Le cheval Percheron : le géant au cœur tendre

Article rédigé par le 4 mars 2024

Le cheval Percheron est une race de chevaux de trait originaire du Perche, une région historique de France. Il est connu dans le monde entier pour sa puissance, sa docilité et sa polyvalence

Le cheval Percheron présente une robe grise ou noire, une tête carrée au profil rectiligne ou camus, un corps massif et musclé, et des pieds larges et solides. Il mesure entre 1,60 m et 1,85 m au garrot et pèse entre 500 et 1200 kg. 

Le cheval Percheron est facile à manœuvrer et s’adapte à de nombreuses situations. Dans cet article vous sera présenté le Percheron, la plus connue des races de chevaux françaises et l’une des plus répandues au monde.

Le cheval Percheron : les 7 points à retenir

  • 1. Le cheval Percheron est un cheval de trait français, originaire du Perche, qui se distingue par sa puissance, sa docilité et sa polyvalence.
  • 2.  Il existe deux types de Percheron : le trait, plus lourd et plus robuste, et le diligencier, plus léger et plus rapide.
  • 3. Il a une robe grise ou noire, qui change de couleur au fil du temps, une tête carrée au profil rectiligne ou camus, un corps massif et musclé, et des pieds larges et solides.
  • 4. Il a été utilisé pour tracter des véhicules hippomobiles, comme les diligences et les omnibus, pour participer aux croisades, à la conquête de l’Ouest américain et à la Première Guerre mondiale, et pour divers travaux agricoles.
  • 5. Il a connu une forte régression avec la motorisation des transports, mais il a été sauvé par des associations de préservation de la race.
  • 6. Il est aujourd’hui utilisé pour le loisir, l’attelage, le débardage, la production de viande, et le tourisme.
  • 7. Il est le cheval de trait le plus célèbre du monde, et l’une des races les plus répandues, avec environ 20 000 individus.

Le cheval Percheron : depuis ses ancêtres jusqu’à nos jours

Le Percheron est originaire de la région du Perche, en Normandie, où il aurait été croisé avec des chevaux arabes au VIIIe siècle, lors de la bataille de Poitiers. Il a été utilisé comme monture des chevaliers, puis comme cheval de traction rapide pour les diligences et les omnibus, ce qui lui a valu une grande renommée au XIXe siècle.

Une étude de 2016, menée par C. Daubian-Delisle et al., a analysé le patrimoine génétique du Percheron à partir de 1 200 échantillons de sang. Elle a montré que le Percheron présente une diversité génétique élevée, mais aussi une forte consanguinité, due à l’utilisation intensive de quelques étalons reproducteurs

Il a été exporté dans le monde entier, notamment aux États-Unis et au Royaume-Uni, où il a participé à la conquête de l’Ouest et à la Première Guerre mondiale.

Il a subi une forte régression avec la motorisation des transports, et a failli disparaître dans les années 1960-1970, où il n’était plus élevé que pour la viande. Il a connu un regain d’intérêt dans les années 1980-1990, grâce aux activités de loisir, d’attelage, de débardage et de préservation de l’environnement.

RECOMMANDÉ :  Reproduction du lapin : comment ça se passe

Il est actuellement l’une des races de chevaux de trait les plus connues et les plus répandues, avec environ 20 000 individus dans le monde. Et il présente une diversité de modèles, du plus léger au plus lourd, et des qualités de docilité, de courage et de polyvalence.

Bon à savoir : Le Percheron est exporté au Japon, où il est attelé à des traîneaux, pour participer à des courses de traction de puissance, appelées trait-tract.

Le standard du cheval Percheron

Taille : entre 1,60 m et 1,85 m au garrot, selon le type de Percheron (trait ou diligencier).

Poids : entre 500 kg et 1200 kg, selon le type de Percheron (trait ou diligencier).

Robe : grise ou noire, avec des nuances allant du blanc au noir charbonné.

Bon à savoir : Le Percheron présente une robe grise ou noire, qui change de couleur au fil du temps. Tous les poulains naissent noirs et la plupart virent au gris en vieillissant

Sa tête est carrée, au profil rectiligne ou camus, avec :

  • des oreilles courtes et mobiles, 
  • des yeux vifs et expressifs, 
  • des naseaux larges 
  • des ganaches prononcées.

Son allure est souple, légère, énergique, avec un trot relevé et cadencé, et un pas ample et régulier. C’est grâce à :

  • Son encolure forte, musclée, légèrement arquée, portée haut et fièrement. 
  • Son poitrail large, profond, bien ouvert, avec des épaules longues et obliques.
  • Son dos court, droit, solide, avec un rein large et musclé.
  • Sa croupe ronde, double, longue, inclinée, avec une queue attachée haute.
  • Ses membres forts, secs, nerveux, avec : des articulations larges et nettes, des tendons saillants, des canons courts, des pieds larges et solides, peu de fanons.

Le cheval Percheron : caractère et comportement

Les points forts du Percheron sont sa puissance, sa docilité, sa polyvalence, son intelligence, son courage et sa générosité. Il est capable de tracter des charges lourdes, de s’adapter à de nombreuses situations, de travailler en harmonie avec l’homme, et de faire preuve d’initiative et de volonté.

Les différentes utilisations du cheval Percheron

Le cheval Percheron est un cheval de trait polyvalent, qui peut être utilisé dans de nombreux domaines, disciplines, métiers et loisirs.

Domaines où il excelle 

Le Percheron est un cheval puissant, capable de tracter des charges lourdes, de labourer des terres, de débarder des bois, ou encore de transporter des personnes et des marchandises. Il est également apprécié pour son esthétique, sa docilité et son intelligence.

Disciplines où il s’illustre 

En étant un cheval de trait, le Percheron peut participer à des épreuves de traction de puissance, comme le ban EI, le trait-tract, le pulling, etc. Il peut aussi concourir en attelage sportif, en dressage, en endurance, ou en équitation western. Il existe même des courses de Percherons au Japon.

Une étude de 2018, menée par A. Gautier et al., a comparé les performances de traction de quatre races de chevaux de trait, dont le Percheron. Elle a révélé que le Percheron est le plus puissant, mais aussi le plus lent, des quatre races.

RECOMMANDÉ :  Comprendre l’ataxie chez le chat et la prendre en charge

Métiers où il intervient 

Le cheval Percheron est utilisé par des professionnels de l’agriculture, du débardage, de l’entretien des espaces verts, du ramassage scolaire, des travaux urbains, de la collecte des déchets, du tourisme, de la publicité, du spectacle, etc.

Une étude de 2020, menée par M. Bouvier et al., a examiné l’impact de la race Percheron sur le tourisme et le développement local dans le Perche. Elle a souligné que le Percheron est un symbole identitaire fort, qui attire de nombreux visiteurs, et qui contribue à la valorisation du patrimoine naturel et culturel de la région.

Loisirs où il participe 

Le Percheron est un cheval de loisir, qui peut être monté ou attelé pour des balades, des randonnées, des promenades, des animations, des fêtes, des mariages, etc. Il peut aussi être élevé pour le plaisir, ou pour la préservation du patrimoine équin.

Produits qu’il fournit 

Le Percheron est aussi une source de viande, qui est consommée en France et à l’étranger. Il fournit aussi du cuir, de la colle, du fumier, et des produits dérivés (peluches, figurines, livres, etc.).

La santé du cheval Percheron

Le cheval Percheron est généralement un cheval robuste et résistant, mais il peut être sensible à certaines maladies ou affections, notamment :

Soins et entretien du cheval Percheron : nos conseils vétérinaires

Les points faibles du Percheron sont sa sensibilité aux maladies respiratoires, aux coliques, aux fourbures et aux seimes. 

Il a ainsi besoin d’une alimentation adaptée à son activité, riche en fibres et en protéines, et d’une surveillance régulière de son état sanitaire. Il a également besoin d’un environnement confortable, avec un abri, de l’eau, du foin, et de la compagnie.

Concernant le toilettage, le Percheron a une robe grise ou noire, qui peut se salir facilement. Il faut donc le brosser régulièrement, en insistant sur les parties sensibles comme les yeux, les oreilles, les naseaux, les pieds et les parties génitales. Il faut aussi vérifier l’état de sa crinière et de sa queue, et les démêler si besoin.

Les conditions de vie et d’élevage du Percheron dépendent de son utilisation

S’il est destiné au travail, il doit bénéficier d’un entraînement régulier, d’un harnachement adapté, et d’un repos suffisant. 

S’il est destiné au loisir, il doit être sorti quotidiennement, soit en main, soit en attelage, soit en monte. 

S’il est destiné à la reproduction, il doit être sélectionné sur des critères de conformité au standard, de performance, de santé et de caractère.

Références

Articles et ressources utilisées dans la création de cet article
Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.  

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 3.5 / 5. Nombre de votes 2

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut