Mon chien est sourd : comment puis-je gérer cela ?

Article rédigé par le 6 novembre 2023

Les cas de surdité chez les chiens sont bien plus fréquents que l’on ne le pense, surtout ceux d’origine génétique. La surdité n’est pas aussi facilement détectée que la cécité ou une autre déficience d’un organe de sens, mais elle peut très bien être reconnue grâce à des signes qui ne trompent pas.

Les causes qui font que votre chien soit sourd sont nombreuses, que ce soient accidentelles, suite à une affection ou même congénitale. La réversibilité de cette condition dépend de ces causes, mais aussi de la rapidité et de l’efficacité de la prise en charge établie.

Toutefois, il est tout à fait possible de vivre avec un chien sourd quand on applique les bons gestes. Voyons ensemble dans cet article tout ce que vous devez retenir sur la surdité chez votre chien et les bonnes méthodes à adopter au quotidien.

Cinq points cruciaux que vous devez retenir sur la surdité chez le chien

  • La surdité chez le chien est une pathologie qui lui prive de la capacité à entendre (sourd).
  • La surdité chez le chien peut toucher une seule oreille ou les deux, elle peut être partielle ou totale, et peut aller d’une atteinte légère à profonde
  • Un chien peut être sourd de naissance ou peut le devenir au cours de son existence (accident).
  • Vous pouvez détecter la surdité chez votre chien en repérant des signes caractéristiques dont le plus flagrant est l’absence de réactions aux bruits.
  • Un chien sourd s’adapte facilement à sa condition en développant ses autres sens, surtout l’odorat.

Comment fonctionne l’ouïe chez le chien ?

L’anatomie de l’appareil auditif de votre chien ne diffère pas spécifiquement de la vôtre. Il est composé de :

La partie visible : l’oreille externe

  • Constituée du pavillon (partie cartilagineuse recouverte de peau) et du conduit auditif externe
  • Dont le rôle est de localiser, de réceptionner, d’amplifier et de moduler les sons

La partie moyenne : l’oreille moyenne :

  • Constituée du tympan (la séparant de l’oreille externe) et des osselets
  • Dont la fonction est d’amplifier les ondes sonores transformées après avoir traversé le tympan
RECOMMANDÉ :  Donskoy : cet amour de chat doté d’une grande élégance

La partie non-visible : l’oreille interne :

  • Constituée de la cochlée
  • Dont les rôles sont : l’audition elle-même en transformant les sons de l’oreille moyenne en impulsions électriques avant de les envoyer au cortex auditif (au niveau du cerveau) pour analyser les sons et l’équilibre.

La différence avec celle de l’Homme se situe au niveau de la fréquence des sons qu’il entend, qui sont plus aigus, mais aussi au niveau de la mobilité des oreilles du chien qui peut localiser un son précis.

La surdité chez mon chien : c’est quoi ?

La surdité chez le chien ou encore la déficience auditive est définie comme la perte d’acuité auditive (l’ouïe) ou la perte de capacité à percevoir les sons, en des termes plus simples, le chien devient sourd et est incapable d’entendre. Cette déficience auditive peut être :

  • Légère, moyenne, sévère, profonde

Ou

  • Partielle (hypoacousie) ou totale (acousie ou cophose)
  • Unilatérale ou bilatérale

Comment se fait-il que mon chien soit sourd ?

Les cas de surdité peuvent être divisés en deux groupes selon la cause car elle peut être :

Héréditaire

  • Ces cas d’hérédité touchent les chiots à la naissance
  • Elle est d’origine génétique et peut être plus fréquent chez certaines races de chiens comme le Dalmatien, le Setter Irlandais, le Berger Australien, le Bull Terrier, le Husky de Sibérie, le Border Collie, le Berger des Shetland, le Braque de Weimar.

Accidentelle 

  • Causée par un accident ou une affection
  • Elle peut avoir comme origine : une maladie (otite, otodectose, une tumeur, …), un traumatisme important (nettoyage violent ou trop fréquent, perforation du tympan par un objet contendant), le vieillissement.

Comment reconnaitre un chien sourd ?

La confirmation que votre chien est ou est devenu malentendant est repérable par divers signes :

  • Votre chien dort beaucoup et beaucoup plus que ses compagnons
  • Votre chien ne réagit pas aux stimuli sensoriels (bruits ou sons)
  • Votre chien ne répond plus et ne réagit plus quand on l’appelle
  • Votre chien ne joue pas beaucoup
  • Votre chien est surpris quand vous le touchez
  • Votre chien aboie beaucoup plus fort que ses semblables

Si vous repérez ses signes et soupçonnez que votre chien soit peut-être sourd, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire qui procèdera à des examens cliniques plus approfondis : une analyse du Potentiels Auditifs Évoqués du Tronc Cérébral ou PEATC dès l’âge de 5 semaines qui permet de mettre en évidence et de mesurer une perte d’audition. Si la surdité est confirmée, il procèdera également à d’autres examens pour détecter la cause principale de la surdité.

RECOMMANDÉ :  Nom des chats : comment choisir (conseils et idées générales)

Y a-t-il un remède à la surdité de mon chien ?

Après avoir évalué la surdité chez votre chien (cause, nature, gravité et étendue), votre vétérinaire pourra :

  • Vous prescrire des traitements s’il estime que la maladie est réversible : des médicaments (exemples : des antibiotiques en cas d’infection) ou une intervention chirurgicale.
  • Vous conseiller sur les gestes à adopter en tant que propriétaire d‘un chien sourd si aucun remède n’existe

Selon Chalard et al, « il a été montré qu’un déficit sensoriel pouvait être compensé par le développement d’une sensibilité particulière à d’autres types de stimulations environnementales. C’est ce qu’on appelle le phénomène de plasticité cérébrale ».

Votre chien pourra donc s’adapter à sa condition en développant ses autres sens en s’appuyant sur votre aide au quotidien.

Comment puis-je aider mon chien sourd au quotidien ?

Bien qu’il s’adapte facilement à sa condition, un chien sourd a besoin de plus d’attention que ses congénères entendants.

Il faudra :

  • Remplacer les mots par des gestes simples
  • Mettre une clochette sur son collier : puisqu’il n’entendra pas si vous l’appelez, il faudrait que vous repériez sa position.
  • Mettre toujours la laisse en dehors de la maison pour éviter les accidents (autres chiens, voitures, …)
  • Utiliser la technique de récompense pour le dresser (friandise ou marque d’affection)
  • Marcher lourdement quand vous voulez vous approcher de lui afin qu’il puisse sentir les vibrations et attendez quelques instants près de lui avant de le toucher afin qu’il puisse sentir votre odeur.

Des technologies nouvelles efficaces mais onéreuses sont déjà sur le marché pour aider la déficience auditive chez le chien :

  • Des appareils auditifs pour chien : ont la forme d’un collier qui amplifie les sons.
  • Des implants auditifs 
  • Des harnais de stimulation tactile : comportant 19 zones vibratoires indépendantes, au contact du poitrail, du dos et du collier du chien qui permet de conditionner le chien à réagir à des vibrations ciblées : il sait par exemple qu’il doit aller à droite quand une zone particulière vibre à droite.

Références

https://www.chien.com/sante-du-chien-56/l-ouie-et-l-audition-du-chien-906.php

https://lemagduchien.ouest-france.fr/dossier-969-ouie-chien.html

Vivre avec un chien sourd et bien l’éduquer

https://chien.ooreka.fr/astuce/voir/464229/chien-sourd

https://lemagduchien.ouest-france.fr/dossier-1045-signes-montrent-chien-sourd.html

Chien sourd : tout ce que tu dois savoir

https://hal.science/hal-03374540/document

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut