Maladies oculaires chez le lapin : Guide complet

Article rédigé par le 22 janvier 2024

Bienvenue dans le monde passionnant des soins pour nos adorables compagnons à grandes oreilles ! Les lapins, joyeux et câlins, peuvent parfois connaître des problèmes de santé, dont les infections oculaires sont fréquentes. Imaginez comprendre les causes, symptômes et préventions pour assurer à votre compagnon une vie pleine de vitalité.

Dans ce guide complet sur les maladies oculaires chez le lapin, rédigé par une vétérinaire, découvrez les clés pour repérer les signes comme des yeux rouges, douloureux et larmoyants. Chaque instant compte, alors consultez votre vétérinaire dès l’apparition de symptômes.

Les 06 points clés de cet article

  1. Les maladies oculaires chez les lapins peuvent être un problème sérieux, et il est important de surveiller la santé oculaire de votre animal de compagnie.
  2. Une inflammation de la conjonctive peut être causée par des infections bactériennes, virales ou parasitaires. Les signes incluent des yeux larmoyants, rouges et enflés.
  3. Les ulcères de la cornée peuvent résulter de blessures, de corps étrangers ou d’infections. Ils peuvent provoquer une douleur et une irritation, conduisant à un clignotement excessif et à une sensibilité à la lumière.
  4. Les lapins peuvent développer des cataractes, qui se manifestent par une opacification du cristallin de l’œil.
  5. Une dent maloccluse peut exercer une pression sur l’œil, provoquant des problèmes oculaires tels que l’irritation, l’inflammation ou même l’ulcération.
  6. Une litière poussiéreuse ou des irritants dans l’environnement peuvent provoquer des irritations oculaires chez les lapins.

Anatomie de l’œil du lapin et ses particularités

L‘œil du lapin a une anatomie unique avec certaines particularités. Ses yeux sont gros, saillants et situés sur les côtés, offrant au lapin un large champ de vision pour détecter les prédateurs. Cependant, il a un angle mort devant le museau, compensé par des vibrisses tactiles.

Les paupières se composent de trois parties, dont une troisième paupière bien développée. Les glandes lacrymales produisent des larmes, et la cornée, représentant 30% de l’œil, est sensible aux traumatismes. Les voies lacrymales assurent le drainage des larmes.

La rétine du lapin a une vascularisation particulière, une papille optique en dépression et une vision nocturne améliorée. Contrairement à certains animaux, le lapin n’a pas de tapetum lucidum ni de fovéa, mais une bande visuelle horizontale pour une vision à l’horizon.

Un sinus veineux orbitaire important complète ces particularités. Ces particularités structurelles rendent l’œil du lapin unique et peuvent avoir des implications dans la gestion de sa santé oculaire, notamment lors d’interventions chirurgicales ou en cas de problèmes dentaires.

Signes d’une maladie oculaire chez le lapin

Les signes d’une maladie oculaire chez le lapin peuvent varier en fonction de la nature de la maladie. Certains symptômes courants à surveiller comprennent :

  1. Écoulement oculaire excessif : Un écoulement constant ou excessif de larmes peut être un signe de problèmes oculaires. Cela peut être dû à une irritation, une infection ou d’autres affections.
  2. Yeux rouges ou enflés : Des yeux rouges, enflés ou irrités peuvent indiquer une inflammation ou une infection.
  3. Clignements fréquents : Si votre lapin cligne fréquemment des yeux ou semble avoir du mal à garder les yeux ouverts, cela peut indiquer un inconfort ou une douleur oculaire.
  4. Opacification de la cornée : Une cornée nuageuse peut indiquer un ulcère cornéen, une infection ou d’autres problèmes de vision.
  5. Frottement des yeux : Si votre lapin frotte fréquemment ses yeux avec ses pattes, cela peut indiquer une irritation ou une gêne oculaire.
  6. Vision altérée : Une diminution de la vision peut être observée si le lapin semble avoir du mal à repérer la nourriture ou réagit lentement à son environnement.

Bon à savoir : Les propriétaires de lapins doivent être attentifs à tout changement de comportement inhabituel, comme le frottement fréquent des yeux, la désorientation avec hésitation à avancer et des collisions avec des obstacles, ainsi que l’isolement préférentiel et le confinement, qui peuvent être des signes indicatifs de problèmes oculaires.

RECOMMANDÉ :  Mon chat a des pellicules: Que faire?

Maladies oculaires courantes chez le lapin

Les lapins peuvent être sujets à divers problèmes oculaires, il est essentiel de détecter les signes mentionnés précédemment, car ils pourraient signaler une infection sérieuse nécessitant des soins plus approfondis que simplement une solution saline.

Parmi les problèmes oculaires fréquents chez les lapins, on trouve les infections oculaires, les abcès, les obstructions des canaux lacrymaux, les ulcères oculaires, le glaucome, l’uvéite, les cataractes et les maladies infectieuses.

Infection oculaire / conjonctivite chez le lapin

L’infection oculaire, également appelée conjonctivite chez le lapin, résulte souvent d’une infection bactérienne due à des germes tels que Pasteurella ou Staphylococcus.

Elle peut également être déclenchée par un environnement poussiéreux résultant d’une mauvaise gestion ou de l’utilisation d’une litière inappropriée. Des irritants tels que les virus et des problèmes oculaires sous-jacents tels que l’obstruction des canaux lacrymaux, les ulcères ou les blessures peuvent aussi causer la conjonctivite.

Les signes les plus évidents incluent des yeux roses et une possible larme. Le traitement peut impliquer l’utilisation d‘antibiotiques et d’anti-inflammatoires.

Abcès oculaires chez les lapins

L’œil lui-même peut être perforé, s‘infecter et former un abcès. Plus couramment, la zone directement sous l’œil enfle, et un abcès se forme en raison d’une blessure autour de l’œil.

Vous pouvez remarquer qu’une bosse sous l’œil de votre lapin apparaît soudainement un jour. Cela est généralement causé par une égratignure ou une morsure infectée.

Si votre lapin a un abcès, il est crucial de le conduire chez le vétérinaire pour que son œil soit soigné. Cela permettra de vider l’abcès et d’éliminer l’infection.

Le vétérinaire peut utiliser une lame ou une aiguille pour ouvrir l’abcès et délicatement extraire le matériau infecté. En fonction de l’aspect de la zone autour de l’œil, le vétérinaire peut vous donner des gouttes pour les yeux et des antibiotiques à administrer par la bouche du lapin afin d’empêcher la propagation de l’infection.

Bon à savoir : Les abcès se développent souvent derrière l’œil et sont appelés abcès rétrobulbaires. Ils sont généralement causés par des problèmes dentaires. Les racines des dents supérieures peuvent toucher l’œil et, dans des cas très graves, même le pénétrer.

Obstruction des canaux lacrymaux

  • Les signes d’obstruction comprennent un écoulement épaissi et blanc du coin de l’œil, généralement accompagné de conjonctivite, d’écoulements nasaux et d‘irritation cutanée sur le visage.
  • Le traitement implique souvent le rinçage des canaux lacrymaux avec des antibiotiques pour éliminer l’infection. Étant souvent causée par des problèmes dentaires, une enquête approfondie est nécessaire pour prévenir la récurrence.

Ulcères cornéens / oculaires

  • Les ulcères sont des plaies ouvertes sur la cornée, généralement résultant d’une blessure ou de déformités des paupières existantes.
  • Fréquents chez les lapins qui se battent, ils peuvent également être causés par l’entrée de foin dans l’œil.
  • Les signes comprennent la fermeture fréquente d’un œil, le frottement constant de l’œil ou du visage. Le diagnostic peut être confirmé par l’utilisation de gouttes oculaires fluorescentes.
  • Le traitement implique généralement des gouttes oculaires antibiotiques.

Glaucome chez le lapin

  • Le glaucome se produit lorsque la pression à l’intérieur de l’œil augmente, provoquant une douleur et pouvant conduire à la cécité sans traitement.
  • Héréditaire en tant que trait récessif chez le lapin blanc de Nouvelle-Zélande et d’autres races avec du lapin blanc de Nouvelle-Zélande dans leur pedigree.
  • Les signes incluent la fermeture fréquente de l’œil affecté et un frottement constant de l’œil ou du visage. Un traitement précoce peut être efficace.

L’étude menée par KNEPPER P.A, GOOSSENS W, McLONE D.G. en 1997 dans le Journal of Pediatric Ophthalmology and Strabismus a examiné des lapereaux « mutés » et « non mutés » dès 15 jours.

RECOMMANDÉ :  Syndrome de dilatation-torsion de l’estomac chez le chien : tout savoir sur cette pathologie grave

Les lapins modifiés avaient des problèmes dans leurs yeux, avec des ouvertures étroites près de l’iris. Après 6 semaines, certaines parties des yeux ont changé, mais d’autres sont restées serrées. En résumé, l’étude suggère que le gène lié au glaucome congénital affecte la fonction des yeux des lapins mutés.

Uvéite chez le lapin

  • L’uvéite est une inflammation à l’intérieur du globe oculaire.
  • Les causes peuvent inclure une infection, un traumatisme ou la présence d’un corps étranger dans l’œil.
  • Le traitement dépend de la cause, mais des stéroïdes ou des traitements anti-inflammatoires peuvent aider. Dans les cas graves, une intervention chirurgicale pour retirer l’œil affecté peut être nécessaire.

Cataracte chez le lapin

  • Une cataracte se produit lorsque le cristallin de l’œil devient trouble, entraînant une détérioration de la vision et éventuellement la cécité.
  • Un ou les deux yeux peuvent être affectés, et les lapins peuvent être nés avec des cataractes ou les développer plus tard dans la vie sans cause évidente.
  • Les signes incluent une apparence nuageuse blanche ou grise dans l’œil. Les cataractes ne sont généralement pas traitées, mais une chirurgie de retrait peut être une option.

Bon à savoir : Le cristallin du lapin est une structure dépourvue de vaisseaux sanguins et de terminaisons nerveuses, ce qui influence et fragilise son métabolisme.

Maladies infectieuses

  • Des maladies infectieuses telles que la myxomatose, la pasteurellose et l’encéphalitozoonose peuvent affecter les yeux.
  • La myxomatose provoque un gonflement des paupières avec des signes de sécrétion oculaire. La pasteurellose peut causer des yeux qui coulent, une conjonctivite et des abcès dans les cas graves. Les cataractes et l’uvéite sont souvent observées dans les cas d’encéphalitozoonose.

Comment éviter les problèmes oculaires chez les lapins ?

Bien que les problèmes oculaires chez les lapins ne puissent pas être entièrement évités, il existe des mesures préventives que vous pouvez prendre pour aider à maintenir la santé des yeux de votre lapin.

Pour préserver la santé des yeux de votre lapin, prenez des mesures simples. Assurez-vous que son environnement est propre, avec une cage bien entretenue et de l’eau fraîche. Un habitat sale peut favoriser les infections.

Protégez les yeux de votre lapin en prenant des précautions à l’intérieur et à l’extérieur de sa cage. Évitez l’utilisation d’objets pointus pendant le jeu pour éviter tout risque de blessure aux yeux.

Maintenez la santé dentaire de vos lapins en les nourrissant avec une alimentation de haute qualité et riche en fibres.

Soignez particulièrement son hygiène oculaire et surveillez tout comportement inhabituel. Si vous remarquez que votre lapin se frotte les yeux, consultez rapidement le vétérinaire.

Quand consulter un vétérinaire ?

Il est important de vérifier régulièrement les yeux de votre lapin pour s’assurer qu’ils sont en bonne santé et pour repérer tout changement. Des yeux sains sont propres, sans écoulement ni larmoiement, clairs et lumineux. Assurez-vous que les pupilles sont de la même taille dans les deux yeux.

Les signes évidents d’un problème incluent des yeux qui coulent, des yeux rouges (sang dans l’œil), des yeux globuleux, un clignotement excessif, un gonflement autour de l’œil ou du visage, et des griffements aux yeux.

Si votre lapin a un œil qui pleure, si vous pensez qu’il a une infection oculaire, si vous remarquez des changements dans son apparence ou dans son comportement, contactez un vétérinaire pour un examen des yeux.

Références

Articles et ressources utilisées dans la création de cet article
Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 4 / 5. Nombre de votes 1

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut