Maladie de Dupuytren et alcool : quel lien ?

Article rédigé par le 4 mars 2024

On entend souvent parler de la maladie de Dupuytren, et comme quoi l’alcool serait un des facteurs de risques courants de cette affection. C’est une maladie qui touche la paume de la main et qui se traduit par l’épaississement de l’aponévrose palmaire et la rétraction des doigts.

Même si la cause exacte de la maladie n’est pas encore connue, elle présente certains facteurs de risques comme l’alcool, le tabac, le travail manuel ou le diabète.

Le diagnostic de la maladie est clinique et peut se faire par un médecin. Le traitement dépend du stade de l’affection.

Dans cet article, nous allons voir le lien entre maladie de Dupuytren et alcool.

Maladie de Dupuytren : généralités

La maladie de Dupuytren est une pathologie qui se traduit par la fibrose de l’aponévrose palmaire. Il s’agit de la fine membrane qui se trouve sous la peau de la paume de la main.

Cette dernière s’épaissit et perd son élasticité. On voit alors apparaître sur la peau des nodules adhérents et des brides rigides. Puis, au fur et à mesure un ou plusieurs doigts se rétractent pour se mettre en flexion permanente.

La condition empêche la main et les doigts de se mouvoir correctement ce qui constitue un véritable handicap notamment dans le milieu professionnel. Il convient donc de prendre en charge la maladie dans les meilleurs délais.

Les causes de la maladie de Dupuytren sont fortement liées à la génétique, mais il existe également des facteurs qui peuvent la favoriser comme le cas de l’alcool.

Pour en savoir plus sur ce trouble musculosquelettique, vous pouvez cliquer sur ce lien.

Quel est le lien entre maladie de Dupuytren et alcool ?

La maladie de Dupuytren et alcool sont souvent mentionnés ensemble, car l’alcoolisme est entre autres un des facteurs de risque de cette pathologie.

En effet, cette substance influe grandement sur le développement de l’affection, notamment chez les personnes qui présentent une prédisposition génétique.

En appui à cette théorie, faisons un petit rappel sur une revue scientifique qui a révélé le lien entre la maladie de Dupuytren et l’exposition aux vibrations.

Les résultats ont montré que de tous les patients étudiés, ceux atteints par la maladie étaient pour la majorité, plus âgés, fumeurs, diabétiques ou encore consommateurs d’alcool.

RECOMMANDÉ :  Soigner une tendinite naturellement : que faire ?

Par ailleurs, chez les patients déjà atteints de la maladie de Dupuytren, l’alcool joue aussi un rôle dans l’aggravation et la persistance des symptômes. La maladie évolue plus rapidement.

La contracture des doigts est plus sévère. Les traitements agissent difficilement et parfois même échouent chez les personnes atteintes de la maladie de Dupuytren qui boivent de l’alcool.

Quant aux risques de récidives et aux séquelles, il est aussi fortement élevé si le patient continue de consommer de l’alcool après la prise en charge.

En résumé, la maladie de Dupuytren et l’alcool sont liés par le fait que ce dernier est un facteur favorisant et aggravant de la maladie.

Ainsi pour prévenir son apparition, retarder son évolution et empêcher les récidives, il convient de limiter la consommation d’alcool.

Par ailleurs, il ne faut pas oublier que d’autres facteurs de risque comme le travail manuel, le tabac ou le diabète peuvent également entrer en jeu. Il reste judicieux de les prendre en compte. Il faut aussi noter que certaines conditions sont des facteurs protecteurs contre cette maladie.

Maladie de Dupuytren et alcool, que dit la littérature ?

Selon une étude menée par le Dr J. Noble et ses collègues, l’incidence de la maladie de Dupuytren est plus importante chez les personnes alcooliques et les patients qui souffrent de maladie hépatique.

Ils ont conclu que la destruction du foie par une consommation chronique d’alcool est un des mécanismes qui explique ce phénomène. La différence avec la population témoin n’avait cependant pas de signification statistique.

C’est pourquoi on continue à insister sur le fait que la prédisposition génétique est un des grands facteurs qui entre jeux dans la maladie de Dupuytren.

 Un autre article scientifique a rapporté que, malgré la consommation d’alcool, l’âge de survenue de la maladie de Dupuytren possède une influence.

En effet, le nombre de patients qui souffrent de ce trouble musculosquelettique était plus conséquent entre 51 et 60 ans. De plus, la proportion des alcooliques avait significativement augmenté.

Lien entre maladie de Dupuytren et alcool : le mécanisme

Certes, il n’existe pas d’étude qui a vérifié le mécanisme exact qui explique pourquoi la consommation d’alcool favorise la maladie de Dupuytren.

Cependant, les effets néfastes de l’alcool sur les cellules de la peau sont bien connus. En effet, cette substance assèche la surface de la peau et casse les fibres dans le tissu cutané entrainant un vieillissement prématuré de la peau.

L’alcool possède également un effet plus général sur l’organisme. Il est responsable d’un dérèglement métabolique et hormonal. Cela reste à vérifier, mais l’alcool pourrait avoir un lien avec la maladie de Dupuytren par ces mécanismes.

RECOMMANDÉ :  Syndrome du canal cubital (poignet): Que faire ?

Ressources

Maladie de Dupuytren : Alimentation pour guérir ?

Maladie de Dupuytren : Exercices kiné pour les mains

Maladie de Dupuytren : Opération (tout savoir)

Références

https://www.sosmain93.com/main/maladie-de-dupuytren/

https://sante.lefigaro.fr/article/maladie-de-dupuytren-quand-intervenir/

https://maladie-dupuytren.fr/hereditaire-origine-genetique/causes-et-facteurs-aggravants/#:~:text=Dupuytren%2C%20alcool%20et%20tabac%20font,ne%20d%C3%A9clenche%20pas%20de%20Dupuytren.

https://www.dupuytrenmd.com/diagnostic.html

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 5 / 5. Nombre de votes 2

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut