Doigt en maillet (Mallet Finger) : complications possibles

Article rédigé par le 27 juin 2023

Le Mallet finger est une lésion fréquente caractérisée par une déformation de l’extrémité du doigt en maillet. On le découvre souvent tardivement. Dans cet article, nous allons parler des complications possibles du Mallet finger.

Qu’est-ce qu’un Mallet finger  ?

Le Mallet finger est la traduction anglaise du terme « doigt en maillet ». C’est une pathologie qui apparaît au niveau du doigt de la main. 

Le Mallet finger est une pathologie traumatique liée au mouvement de flexion forcée du doigt. Celle-ci engendre une désinsertion ou rupture de la bandelette terminale des tendons extenseurs au niveau de la phalange distale (dernière phalange). L’extrémité du doigt se pointe ainsi vers le bas et il est impossible de la redresser.  

Les causes du Mallet Finger

Le doigt en maillé est plus fréquent chez les sportifs qui manipulent des balles dures comme le basketball, le volley-ball, baseball…

Toutefois, il peut apparaître chez tout le monde. Il survient à la suite d’un choc ou d’un traumatisme qui affecte le bout du doigt. Une simple activité de la main comme faire le lit peut par exemple inciter un Mallet finger.

Les symptômes du Mallet finger

Cette pathologie traumatique est souvent non douloureuse, on la reconnait juste sur l’aspect de la chute en flexion de la phalange distale associée à une déformation du bout du doigt.

Par contre, dans certains cas, des rougeurs, des gonflements ainsi qu’une douleur peuvent apparaître peu après la blessure (rupture du tendon). Cela dépend de la gravité de la lésion.

Les traitements d’un Mallet finger 

Il existe une multitude de solutions pour traiter un doigt en maillet. Les traitements consistent à soulager et à consolider les tendons extenseurs affectés.

Le traitement le plus simple du Mallet finger est l’utilisation d’orthèse ou une attelle (traitement orthopédique). Elle permet de maintenir l’extrémité du doigt en extension pour immobiliser la partie touchée. Le patient ne doit pas enlever l’orthèse ou l’attelle jusqu’à la fin du traitement qui dure à peu près 1 mois et demi. 

Le recours à un traitement chirurgical est envisageable dans le cas où le traitement orthopédique a abouti à un échec. Il est aussi essentiel lorsqu’un gros fragment osseux de la phalange médiane (2e phalange) est arraché avec le tendon extenseur. 

RECOMMANDÉ :  Kyste mucoide : Huiles essentielles et traitements naturels

Quelles sont les complications possibles du doigt en maillet ?

L’évolution d’un doigt en maillet sans traitement peut mener à une complication. Le Mallet finger devient chronique et provoque une autre forme de déformation « col de cygne » à part celle qui est déjà présente (chute de l’extrémité du doigt).

Le col de cygne correspond au repli du tendon extenseur dû à la flexion de l’articulation interphalangienne et une hyperextension de l’articulation intermédiaire.

La déformation rend le doigt affecté inutilisable, ce qui est handicapant au quotidien. Le traitement du Mallet finger avec déformation du col de cygne est plus particulier et il risque d’être difficile à guérir.

Malgré les traitements menés pour soigner le doigt en maillet, quelques complications peuvent surgir après le traitement :

Récidivité du Mallet finger ;

Déformation du doigt

Si le mallet finger n’est pas traité ou si le traitement est retardé, il est possible que le doigt reste en position fléchie de manière permanente. Cela peut entraîner une déformation esthétique du doigt et une altération de sa fonctionnalité.

Perte de mobilité et raideur

L’immobilisation prolongée du doigt (en raison de la douleur, ou pendant le traitement) peut entraîner une raideur articulaire.

Si les exercices de rééducation ne sont pas effectués régulièrement pour restaurer la mobilité et la flexibilité de l’articulation, une raideur persistante peut se développer.

De même, si le tendon extenseur du doigt reste en position fléchie pendant une période prolongée, il peut se raccourcir et développer une contracture. Cela peut entraîner une limitation permanente du mouvement du doigt.

Persistance des douleurs

Dans certains cas, le mallet finger non traité ou mal traité peut causer une douleur chronique dans le doigt affecté. Cette douleur peut être gênante et altérer la qualité de vie quotidienne.

Doigt gonflé

Le lien entre le mallet finger et le doigt gonflé est souvent attribuable à l’inflammation qui se produit dans la région affectée.

Lorsque le tendon extenseur du doigt est endommagé, cela peut provoquer une réaction inflammatoire dans les tissus environnants, y compris les articulations et les tissus mous.

Cette inflammation peut entraîner un gonflement du doigt touché, ce qui peut rendre le mouvement et le redressement du doigt encore plus difficile.

Instabilité du doigt

Une rupture importante du tendon extenseur, ou encore une mauvaise guérison du mallet finger, peuvent entraîner une instabilité de l’articulation du doigt.

Cela peut rendre le doigt plus sujet aux subluxations ou aux luxations, ce qui peut nécessiter des traitements supplémentaires, voire une intervention chirurgicale.

RECOMMANDÉ :  Fracture du poignet : définition et prise en charge (tout savoir)

Complications chirurgicales

Il existe également des complications liées au traitement chirurgical, à l’instar de :

  • l’infection profonde (exceptionnelle) ;
  • le risque d’hématome ;
  • l’atteinte nerveuse d’un des nerfs du doigt.

Ces dernières sont souvent remarquées lors d’un traitement chirurgical des pathologies de la main.

Que faire alors ?

Pour éviter la complication, en cas de suspicion de Mallet finger, il s’avère important de demander un diagnostic au plus vite, et ce, même en absence de symptôme douloureux. Le bilan doit être mené par un professionnel. Une consultation au niveau d’un chirurgien est également une bonne idée.

La radiographie de la face et de profil du doigt affecté suffit à clarifier le diagnostic du doigt en maillet. Elle montrera l’état général de la rupture des tendons : arrachement osseux de l’insertion du tendon extenseur ou une subluxation de l’articulation de la dernière interphalangienne.

Dans certains cas, une imagerie avancée telle que l’IRM (imagerie par résonance magnétique) peut être utilisée pour obtenir des informations plus détaillées sur les tissus mous, les ligaments et les tendons.

Cela peut être utile lorsque les résultats des radiographies ou autre (comme une échographie) ne sont pas concluants. Il en est de même lorsque des complications supplémentaires sont suspectées.

Après le diagnostic, le patient doit suivre les traitements appropriés à son cas (principalement la rééducation). Il est important de respecter toutes les consignes que le médecin a mentionnées pour éviter l’échec du traitement.

Références

https://orthoinfo.aaos.org/en/diseases-conditions/mallet-finger-baseball-finger/

https://www.webmd.com/fitness-exercise/mallet-finger

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 5 / 5. Nombre de votes 1

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut