Luxation acromio-claviculaire : Définition et prise en charge

Article rédigé par le 4 mars 2024

La luxation acromio-claviculaire est une affection de l’épaule qui survient lorsque la clavicule subit une dislocation par rapport à l’os voisin, l’acromion.

De nature traumatique la majorité du temps, cette condition provoque de la douleur et une déformation visible, bien que les causes et les symptômes varient d’une personne à l’autre.

Les techniques de diagnostic et les traitements adaptés varient également en fonction du stade de la pathologie.

Dans cet article, nous vous expliquons tout ce que vous avez besoin de savoir sur la luxation acromio-claviculaire !

Anatomie de l’acromio-claviculaire

L’anatomie de l’épaule est composée de nombreuses structures interconnectées et comprend l’articulation acromio-claviculaire. Cette articulation est formée par l’extrémité de la clavicule qui entre en contact avec le bord extérieur ou la « pointe » de l’omoplate, également appelée acromion.

Cette articulation permet le mouvement et nous aide à lever les bras sur le côté, ce qui peut être très important dans les activités quotidiennes.

En outre, une lésion de cette articulation peut sérieusement restreindre les mouvements, car elle assure la stabilité entre les os de la clavicule et de l’omoplate et limite la distance qui les sépare.

Luxation acromio-claviculaire : Définition

La luxation acromio-claviculaire (ou disjonction) est une dislocation de l’articulation acromio-claviculaire qui se produit à la suite d’un traumatisme latéral ou antérieur direct. Elle implique une rupture des ligaments acromio-claviculaire et coraco-claviculaire qui entourent cette articulation.

Cette affection est classée en six stades différents, en fonction de sa gravité :

  • Stade 1 : entorse légère sans déplacement ;
  • Stade 2 : luxation partielle et rupture des ligaments ;
  • Stade 3 : luxation complète avec rupture des ligaments acromioclaviculaires et coracoclaviculaires ;
  • Stade 4 : déplacement de la clavicule distale à travers l’intervalle entre le grand pectoral et le deltoïde ;
  • Stade 5 : luxation complète avec fracture de la clavicule distale ;
  • Stade 6 : luxation grave avec déplacement de l’extrémité distale de la clavicule au-delà de l’apophyse coracoïde.

Symptômes de la luxation acromio-claviculaire

Les principaux indicateurs symptomatiques de la luxation acromio-claviculaire comprennent :

  • Une douleur qui s’aggrave lorsqu’on lève le bras ou qu’on appuie sur une zone spécifique ;
  • Un gonflement et une sensibilité dans la même zone ;
  • Une difficulté à lever le bras au-dessus d’un angle de 90 degrés ;
  • Une protubérance visible au point de la blessure ;
  • Une limitation de l’amplitude des mouvements lorsqu’on essaie de bouger l’épaule ;
  • Une douleur dans les deux bras due à des schémas de compensation liés à une altération de la mécanique des mouvements ;
  • Des bruits de cliquetis ou de grincement lors des compensations des mouvements de l’épaule ;
  • Et une immobilisation des épaules par le patient pour réduire la douleur et se protéger.
RECOMMANDÉ :  Tendinite de l’épaule : Exercices et rééducation kiné (tout savoir)

De plus, dans certains cas, elle peut entraîner une posture affaiblie, car on ressent une gêne en se tenant debout ou en s’asseyant droit. 

Causes de la luxation acromio-claviculaire

Les principales causes de la luxation acromio-claviculaire sont les suivantes :

  • Les chutes impliquant un traumatisme direct à l’épaule, en particulier une chute directe sur cette zone, peuvent endommager les ligaments qui maintiennent l’articulation et entraîner cette blessure ;
  • Les blessures sportives sont également courantes, comme les tacles violents au football ou dans d’autres sports de contact où la force est appliquée directement sur l’articulation ;
  • Les mouvements de force de poussée ou de traction dans certaines activités comme la gymnastique et les épreuves de lancer peuvent également provoquer une luxation ;
  • En outre, les accidents de voiture dus au coup du lapin ou au choc de la ceinture de sécurité lors d’un impact peuvent déchirer les ligaments de l’AC et entraîner une luxation acromio-claviculaire.

Parmi les autres activités susceptibles de provoquer cette blessure, citons :

  • Le soulèvement de charges lourdes et les mouvements brusques avec un bras trop tendu ;
  • Les infections localisées près de l’articulation acromio-claviculaire peuvent également contribuer aux symptômes de la luxation acromio-claviculaire si elles ne sont pas traitées.

Il est important de prendre note de toute douleur ressentie autour de votre épaule et de consulter un médecin si nécessaire, car un diagnostic et un traitement précoces peuvent aider à prévenir une blessure plus importante par la suite.

Diagnostic de la luxation acromio-claviculaire

Un diagnostic précis de la luxation acromio-claviculaire est essentiel pour un traitement réussi. Les antécédents médicaux et l’examen physique sont essentiels pour déterminer le stade de la blessure et permettre aux médecins de recommander un traitement approprié.

Radio et autres types d’imageries médicales

Les radiographies sont généralement utilisées pour évaluer le déplacement des os, tandis qu’une IRM peut aider à détecter les lésions des tissus mous et fournir une vue plus complète de la zone affectée. L’échographie peut également montrer une éventuelle instabilité articulaire.

Dans certains cas, les médecins peuvent également utiliser des arthrogrammes ou des tomodensitogrammes pour aider à identifier l’emplacement et l’étendue de la blessure avant de suggérer un plan d’action.

Un diagnostic approprié est essentiel pour améliorer la guérison et la gestion des symptômes de la luxation acromio-claviculaire.

Traitement de la luxation acromio-claviculaire

Le traitement de la luxation acromio-claviculaire peut dépendre de l’étendue de la blessure, de l’âge et du niveau d’activité du patient. En général, deux approches principales sont adoptées : chirurgicale et conservatrice.

RECOMMANDÉ :  Calcification de l’épaule et cancer : quels liens ?

Traitement conservateur

Le traitement conservateur d’une luxation acromio-claviculaire comprend l’utilisation d’une écharpe médicale pour immobiliser l’épaule et limiter les activités au-dessus de la tête. Un arrêt de travail est parfois prescrit initialement pour favoriser une guérison adéquate.

En outre, des poches de glace doivent être appliquées par intermittence pour réduire l’inflammation et stabiliser la blessure.

En complément de ces traitements, la kinésithérapie (physiothérapie) peut également être utilisée pour faciliter les exercices d’amplitude de mouvement et favoriser la guérison en améliorant la circulation sanguine dans la zone.

En définitive, le traitement conservateur d’une luxation acromio-claviculaire consiste à effectuer des protocoles de restauration afin de diminuer les symptômes de la douleur et de guérir les dommages sans avoir à recourir à une intervention médicale telle que la chirurgie.

Traitement chirurgical

En général, les traitements chirurgicaux visent à réduire la douleur et à rétablir la mobilité normale de l’articulation de l’épaule afin d’améliorer la fonction et de garantir de bons résultats à long terme.

Les options chirurgicales comprennent :

  • La réparation des ligaments à l’aide de sutures ou d’ancres ;
  • La libération par arthroscopie des ligaments tendus ou l’utilisation de la « manœuvre de Rockwood » en soulevant la clavicule afin de corriger son alignement ;
  • Et dans les cas extrêmes, l’excision complète de l’extrémité acromiale ou de la clavicule et le remplacement partiel par une prothèse sur mesure.

Les traitements chirurgicaux permettent généralement de soulager l’inconfort associé à la luxation acromio-claviculaire et de rétablir la fonctionnalité de l’articulation de l’épaule.

Références

http://www.rhumatologie-bichat.com/POLY%20MARSEILLE%202017%20EPAULE/GALLANA_DAC.pdf

https://groupesantepourtous.com/pommades-pour-arthrose-depaule/

https://www.bauerfeind.fr/fileadmin/user_upload/bauerfeind.fr/_downloads/2019_Newsletter_14_-_Epaule_v10.11_MAJ_2019.pdf

http://www.sofarthro.com/medias/telechargements/diurennes2017/31_Najihi.pdf

https://www.edimark.fr/Front/frontpost/getfiles/13501.pdf

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut