Maladie de Dupuytren : Opération (tout savoir)

Article rédigé par le 14 août 2022

La maladie de Dupuytren est une affection qui se traduit par un épaississement progressif de l’aponévrose palmaire, située sous la peau de la paume de la main. Cela peut entraîner une rétraction des tissus, limitant l’extension complète des doigts.

Il existe 2 procédures chirurgicales couramment utilisées pour traiter la maladie de Dupuytren : l’aponévrectomie et l’aponévrotomie. Dans cet article, nous vous donnerons tous les détails sur l’opération de la maladie de Dupuytren.

Anatomie de la main

La main est constituée d’un grand nombre d’os, de muscles, de tendons et de ligaments qui travaillent ensemble pour assurer sa grande amplitude de mouvement.

La paume de la main contient l’éminence thénar, une petite masse musculaire qui contrôle le pouce, et l’éminence hypothénar, qui contrôle l’auriculaire. L’espace entre ces deux groupes de muscles est appelé « espace palmaire ».

La maladie de Dupuytren affecte cet espace, qui se rétrécit et se contracte lentement avec le temps. Cela peut entraîner des difficultés à ouvrir la main ou à la poser à plat sur une surface.

Dans les cas graves, les doigts peuvent être pliés de façon permanente dans une position connue sous le nom de « déformation formelle » Bien que cette affection ne soit pas douloureuse, elle peut entraîner une déficience importante de la fonction de la main.

On pense que la maladie de Dupuytren est causée par une combinaison de facteurs génétiques et environnementaux.

No post found!

Conditions préopératoires

La maladie de Dupuytren est une affection qui touche les tissus conjonctifs de la main, entraînant la formation de cordons épaissis qui peuvent contracter les doigts dans la paume. Bien que la cause exacte de la maladie de Dupuytren soit inconnue, plusieurs facteurs de risque ont été identifiés, notamment les antécédents familiaux, l’âge et le sexe.

Le traitement de la maladie de Dupuytren implique parfois une intervention chirurgicale pour libérer le tissu affecté. Cependant, plusieurs conditions préopératoires doivent être remplies pour que l’opération soit réussie.

Tout d’abord, tous les patients doivent subir une évaluation complète de leur main par un médecin compétent. Cette évaluation permettra de déterminer quels patients sont candidats à la chirurgie et lesquels ne le sont pas.

Ensuite, tous les patients doivent subir un scanner ou une IRM de la main affectée afin d’évaluer l’étendue de la maladie. Enfin, tous les patients devraient idéalement suivre un programme de thérapie de la main avant la chirurgie.

RECOMMANDÉ :  Kyste synovial au poignet : Traitement kiné (exercices)

Ce programme comprend des exercices et des activités qui permettent d’étirer et de renforcer les muscles de la main. On conseille également sur de bonnes habitudes de vie à adopter pour maximiser le pronostic.

Certaines personnes utilisent des traitements alternatifs ou remèdes de grand-mère pour se soulager, bien que les évidences scientifiques sont limitées.

En remplissant ces conditions préopératoires, les patients peuvent s’assurer qu’ils obtiendront le meilleur résultat possible de leur opération.

Comment se déroule l’opération de la maladie de Dupuytren ?

La chirurgie de la maladie de Dupuytren est réalisée sous anesthésie locale.

Le chirurgien pratique une incision dans la paume de la main et coupe le tissu épaissi pour libérer la contracture. Dans certains cas, une deuxième incision peut être nécessaire pour libérer le tissu de l’os sous-jacent.

Après la libération de la contracture, la plaie est ensuite fermée par des points de suture.

Procédure chirurgicale : l’aponévrectomie

La maladie de Dupuytren est une affection qui touche le tissu situé sous la peau de la paume et des doigts. Ce tissu s’épaissit et forme des bandes de tissu fibreux qui peuvent entraîner les doigts dans une position fléchie. Une aponévrectomie est une intervention chirurgicale qui consiste à couper ces bandes de tissu pour libérer les doigts affectés.

Ce type de chirurgie est généralement pratiqué en ambulatoire, et les patients peuvent généralement rentrer chez eux le jour même. Les temps de récupération varient, mais la plupart des personnes sont en mesure de reprendre leurs activités normales en quelques semaines.

Bien qu’il n’existe aucun remède à la maladie de Dupuytren, une aponévrectomie peut apporter un soulagement significatif des symptômes et contribuer à améliorer l’amplitude des mouvements.

Procédure chirurgicale : l’aponévrotomie

Une procédure chirurgicale appelée (l’aponévrotomie) fasciotomie peut être utilisée pour traiter cette affection. Au cours d’une fasciotomie, une incision est pratiquée dans le tissu affecté, ce qui permet de le libérer et de l’allonger. Cela peut aider à redresser les doigts pliés.

Quelles sont les bénéfices et les risques de l’opération de Dupuytren ?

Les avantages de la chirurgie de Dupuytren sont les suivants :

  • Soulagement des symptômes : L’opération peut libérer la contracture de la main, ce qui permet de soulager les symptômes et d’améliorer l’amplitude des mouvements.
  • Rétablissement de la fonction : En libérant la contracture, l’opération peut contribuer à rétablir la fonction de la main.
  • Amélioration de la qualité de vie : La chirurgie peut améliorer la qualité de vie des patients atteints de la maladie de Dupuytren en restaurant la mobilité de la main.
  • Cicatrices minimes : Les incisions sont petites et guérissent généralement avec des cicatrices minimes.
  • Récupération rapide : La plupart des patients sont en mesure de reprendre leurs activités normales (quotidiennes, professionnelles, etc.) quelques semaines après l’opération.
RECOMMANDÉ :  Syndrome du cubitus long : Définition et prise en charge (tout savoir)

Cependant, il existe également des risques associés à la chirurgie de Dupuytren, notamment :

  • Saignement : Il existe un risque de saignement pendant et après l’opération.
  • Infection : Il existe un risque d’infection pendant et après l’opération.
  • Lésion nerveuse : Il existe un risque de lésion nerveuse pendant l’opération, ce qui peut entraîner une perte de sensation ou de mouvement dans la main.
  • Cicatrices : L’intervention chirurgicale peut laisser des cicatrices sur la paume de la main si le chirurgien ne referme pas correctement la plaie.
  • Risques liés à l’anesthésie : L’anesthésie peut comporter ses propres risques, comme des nausées, des vomissements et des réactions allergiques et elle représente le risque le plus important d’une opération de Dupuytren.

Quels sont les risques de l’anesthésie locale ?

L’anesthésie locale est un type de médicament anesthésiant qui est injecté dans les tissus autour d’une zone spécifique. Elle est couramment utilisée lors de procédures médicales, telles que les interventions chirurgicales pour la maladie de Dupuytren.

Bien que l’anesthésie locale soit généralement sans danger, il existe quelques risques potentiels dont il faut être conscient.

L’effet secondaire le plus courant de l’anesthésie locale est la douleur au site d’injection. Cette douleur est généralement légère et ne dure que peu de temps. D’autres effets secondaires possibles sont la rougeur, le gonflement et les démangeaisons au site d’injection. Dans de rares cas, des réactions allergiques plus graves peuvent survenir.

Les symptômes d’une réaction allergique peuvent inclure de l’urticaire, des difficultés respiratoires ou des vertiges. Si vous ressentez l’un de ces symptômes après avoir reçu une anesthésie locale, consultez immédiatement un médecin.

Dans l’ensemble, l’anesthésie locale est un moyen sûr et efficace d’engourdir une zone spécifique du corps. Cependant, comme pour tout médicament, il existe quelques risques potentiels dont il faut être conscient. Si vous avez des inquiétudes, parlez-en à votre médecin.

Ressources

Maladie de Dupuytren et cancer : Quel lien ?

Maladie de Dupuytren et polyarthrite rhumatoide : facteur protecteur ?

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 5 / 5. Nombre de votes 1

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut