Laryngite : Guide complet

Article rédigé par le 3 juin 2024

La laryngite est une inflammation du larynx, souvent causée par des infections virales ou une surutilisation de la voix.

Bien que généralement temporaire et bénigne, la laryngite peut devenir chronique en raison de facteurs persistants tels que le reflux gastro-œsophagien, le tabagisme ou l’exposition à des irritants.

Dans cet article rédigé par une professionnelle de santé, vous en saurez d’avantage sur cette condition médicale assez fréquente.

Les 5 points importants à connaitre

  • 1. La laryngite, une inflammation du larynx (boîte vocale), peut être aiguë ou chronique, généralement temporaire et durant de 3 à 7 jours sans traitement.
  • 2. Les causes courantes incluent les infections virales, la surutilisation de la voix, le reflux acide, le tabagisme, et l’exposition à des irritants et allergènes.
  • 3. Le diagnostic se fait par un examen physique et parfois par laryngoscopie pour observer le larynx.
  • 4. Le traitement de la laryngite aiguë comprend le repos vocal, l’évitement du tabac et des irritants, et une hydratation adéquate.
  • 5. La prévention passe par des mesures pour éviter les infections des voies respiratoires supérieures, réduisant ainsi le risque de laryngite.

Qu’est-ce que la laryngite ?

La laryngite est une inflammation des cordes vocales.

Normalement, les cordes vocales s’ouvrent et se ferment de manière fluide pour produire la voix. Cependant, lorsque quelqu’un souffre de laryngite, ses cordes vocales sont enflées.

Cette enflure modifie la vibration et l’onde muqueuse des cordes vocales, ce qui altère le son de la voix.

Les personnes atteintes de laryngite présentent souvent une voix rauque, rocailleuse ou très faible.

Dans les cas de laryngite chronique, l’inflammation persiste. Les cordes vocales peuvent se fatiguer et développer des excroissances comme des polypes ou des nodules.

Quels en sont les symptômes?

La laryngite peut provoquer divers symptômes chez les adultes, notamment :

  • Enrouement,
  • Difficulté à parler,
  • Mal de gorge,
  • Légère fièvre,
  • Toux persistante,
  • Raclements fréquents de la gorge.

Ces symptômes apparaissent soudainement et s’aggravent souvent au cours des 2 à 3 jours suivants.

Si les symptômes persistent plus de 3 semaines, il est probable que la laryngite soit devenue chronique, suggérant une cause sous-jacente plus grave.

Dans ce cas, il est important de consulter un médecin pour identifier cette cause.

La laryngite est souvent associée à d’autres maladies comme les infections de la gorge, le rhume ou la grippe, qui peuvent entraîner des symptômes supplémentaires tels que :

  • Mal de tête,
  • Gonflement des glandes,
  • Nez qui coule,
  • Douleur à la déglutition,
  • Fatigue et malaise.

Les symptômes de la laryngite disparaissent généralement sans traitement après environ une semaine.

Cependant, il est recommandé de consulter un médecin si les symptômes persistent ou sont sévères.

Symptômes chez les enfants

Les symptômes de la laryngite chez les enfants peuvent différer de ceux des adultes.

Ils comprennent souvent une toux rauque et aboyante, une fièvre, et peuvent parfois se manifester sous forme de laryngotrachéite.

  • Toux rauque et aboyante : une toux qui ressemble au cri d’un phoque, souvent forte et sèche.
  • Fièvre : une élévation de la température corporelle, souvent au-dessus de 38°C, indiquant une infection ou une inflammation.
  • Croup (ou laryngotrachéite) : une infection virale courante chez les enfants qui provoque un gonflement des voies respiratoires supérieures, entraînant une respiration difficile et une toux caractéristique.
RECOMMANDÉ :  Amygdalite : Est-ce contagieux ?

Bon à savoir !
– Les médecins recommandent de consulter un professionnel de santé si un enfant présente l’un des symptômes suivants : difficulté à respirer ou à avaler, fièvre supérieure à 39,4 °C (103 °F), bave excessive, ou bruits respiratoires forts et aigus lors de l’inhalation.
– Ces symptômes peuvent également indiquer une épiglottite, une inflammation de l’épiglotte, le lambeau de cartilage à la base de la langue.
– L’épiglottite peut affecter aussi bien les adultes que les enfants et peut être potentiellement mortelle dans certains cas. Il est donc crucial de rechercher immédiatement une assistance médicale en présence de ces signes.

Quelles sont les causes ?

Plusieurs conditions peuvent causer la laryngite, et les formes aiguës et chroniques résultent généralement de différents facteurs.

La cause la plus fréquente de laryngite est une infection virale, souvent similaire à celles responsables du rhume ou de la grippe.

La surutilisation de la voix, comme le chant fort ou les cris excessifs, peut également provoquer une inflammation du larynx et entraîner une laryngite.

Dans de rares cas, la diphtérie, une infection bactérienne transmissible par les gouttelettes de toux et d’éternuements, peut provoquer une laryngite.

Autres causes

La laryngite chronique peut être causée par plusieurs facteurs, parmi lesquels :

Le reflux acide, où l’acide gastrique remonte dans la gorge, infections bactériennes, fongiques ou parasitaires, sinusite chronique, toux excessive, inhalation d’irritants comme des allergènes ou des vapeurs toxiques, consommation excessive d’alcool, utilisation excessive ou incorrecte de la voix, tabagisme, y compris l’exposition à la fumée secondaire, inhalation de stéroïdes, tels que ceux utilisés dans les inhalateurs pour l’asthme.

Tests et diagnostic

Les médecins diagnostiquent généralement la laryngite par un examen physique qui évalue les oreilles, le nez, la gorge et la voix.

La plupart des cas ne nécessitent aucun test supplémentaire.

Le symptôme le plus courant de la maladie est l’enrouement, les médecins prendront donc soin d’écouter la voix de la personne lors du diagnostic de laryngite.

Ils peuvent également poser des questions sur le mode de vie, l’exposition potentielle à des irritants en suspension dans l’air et d’autres maladies connexes.

Traitements

Les antibiotiques peuvent être prescrits si une infection bactérienne cause la laryngite, mais la plupart des cas sont viraux et ne nécessitent donc pas d’antibiotiques.

Pour les cas graves ou urgents, des corticostéroïdes peuvent être prescrits pour réduire l’inflammation des cordes vocales, notamment pour les professionnels de la voix comme les chanteurs ou les orateurs, ainsi que pour les nourrissons souffrant de croup sévère.

La laryngite chronique peut nécessiter un traitement continu et spécifique selon la cause de l’inflammation.

Par exemple, traiter des affections sous-jacentes comme le reflux acide ou la sinusite peut aussi aider à soulager les symptômes de la laryngite.

Des changements de mode de vie peuvent également être nécessaires pour les personnes souffrant de nodules sur les cordes vocales.

Cela peut inclure la rééducation des habitudes vocales pour éviter d’autres traumatismes, souvent avec l’aide d’une orthophoniste ou d’une formation spécifique.

RECOMMANDÉ :  Amygdalite : Combien de temps ça dure ?

Il est aussi conseillé d’éviter l’alcool, la fumée de tabac et les irritants.

En cas de croissance de polypes ou de nodules qui endommagent les cordes vocales, et si l’orthophonie échoue, une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

Une chirurgie peut également être requise pour traiter le cancer ou les kystes de papillome sur les cordes vocales.

Quand consulter ?

Si une personne souffre d’enrouement chronique, un médecin peut recommander des tests supplémentaires pour examiner les cordes vocales en détail.

D’autres affections, comme le cancer de la gorge, peuvent également causer un enrouement chronique, ce qui nécessite des examens complémentaires pour écarter une maladie plus grave.

Toute personne ayant des symptômes de laryngite qui durent plus de 3 semaines devrait consulter son médecin.

Dans certains cas, le médecin peut orienter la personne vers un oto-rhino-laryngologiste, également connu sous le nom de spécialiste des oreilles, du nez et de la gorge (ORL).

Qui consulter ?

Pour une laryngite, il est recommandé de consulter les professionnels de santé suivants :

  • Médecin généraliste : le premier point de contact pour évaluer les symptômes, poser un diagnostic initial et recommander des traitements de base ou des remèdes maison.
  • Oto-rhino-laryngologiste (ORL) : spécialiste des oreilles, du nez et de la gorge. Si les symptômes persistent ou sont sévères, votre médecin généraliste peut vous référer à un ORL pour une évaluation plus approfondie et des traitements spécialisés.
  • Orthophoniste : si la laryngite est chronique et affecte la voix de manière significative, un orthophoniste peut aider à rééduquer les habitudes vocales et prévenir de futurs traumatismes aux cordes vocales.

Avis du professionnel de santé

Plusieurs mesures pour limiter la sécheresse et l’irritation des cordes vocales, ainsi que pour réduire le risque de laryngite sont recommandées .

Il est important d’éviter de se racler la gorge, car cela peut aggraver l’irritation.

Pour prévenir les infections des voies respiratoires supérieures, adoptez une bonne hygiène et évitez le contact avec des personnes atteintes d’infections contagieuses.

Arrêtez de fumer et évitez la fumée secondaire est crucial, car la fumée irrite les cordes vocales.

Limitez ou éliminez la consommation d’alcool et de caféine, car ces substances peuvent entraîner une déshydratation, augmentant ainsi le risque d’irritation.

Prenez également des précautions contre le reflux gastro-œsophagien, telles qu’éviter de manger tard le soir, ne pas mâcher de chewing-gum et surélever votre tête pendant le sommeil, afin de prévenir l’irritation des cordes vocales par l’acide gastrique.

En suivant ces conseils, vous pouvez réduire considérablement le risque de développer une laryngite et protéger la santé de vos cordes vocales.

Références

Les ressources utilisées dans la création de cet article

Fiche essentielle – CCMO Mutuelle – La laryngite / pharyngite | PDF (slideshare.net)

Laryngite : causes symptômes et traitements (medecindirect.fr)

Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut