Aliments toxiques pour les chiens : liste et conseils vétérinaires

Article rédigé par le 29 octobre 2023

Les chiens sont des animaux curieux et gourmands, qui aiment explorer leur environnement et goûter à tout ce qu’ils trouvent. Malheureusement, certains aliments qui sont sans danger pour les humains peuvent être toxiques, voire mortels, pour les chiens

Il est donc important de connaître les aliments toxiques pour les chiens, afin de les éviter et de protéger la santé de nos compagnons à quatre pattes. Il est aussi nécessaire de connaître les signes d’intoxication alimentaire chez le chien pour pouvoir intervenir à temps.

Dans cet article, nous allons vous présenter les principaux aliments toxiques pour les chiens, ainsi que leurs effets sur l’organisme canin. Nous allons également vous donner des conseils pour réagir en cas d’intoxication alimentaire chez le chien, et pour prévenir ce genre d’accident.

Aliments toxiques pour les chiens : les 7 points à retenir

  • 1. Certains aliments qui sont sans danger pour les humains peuvent être très dangereux, voire mortels, pour les chiens
  • 2. Les principaux aliments toxiques pour les chiens sont le chocolat, le café, le thé, les boissons caféinées, l’alcool, le raisin, le raisin sec, l’avocat, la noix de macadamia, l’oignon, l’ail, le xylitol, le chocolat blanc et les produits laitiers.
  • 3. Ces aliments toxiques peuvent causer des troubles digestifs, nerveux, cardiaques, rénaux, hépatiques ou sanguins chez le chien, selon la dose ingérée et la sensibilité individuelle du chien.
  • 4. En cas d’intoxication alimentaire chez le chien, il faut agir rapidement et efficacement, appeler immédiatement le vétérinaire ou le centre antipoison animal le plus proche, et suivre leurs instructions. 
  • 5. Il ne faut pas faire vomir le chien ni lui donner de lait, d’eau ou de charbon activé sans l’avis du vétérinaire en cas d’intoxication. 
  • 6. Il faut également surveiller l’état du chien intoxiqué et lui prodiguer les premiers secours si nécessaire.
  • 7. Pour prévenir les intoxications alimentaires chez le chien, il faut lui offrir une alimentation équilibrée et adaptée à ses besoins nutritionnels.

Liste des principaux aliments toxiques pour les chiens avec les symptômes d’intoxication respectifs

Voici une liste non exhaustive des principaux aliments les plus dangereux pour les chiens, ainsi que la dose toxique approximative et les symptômes associés.

Le chocolat 

Il contient de la théobromine, une substance qui peut causer des troubles digestifs, nerveux et cardiaques chez le chien. La dose toxique varie selon le type de chocolat, mais elle est d’environ 15 g/kg pour le chocolat noir, 40 g/kg de poids vif du chien pour le chocolat au lait et 100 g/kg pour le chocolat blanc. 

Les symptômes sont :

  • des vomissements, 
  • de la diarrhée, de l’agitation, 
  • des tremblements, 
  • des convulsions 
  • et un rythme cardiaque anormal.

Une étude publiée en 2016 a analysé les cas d’intoxication au chocolat chez les chiens rapportés au Centre Antipoison Animal de l’Université de Zurich entre 2012 et 2014. 

Les auteurs ont constaté que le chocolat noir était le plus souvent impliqué, et que les symptômes les plus fréquents étaient les vomissements, l’agitation et la tachycardie. Ils ont également établi une formule pour calculer la dose toxique de théobromine en fonction du poids du chien et du type de chocolat.

Le café, le thé et les boissons caféinées 

Ils contiennent de la caféine, une substance qui a des effets similaires à la théobromine sur le chien. La dose toxique est d’environ 150 mg/kg de poids vif du chien. Les symptômes sont les mêmes que pour le chocolat, mais peuvent être plus sévères et entraîner un coma ou la mort.

L’alcool 

Il peut provoquer une intoxication alcoolique chez le chien, qui se manifeste par : 

  • une baisse de la température corporelle, 
  • une hypoglycémie, 
  • une dépression du système nerveux central, 
  • une perte de coordination, 
  • des difficultés respiratoires 
  • et un arrêt cardiaque. 

La dose toxique est d’environ 5 g/kg de poids vif du chien. Il faut savoir que certains aliments fermentés, comme le pain ou les fruits, peuvent également contenir de l’alcool.

Le raisin et le raisin sec 

Ils peuvent causer une insuffisance rénale aiguë chez le chien, dont les causes ne sont pas encore élucidées. La dose toxique n’est pas clairement établie, mais elle peut être très faible (quelques grains suffisent). 

Les symptômes sont:

  • des vomissements, 
  • de la diarrhée, 
  • de l’abattement, 
  • une soif excessive, 
  • une diminution ou une absence d’urine 
  • et une douleur abdominale.

Une étude publiée en 2019 a examiné les effets de l’ingestion de raisins ou de raisins secs chez les chiens, en se basant sur les données du Centre Antipoison Animal du Royaume-Uni entre 2001 et 2018. 

Les auteurs ont observé que 74% des chiens exposés ont développé une insuffisance rénale aiguë, et que 16% sont décédés ou ont été euthanasiés. Ils ont également noté que la dose toxique était variable, allant de 3 à 26 g/kg, et qu’il n’y avait pas de différence significative entre les raisins frais et secs.

L’avocat 

Il contient de la persine, une substance qui peut être toxique pour le chien en fonction de la variété et de la partie consommée. Le noyau est particulièrement dangereux car il peut provoquer une occlusion intestinale. 

La dose toxique n’est pas connue avec précision, mais elle peut être élevée (plusieurs fruits). Les symptômes sont : 

  • des vomissements, 
  • de la diarrhée, 
  • une difficulté à respirer, 
  • un œdème pulmonaire 
  • et un épanchement péricardique.
RECOMMANDÉ :  Ténia chez le chat : explication vétérinaire

La noix de macadamia 

Elle peut causer une intoxication chez le chien dont le mécanisme n’est pas encore expliqué. La dose toxique est d’environ 2 g/kg de poids vif du chien. Les symptômes sont :

  • des vomissements, 
  • de la faiblesse,
  • une douleur au niveau des pattes, 
  • une ataxie (perte d’équilibre), 
  • une hyperthermie (augmentation de la température corporelle) 
  • et une dépression.

L’oignon et l’ail 

Ils contiennent du N-propyl disulfide, un composé qui endommage les globules rouges du chien et provoque une anémie hémolytique. La dose toxique est d’environ 5 g/kg de poids vif du chien pour l’oignon et 15 g/kg pour l’ail. 

Les symptômes sont :

  • des vomissements, 
  • de la diarrhée, 
  • un essoufflement, 
  • une pâleur des muqueuses, 
  • une tachycardie (accélération du rythme cardiaque) 
  • et une jaunisse.

Le xylitol 

Il s’agit d’un édulcorant artificiel que l’on trouve dans certains :

  • chewing-gums, 
  • bonbons, 
  • dentifrices 
  • ou médicaments. 

Il peut provoquer une hypoglycémie (baisse du taux de sucre dans le sang) chez le chien en stimulant la sécrétion d’insuline (une hormone hypoglycémiante). La dose toxique est d’environ 0.1 g/kg de poids vif du chien. 

Les symptômes sont :

  • des vomissements, 
  • de la léthargie, 
  • des tremblements, 
  • des convulsions 
  • et un coma. 

Le xylitol peut également causer une insuffisance hépatique chez le chien à des doses plus élevées (0.5 g/kg).

Le chocolat blanc 

Il contient du beurre de cacao, qui est riche en matières grasses et peut provoquer une pancréatite (inflammation du pancréas) chez le chien. La dose toxique est d’environ 90 g/kg de poids vif du chien. 

Les symptômes sont :

  • des vomissements, 
  • de la diarrhée, 
  • une douleur abdominale, 
  • une déshydratation 
  • et une fièvre.

Les champignons 

Certains champignons sauvages ou cultivés peuvent être toxiques pour le chien. Ils peuvent provoquer des troubles digestifs, nerveux, hépatiques ou rénaux

Les symptômes d’une intoxication aux champignons sont : 

  • des vomissements, 
  • de la diarrhée, 
  • une salivation excessive, 
  • une dilatation des pupilles, 
  • une ataxie, un coma 
  • et une insuffisance organique. 

La dose toxique dépend du type de champignon et de la quantité ingérée.

Les fruits à noyau 

Ces fruits (abricots, cerises, pêches, prunes, etc.) contiennent de l’amygdaline, un composé qui se transforme en cyanure dans l’organisme du chien. Le cyanure peut provoquer une asphyxie cellulaire et une mort rapide. 

Les symptômes d’une intoxication aux fruits à noyau sont :

  • des vomissements, 
  • de la diarrhée, 
  • une respiration rapide, 
  • une tachycardie, 
  • une hyperventilation 
  • et un collapsus. 

La dose toxique est d’environ 1,5 gramme d’amygdaline par kilo de poids pour un chien.

Les produits laitiers 

Ils ne sont pas vraiment toxiques pour le chien, mais ils peuvent être mal tolérés en raison du lactose qu’ils contiennent. Le lactose peut causer des troubles digestifs chez le chien, comme :

  • des gaz, 
  • des ballonnements, 
  • des selles molles
  • ou de la diarrhée. 

La dose toxique n’est pas définie, mais elle dépend de la sensibilité individuelle du chien. Il faut savoir que certains produits laitiers, comme le fromage ou le yaourt, contiennent moins de lactose que le lait et peuvent être mieux digérés par le chien.

La pomme de terre crue 

Elle contient de l’oxalate de calcium, qui entraîne des dommages aux systèmes urinaires du chien.

Le sel

Du sel en grande quantité est toxique pour les chiens et peut engendrer :

  • des convulsions, 
  • des paralysies,
  • du comas 
  • ou des troubles cardiovasculaires
  • avec un endommagement des reins

Comment vous devez agir en cas d’intoxication alimentaire chez votre chien ?

La meilleure chose à faire en cas d’intoxication alimentaire est de consulter rapidement un vétérinaire, qui pourra administrer un traitement adapté en fonction du type et de la quantité d’aliment ingéré, ainsi que de l’état de santé du chien.

  • Si vous avez vu votre chien manger un aliment toxique, ou si vous suspectez une intoxication :
    • Appelez immédiatement votre vétérinaire ou le centre antipoison animal le plus proche. 
    • Notez le nom et la quantité de l’aliment ingéré, ainsi que l’heure et les symptômes éventuels du chien.

Et en attendant le vétérinaire :

  • Ne faites pas vomir votre chien sans l’avis du vétérinaire, car cela pourrait aggraver son état. Certains aliments toxiques peuvent causer des brûlures ou des lésions de l’œsophage ou de l’estomac en remontant.
  • Ne donnez pas de lait, d’eau ou de charbon activé à votre chien sans l’avis du vétérinaire, car cela pourrait interférer avec le traitement ou diminuer son efficacité.
  • Si votre chien a des convulsions :
    • mettez-le dans un endroit calme et sombre
    • et évitez de le toucher ou de lui parler, car cela pourrait augmenter son stress.
    • Couvrez-le avec une couverture légère pour le maintenir au chaud et éviter les chocs thermiques.
  • Si votre chien a des difficultés respiratoires :
    • Essayez de lui dégager les voies aériennes en lui ouvrant la gueule et en retirant les éventuels corps étrangers. 
    • Placez-le en position latérale de sécurité, c’est-à-dire sur le côté droit, la tête légèrement surélevée et la langue sortie. 
    • Si possible, administrez-lui de l‘oxygène à l’aide d’un masque ou d’un tuyau.
  • Si votre chien est inconscient, vérifiez son pouls et sa respiration
    • S’il n’a pas de pouls, pratiquez un massage cardiaque en appuyant sur la poitrine au niveau du cœur avec la paume de la main. 
    • S’il ne respire pas, pratiquez une respiration artificielle en lui insufflant de l’air dans les narines avec la bouche. 
    • Alternez 15 compressions thoraciques et 2 insufflations toutes les 10 secondes.

Que fait le vétérinaire face à un chien victime d’intoxication alimentaire ?

  • Le vétérinaire fait d’abord un examen clinique du chien et vous interroge sur vos motifs de consultation
  • Puis, il fait faire des examens complémentaires tels des analyses sanguines pour évaluer le taux des facteurs de coagulation
  • Selon l’état du chien, il met en place des traitements symptomatiques
  • Si l’ingestion remonte à moins de 12 heures, il provoquera le vomissement du chien et/ou lui donnera du charbon activé en fonction de l’aliment toxique ingéré
RECOMMANDÉ :  Chat muet (ne miaule pas): causes possibles (que faire?)

Les médicaments qui peuvent être prescrits par votre vétérinaire sont :

  • des pansements digestifs (pansement gastrique ou intestinal), 
  • des anti-vomitifs, 
  • des anti-diarrhéiques, 
  • des antibiotiques
  • des antihémorragiques,…

Comment prévenir l’intoxication alimentaire chez le chien ?

Pour prévenir les intoxications alimentaires chez le chien, il faut respecter quelques règles simples :

  • Ne pas donner au chien des restes de table ou des aliments destinés aux humains.
  • Ne pas laisser le chien accéder à des aliments potentiellement toxiques, comme le chocolat, le raisin ou les champignons.
  • Ne pas laisser le chien fouiller dans les poubelles ou manger des aliments trouvés dans la rue ou dans la nature.
  • Ne pas donner au chien des médicaments humains sans avis vétérinaire.
  • Ne pas changer brutalement l’alimentation du chien sans transition.

Alternatives saines et adaptées aux besoins nutritionnels des chiens

Vous devez connaître les alternatives saines et adaptées aux besoins nutritionnels des chiens, en évitant les aliments toxiques. Voici quelques conseils pour offrir à votre chien une alimentation équilibrée et savoureuse :

Les viandes maigres 

Elles sont une source de protéines de haute qualité pour le chien, qui contribuent à son développement musculaire, à son système immunitaire et à sa santé générale. Vous pouvez donner à votre chien :

  • du poulet, 
  • de la dinde, 
  • du bœuf, 
  • du veau, 
  • du porc 
  • ou du poisson, en veillant à retirer les os, la peau et le gras. 

Vous pouvez également lui donner des abats, comme :

  • le foie, 
  • le cœur 
  • ou les rognons, qui sont riches en vitamines et en minéraux. 

La quantité de viande à donner à votre chien dépend de son poids, de son âge et de son niveau d’activité, mais elle représente généralement environ 25% de son alimentation.

Les légumes 

Ils sont une source de fibres, de vitamines, de minéraux et d’antioxydants pour le chien, qui favorisent sa digestion, sa vision, sa peau et son poil. Vous pouvez donner à votre chien des légumes crus ou cuits, comme :

  • des carottes, 
  • des courgettes, 
  • des haricots verts, 
  • des épinards, 
  • des brocolis 
  • ou des patates douces. 

Vous pouvez également lui donner des fruits, comme :

  • des pommes, 
  • des bananes, 
  • des fraises 
  • ou des melons, qui sont rafraîchissants et sucrés. 

La quantité de légumes et de fruits à donner à votre chien dépend également de son poids, de son âge et de son niveau d’activité, mais elle représente généralement environ 10% de son alimentation.

Les céréales 

Elles sont une source de glucides complexes pour le chien, qui lui fournissent de l’énergie et aident à réguler sa glycémie. Vous pouvez donner à votre chien des céréales complètes ou semi-complètes, comme :

  • du riz, 
  • du quinoa, 
  • de l’avoine 
  • ou du blé. 

Vous pouvez également lui donner des légumineuses, comme :

  • des lentilles, 
  • des pois chiches 
  • ou des haricots rouges, qui sont riches en protéines végétales. 

La quantité de céréales et de légumineuses à donner à votre chien dépend encore une fois de son poids, de son âge et de son niveau d’activité, mais elle représente généralement environ 65% de son alimentation.

Les compléments alimentaires 

Ils peuvent être utiles pour compléter l’alimentation du chien et lui apporter des nutriments essentiels qu’il ne trouve pas dans les aliments courants. Par exemple, vous pouvez donner à votre chien :

  • de l’huile de poisson ou de l’huile d’olive, qui sont riches en acides gras oméga-3 et oméga6, bénéfiques pour son cœur et ses articulations
  • du yaourt nature ou du fromage blanc maigre, qui sont sources de calcium et de probiotiques, bons pour ses os et sa flore intestinale
  • des œufs crus ou cuits, qui sont riches en protéines et en biotine, utiles pour ses muscles et ses poils. 

La quantité de compléments alimentaires à donner à votre chien dépend de ses besoins spécifiques et de ses éventuelles carences dont la précision peut être fournie par votre vétérinaire.

Aliments toxiques pour les chiens : nos avis vétérinaires

  • Il est important de connaître les aliments toxiques pour le chien, afin de les éviter et de protéger la santé de votre compagnon à quatre pattes.
  • En cas d’intoxication alimentaire chez le chien, il faut appeler immédiatement le vétérinaire ou le centre antipoison animal le plus proche.
  • Pour prévenir les intoxications alimentaires chez le chien, il faut lui offrir une alimentation équilibrée et adaptée à ses besoins nutritionnels.
  • Des aliments toxiques peuvent aussi être bénéfiques pour le chien à une dose en dessous de la dose toxique. Mais si vous ne connaissez pas la dose toxique, mieux vaut les éviter.

Une étude publiée en 2017 a évalué l’impact de l’ail sur la santé des chiens, en comparant deux groupes de chiens nourris avec ou sans ail pendant six semaines. Les auteurs ont mesuré les paramètres hématologiques, biochimiques et immunologiques des chiens, ainsi que leur activité antioxydante. 

Ils ont conclu que l’ail n’avait pas d’effet néfaste sur les chiens à la dose utilisée (0.8 g/kg/jour), et qu’il pouvait même avoir des effets bénéfiques sur leur système immunitaire et leur protection contre le stress oxydatif.

Références

Le guide complet de l’alimentation du chien de Nathalie Simon

Les aliments dangereux et toxiques pour les chiens et les chats de Jean Cuvelier

L’alimentation naturelle du chien de Thierry Souccar

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 4.5 / 5. Nombre de votes 2

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut