Stripping dentaire, c’est quoi ? (explication dentiste)

Article rédigé par le 25 octobre 2023

Le stripping dentaire, aussi appelé « réduction interdentaire », « réduction amélaire interproximale», « usure interproximale » ou tout simplement « remodelage dentaire », est une procédure bucco-dentaire qui consiste à limer l’émail des dents. Très souvent, il est réalisé dans le cadre d’un traitement orthodontique.

Le stripping dentaire se fait soit manuellement au moyen d’une lime à dent avec du papier abrasif (strip) soit mécaniquement à l’aide d’une fraise diamantée ou une petite meule. Dans les deux cas, le stripping est irréversible. C’est pourquoi le limage doit être effectué minutieusement : une dent trop limée est définitivement exposée aux agressions thermiques, microbiennes et alimentaires.

Pour tout savoir sur le stripping dentaire, lisez notre article. Vous commencerez par découvrir les situations dans lesquelles le stripping dentaire est utilisé. Vous verrez aussi la procédure de  limage des dents et ses risques potentiels. Viendront ensuite nos conseils sur la conduite à tenir après un stripping dentaire. À la fin de l’article, nous répondrons aux questions récurrentes sur ce sujet. C’est parti !

Les 5 points essentiels

  • 1. Le stripping dentaire assure le bon alignement des dents sur l’arcade dentaire.
  • 2. L’épaisseur d’émail dentaire à limer doit être bien évaluée.
  • 3. Il existe deux techniques de stripping dentaire.
  • 4. Les risques du stripping dentaire sont liés à un limage excessif des dents.
  • 5. Fluor et bonne hygiène bucco-dentaire font partie des bonnes conduites à pratiquer après un stripping dentaire.

Stripping dentaire : pour quoi faire ?

Procédure bucco-dentaire comme il est, le stripping dentaire est évidemment effectué pour des raisons médicales. Ceci étant, il peut être réalisé pour des raisons culturelles. Explications.

Les raisons dentaires

Le principal objectif d’un stripping dentaire est d’assurer le bon alignement des dents sur l’arcade dentaire. Il est indiqué :

  • pour corriger l’encombrement dentaire ;
  • pour réduire le diastème (l’espace entre deux dents voisines) ;
  • pour traiter les dents disgracieuses : dents irrégulières, dents trop pointues ou trop longues (dents de lapin) ;
  • pour enlever le triangle noir gingival (présence d’une ombre noire entre les dents sur la gencive) ;
  • pour remédier aux conséquences du bruxisme (mouvement de grincement inconscient des dents particulièrement la nuit) ;
  • pour éviter l’extraction dentaire avant un traitement la pose d’un appareil dentaire ou d’une couronne ;
  • pour éviter l’apparition d’un « triangle noir gingival » après un traitement orthodontique.
RECOMMANDÉ :  Lèvres gercées : causes, préventions et solutions

Source

Les raisons culturelles

Dans la culture Maya, les dents limées voire sculptées sont des signes d’appartenance à une classe sociale supérieure. Tandis qu’à Bali, au cours d’un rite appelé « matatah », le limage des dents marque le passage de l’adolescence vers l’âge adulte.

Stripping dentaire : la procédure

Avant la procédure

Le dentiste procède à l’examen de la denture. Puis, il réalise une radiographie dentaire pour mesurer l’épaisseur de l’émail des dents afin d’évaluer la quantité d’émail à enlever. Même si les recommandations vont de 0,1 mm et 0,5 mm, la quantité d’émail limée est, habituellement, de l’ordre de 0,25 mm.

La procédure proprement dite

Le stripping dentaire est réalisé sur les zones où l’émail dentaire se détériore naturellement. La technique employée dépend de la surface d’émail à réduire. Elle peut être :

  • manuelle : à l’aide d’une petite lime à dent avec du papier abrasif (strip) ;
  • mécanique : avec l’utilisation d’une fraise diamantée ou d’une petite meule.

Au cours de son intervention, le dentiste s’assure de ne pas atteindre la dentine, la couche inférieure de l’émail. Et après le limage, il polit les zones rugueuses pour éviter que des microbes viennent s’y loger.

Stripping dentaire : quels sont les risques ?  

Tout dépend de l’épaisseur de l’émail limée. Tant qu’il reste suffisamment d’émail pour protéger la dent, il n’y a aucun problème. Par contre, un retrait excessif d’émail fragilise la dent et entraîne :

Conduite à tenir après un stripping dentaire 

1. Ne pas boire ou manger trop chaud ou trop froid dans les jours qui suivent l’opération ;

2. Utiliser un dentifrice fluoré pour reminéraliser l’émail des dents et renforcer ses capacités de protection dentaire ;

3. Bien observer les règles d’hygiène bucco-dentaire pour notamment éviter le développement des caries et l’apparition des tâches sur les dents. Il est recommandé de :

o   brosser les dents au moins deux fois par jour pendant au moins deux minutes ;

o   utiliser un fil dentaire ou des brossettes interdentaires après le brossage.

Stripping dentaire : les réponses à vos questions

Le stripping dentaire fait-il mal ?

Non. L’émail dentaire étant dépourvu de nerfs, le stripping dentaire se passe sans aucune douleur.

Toutefois, un inconfort peut être ressenti notamment lors du stripping par technique mécanique (frottement de la fraise diamantée ou de la meule). Dans ce cas, une anesthésie locale pourrait être instaurée par votre dentiste s’il le juge nécessaire.

RECOMMANDÉ :  Usure dentaire : Symptômes, causes et traitements 

Quels sont les avantages du stripping dentaire ?

Le limage dentaire permet d’établir le bon alignement dentaire notamment lors d’un encombrement dentaire ou de présence de dents disgracieuses. Dans certains cas, il permet d’éviter l’extraction dentaire. En orthodontie, il sert à la préparation à la pose d’un appareil dentaire ou d’une couronne dentaire mais aussi à éviter les marques inesthétiques bucco-dentaires après un traitement orthodontique.

Bref, le stripping dentaire permet de redonner la pleine capacité aux dents de mastiquer convenablement et de parfaire le sourire. En ce sens, une étude menée par le Dr Olivier Sorel du CHU de Rennes (France) publiée dans la Revue d’Orthopédie Dento-Faciale 2022, fait état de l’apport du stripping à l’équilibre du sourire : à consulter ici.

Est-ce que je peux limer mes dents moi-même ?

Non. Nous vous le déconseillons vivement. Comme dit plus haut, le limage dentaire est irréversible. De plus, la précision est de mise pour ne pas enlever plus d’émail qu’il ne faut. Confiez le limage de votre dent à un professionnel !

 Quel est le tarif du stripping dentaire ?

La tarification du stripping dentaire est libre. Généralement, elle varie entre 80 à 150 euros en fonction de l’importance de la réduction amélaire à réaliser.

Le stripping dentaire est-il pris en charge par l’Assurance maladie ?

Non. Le stripping dentaire n’est pas remboursé par l’Assurance maladie. Toutefois, quelques mutuelles de santé la prennent en charge.

Références

Stripping dentaire : les solutions orthodontiques
Stripping dentaire (ou remodelage dentaire)
Le stripping dentaire : Qu’est-ce que c’est et quand est-ce nécessaire ?
Limer les dents : tout savoir sur le stripping dentaire

https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-sante-du-quotidien/2631759-limage-dents-indications-resultats-risques-prix/

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 4 / 5. Nombre de votes 1

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut