. Ces indicateurs pourraient être utiles pour rendre le dressage des chiens plus efficace.

Conséquences d’une mauvaise communication

Une mauvaise communication peut entraîner des malentendus, des comportements indésirables et des problèmes de comportement.

Les chiens peuvent devenir anxieux ou agressifs s’ils ne comprennent pas correctement les signaux humains ou s’ils se sentent négligés.

Cela peut également nuire à la relation entre le propriétaire et le chien, créant ainsi des tensions. Il est donc essentiel d’apprendre à observer les signaux canins et d’adopter les bonnes attitudes pour une communication positive et respectueuse.

Témoignages

Bonjour ,

Bien que mon chien soit agé de presque 3ans, il ne semble pas comprendre les autres chiens et cela est parfois problématique… 

Par exemple, lors d’une balade un autre cchien à priori sans maître,  sans colier et sans harnais lui a foncé dessus en grognant et l’a attrapé par le cou  (heureusement,ses poils l’ont protegé de toutes blessures ) . Au bout de plusieurs minutes,le maître du chien est enfin arrivé et a rappelé son chien qui est tout de suite allé vers lui. J’ai eu une brève discussion avec lui mais il était convaincu que son chien ne l’avait pas attaqué ou que c’était de ma  faute car mon chien était attaché  (le lieu de la balade interdisait les chiens détachés ) et il a même demandé que je détache mon chien pour qu’il joue avec son chien . Le problème ce n’est pas que ça c’est également que mon chien n’arrêtait pas d’agiter sa queue et de tirer sur sa longe pour retourner voir l’autre chien. Ce n’est pas le seul cas, heureusement il s’en sort toujours indemne mais j’ai peur qu’il finisse par se faire blesser un jour .

Ne comprend-il vraiment pas le langage des autres chiens ?

Est-il possible de remédier à ce problème ? 

Est-il « trop » sociable ?   

Voir la suite de la conversation sur Wamiz

Références

Articles et ressources dans la création de cet article

https://www.zooplus.fr/magazine/chien/adopter-un-chien/comprendre-langage-chiens

https://www.rspca.org.uk/adviceandwelfare/pets/dogs/behaviour/understanding

https://www.petmd.com/dog/behavior/how-to-read-dog-body-language

https://www.mdpi.com/2076-2615/8/8/131

Masashi Hasegawa, Nobuyo Ohtani et Mitsuaki Ohta (2014). Le langage corporel des chiens. Doi: 10.3390/ani4010045

Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut