Ulcère gastrique chez le cheval : comment la prévenir et la prendre en charge 

Article rédigé par le 19 novembre 2023

L’ulcère gastrique chez le cheval est une maladie souvent sous-estimée, découverte fortuitement lors d’endoscopie ou d’autopsie. Il s’agit d’une lésion d’érosion de la muqueuse gastrique du cheval. Elle est très douloureuse et peut se traduire par des coliques violentes.

L’ulcère gastrique du cheval se diagnostique via la gastroscopie. Son traitement consiste à l’administration de l’anti-acide plus ou moins pendant une longue période jusqu’à disparition des symptômes. Son traitement est assez coûteux, et il vaut mieux miser sur la prévention.

Le stress ainsi qu’une activité intense font partie des facteurs de risque de l’ulcère gastrique chez le cheval. Pour tout connaître de cette pathologie, de ses moyens de prévention basés sur l’alimentation et le mode de vie, nous vous invitons à lire notre article.

Source

Les 5 points importants à retenir sur l’ulcère gastrique du cheval

  • 1. L’ulcère gastrique du cheval est l’érosion de la muqueuse gastrique. Elle provient de l’acidification du contenu stomacal du cheval.
  • 2. Elle est très fréquente pour les chevaux d’endurance et de sport. Cependant, elle n’épargne pas non plus les autres chevaux, de tout âge et de toute race.
  • 3. Plusieurs facteurs peuvent être la cause de l’ulcère gastrique chez le cheval. On note par exemple le stress, le mode de vie du cheval, et son mode d’alimentation notamment une ration dans laquelle les fibres sont absentes.
  • 4. Des signes d’appels de la maladie comme les coliques autour des repas, le bruxisme et l’amaigrissement peuvent orienter le propriétaire vers un vétérinaire. Le diagnostic de confirmation se fera par gastroscopie.
  • 5. Des mesures de prévention basées sur le mode de vie et le mode d’alimentation du cheval permettent de prévenir la maladie dont le traitement est relativement cher.

Le vif du sujet : comprendre l’ulcère gastrique chez le cheval

L’ulcère gastrique est une destruction ou érosion de la muqueuse qui tapisse l’intérieur de l’estomac. Cette destruction peut être plus ou moins profonde selon le degré d’atteinte du cheval. C’est un phénomène très fréquent chez les chevaux : c’est la maladie digestive la plus répandue chez l’espèce équine.

L’ulcère gastrique chez le cheval est très douloureux et est souvent à l’origine d’épisodes de coliques.

Mécanismes d’apparition des ulcères gastriques chez le cheval

L’ulcère gastrique chez le cheval est due à l’augmentation de l’acidité stomacale. Pour rappel, l’estomac du cheval est divisé en deux parties : 

  • La partie non glandulaire ou malpighienne

Cette partie est de couleur rose pâle à blanc

  • La partie glandulaire

Cette partie est de couleur rose foncé. Les glandes qui produisent l’acide chlorhydrique, nécessaire à la digestion, se trouvent dans cette partie

RECOMMANDÉ :  Cheval Poney Shetland: Harmonie et santé
Source

Cet acide chlorhydrique, produit en trop grande quantité, va avoir un effet corrosif sur la muqueuse gastrique. En temps normal, la production d’acide est atténuée par la production de mucus qui sert de substance protectrice. Lorsque la production de mucus diminue, il y a donc moins de protection des muqueuses, amenant ainsi à l’ulcère.

Fréquence de l’ulcère gastrique chez les chevaux

Toutes les races de chevaux peuvent être atteintes par l’ulcère gastrique, tous les âges également, y compris les plus âgés et les poulains. Cependant, les Pur-sang Anglais et Arabes, Anglo-Arabes et les Trotteurs sont plus sensibles à la pathologie. L’ulcère gastrique touche 70 à 95% des chevaux de course à l’entraînement, ainsi que les chevaux de sport, d’endurance et de spectacle, selon une étude menée par M. Carolin

Source

Quels sont les facteurs et les causes de l’ulcère gastrique chez le cheval ?

Toutes les causes de l’ulcère gastrique chez le cheval ne sont pas clairement identifiées. Cependant, des facteurs de risque ont été observés. Ce sont notamment ceux qui sont susceptibles d’amener à une acidification excessive du bol. Nous avons donc comme facteurs de risque :

  • Le stress dû à différentes situations : sevrage, changement de box, transport…)
  • Un entraînement intense surtout lorsque l’estomac du cheval est vide
  • Une alimentation trop riche en céréales et pauvre en fibres : les fibres ont une action protectrice des muqueuses 
  • Des intervalles trop longs entre les repas
  • Une diète prolongée
  • Une ration trop volumineuse
  • Quelques parasites de l’estomac notamment des gastérophiles qui provoquent des irritations de la muqueuse stomacale
  • Des maladies intestinales ou du foie
  • Une nervosité du cheval : ceci peut être un caractère propre au cheval
  • Une anesthésie générale
  • Un surdosage d’anti-inflammatoires

Quels sont les symptômes de l’ulcère gastrique chez les équins ?

Les signes d’appels de la présence d’ulcère gastrique chez le cheval

Ces signes d’appel font généralement consulter un vétérinaire, et de fil en aiguille, lui fait suspecter la présence d’ulcère gastrique chez votre cheval.

  • Mauvais état général du cheval
  • Amaigrissement
  • Mauvais état de poil (poil piqué)
  • Des coliques sourdes après les repas ou en période de stress

Les signes cliniques de l’ulcère gastrique équin

Plusieurs signes, quoique non spécifiques (c’est-à-dire appartiennent également à d’autres pathologies), résultent de la présence de l’ulcère gastrique chez votre cheval :

  • Le bruxisme : il s’agit d’un bruit que fait le cheval lorsqu’il grince des dents : il s’agit d’un signe très évocateur de la pathologie
  • Des bâillements répétés au moment des repas
  • Des coliques après les repas
  • Une hypersalivation
  • Un ramollissement des crottins
  • Une intolérance à l’effort
  • Des comportements inhabituels autour du repas ou lorsqu’il a une douleur
  • Des méléna ou présence de sang digéré (noirâtre) dans les crottins témoigne d’un ulcère perforant déjà assez grave

Notre avis de vétérinaire sur l’ulcère gastrique chez le cheval

L’ulcère gastrique est une maladie sous-estimée, la plupart du temps, on le découvre lors d’une endoscopie dont le motif n’était pas a priori lié à la maladie, ou lors d’autopsie. Cependant, chez les jeunes poulains, il s’agit d’une maladie qui peut être mortelle, par évolution de la maladie qui entraîne une perforation de l’estomac. Notre conseil est de ménager votre cheval et d’être vigilants par rapport aux symptômes cités précédemment.

RECOMMANDÉ :  Mon cheval boite: explications et solutions

Comment est diagnostiqué l’ulcère gastrique chez le cheval ?

Cette maladie se diagnostique : 

A l’évocation des signes d’appels

Déjà cités précédemment, entre autres le mauvais état général et des coliques sourdes autour du repas.

Visualisation de l’atteinte de la muqueuse via la gastroscopie

Il s’agit de la méthode pour le diagnostic de certitude. C’est la technique de choix pour visualiser les lésions. Elle consiste à introduire, via le naseau du cheval jusqu’à atteindre l’œsophage, une sonde pourvue d’une minuscule caméra.

Il s’agit d’un acte non douloureux fait sous tranquillisant, qui nécessite cependant une diète du cheval 24 à 48h avant l’examen. Ci-après la photo d’un cheval en plein gastroscopie.

Source

Quelles options de traitements s’offrent à mon cheval atteint d’ulcère gastrique ?

Administration d’anti-acide

Lorsque le diagnostic est posé, le traitement consiste à l’administration d’un anti-acide. Une spécialité vétérinaire contenant de l’oméprazole existe sur le marché et est destinée aux chevaux. Il faut éviter d’administrer de l’oméprazole destiné aux humains, inadaptés à l’espèce et pouvant aggraver les symptômes.

Agir sur l’alimentation

Ceci est fondamental pour accélérer la guérison. Pour cela, il convient de :

  • Fractionner la ration en 3 à 4 repas équivalents 
  • Distribuer systématiquement une part de fourrage avant les concentrés
  • Eviter l’avoine entière peu digestible et source d’acidité gastrique
Source

Un contrôle régulier par gastroscopie

Ceci est souhaitable dans l’objectif de vérifier la guérison et la cicatrisation, ainsi que l’efficacité du traitement 

Complémenter avec les compléments alimentaires 

Les compléments alimentaires ne se substituent pas au traitement médical. Bien que des études scientifiques sur leur efficacité n’existent pas encore, des hypothèses ont été émises sur la capacité des pectines et du kaolin à accélérer la cicatrisation en mettant une couche de protection de la muqueuse gastrique du cheval contre l’acidité.

Ménager le cheval durant le traitement

Il convient d’éviter les entraînements intensifs durant le traitement.

Comment prévenir l’apparition de l’ulcère gastrique chez le cheval ?

Le coût des traitements de l’ulcère est assez élevé, en effet, la prise de médicament doit être poursuivie jusqu’à la disparition des symptômes, et des contrôles via gastroscopie régulières doivent être faites. La prévention reste donc la meilleure option. Elle repose sur deux socles :

La gestion de l’alimentation

  • Favoriser la présence des fibres dans l’alimentation
  • Distribuer les foins avant les concentrés
  • Eviter l’avoine entière seule
  • Fractionner les repas surtout pour les chevaux qui restent dans les box. En effet, ceux qui pâturent sont capables de réguler et de manger à leur faim

La gestion du mode de vie

Il convient de : 

  • Eviter les efforts intenses surtout avec l’estomac vide
  • Distribuer à heures fixes les rations
  • Eviter les situations stressantes 
  • Procéder à des vermifugations régulières
  • Faire des sorties régulières au pré
  • Eviter l’automédication et le surdosage par les anti-inflammatoires

Références

Articles et ressources utilisées dans la création de cet article
Les ulcères gastriques chez le cheval
Comment savoir si votre cheval a des ulcères gastriques et comment les soigner?
Les ulcères gastriques chez le cheval
Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut