Érosion de l’émail dentaire : de plus en plus fréquente

Article rédigé par le 27 août 2023

L’érosion de l’émail dentaire est une perte de l’émail dentaire par un processus chimique ou mécanique. Pourtant, l’émail dentaire ne se reconstitue pas une fois désaltéré. Autrement dit, les dommages sont irréversibles. Le traitement consiste donc à stopper l’érosion de l’émail dentaire ou à substituer la substance perdue.

Les principales sources de l’érosion de l’émail dentaire sont les aliments acides comme les agrumes, les pommes, les fromages, et les boissons comme le soda, les autres boissons gazeuses et l’alcool. Certaines pathologies aussi sont en cause.

Cet article va vous expliquer en détail le processus de dégradation de l’émail dentaire. Après, vous allez comprendre comment éviter et traiter l’érosion de l’émail dentaire.

Rappels anatomiques

Pour bien saisir les différents mécanismes de l’érosion de l’émail dentaire, il est nécessaire de connaître l’anatomie de la dent. Elle est composée de trois couches, à savoir :

  •  L’émail, la couche la plus externe de la dent, est la matière la plus résistante du corps humain. Elle est constituée de substances minérales appelées cristaux d’hydroxyapatite.
  •  La dentine, la couche intermédiaire, est sensible en étant constituée de tubules dentinaires.
  •  La pulpe, au cœur de la dent, contient les paquets vasculonerveux qui nourrissent et rendent sensible la dent.

Rappelons-nous que la partie visible de la dent est la couronne et celle dissimulée dans la gencive, est la racine dentaire.

Comment se définit une érosion dentaire ?

L’érosion de l’émail dentaire se définit comme une désagrégation de l’émail dentaire par une attaque chimique ou mécanique. C’est une perte de substance des dents dont l’origine n’est pas la carie dentaire. Cette fois-ci, la destruction de l’émail n’est pas due aux acides produits par les bactéries.  

Quelles sont les principales causes de l’érosion de l’émail dentaire ?

Causes extérieures

  •    Les aliments (fruits notamment les agrumes et les pommes, sauce vinaigrette, fromage, tomate, etc.)
  •    Les boissons acides (jus de fruits, café, etc.)
  •    Les boissons gazeuses (soda, coca, eau gazeuse, etc.)
  •    Les boissons alcoolisées notamment le vin
  •    Le tabac
  •   Un brossage violent des dents ou utilisation de brosses à dents dures.
  •   Certains médicaments comme l’aspirine (acide acétylsalicylique) et la vitamine C (acide ascorbique) administrés à long terme.
RECOMMANDÉ :  Surfaçage radiculaire : les points essentiels à ne pas manquer

Causes intrinsèques

  • Les vomissements incoercibles et répétés, causés par diverses pathologies (pathologies œsophagiennes, hernie hiatale, pathologies gastriques etc.). Les vomis sont principalement composés de liquide gastrique donc, très acides.  
  • Le reflux gastro-œsophagien RGO, c’est une maladie caractérisée par le reflux du contenu gastrique dans la bouche.  
  • La boulimie qui est un trouble du comportement alimentaire se caractérisant par une compulsion alimentaire suivie de pratiques nocives pour ne pas prendre du poids. La pratique la plus courante est de se faire vomir.  
  • La diminution ou le changement de composition de la salive dans certaines pathologies (hyposialie primaire ou secondaire, syndrome de Gougerot-Sjögren, etc.)

Comment se forme alors l’érosion de l’émail dentaire ? (Mécanisme)

Naturellement, quand il y a invasion de produits acides dans la bouche :

  • l’émail va se désagréger provisoirement
  • la salive va tamponner cette acidité
  • les dents vont se reminéraliser après un certain temps.

Les dents perdent de la substance quand :

  • L’agression par les acides est trop fréquente ou le pH dans la bouche est inférieur à 5,5. Il devient difficile pour la salive de jouer son rôle de tampon.
  • On brosse tout de suite les dents après une attaque acide sans lui donner le temps de récupérer sa résistance.

Physiquement, les dents s’amenuisent petit à petit en cas de :

  • brossage excessif des dents avec des brosses à dents dures.
  • grincement ou serrement des dents notamment dans le bruxisme.

Que faut-il faire pour prévenir l’érosion de l’émail dentaire ?

Voici quelques moyens simples et efficaces pour éviter l’érosion de l’émail dentaire :

  • Se servir d’une paille pour boire les boissons avec un pH acide afin de limiter la nuée d’acide sur l’émail dentaire.
  • Éviter de laisser reposer les boissons acides dans la bouche avant de l’avaler.
  • Rincer la bouche avec de l’eau plate, boire du lait ou manger du yaourt après avoir mangé des aliments acides.
  • Ne pas brosser immédiatement les dents après une attaque acide. Il faut laisser les dents réintégrer ses substances minéraux environ 1 heure.
  • Utiliser une brosse à dent souple.
  • Opter pour des dentifrices contenant du fluor. Le fluor favorise la reminéralisation de l’émail dentaire.
  • Entamer le sevrage du tabac.
  • Limiter la consommation d’alcool.  
  • Consulter immédiatement un médecin en cas de vomissements, de reflux gastro-œsophagien RGO ou de sécheresse de la bouche pour connaître la pathologie sous-jacente et se faire traiter de façon adéquate.

Quand faut-il suspecter l’érosion de l’émail dentaire ?

L’érosion de l’émail dentaire peut se manifester par :

  • Une perte de l’éclat dentaire.
  • Une consistance plus lisse de l’émail dentaire
  • Une dyschromie dentaire : la dent devient jaunâtre parce que l’émail s’est détérioré et laisse transparaître la couleur naturelle de la dentine.
  • Une sensibilité dentaire au chaud, au froid et à l’acidité quand la dentine est mise à nu.
  • La cavitation de l’émail dentaire.
RECOMMANDÉ :  Douleur au palais : causes possibles (Que faire ?)

Diagnostic de l’érosion de l’émail dentaire

Pour confirmer le diagnostic de l’érosion de l’émail dentaire, consultez votre dentiste. Il possède les compétences nécessaires pour identifier la ou les cause(s) exacte(s) de l’érosion de l’émail dentaire et vous proposer le traitement correspondant.

Dans l’ensemble, il va procéder à un examen visuel de la cavité endo-buccale et vous prescrire une radiographie dentaire pour faire le bilan des lésions.

Traitement de l’érosion de l’émail dentaire

Le traitement de l’érosion de l’émail dentaire est en fonction des causes. Il faut préconiser l’éviction des facteurs prédisposant à l’érosion de l’émail dentaire. Votre dentiste pourrait aussi vous proposer :

Des moyens pour stopper l’érosion de l’émail dentaire

  • La fluoration dentaire, c’est l’application de pâte dentaire à pH neutre, riche en fluor et produits phosphocalciques, dans un cabinet dentaire ou à domicile à l’aide d’une gouttière dentaire.
  • Le blanchiment des dents par l’utilisation de produits éclaircissants à base de peroxyde d’hydrogène à 10 %. C’est délicat sur un émail déjà abîmé donc suivez bien toutes les recommandations de votre chirurgien-dentiste.

Pose de matériau composite

  • Pose de couronne prothétique pour les molaires et les prémolaires
  • Pose de facettes dentaires pour les dents antérieures.

Références

https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0515370015002712

https://www.drkamioner.fr/lexique-dentaire/erosion-dentaire

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 5 / 5. Nombre de votes 1

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut