Asthme chez le chat : reconnaître et réagir (explication vétérinaire)

Article rédigé par le 13 septembre 2023

L’asthme chez le chat est une maladie qui devient de plus en plus courante. Toutes les races sont susceptibles de développer l’asthme, mais les races siamoise et himalayenne sont les plus sensibles. Cette affection atteint les voies respiratoires du chat.

L’asthme chez le chat résulte d’une bronchite allergique. Le chat réagit ainsi à un élément de l’environnement, en surproduisant du mucus et en diminuant le diamètre des bronches, amenant ainsi à une difficulté respiratoire.

L’asthme chez le chat peut amener à la mort de l’animal. Des gestes du quotidien permettent de le prévenir et de reconnaître une crise d’asthme. Des gestes permettent également de réagir efficacement en cas de crise d’asthme chez votre chat.

Pour ne rien rater de ce qui concerne cette affection, lisez notre article !

Qu’est-ce que l’asthme et pourquoi votre chat le développe ? 

Définition et description de l’asthme chez le chat

L’asthme est une affection qui atteint les voies respiratoires du chat. Elle se traduit le plus souvent par une crise appelée « crise d’asthme ». Elle peut atteindre les deux sexes sans distinction. 

Les chats de tous les âges sont susceptibles de faire dans leur vie une crise d’asthme. Les chats sont plus souvent affectés par l’asthme que les chiens. On estime à 1% l’incidence de l’asthme chez les félins.

Anatomopathologie de l’asthme chez le chat

L’asthme résulte d’une bronchite allergique, c’est-à-dire une atteinte des bronches due à un allergène non supporté par le chat. Cette bronchite allergique est responsable de la production massive de mucus, un liquide visqueux produit par le tractus respiratoire, combiné à une diminution du diamètre des bronches. La combinaison de ces deux facteurs empêche alors votre chat de respirer normalement.

Le schéma qui suit montre la différence entre une bronche saine et une bronche en cas d’asthme chez le chat.

Le premier contact avec l’allergène ne provoque généralement pas une crise d’asthme. En effet, l’organisme de votre chat identifie encore l’élément qu’il ne tolère pas et fait une réaction silencieuse. C’est au second ou troisième contact avec l’allergène que les réactions vont s’intensifier.

Cette information vous est utile afin d’identifier l’élément de l’environnement susceptible d’avoir causé la crise d’asthme chez votre chat.

Sensibilité d’une race particulière à l’asthme 

Si votre chat est de race siamoise ou himalayenne, il est plus susceptible de développer un asthme que les autres races de chat.

Ci-après un chat de race himalayenne.

Quels sont les facteurs et causes de l’asthme chez votre compagnon à quatre pattes ?

L’asthme du chat est déclenché par des allergènes présents dans l’environnement. Ces éléments présents dans l’environnement peuvent être : 

  • Des pollens
  • Des acariens
  • Des fumées
  • Des produits chimiques
  • La présence de certains virus ou bactéries semble aggraver le développement de l’asthme chez le chat
RECOMMANDÉ :  Cheval Quarter Horse : le cheval qui excelle dans l’équitation western

Comment savoir si votre chat a de l’asthme ?

Les symptômes qui seront développés par votre chat en cas d’asthme sont : 

  • Des difficultés respiratoires à des degrés variés selon le diamètre des bronches atteintes

Plus il y a surproduction de mucus dans les bronches de petites tailles ou les bronchioles, et plus la difficulté respiratoire sera sévère et démonstrative

  • Une épisode de toux sèche
  • Des éternuements
  • Une respiration difficile avec la bouche ouverte
  • Des sifflements à la respiration

Quels sont les signes d’une crise d’asthme chez votre chat ?

En plus des symptômes cités précédemment, la crise d’asthme se caractérise également par une épisode plus ou moins courte de difficulté respiratoire intense chez votre chat : 

La position caractéristique adoptée par votre chat en cas de crise d’asthme 

  • Il est écrasé au sol
  • Son cou est étendu
  • Sa bouche est ouverte avec la langue qui sort

Ce qui se passe en cas de crise d’asthme grave ou qui a duré longtemps 

  • La langue et la paroi de la bouche sont bleuâtres 
  • Le chat est asphyxié

La crise d’asthme est mortelle. Il convient d’emmener directement votre chat chez le vétérinaire lorsqu’il fait une crise d’asthme. 

Comment se diagnostique l’asthme chez votre chat ?

Il convient de noter que l’asthme peut ressembler à d’autres maladies qui provoquent une difficulté respiratoire, comme l’épanchement pleural et les maladies cardiaques. Il convient donc de faire ce qui est appelé “diagnostic différentiel ” pour éliminer les autres maladies avant de conclure qu’il s’agit bien d’asthme.

Pour ce diagnostic différentiel, le vétérinaire procèdera à des séries de tests, d’analyses et d’examens. Ceci comprend :

  • les test d’urine
  • les prises de sang
  • une radiographie de l’appareil respiratoire.

Comment soigner votre chat qui a de l’asthme ?

Lorsque la présence d’asthme est confirmée, le vétérinaire prescrira des traitements selon l’état de l’animal.

Le traitement conventionnel de l’asthme chez le chat

Ce traitement conventionnel consiste à : 

  • trouver puis éliminer la cause de l’asthme de l’environnement de votre chat
  • supprimer les symptômes de l’asthme grâce aux médicaments comme les bronchodilatateurs qui vont augmenter la taille des bronches
  • administrer des stéroïdes et des corticoïdes pour soulager les effets des symptômes chez votre chat.
  • Une hospitalisation sera à envisager en fonction de l’état général de votre chat

En cas de difficulté respiratoire

Votre chat recevra : 

  • Un supplément d’oxygène sera apporté pour permettre à votre chat de respirer
  • Un sédatif sera administré pour une relaxation de votre chat

Le sédatif contribuera ainsi à l’élargissement des bronches

De retour chez vous 

Le traitement d’un chat asthmatique est un traitement de longue haleine. Des comprimés, en continuité de ceux qui ont été administrés à l’hôpital, devront être pris pendant une période plus ou moins longue en fonction de la réponse au traitement de votre chat. La dose administrée sera progressivement revue à la baisse et ajustée par votre vétérinaire.

Des traitements par inhalation vous seront proposés si le tempérament de votre chat le permet. Il s’agit d’un petit masque qui sera déposé sur son nez et qu’il faut garder quelques minutes.

Comment pouvez-vous accompagner votre chat qui a de l’asthme ?

Certains gestes permettent de vous aider dans l’accompagnement de votre petit compagnon qui a de l’asthme. 

Identifier la source de l’irritation

Généralement, pour les animaux domestiques, la source se trouve au sol. Il convient donc de vérifier les produits d’entretien que vous utilisez.

RECOMMANDÉ :  Glandes anales chez le chien : Problèmes, symptômes et traitement

Supprimer la source de l’irritation si elle est identifiée

Changer la litière de votre chat

Il convient d’opter pour une litière sans parfum et sans poussière

Contrôler le poids de votre chat

En effet, il a été démontré chez l’humain, par Deschildre et al. (2010) que l’incidence de l’asthme est liée à l’embonpoint. On peut supposer que le même mécanisme existe également chez le chat. Les exercices avec un arbre à chat, des promenades, sont ainsi de bonnes alternatives. 

Cependant, il convient de ne pas trop pousser les exercices pour ne pas fatiguer l’animal et produire l’effet inverse.

Apaiser les symptômes par des gestes simples

L’humidification de l’air permet d’apaiser les symptômes de l’asthme chez le chat.

Adopter des remèdes homéopathiques

Même si l’efficacité des options dites « naturelles » sur l’asthme ne repose pas encore sur de bases scientifiques solides, elles restent des gestes que vous pouvez adopter, moyennant évidemment un avis favorable de votre vétérinaire. A titre indicatif, il existe des remèdes homéopathiques qui agiraient pour soulager la bronchite chez le chat tout en fournissant un effet apaisant. Certains traitements homéopathiques agiraient également pour garder le nez et les bronches dégagés.

Épousseter votre maison

La poussière et les moisissures sont parmi les premiers éléments qui provoquent l’asthme chez les chats.

Que faire en cas de crise d’asthme chez  votre chat ?

En cas de crise d’asthme, il est impératif d’emmener immédiatement votre chat chez le vétérinaire. Il s’agit d’une urgence car l’asthme est mortel. 

Quel est le pronostic si votre chat est atteint d’asthme ?

Le pronostic en cas d’asthme chez le chat est favorable si la prise en charge se fait à temps et si le traitement est bien observé. Plusieurs chats vivent normalement et très longtemps malgré leur état asthmatique. Cependant, en cas de crise grave, le pronostic vital de l’animal est engagé.

Comment éviter l’apparition de nouvelles crises d’asthme chez votre chat ?

Il convient d’éliminer toutes les sources d’allergène dans votre maison si votre chat est asthmatique. 

Notre avis en tant que vétérinaire sur l’asthme chez le chat 

L’asthme chez le chat est une urgence vétérinaire, surtout en cas de crise. Pendant le transport de votre chat chez le vétérinaire, veillez à minimiser le stress et à ne pas comprimer la cage thoracique. Cela pourrait exacerber la manifestation de la détresse respiratoire. 

Veillez également à rester calme : en effet, certains chats peuvent percevoir le stress chez leur maître et être angoissés à leur tour. Ceci risque d’aggraver la situation.  

Les points importants sur l’asthme chez le chat

  • L’asthme chez le chat est une affection qui atteint les voies respiratoires.
  • Il se traduit par une difficulté respiratoire, un essoufflement, des toux, et une position caractéristique adopté par le chat en cas de crise
  • L’asthme chez le chat vient d’une réaction allergique. Pour l’éviter, il convient ainsi d’identifier puis d’éliminer de l’environnement de votre chat la source de cette irritation des voies respiratoires
  • Des moyens de prévention de l’apparition des crises d’asthmes existent, notamment la surveillance du poids de votre chat et l’élimination des allergènes responsables de ses crises de son environnement
  • L’asthme est une affection mortelle chez le chat. Une prise en charge rapide incluant un supplément en oxygène sera administrée par le vétérinaire en cas de crise d’asthme. Une hospitalisation reste également une éventualité.

Références

https://www.soignezvotreanimalaunaturel.com/soigner-asthme-chats-chiens-naturellement

https://www.anicura.fr/pour-les-proprietaires/chat/conseils-sante/asthme-chez-le-chat/

https://www.vetostore.com/nos-conseils/mon-chat-a-de-l-asthme-que-faire.html

L’insuffisance cardiaque chez le chat : tout comprendre de la maladie

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut