Maladie de Carré chez le chien : une maladie grave mais qui peut être prévenue

Article rédigé par le 26 septembre 2023

Avec la parvovirose, la toux de chenil, l’hépatite de Rubarth et la leptospirose, la Maladie de Carré chez le chien forment les maladies majeures ayant des répercussions néfastes sur la santé de vos chiens. Cette maladie concerne les chiens de tout âge mais les chiots sont les plus touchés.

La maladie de Carré chez le chien est une maladie contagieuse due à un virus dont les symptômes sont multiples mais généralement respiratoires accompagnés d’une forte fièvre.

Le diagnostic reste difficile à première vue à cause des manifestations qui peuvent être similaires à d’autres affections. Divers tests peuvent être réalisés pour la confirmation diagnostic.

L’élimination du virus de l’organisme de votre chien ne peut pas se faire, le traitement symptomatique est la solution la plus sûre. Cependant, la vaccination est le moyen le plus efficace pour protéger votre chien.

Certains chiens ne présentent pas de signes inquiétants, cependant, cette maladie peut être mortelle pour certains. Qu’est-ce que c’est que la maladie de Carré chez le chien ? Voyons ensemble tout ce qui concerne cette maladie.

Maladie de Carré
Source

Points importants : 5 points à ne pas manquer

  • 1. La maladie de Carré ou Distemper Disease est une maladie virale très contagieuse qui atteint particulièrement les chiots de 3 à 6 mois.
  • 2. La maladie de Carré est difficile à identifier du fait des similarités des symptômes avec diverses autres maladies.
  • 3. Le traitement de la maladie de Carré est majoritairement symptomatique (supports respiratoire, neurologique, gastro-intestinal).
  • 4. La maladie de Carré peut très bien être évitée par l’administration de vaccins dès l’âge de 6 semaines.
  • 5. La maladie de Carré présente un taux de mortalité très élevé (plus de 50%)

La maladie de Carré : qu’est-ce exactement ?

Origine

La maladie de Carré chez le chien ou Distemper Disease chez les anglophones est une maladie d’origine virale (Paramyxovirus) découvert en 1905 par un vétérinaire français, Henri Carré qui lui a donné son nom.

Paramyxovirus
Source

Transmission

La transmission du virus de la maladie de Carré se fait par l’intermédiaire des sécrétions corporelles (écoulements salivaires, écoulements nasaux, écoulements oculaires, urine) de manière :

  • Direct : un chien vers un autre chien via les éternuements ou la toux.
  • Indirecte : un milieu ou un objet contaminé (vêtements, gamelles, mains, …), d’où la propagation rapide du virus dans les chenils, les refuges ou expositions canines)
RECOMMANDÉ :  Douleur chez le chien : Reconnaître les signes ( explication vétérinaire)

Le virus de la maladie de Carré est fragile (ne meurt pas tout de suite) dans le milieu extérieur et est sensible à la majorité des produits désinfectants et la chaleur ; mais a une affinité pour le froid. C’est pourquoi la maladie frappe le plus souvent l’automne et l’hiver.

chien éternue
Source

Sujets à risques

Les chiots de moins de 6 mois sont les plus à risques, surtout ceux QUI NE SONT PAS VACCINÉS CONTRE LA MALADIE DE CARRÉ. Ils sont encore plus ou moins protégés par les anticorps de leurs mères par l’intermédiaire du lait maternel jusqu’au sevrage. Au-delà de cette période, vos chiens sont les plus exposés au virus de la maladie de Carré.

Chiots
Source

Gravité

La période d’incubation (durée qui précède l’apparition des signes cliniques) de la maladie de Carré peut durer jusqu’à trois semaines. Les chiens infectés peuvent excréter le virus pendant des mois.

Le virus entame son périple par le système respiratoire (inhalation des gouttelettes) et peut atteindre divers organes de l’appareil gastro-intestinal ou nerveux. L’atteinte est souvent grave souvent fatale et les complications peuvent être nombreuses. Le taux de mortalité de la maladie de Carré est élevé.

Les symptômes les plus marquants de la maladie de Carré chez le chien

La maladie de Carré chez le chien peut avoir diverses formes (respiratoire, gastro-intestinale, nerveuse) car le virus passe dans tout l’organisme par le sang mais la plus courante est la forme respiratoire.

Chiens malades
Source

Symptômes respiratoires

  • Toux
  • Pneumonie
  • Écoulements oculaires (se développant en conjonctivite) et nasaux
  • Difficultés respiratoires

Symptômes gastro-intestinaux (gastro-entérite)

  • Diarrhée
  • Vomissements

Symptômes nerveux

  • Convulsions
  • Paralysie
  • Encéphalite
  • Spasmes musculaires progressives
  • Boiteries et/ou crampes
  • Tête penchant d’un côté

Symptômes généraux

  • Hyperthermie épisodique (température corporelle élevée) pendant 2 à 3 jours
  • Déshydratation
  • Perte d’appétit et perte de poids
  • Infection bactérienne secondaire (bactérie opportuniste)
chien maigre
Source

Il existe cependant quelques formes rares :

Symptômes cutanés

  • Dermatite
  • Hyperkératose : durcissement de la truffe et des coussinets plantaires (hard pad)
Hyperkératose
Source

Symptômes dentaires

Hypoplasie de l’émail : la maladie de Carré compromet la formation de l’émail des dents pour les chiots infectés avant la pousse des dents définitives.

Hypoplasie
Source

Symptômes mineurs

Une forme qui se manifeste par une légère baisse de forme (perte d’appétit, hyperthermie, écoulements nasaux ou oculaires légers). Cette forme se manifeste chez les chiens qui ont acquis une immunité (protection) via la mère (anticorps du lait maternel) ou d’un ancien rappel vaccinal.

Diagnostiquer la maladie de Carré : les étapes cruciales

Les signes cliniques permettent à votre vétérinaire de poser une suspicion qui est confirmée par un diagnostic de laboratoire. Le diagnostic de la maladie de Carré chez le chien est souvent difficile à établir.

RECOMMANDÉ :  Beagle : le parfait chien thérapeutique

Selon l’appareil atteint, le vétérinaire prélève des échantillons (sang, urine, liquide céphalo-rachidien, frottis des yeux, échantillon issu d’un lavage broncho-alvéolaire) pour effectuer :

  • Isolement ARN viral par PCR : c’est la méthode la plus fiable
  • Observation au microscope des frottis ou analyse histologique : combinée à un autre examen.
  • Analyse de sang : à ne pas utiliser sur des patients vaccinés. La recherche d’anticorps peut se retrouver faussée par la présence d’anticorps maternels ou provenant du vaccin.
prélèvement
Source

Les traitements possibles de la maladie de Carré. Peuvent-ils y survivre ?

Étant une maladie virale, il n’existe pas de traitement antiviral spécifique à la maladie de Carré chez le chien. L’infection bactérienne secondaire peut être traitée et un traitement de soutien est essentiel afin de soulager les symptômes :

  • Antibiotiques à large spectre de type pénicilline,
  • Anti-vomitifs et anti-diarrhéiques,
  • Pansements gastriques et intestinaux à base d’argile,
  • Oxygénothérapie pour les atteintes respiratoires
  • Médicaments expectorants
  • Antiinflammatoires
  • Compléments alimentaires et vitaminés (E, B1,B12)pour combler les pertes,
  • Fluidothérapie intraveineuse pour aider à la récupération et à la réhydratation,
  • Anticonvulsivants lors des épisodes de convulsions
Chiot sous perfusion
Source

L’issue de la maladie de Carré dépend essentiellement de la souche du virus qui atteint votre chien, mais aussi de l’immunité de celui-ci. Le pronostic est le plus souvent réservé mais il peut y avoir diverses possibilités :

  • La guérison complète de votre chien
  • La guérison de votre chien mais avec des séquelles neurologiques irréversibles
  • La mort de votre chien qui survient le plus souvent lorsqu’il atteint le stade nerveux

Peut-on prévenir l’atteinte de la maladie de Carré chez le chien ?

La vaccination est le moyen de prévention le plus sûr pour votre chien. Le protocole est selon Thiry et al :

« La vaccination du chien [contre la maladie de Carré] peut débuter dès 6 semaines, avant la participation du chiot à des activités de socialisation. Elle doit être complétée par la vaccination de base à 8 et à 12 semaines. Le premier rappel annuel est obligatoire ; ensuite l’intervalle entre les vaccinations ultérieures est porté à 3 ans. »

Vaccination
Source

Il faudrait également :

  • Isoler les chiens malades de la maladie de Carré de ses congénères.
  • Nettoyer et désinfecter le milieu, les vêtements et les matériels qui étaient en contact avec le chien malade afin de limiter la propagation de la maladie.
  • Limiter les promenades dans les zones à risques
Désinfection
Source

Références

Distemper (Maladie de carré)

https://www.petmd.com/dog/conditions/respiratory/c_dg_canine_distemper

https://www.zooplus.fr/magazine/chien/sante-et-bien-etre-du-chien/maladie-de-carre-chien

https://www2.zoetis.fr/pathologies/chiens/maladie-de-carre-chez-le-chien

https://www.santevet.com/articles/la-maladie-de-carre-chez-le-chien

La maladie de Carré

https://www.ontario.ca/fr/page/maladie-de-carre

https://jardinage.lemonde.fr/dossier-1806-maladie-carre-chien.html

https://www.lasantedemonchien.fr/maladies-chien/maladies-infectieuses-chien/maladie-de-carre/#:~:text=Le%20chien%20atteint%20par%20le,des%20vomissements%20et%20des%20diarrh%C3%A9es

https://orbi.uliege.be/bitstream/2268/188015/1/400pub_thiry.pdf

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut