Mon chat tète la couverture : Explication vétérinaire

Article rédigé par le 1 juin 2024

Lorsque les ronronnements doux et les jeux espiègles de votre chat laissent place à un comportement étrange, vous pouvez vous retrouver perplexes et préoccupés. Parmi ces comportements inhabituels, l’un se distingue particulièrement : le chat qui tète la couverture

Ce geste, à la fois attendrissant et déconcertant, soulève des questions sur les besoins émotionnels et physiologiques de vos compagnons félins. Dans cet article rédigé par une professionnelle de la santé animale seront explorées les raisons derrière cette manie de téter les couvertures et des conseils pour gérer ce comportement.

Les 7 points essentiels à retenir

  • 1. Téter est un comportement naturel qui remonte à la période d’allaitement du chaton.
  • 2. Un sevrage trop précoce peut entraîner la persistance de ce comportement à l’âge adulte.
  • 3. Les chats peuvent téter pour retrouver une sensation de confort et de sécurité, surtout s’ils se sentent stressés ou anxieux.
  • 4. La tétée peut être un signe du syndrome de pica, où le chat mâche ou suce des objets non alimentaires.
  • 5. Un manque de stimulation peut amener un chat à téter des objets comme les couvertures.
  • 6. Il est important de consulter un vétérinaire si le comportement de téter est excessif ou si vous suspectez un problème de santé.
  • 7. Redirection comportementale, jouets interactifs, et un environnement enrichi peuvent aider à réduire le téter.

De quoi est basé ce comportement de tétée ?

Le comportement de tétée chez les chats est un acte instinctif qui remonte à la période néonatale. Il s’agit d’une action où le chaton s’attache à sa mère pour se nourrir. 

Chez les chats adultes, ce comportement peut persister sous forme de succion de tissus doux ou d’autres matériaux, souvent associé à un sentiment de confort et de sécurité.

Savez-vous différencier « téter » et « sucer » ?

Bien que similaires, téter et sucer sont deux comportements distincts. Téter fait référence à l’action de succion qu’un chaton effectue pour obtenir du lait de sa mère, tandis que sucer peut être un comportement de substitution chez les chats adultes, où ils sucent des objets sans but nutritif

Ce dernier est souvent un signe de recherche de confort ou peut être lié à des troubles comportementaux comme le pica.

Pourquoi mon chat suce alors la couverture ?

Il est reconnu que certains chats continuent de téter des objets doux à l’âge adulte, souvent en raison d’un sevrage précoce ou de facteurs de stress

Sevrage précoce et son impact sur le comportement

Le sevrage est une étape cruciale dans la vie d’un chaton, et un sevrage précoce peut entraîner des troubles du comportement une fois adulte. Les chatons sevrés avant l’âge de 3 mois peuvent développer :

  • un attachement excessif à leur propriétaire, 
  • de l’hyperémotivité, 
  • des difficultés d’adaptation, 
  • et même des problèmes de propreté. 

Ils peuvent également ne pas apprendre à modérer leur force, ce qui peut conduire à des comportements agressifs.

Une étude faite par Ahola MK et al a montré que l’effet de l’âge du sevrage sur le comportement stéréotypé est partiellement expliqué par les effets sur l’agressivité.

Ces découvertes indiquent que le sevrage précoce a un effet néfaste sur le comportement et suggèrent que le retardement du sevrage est une approche simple et peu coûteuse pour améliorer de manière significative le bien-être de millions de chats domestiques.

RECOMMANDÉ :  Cancer chez le chat : guide essentiel pour des discussions éclairées

Le syndrome de Pica chez les chats

Le pica est un trouble du comportement alimentaire où le chat ingère des objets non comestibles. Bien que les causes exactes ne soient pas toujours claires, le pica peut être considéré comme un trouble obsessionnel compulsif (TOC) et est souvent décrit chez les races orientales de chats. 

Bon à savoir : Il peut être déclenché par l’anxiété ou le stress et, dans certains cas, peut être atténué par des changements alimentaires.

Stress et anxiété : comment cela peut mener à téter ?

Les chats sont des animaux sensibles, et le stress peut se manifester de différentes manières, y compris par le téter. 

Les changements d’environnement, les bruits forts, ou l’arrivée de nouveaux animaux peuvent être des sources de stress. Les symptômes de stress chez le chat incluent le manque de sociabilité, l’agitation, la nervosité, et la malpropreté urinaire. 

Bon à savoir : Le téter peut-être un moyen pour le chat de gérer son anxiété.

Ennui : manque de stimulation et ses conséquences

L’ennui peut avoir un impact significatif sur le comportement des chats. Un manque de stimulation mentale et physique peut conduire à divers comportements, tels que dormir excessivement, manger plus, ou devenir destructeur. 

Pour éviter l’ennui, il est important de fournir aux chats des jouets interactifs, des activités, et un environnement enrichissant.

Des races prédisposées à ce comportement

Certaines races de chats semblent prédisposées à adopter ce comportement. On observe cette habitude notamment chez l’Angora, le Burmese, le Chat domestique à poil court, le Chat forestier norvégien, le Siamois et le Turc de Van.

Les races orientales, en particulier, ont une tendance accrue à téter en raison de leurs besoins de sevrage prolongés. Cependant, il est crucial de surveiller votre chat lorsqu’il tète des objets comme des couvertures ou des vêtements pour éviter qu’il n’avale des matières non digestibles, ce qui pourrait entraîner une obstruction.

Les races moins susceptibles de téter comprennent les Persans et les Bleus Russes.

Surveillez le comportement de tétée de votre chat et reconnaissez les signes d’alerte

La tétée peut être un comportement normal, surtout chez les jeunes chats, mais il peut aussi signaler un problème de santé sous-jacent.

Quand le téter est-il un signe de problème de santé ?

Si le téter est accompagné d’autres symptômes comme l’apathie, la perte de poids, ou des changements dans les habitudes alimentaires ou de toilette, il est crucial de consulter un vétérinaire. 

Ces signes peuvent indiquer des maladies telles que l’insuffisance rénale, le diabète, ou des troubles gastro-intestinaux.

Troubles comportementaux associés à la tétée

La tétée peut être associée à des troubles comportementaux tels que l’anxiété, le stress, ou le syndrome de pica. Les chats qui tètent excessivement ou qui développent d’autres comportements compulsifs comme le léchage ou la mastication d’objets non alimentaires pourraient souffrir de ces troubles. 

Il est important de surveiller tout changement de comportement et de consulter un spécialiste si nécessaire.

Quand consulter un vétérinaire ?

Une consultation vétérinaire est essentielle pour déterminer si le comportement de téter est simplement un tic comportemental ou le symptôme d’un problème plus grave. 

RECOMMANDÉ :  Emmener son chien à la plage : A savoir absolument !

Le vétérinaire pourra effectuer un examen complet, proposer des tests diagnostiques si nécessaire, et offrir des conseils sur la gestion du comportement et sur les soins préventifs. Cela permettra d’assurer le bien-être et la santé de votre chat à long terme.

Si vous cherchez un vétérinaire dans votre région, consultez notre répertoire.

Comment gérer et prévenir ce comportement de tétée ?

Vous pouvez aider à réduire le comportement de tétée chez les chats et assurer un sevrage sain pour les chatons.

Stratégies pour réduire la tétée

Lorsque le chat commence à téter, redirigez son attention vers un jouet ou une activité. 

  • Récompensez votre chat lorsqu’il s’engage dans des comportements alternatifs au téter. 
  • Assurez-vous que l’environnement de votre chat est stimulant pour éviter l’ennui et le stress.
  • Choisissez des jouets qui encouragent le jeu actif et stimulent l’intelligence du chat.
  • Fournissez des jouets qui imitent la proie pour éveiller l’instinct de chasse du chat.
  • Utilisez des jouets qui stimulent les sens du chat, comme des jouets à l’herbe à chat ou des puzzles alimentaires.

Note : Si vous réalisez un achat par le biais de nos liens, une petite commission peut nous être attribuée sans frais supplémentaires pour vous. (En savoir plus sur notre processus de sélection).

Promo
Aimé | Lot de 7 Jouets pour Chat | Jouets pour Chat Intérieur et Extérieur | Jeux pour Chat Variés et Amusants | Facile à Ranger et à Transporter | Convient à tous les Chats
  • [Lot de 7 jouets pour chat] Aimé vous propose un lot de 7 jouets pour chat variés et amusants, pour pouvoir permettre à votre animal de jouer en toutes circonstances ; Cet ensemble de jouets pour chat intérieur et extérieur permettra à votre compagnon de se défouler et s’amuser avec pleins de jeux différents
  • [Pour des moments de jeu et de partage] Ce lot de jouets pour chat Aimé permettra à votre chat de jouer avec divers accessoires sans se lasser ; Ces jouets pour chat intérieur et extérieur, seront idéaux pour des moments ludiques et de partages avec votre animal
  • [Facile à ranger et transporter] Ce lot de jeux pour chat Aimé est facile à ranger et à transporter, ainsi votre chat pourra jouer n’importe ou avec des jeux pour chats variés ; Ce lot de jouets sera ainsi parfait si votre chat a tendance à les perdre
  • [Convient à tous les chats] Les jouets pour chat intérieur et extérieur Aimé sont adaptés à tous les chats ; Ces jeux pour chat permettront à votre compagnon à poil de jouer avec divers jeux, sans se lasser de ceux-ci
  • [A propos d’Aimé] Ce lot de 7 jouets pour chat est un produit Aimé ; Aimé propose une gamme de produits et d’accessoires pour renforcer le lien d’amour qui vous unit à votre animal ; Tous les produits Aimé sont garants du bien-être animal

Conseils pour un sevrage approprié des chatons

Le sevrage doit commencer lorsque les chatons ont environ 3 à 4 semaines. Avant cet âge, les chatons doivent se nourrir exclusivement de lait maternel ou d’un substitut adapté si la mère n’est pas disponible.

  • Introduisez progressivement des aliments solides tout en continuant à fournir du lait maternisé.
  • Commencez par humidifier des croquettes spécifiques pour chatons avec du lait maternisé pour faciliter la transition.
  • Augmentez graduellement la quantité d’aliments solides tout en réduisant celle du lait.
  • À l’âge de 8 semaines, les chatons devraient être capables de manger des aliments solides exclusivement.
  • Après le sevrage, offrez aux chatons environ quatre repas par jour jusqu’à l’âge de 8 semaines.
  • Réduisez ensuite progressivement à trois repas par jour jusqu’à l’âge de 10 à 12 semaines.

Témoignages

Bonjour, lorsque mon chaton ronronne il « tète » les tissus présent (couverture, t-shirt…) et fait sortir et rentrer instantanément ses griffes. Serait-ce dû à son manque de sevrage ??

Voir la suite de la conversation sur Wamiz

Références

Articles et ressources utilisés dans la création de cet article

https://www.geo.fr/animaux/chats-comportements-habituels-et-anormaux-des-felins-analyses-dans-une-vaste-etude-218566

https://www.planeteanimal.com/chat-qui-tete-pourquoi-et-que-faire-3926.html

https://www.zooplus.be/magazine/chat/sante-et-bien-etre-du-chat/pica-chat

https://www.woopets.fr/chat/guide/anxiete-chat

https://www.santevet.com/articles/mon-chat-est-il-malade-quand-faut-il-s-inquieter

Ahola MK, Vapalahti K, Lohi H_2017 Sep 4_Le sevrage précoce augmente l’agressivité et les comportements stéréotypés chez les chats_ sur https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/28871130/ _ doi: 10.1038/s41598-017-11173-5.PMID: 28871130 

Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes. 

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut