Menace sur l’été et les Jeux Olympiques : la dengue explose en France métropolitaine

Article rédigé par le 30 avril 2024

Depuis le début de l’année 2024, la France métropolitaine connait une flambée inédite de cas de dengue. Les cas sont principalement importés des Antilles où le virus circule librement.

De plus, l’été et les Jeux olympiques approchent ce qui favorisera la prolifération du moustique tigre, vecteur de la maladie.

Zoom sur ce risque sanitaire qui inquiète les Français !

Les 3 points à retenir

  1. La France métropolitaine connait une flambée de cas de dengue depuis le mois de janvier 2024.
  2. Cette situation est d’autant plus préoccupante qu’elle survient avant la saison d’activité du moustique tigre et à l’approche des Jeux olympiques de Paris.
  3. Les autorités sanitaires appellent à la vigilance et à la mobilisation collective pour freiner la propagation de la dengue.

La France assiste à une explosion des cas de dengue

La France métropolitaine est confrontée à une recrudescence sans précédent de cas de dengue. Entre le 1er janvier et le 19 avril 2024, plus de 1 679 cas ont été recensés, soit un chiffre multiplié par 13 par rapport à la même période en 2023.

Cette explosion est principalement due à l’importation du virus en provenance des Antilles françaises. Elle s’inscrit aussi dans un contexte international, les Amériques et les Caraïbes faisant face à une augmentation significative des cas de dengue.

Un pic inquiétant avant même les Jeux olympiques

La situation est particulièrement préoccupante car elle survient avant la période d’activité du moustique tigre. Cette période s’étend généralement de mai à novembre en France métropolitaine. Au 1er janvier 2024 pourtant, ce moustique est déjà présent dans 78 départements sur 96.

L’arrivée des Jeux olympiques de Paris (26 juillet – 11 août) aggrave aussi les inquiétudes. En effet, cet événement générera un afflux important de population et favorisera la prolifération du moustique tigre, vecteur de la maladie.

Dengue : pas de transmission directe entre humains

La dengue ne se transmet pas directement d’une personne à une autre. Seuls les moustiques tigres (Aedes albopictus) sont capables de véhiculer le virus.

Celui-ci se propage via une chaîne de contamination précise. Une personne infectée peut transmettre le virus à un moustique lors d’une piqûre. Ce moustique, devenu porteur du virus, peut ensuite le transmettre à d’autres personnes saines par une piqûre.  

RECOMMANDÉ :  Trouble de la vision : 4 enfants sur 10 présentent des problèmes de vue

Une maladie généralement bénigne mais à surveiller

La dengue se caractérise souvent par des symptômes grippaux. Fièvre, maux de tête, nausées, vomissements, courbatures, éruption cutanée et fatigue intense sont les manifestations les plus communes de la maladie.

Le traitement vise à soulager ces symptômes qui apparaissent généralement entre 3 et 14 jours après la piqûre par un moustique tigre infecté.

Si la dengue est généralement bénigne, 2 à 4 % des cas peuvent se compliquer et évoluer vers des formes hémorragiques. À noter que l’aspirine et les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont contre-indiqués lors du traitement en raison du risque hémorragique associé à la maladie.

Appel à la vigilance face à la multiplication des cas de dengue

Le directeur général de la Santé en France a précisé que « le nombre significatif de cas importés pourrait entraîner la mise en place dans l’Hexagone de chaînes de transmission autochtones ».

Il souligne alors la nécessité d’être « vigilant » et d’adopter « les bons gestes pour limiter la prolifération du moustique tigre ». Les récipients susceptibles de retenir l’eau comme les soucoupes de pots de fleurs doivent être vidés régulièrement.

Nous devons combiner vigilance individuelle et actions collectives pour freiner la propagation de la maladie. Avec les bonnes mesures, pourrons-nous écarter la menace de la dengue ? Nous verrons les résultats dans les mois à venir.

Vous cherchez un professionnel de santé pour vous soigner ?

Notre répertoire couvre plusieurs régions et spécialités

Références

Articles et ressources utilisées dans la création de cet article
Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.  

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut