Doigt en maillet (Mallet finger) : chirurgie (déroulement et risques)

Article rédigé par le 30 août 2022

Le Mallet finger est une anomalie qui affecte la pointe du doigt, le plus souvent l’annulaire ou l’auriculaire. Ce traumatisme est dû à une pression violente ou anodine qui s’exerce sur les doigts et entraîne une déformation en position fléchie. Pour le corriger, il est parfois nécessaire de recourir à la chirurgie. Dans cet article, on va voir tous les détails de la procédure ainsi que les risques probables.

Descriptions générales

Anatomie des doigts

Les 5 doigts sont constitués de 4 doigts longs et d’un pouce. Les doigts longs sont composés de 3 phalanges. Elles sont reliées l’une après l’autre par une poulie pour former les articulations interphalangiennes distales (IPD) ou proximales (IPP). Sur le pouce, il n’y a que deux phalanges.

Directement, sur la face postérieure des doigts, on trouve des tendons extenseurs qui permettent d’ouvrir la main.

Les tendons extenseurs se composent de 3 bandelettes.

Une bandelette médiane vient s’insérer à la base de P2 pour étendre l’IPP.

Et la jonction entre deux bandelettes latérales forme une insertion terminale à la base de P3. Ils sont responsables de l’extension de l’articulation IPD.

Mallet finger, c’est quoi ?

Le Mallet finger désigne une perte de l’extension de la phalange distale.

Le doigt ne peut plus s’allonger entièrement. La phalange distale est en flexion permanente et ne répond plus. Il peut aussi y avoir des signes comme de la rougeur, une ecchymose et une enflure.

La lésion arrive à cause d’une rupture des tendons extenseurs. Elle peut également arriver à cause d’une désinsertion tendineuse enlevant un petit fragment d’os. Elle est due à des chocs ou à de fortes pressions, comme lorsque la main heurte un ballon ou fait le lit.

No post found!

Comment traiter cette affection des doigts ?

La manière la plus simple de soigner le doigt en Mallet est de l’immobiliser avec une orthèse pour une durée de 1 mois et demi. Ce traitement est inefficace au cas où l’attelle se déplace ou si le doigt se fait fléchir accidentellement.

Par ailleurs, en présence de signes de complications, il faut passer par une chirurgie.

Comment se procède une intervention chirurgicale du Mallet finger ?

Le traitement chirurgical est indiqué en cas de blessure complexe ou au cas où le traitement par orthèse échoue. Il y a deux formes de traitement chirurgical : fermée ou ouverte.

RECOMMANDÉ :  Doigt en maillet (Mallet finger) non soigné, à quoi s’attendre ?

Quelles sont les indications chirurgicales ?

Une intervention chirurgicale est nécessaire dans les cas suivants :

  • la lésion est profonde ;
  • le tendon est abîmé et a besoin d’être greffé ;
  • le tendon s’est enlevé en emportant une portion osseuse sur le bout de la phalange ;
  • la lésion n’a pas été rapidement corrigée par une orthèse ;
  • le soin orthopédique par attelle échoue ;
  • une atteinte de la plaque de croissance ;
  • une atteinte au minimum 20 % de l’articulation.

Comment se déroule l’opération du mallet finger ?

Avant d’annoncer la procédure chirurgicale, il est important de savoir qu’il existe plusieurs techniques chirurgicales différentes pour réparer le Mallet finger. Toutefois, leur but est de maintenir une extension de la dernière phalange, puis de consolider le tendon cassé.

La technique chirurgicale avec des broches de Krischner

Le tendon situé autour de son insertion est très fin. Avant de procéder à une suture au niveau de ce tendon, la pose des broches de Krischner est très efficace. Elle permet de maintenir le P3 en extension durant l’intervention, puis cela facilitera la suture.

Pour ce faire, il faut introduire la fine broche sur le bord latéral du doigt de manière à ce qu’il traverse obliquement l’articulation.

La broche sera portée pendant 6 semaines.

La technique de suture d’Estève

Cette technique est assez particulière. Elle consiste à placer un fil en nylon, courbé à chaque extrémité proximale du tendon.

Pour ce faire, il faut les monter sur deux aiguilles courbées, puis les traîner chacune dans les extrémités proximales du tendon. Il faut les introduire d’abord dans le périoste de la phalange P3 pour venir à bout des deux coins de la lunule (ongle).

Le but, c’est de nouer le tendon cassé en tirant les deux fils jusqu’à ce que la dernière phalange soit tendue. Après, la consolidation vient avec la croissance lente de l’ongle.

La technique wire

La technique du barb-wire est la plus exigeante concernant la réalisation. Il faut utiliser un fil en acier inoxydable qui comporte un ardillon en Y en son milieu. Ce fil est monté sur deux aiguilles : une aiguille droite qui chemine le tendon et une aiguille courbée qui est montée sur la dernière phalange. Pour assurer sa fixation sous tension, il faut placer une rondelle en caoutchouc au niveau de l’ongle.

Les risques et les complications possibles ?

Comme toute chirurgie, la formation d’hématome est courante et recommande exceptionnellement un drainage ou une ponction.

Dans des cas rares, il peut y avoir également une infection. Celle-ci nécessite un traitement longue durée par antibiotique.

RECOMMANDÉ :  Rééducation après une fracture du scaphoïde : Tout savoir

Quant aux fumeurs ou à ceux qui chiquent du tabac, il faut savoir que ces attitudes risquent une infection persistante qui ralentit la cicatrisation.

En somme, il est impératif de suivre les recommandations du spécialiste pour favoriser la guérison et éviter les complications, que ce soit lors en lien avec le traitement chirurgical ou la rééducation.

Références

http://www.sfrm-gemmsor.fr/file/medtool/webmedtool/gemmtool01/botm0032/pdf00008.pdf

https://www.icmms.fr/mallet-finger.html

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut