Les marques de préservatifs prises en charge en 2024

Article rédigé par le 25 avril 2024

En 2024, l’accès à la contraception continue de s’améliorer en France. La prise en charge par l’Assurance Maladie s’étend en effet vers de nouvelles marques de préservatifs masculins et féminins.

Faisons le point sur cet accès élargi à la contraception !

Les 4 points à retenir

  1. Les préservatifs féminins des marques Ormelle et So Sexy & Smile sont désormais accessibles gratuitement aux femmes de moins de 26 ans.
  2. En 2024, les préservatifs de la marque Terpan s’ajoutent à la liste des marques gratuites pour les moins de 26 ans.
  3. Pour les 26 ans et plus, les préservatifs font l’objet d’un remboursement à hauteur de 60% par l’Assurance Maladie.
  4. L’Assurance Maladie prend en charge d’autres moyens de contraception, comme les stérilets et les diaphragmes.

Préservatifs féminins : gratuité et accessibilité élargies pour les moins de 26 ans

L’accès à la contraception féminine en France connait une amélioration avec la gratuité des certaines marques de préservatifs. Il y a notamment les préservatifs féminins Ormelle en paquets de 5 et 10 unités qui sont gratuits depuis le 9 janvier 2024.

Depuis le 4 avril 2024, la marque So Sexy & Smile rejoint également la démarche. Ses préservatifs féminins en paquets de 3 et 10 unités sont proposés gratuitement aux moins de 26 ans, sans ordonnance ni minimum d’âge.

Notez aussi que la contraception d’urgence hormonale, aussi appelée pilule du lendemain, est toujours gratuite en pharmacie sans ordonnance pour toutes les femmes.

Préservatifs masculins gratuits : Terpan rejoint la liste pour les moins de 26 ans

Depuis 2023, les hommes de moins de 26 ans peuvent accéder gratuitement aux préservatifs des marques Eden, Sortez couverts ! et Be Loved.

Les préservatifs de la marque Terpan viennent s’ajouter à cette liste en mars 2024. Pour bénéficier de cette gratuité, il suffit de présenter sa carte vitale en pharmacie et de choisir la marque de préservatifs souhaitée.

Préservatifs : toujours remboursés pour les plus de 26 ans

Si la gratuité des préservatifs concerne uniquement les moins de 26 ans, l’accès à la contraception reste encouragé à tout âge.

Pour les personnes de 26 ans et plus, les préservatifs font l’objet d’un remboursement à hauteur de 60% par l’Assurance Maladie sur présentation d’une ordonnance. Ce dernier peut être délivré par une sage-femme, un gynécologue, etc.

RECOMMANDÉ :  Comment la méditation peut-elle ruiner votre santé mentale ? Découvrez les dangers cachés

Mutuelle et préservatifs : des garanties supplémentaires

De nombreuses mutuelles proposent des garanties spécifiques pour la contraception, incluant les préservatifs. L’assuré doit consulter la section « Médicaments » ou « Contraception » qui mentionne généralement le niveau de remboursement des préservatifs.

Certaines mutuelles proposent un forfait qui permet d’acheter n’importe quelle marque de préservatifs sans ordonnance et de bénéficier d’un remboursement. D’autres remboursent les préservatifs sur présentation d’un justificatif d’achat.

Contraception : d’autres options remboursées par l’Assurance Maladie

En plus des préservatifs, l’Assurance Maladie prend en charge d’autres moyens de contraception considéréscomme efficaces et sûrs. Parmi eux figurent certaines pilules contraceptives, les implants contraceptifs hormonaux, les progestatifs injectables, les stérilets et les diaphragmes.

Pour les moins de 26 ans, ces moyens de contraceptions sont délivrés gratuitement en pharmacie sur prescription médicale. Ils sont remboursés à 65% par l’Assurance Maladie sur prescription médicale pour les 26 ans et plus.

L’accès à la contraception en France continue de s’améliorer en 2024 avec une prise en charge élargie par l’Assurance Maladie. Sensibiliser à l’importance de la contraception et encourager son utilisation régulière et correcte restent toutefois un réel défi.

Vous cherchez un professionnel de santé pour vous soigner ?

Notre répertoire couvre plusieurs régions et spécialités

Références

Articles et ressources utilisées dans la création de cet article
Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.  

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut