Le laser en dentisterie : utilité ?

Article rédigé par le 8 novembre 2023

Le laser ou « Light Amplification by Stimulated Emission of Radiation » continue d’évoluer et de se voir attribuer de nouveaux usages dans divers domaines de la technologie et de la science. C’est également le cas du laser en dentisterie.

Le laser en dentisterie est principalement du « laser diode ». Avant de l’utiliser, les praticiens reçoivent une formation spécifique en fonction des procédures.

Le laser en dentisterie démontre son efficacité dans divers domaines, notamment la parodontologie et le traitement des tissus mous. Il se caractérise surtout par sa plus grande précision.

Les détails de l’utilité du laser en dentisterie vous seront exposés dans cet article. Quels sont ses avantages et ses limites ?

Les 6 points essentiels à retenir

  • 1. Le laser ou “Light Amplification  by Stimulated Emission of Radiation » est une technologie de pointe qui continue de se développer et de s’étendre à de nouveaux domaines, y compris la dentisterie.
  • 2. Le laser en dentisterie est un dispositif qui fournit un faisceau de lumière. La lumière en question est absorbée par le tissu cible (dent, gencive, muqueuse, lésions) puis convertie en chaleur. Cette chaleur est utilisée pour inciser, cautériser ou vaporiser selon l’objectif du traitement. 
  • 3. Le laser en dentisterie n’est pas le même laser ravageur que vous avez certainement vu dans les films de science fiction. C’est une technologie douce et les praticiens dentistes suivent des formations avant de les appliquer. En plus, des précautions sont prises pour votre sécurité, entre autres le port de lunettes de protection. 
  • 4. Le laser offre ses avantages dans divers domaines de la dentisterie, pertinemment dans le traitement des maladies parodontales, des caries dentaires, des lésions des tissus mous (ulcères, aphtes), dans le traitement du canal et même en blanchiment des dents. 
  • 5. Ses principaux avantages sont une plus grande précision, la réduction du risque d’hémorragie, de la douleur et inconforts au cours de l’intervention. En outre, les temps d’intervention et de la guérison seront plus rapides. 
  • 6. Les limites du laser en dentisterie sont l’accessibilité des zones interdentaires et la restauration ou ablation des obturations à base de métaux lourds. 
RECOMMANDÉ :  Comblement osseux dentaire : C’est quoi ?

Rappels sur ce que c’est un laser

Un laser signifie « Light Amplification by Stimulated Emission of Radiation » en anglais. Ainsi, c’est une amplification de la lumière par émission stimulée de rayonnement.

Il s’agit d’un dispositif qui produit un faisceau de lumière homogène, monochromatique et concentré. Ceci dit, il est composé d’une seule longueur d’onde. Ce qui est significatif en termes de précision et de puissance.  

Les lasers continuent de progresser et de trouver de nouvelles utilisations dans divers domaines de la technologie et de la science.

Quel est le principe de fonctionnement du laser en dentisterie ?

En premier lieu, sachez que les praticiens suivent une formation spécifique avant d’utiliser le laser en dentisterie. Les protocoles varient en fonction de la procédure et de la technologie laser adoptée.

Des lasers diodes, des lasers erbium ou des lasers au dioxyde de carbone sont les plus utilisés en dentisterie selon les objectifs d’intervention. La longueur d’onde de lumière émise est réglée pour être absorbée sélectivement par les tissus cibles.

Au niveau des tissus cibles que ce soit la dent, la gencive ou les lésions de la muqueuse buccale, la lumière absorbée est convertie en chaleur. Cette chaleur est ensuite utilisée pour inciser, cautériser ou vaporiser selon l’objectif de traitement.

En outre, des lunettes protectrices vous seraient fournies afin de protéger vos yeux le long de la procédure.

Quels sont les avantages du laser en dentisterie ?

En chirurgie dentaire, le laser a démontré son efficacité dans diverses procédures et à plusieurs étapes du traitement.

En préopératoire

Le laser à un effet antiseptique. De ce fait, il est utilisé pour désinfecter en toute sécurité et en moins de temps le site opératoire.

En peropératoire

  • Le principal avantage reconnu du laser est sans doute sa grande précision. Il traite les lésions cibles de façon impeccable à tel point que les tissus sains aux alentours restent intacts.
  • Les vaisseaux du tissu cible sont cautérisés de façon efficace, garantissant moins d’hémorragie. Les points de suture ainsi que les pansements sont alors inutiles.
  • Le laser réduit la douleur et les inconforts du patient le long du traitement. Le praticien pourrait ainsi se priver de bistouri, de fraise, etc. La peur du dentiste sera également maîtrisée.
  • Le traitement au laser est moins douloureux donc, la quantité d’anesthésie requise est réduite.
  • Tout cela signifie que l’intervention au laser est plus rapide que les procédures chirurgicales traditionnelles.

En post-opératoire

Le laser facilite la cicatrisation. Il y aura moins de douleur et de tuméfaction en post-opératoire.

RECOMMANDÉ :  Comment choisir sa brosse à dents ? Avis des dentistes

Dans quels domaines de la dentisterie le laser est-il utile ?

Le laser est une technologie polyvalente offrant ses avantages dans plusieurs domaines de la dentisterie :

  • Parodontologie : élimination des bactéries, réduction des poches parodontales et réfection de la gencive.
  • Soins des caries dentaires : éradication de la carie dentaire et préparation de la cavité pour l’obturation dont les concepts actuels sont exposés dans l’article de AFIRI Ouissam et al.
  • Traitement des tissus mous notamment les ulcères ou aphtes.
  • Endodontie : traitement de canal et mise à plat d’un abcès dentaire
  • Esthétique dentaire : accélère l’effet des produits de blanchiment dentaire, préparation de la cavité à la mise en place d’un dispositif prothétique.  

Quelles sont  les limites du traitement au laser en dentisterie ?

Les dentistes ne peuvent pas utiliser le laser pour :

  • Obturer des fissures ou cavités dans certaines zones difficiles d’accès, par exemple, entre les dents.
  • Retirer une ancienne couronne défectueuse ou un matériau d’obturation en métaux lourds
  • Le laser n’élimine pas complètement le besoin d’anesthésie pour le moment.

Références

https://aos.edp-dentaire.fr/articles/aos/abs/2015/02/aos2015272p2/aos2015272p2.html

https://www.lecourrierdudentiste.com/conseil-plus/utilisation-du-laser-en-dentisterie.html

Le laser et son utilisation dans le domaine dentaire  

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut