Types de dentisterie restauratrice : Tout savoir

Article rédigé par le 27 octobre 2023

La dentisterie restauratrice désigne l’ensemble des interventions bucco-dentaires visant à restaurer les dents endommagées tant sur le plan fonctionnel que sur le plan esthétique. Que ce soit pour traiter une carie, une dent fêlée ou autres dégâts dentaires, la dentisterie restauratrice s’évertue à préserver les dents naturelles dans la mesure du possible.

Il existe deux grands types de restauration dentaire. L’un est directement réalisé à l’intérieur même de la bouche : on parle alors de « restauration dentaire directe ». Tandis que l’autre nécessite la confection d’une incrustation dentaire ou d’une couronne en dehors de la cavité buccale : d’où son appellation de « restauration dentaire indirecte ».

Pour plus de précisions, lisez ce qui suit. Nous allons vous détailler ces deux grands types de restauration dentaire. À la fin de l’article, vous verrez la conduite à tenir après des soins de restauration dentaire.

Les 5 points essentiels

  • 1. Une restauration dentaire peut être directe ou indirecte.
  • 2. La restauration dentaire directe fait appel à l’usage d’un matériau mou à durcir dans la dent abîmée.
  • 3. La restauration directe indirecte consiste à l’utilisation d’une incrustation ou d’une couronne dentaire.
  • 4. Divers matériaux sont utilisés en dentisterie restauratrice.
  • 5. Après des soins de restauration dentaire, quelques recommandations sont à observer.
Source

La restauration dentaire directe

La restauration dentaire directe est populairement connue comme étant « le plombage ». Il s’agit d’une obturation dentaire qui consiste à placer un matériau mou dans la partie abîmée de la dent et de le faire durcir.

Pour information, les restaurations directes des secteurs postérieurs ont été l’objet d’une publication de la revue ÉditionsCdP.fr en 2021. L’étude a été menée par le Dr  Anne LONGUET, membre de la Bioteam à Paris.

Restauration dentaire directe : quels sont les matériaux ?

Amalgame

Cela fait plus de 150 ans que l’amalgame est utilisé pour réparer une dent cariée. C’est le matériau employé dans le fameux “plombage” qui, contrairement à son nom, ne contient aucun plomb. L’amalgame est un alliage de cuivre, de mercure, d’argent et d’étain.

De nos jours, l’amalgame est de plus en plus délaissé. Et pour cause, il a quelques inconvénients non-négligeables tels que :

  • une défaillance (perte d’une pièce ou aggravation du dégât dentaire) ;
  • un manque d’adhérence ;
  • une usure dentaire accrue voire une fracture dentaire.

Résine de composite

C’est une résine au couleur de la dent. Elle est souvent appelée : « plombage blanc ». Les composites sont des biomatériaux qui peuvent être des macroparticules, des microparticules ou des hybrides.

RECOMMANDÉ :  Saignement des gencives : Causes, traitement et prévention

Actuellement, la résine de composite est le matériau le plus utilisé en dentisterie restauratrice directe. Elle est appréciée pour :

  • sa grande capacité à résister à la mastication ;
  • sa malléabilité et son adhérence de qualité ;
  • sa haute durabilité.

Verre ionomère

Le verre ionomère est composé de particules minérales et de poudre de verre riche en fluor. Cette richesse en fluor fait du verre ionomère le matériau de choix pour restaurer les dents de lait endommagées. Le verre ionomère a le désavantage de ne pas être totalement en adéquation avec la couleur dentaire naturelle et de ne pas être durable.

Le verre ionomère est le matériau idéal pour la restauration des dents de lait des enfants

Source

La restauration dentaire indirecte

La restauration dentaire indirecte est une alternative à l’obturation dentaire traditionnelle. Le dentiste prend l’empreinte de la dent endommagée et fait confectionner à un prothésiste une incrustation ou une couronne dentaire qu’il déposera pour restaurer la dent.

Restauration dentaire indirecte : les incrustations et la  couronne dentaire

Les incrustations sont : l’inlay, l’onlay et l’overlay. 

Inlay

Description

Un inlay dentaire est une pièce à incruster sur la face supérieure de la dent. Il est indiqué pour restaurer les dents supérieures qui ont une perte modérée de leur structure suite à des caries, de l’usure dentaire ou des traumatismes.

Matériaux

Inlay peut être fait en métal, en métal précieux, en composite ou en céramique.

La céramique et le composite sont les plus esthétiques. Quant au métal précieux, l’or est en vogue du fait de son étanchéité et de sa souplesse.

Onlay

Description

Un onlay s’incruste au moins à une face de la dent. Il est indiqué quand le volume de la destruction dentaire (due à une carie ou une fracture de la paroi de la dent ) est tellement important qu’une restauration directe n’est pas possible. 

Matériaux

Comme l’inlay, l’onlay peut être fabriqué en métal, en métal précieux, en composite ou en céramique.

Overlay

Description

 Un overlay est incrusté pour recouvrir la face occlusale de la dent, généralement une molaire. Il est indiqué pour traiter une érosion dentaire (suite notamment au bruxisme), une carie qui touche l’ensemble de la face occlusale de la dent ou une insuffisance de dimension verticale postérieure (DVO).

Matériau

Un overlay peut être réalisé en céramique ou en composite.

Source

Couronne dentaire

Description

La couronne dentaire est une prothèse fixe qui permet de reconstituer une dent trop abîmée. Elle permet également d’éviter un risque de fracture ou de délabrement dentaire.

Matériaux

Une couronne dentaire peut être métallique, céramique ou céramo-métallique.

RECOMMANDÉ :  Aphte sur la langue : symptômes, causes, traitement et prévention 

La couronne dentaire métallique est très résistante. Son grand inconvénient est qu’elle est peu esthétique. De ce fait, elle est recommandée habituellement pour les dents postérieures.

La couronne dentaire céramique a l’avantage de présenter la même caractéristique esthétique d’une dent naturelle. Aussi, elle dispose d’une durabilité assez conséquente. Ce sont les raisons pour lesquelles la céramique est le matériau de premier choix des patients.

L’alliage de métal et de céramique n’est pas en reste. Une couronne céramo-métallique est 

composé d’une coque en métal recouverte de couches de céramique. Esthétiquement, elle se fond avec les autres dents de l’arcade dentaire. L’armature métallique assure la robustesse de la couronne. C’est une couronne très résistante, d’une grande durabilité mais assez onéreuse.

Que faire après des soins de restauration dentaire ?

  • En fonction du type de restauration dentaire effectué et du matériau utilisé, le dentiste pourrait recommander d’attendre quelques heures avant de manger.
  • Les boissons et les aliments susceptibles de laisser des traces de colorant (vin rouge ou même café) sont déconseillés dans les 48 heures qui suivent la restauration dentaire.
  • Observez scrupuleusement une bonne hygiène bucco-dentaire : brossage des dents au moins deux fois par jour avec utilisation du fil dentaire ou des brossettes interdentaires.

Références

https://www.oralb.ca/fr-ca/sante-buccodentaire/affections/caries-dentaires/dentisterie-restorative-types-restoration-dentaire

Types de réparations et de restaurations dentaires
Dentisterie restauratrice

https://nosdentistes.com/soins/restauration-dentaire/ https://www.information-dentaire.fr/produit/dentisterie-restauratrice-endodontie-referentiel-internat/

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut