Pemphigus foliacé chez le chien : tout savoir sur cette maladie handicapante

Article rédigé par le 12 octobre 2023

Parmi les dermatoses auto-immunes les plus souvent rencontrées, le pemphigus foliacé chez le chien demeure en général une maladie rare. Elle se caractérise par des lésions diverses au niveau de la peau de votre chien de façon localisée ou diffuse qui le gêne extrêmement.

En tant que maladie auto-immune, le système immunitaire du chien s’attaque à ses propres cellules cutanées. Elle peut apparaitre spontanément ou à cause de facteurs extérieurs.

Le pemphigus foliacé chez le chien est facilement remarquable par le propriétaire, elle est diagnostiquée à première vue par le vétérinaire mais doit être confirmée avec des analyses complémentaires pour le différencier avec d’autres maladies cutanées du chien.

Le pemphigus foliacé chez le chien requiers un traitement à vie qu’il faut prendre avec précautions car il peut engendrer certains effets secondaires ; seul votre vétérinaire pourra vous recommander les doses adaptées. Voici tout ce que vous devez retenir de cette maladie.

5 points à retenir qui vous seront utiles.

  • 1. Le pemphigus foliacé chez le chien est une maladie cutanée auto-immune. Le système immunitaire de votre chien s’attaque à ses propres protéines cutanées : la desmocolline.
  • 2. Elle peut être de cause génétique, due à certains médicaments ou encore à la suite de dermatose chronique.
  • 3. Elle engendre des lésions diverses (pustules, érosions, croûtes) au niveau de la peau.
  • 4. Cette maladie de la peau est diagnostiquée par le vétérinaire par l’intermédiaire d’examens cliniques est des examens complémentaires des lésions.
  • 5. Le pemphigus foliacé chez le chien n’est pas une maladie très grave en lui-même qui peut se soigner par des médicaments à vie mais elle peut devenir dangereuse si elle est associée à des infections cutanées.

La peau de votre chien et ses constituants

La peau de votre chien est composée de différentes couches :

  • L’épiderme : la couche la plus superficielle qui est en contact avec l’environnement.
  • Le derme : la couche intermédiaire (entre l’épiderme et l’hypoderme) qui joue un rôle immunitaire et un rôle sensoriel.
  • L’hypoderme : la couche la plus profonde. Elle permet de stocker les lipides en excédent, de réguler la température du corps et d’amortir les chocs.
RECOMMANDÉ :  Yorkshire Terrier ou terrier du Yorkshire

L’épiderme est quant à lui constituée de différentes cellules :

  • Les cellules de Langerhans
  • Les mélanocytes
  • Les cellules de Merckel
  • Les kératinocytes qui sont cohésifs entre eux par des structures d’attaches spécialisées : les desmosomes, qui sont constituées par des protéines qui sont les desmogléines et desmocollines.

Le pemphigus foliacé : qu’est-ce exactement ?

Selon Duchemin et al : Pemphigus vient du grec ðåìöéãïò signifiant gonflé par un souffle, ce qui correspond plus précisément à une pustule selon Galien. Il correspond donc à une maladie se manifestant par des pustules en forme de feuilles (foliacés).

Le pemphigus foliacé chez le chien est une dermatose bulleuse auto-immune dans laquelle un déficit de l’adhésion de l’épiderme superficiel entraîne des érosions cutanées. En d’autres termes, le système immunitaire de votre chien s’attaque à ses propres cellules cutanées.

Dans le cas du pemphigus foliacé, les anticorps de votre chien agressent les desmosomes et plus précisément les desmocollines. Cela produit une perte de cohésion entre les cellules épidermiques qui se disloquent (acantholyse) conduisant à l’apparition de pustules et de croûtes.

Les causes d’apparition du pemphigus foliacé chez le chien

Les causes qui font apparaître le pemphigus foliacé chez le chien ne sont pas précises mais dans la plupart des cas, elles peuvent être :

  • Idiopathiques : sans cause identifiée
  • Prédisposition génétique : il existe des races plus prédisposées que d’autres comme l’Akita Inu, le Chow-Chow, le Teckel, le Doberman, le Berger Allemand, le Terre-Neuve, le Cocker, le Shar Peï, le chien de Montagne des Pyrénées, le Bearded Collie, l’English Springer Spaniel, le Lévrier Afghan, le Pinscher et le Pointer Anglais.
  • Suite d’une dermatose chronique, une tumeur maligne ou une maladie virale (herpes virus)
  • Administration de médicaments
  • Autres causes : choc émotionnel ou encore une exposition au soleil.

Comment se manifeste le pemphigus foliacé chez le chien ?

Les signes cliniques de pemphigus foliacé sont des lésions diverses apparaissant au niveau du museau, autour des yeux et au niveau des oreilles avant de s’étendre au reste du corps, comme des :

  • Pustules
  • Vésicules
  • Érosions
  • Croûtes

Ces lésions sont le plus souvent symétriques. Certains chiens ne présentent des lésions qu’aux coussinets. Des dépilations et /ou des démangeaisons peuvent accompagner ses lésions.

Dans les cas les plus graves où une infection s’installe, des autres symptômes peuvent apparaître :

  • Apathie
  • Perte d’appétit
  • Maigreur
  • Gonflement des ganglions (douloureux)

Comment savoir que mon chien est atteint de pemphigus foliacé ?

Dès que votre chien présente les symptômes précédemment cités, vous devez l’emmener chez votre vétérinaire pour qu’il examine afin de poser un diagnostic. Des examens cliniques doivent être faits pour confirmer la maladie, il peut procéder à :

  • Un prélèvement de sécrétions purulentes venant des lésions pour une observation microscopique (cytologie) de cellules acantholytiques et de globules blancs.
  • Une biopsie cutanée des lésions afin d’effectuer des examens anatomopathologiques pour une vue détaillée de l’épiderme et des pustules caractéristiques.
  • Un marquage immunologique des biopsies par immunofluorescence directe ou indirecte pour préciser la nature des protéines touchées.
RECOMMANDÉ :  Pasteurellose du lapin : prévention et traitement efficaces

Peut-on traiter le pemphigus foliacé ?

Une fois le diagnostic établi, votre vétérinaire vous prescrira un traitement à base d’immunosuppresseurs, des corticoïdes pour :

  • Une application locale : pour les cas moins graves.
  • Une administration orale : pour les cas sérieux.

C’est un traitement à vie la plupart du temps et peut engendrer des effets secondaires. Il est plus que nécessaire de recourir à l’avis d’un spécialiste. Une exposition au soleil de longue durée est à proscrire car elle peut aggraver les symptômes.

Le pemphigus foliacé peut :

  • Être bénigne : les démangeaisons ainsi que la gêne générée par les lésions sont les plus à craindre.
  • Être sévère : lors d’une apparition d’une infection qui s’installe à cause de la barrière cutanée qui est compromise (entrée des microbes)

 Dans le cas des pemphigus foliacés sévères, le pronostic dépend de l’état de votre chien (âge, la présence de maladie concomitante, et la prise en charge de la maladie). Si la maladie n’est pas traitée correctement, une infection généralisée (septicémie) peut s’installer et peut causer le décès de votre chien.

Références

https://www.monvt.eu/maladies-de-la-peau/maladies-autoimmunes/

https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=pemphigus-maladie-cutanee-chien-chat

https://oatao.univ-toulouse.fr/1087/1/celdran_1087.pdf

https://www.chien.com/sante/pemphigus-foliace-chien-16815.php

https://www.chien.com/le-chien-50/anatomie-morphologie-du-chien-50006/peau-du-chien-205_7.php

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut