Mon chien éternue : Causes possibles (quand s’inquiéter ? )

Article rédigé par le 18 mars 2024

Les éternuements chez les chiens peuvent avoir différentes raisons, comme des allergies légères ou des problèmes de santé sérieux, ce qui inquiète souvent les propriétaires.

La diversité des déclencheurs potentiels des éternuements chez les chiens témoigne de la complexité de leur système respiratoire et immunitaire.

En comprenant les différents types d’éternuements canins, les propriétaires peuvent réagir de manière appropriée et prendre les mesures nécessaires pour assurer le bien-être de leur animal de compagnie. Lisez cet article rédigé par une vétérinaire pour en savoir plus.

05 Points clés de cet article

  1. L’éternuement chez le chien peut être un réflexe normal pour éliminer les irritants nasaux.
  2. Parfois, les chiens éternuent en réaction à des allergies saisonnières ou à la poussière.
  3. Corps étrangers, traumatismes et infections par la toux de chenil sont les principales causes pouvant expliquer l’apparition brutale de crises d’éternuements chez les chiens.
  4. Des éternuements excessifs ou persistants pourraient indiquer un problème de santé sous-jacent.
  5. La prévention des éternuements chez le chien peut être favorisée par un environnement dépourvu d’allergènes.

Qu’est ce que l’éternuement ?

Chez les chiens, l’éternuement est un réflexe crucial pour se débarrasser des choses qui les dérangent dans leur nez.

Imaginez que votre chien renifle et soudainement éternue. C’est comme s’il envoyait un signal à son cerveau pour dire : « Il y a quelque chose de bizarre ici, il faut le sortir ! » Ce signal déclenche une série de mouvements : les muscles de son nez se contractent pour éjecter l’air à grande vitesse, tout comme ceux de sa gorge et de sa poitrine.

Cela aide à expulser les irritants comme la poussière ou le pollen. C’est un peu comme quand vous éternuez, mais adapté à la physiologie canine.

Lorsque quelque chose gêne le chien au niveau du nez ou du pharynx, il peut chercher à se soulager de deux façons :

  • soit en expulsant l’air vers les cavités nasales (éternuement normal), soit au contraire en inspirant très fort pour faire descendre les sécrétions vers le fond de sa gueule et déglutir. On parle alors d’éternuement inversé, de reverse sneezing ou encore d’internuement.

Lors du reverse sneezing, le chien maintient généralement son cou dans une position très étirée. Cette action peut provoquer un ronflement impressionnant et bruyant. Il est important de noter qu’il ne faut pas confondre l’éternuement inversé avec une tentative infructueuse de vomissements.

Ce type d’éternuement est beaucoup plus fréquent chez les races à tête aplatie et au museau court, telles que les Boxers, les Carlins et les Bouledogues Français.

  • L’éternuement implique une expulsion d’air. Par conséquent, si vous placez votre main devant la truffe de votre chien lorsqu’il éternue, vous ressentirez de l’air sortant. En revanche, en cas de reverse sneezing, vous ne sentirez pas d’air sortir de ses cavités nasales car l’air est inspiré.

Les causes des éternuements chez le chien

Les éternuements chez les chiens peuvent être déclenchés par diverses causes, dont voici quelques-unes :

Irritants environnementaux

Lorsqu’un chien est exposé à la pollution de son environnement, par exemple si ses propriétaires fument ou laissent la poussière s’accumuler dans la maison, cela favorise le développement d’inflammations respiratoires chroniques, pouvant entraîner des éternuements.

Il est également crucial de faire attention à ne pas exposer le chien à des produits volatils toxiques issus des nettoyants ménagers, des produits phytosanitaires vaporisés sur les plantes, etc. Ces substances peuvent irriter les voies respiratoires du chien et provoquer divers symptômes, y compris des éternuements.

Il est donc important de surveiller de près ce qui entre en contact avec votre compagnon à quatre pattes, afin de prévenir toute irritation potentielle.

Allergies

Les éternuements de votre chien peuvent être d’origine allergique, surtout si vous remarquez qu’il souffre également de démangeaisons (sur tout le corps ou à un endroit précis), qu’il a la truffe ou les yeux qui coulent, ou qu’il tousse et éprouve des difficultés à respirer.

Infections respiratoires

Certains virus et bactéries peuvent aussi être à l’origine des éternuements de votre animal. C’est par exemple le cas des virus de la grippe canine qui attaquent les voies respiratoires de votre animal de compagnie, provoquant de la toux, une salivation excessive ainsi que des éternuements. Cette maladie est très contagieuse.

La toux du chenil est également une pathologie due à une association entre des virus et des bactéries, pouvant provoquer des éternuements chez votre animal.

De plus, la forme respiratoire de la maladie de Carré est également un exemple de pathologie virale qui peut expliquer les éternuements chez votre chien. Il s’agit également d’une maladie grave et contagieuse.

Enfin, les éternuements peuvent être associés au développement de moisissures, notamment Aspergillus, ce qui conduit à une condition appelée aspergillose nasale.

Ce champignon se développe aux dépens de la muqueuse nasale, formant un granulome aspergillaire qui peut provoquer des saignements (épistaxis).

Infection dentaire

Lorsqu’une dent de votre chien est infectée et située à proximité des voies nasales, cela peut déclencher une irritation significative.

Les racines dentaires sont étroitement liées aux tissus environnants, y compris les sinus nasaux. Lorsqu’une infection se développe dans une dent, elle peut se propager aux tissus environnants, y compris les membranes muqueuses des voies nasales.

Cette irritation peut stimuler les terminaisons nerveuses et déclencher le réflexe d’éternuement. En conséquence, les éternuements peuvent être un signe indirect d’un problème dentaire sous-jacent chez votre chien.

Il est donc essentiel de surveiller les éternuements de votre chien et de consulter un vétérinaire si vous soupçonnez un problème dentaire ou tout autre problème de santé.

Corps étrangers

Lors d’une promenade à l’extérieur, il arrive parfois que les chiens inhalent involontairement des corps étrangers tels que des épillets, des brins d’herbe ou des débris végétaux.

En tentant de se débarrasser de ces éléments, le chien peut éprouver des éternuements. Malheureusement, dans certains cas, ces corps étrangers restent coincés dans la cavité nasale, ce qui peut entraîner des saignements et des éternuements fréquents.

Il est donc essentiel de surveiller attentivement les signes d’inconfort et d’agir rapidement en cas de soupçon de corps étranger nasal pour éviter toute complication.

Traumatismes

Des éternuements sont parfois déclenchés par des traumatismes des cornets nasaux, à cause des saignements survenant dans les cavités nasales.

Lorsque le nez du chien est obstrué par du sang séché, les éternuements répétés risquent d’entraîner une hémorragie importante. Si vous pensez que votre chien a pu être victime d’un accident sur la voie publique, une consultation vétérinaire urgente s’impose.

Excitation ou jeu

Certains chiens éternuent lorsqu’ils sont excités ou pendant le jeu. Cela peut être une réaction normale chez certains individus, sans qu’il y ait de problème de santé sous-jacent.

Bon à savoir : Selon les experts en comportement canin, ce type d'éternuement est considéré comme une forme de communication. Il est probablement utilisé pour signaler à un partenaire de jeu que les interactions sont amicales et non agressives, ou comme un moyen de se calmer dans des situations stressantes.

Anatomie du nez

Certaines races de chiens, comme les brachycéphales (nez court), ont une anatomie nasale particulière qui peut les rendre plus sujets aux éternuements en raison de voies nasales plus étroites ou d’autres anomalies structurelles.

Ces anomalies anatomiques peuvent provoquer des éternuements lorsque le chiot mange ou boit, mais aussi de la toux et des infections respiratoires, en raison du risque de fausse déglutition. Si un traitement chirurgical est possible, le pronostic est généralement favorable.

Polypes et tumeurs nasales

Les polypes nasaux sont des excroissances bénignes qui obstruent les voies respiratoires et peuvent entraîner des éternuements.

RECOMMANDÉ :  Caniche : un adorable chien royal

Parfois, des tumeurs malignes se développent également dans les cavités nasales, et ce sont généralement les chiens âgés de 8 à 10 ans qui sont touchés. Les éternuements peuvent être associés à d’autres symptômes tels que l’essoufflement, un écoulement nasal, la fatigue et une déformation faciale.

Pour déterminer la nature de la tumeur et établir un pronostic, le vétérinaire devra effectuer un prélèvement et l’envoyer au laboratoire pour analyse.

Une étude menée par Clercx Cécile et al. décrit les signes cliniques et le diagnostic de 81 cas de tumeurs intranasales chez le chien, examinés à la Clinique des petits animaux de la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Liège, révélant que la plupart des cas présentent une diminution ou une absence de passage d’air unilatéral (96 %), et une décharge hémorragique (80 %).

Malformation congénital

La fente palatine est une malformation congénitale caractérisée par la présence d’un trou dans le palais. Elle peut être détectée dès le plus jeune âge chez les chiots. La survie d’un chiot atteint est gravement menacée, il est donc crucial d’agir rapidement pour assurer sa santé et sa survie.

Les signes révélateurs de l’éternuement

Voici une liste de signes révélateurs de l’éternuement chez le chien :

  • Présence d’un écoulement nasal, particulièrement s’il est coloré ou malodorant.
  • Changements dans le comportement respiratoire, comme des sifflements ou une respiration laborieuse.
  • Toux persistante ou excessive.
  • Présence de saignements provenant du nez.
  • Changements dans le comportement général du chien, tels qu’une léthargie accrue ou une perte d’appétit.
  • Tout signe de douleur ou d’inconfort lorsqu’il respire ou bouge la tête.
  • Émission fréquente d’éternuements, surtout si elle devient persistante.
  • Face à un chien qui éternue régulièrement, il est préférable d’éviter l’automédication. Par précaution, consultez toujours votre vétérinaire pour garantir que votre chien reçoit le traitement approprié.

Signes d’alerte

Parfois, les chiens peuvent présenter ce que l’on appelle des « éternuements inversés« , où ils semblent essayer d’éternuer mais aucun son n’est émis. Cela peut être dû à des problèmes nasaux ou respiratoires.

Si votre chien semble avoir de grandes difficultés respiratoires, s’il présente une intolérance soudaine à l’activité physique ou si ses gencives prennent une teinte bleuâtre, il est impératif de le conduire immédiatement chez le vétérinaire.

Ces symptômes pourraient indiquer un collapsus trachéal, où les parois de la trachée du chien s’affaiblissent et se rétrécissent. Il est particulièrement fréquent chez les races de petite taille, et constituer un problème potentiellement grave.

Quand consulter un vétérinaire ?

Il est essentiel de consulter un vétérinaire si votre chien éternue fréquemment, surtout s’il présente d’autres symptômes comme un écoulement nasal anormal, des difficultés respiratoires, une toux persistante, ou des signes de malaise.

Ces symptômes pourraient indiquer des problèmes sous-jacents graves nécessitant une attention médicale immédiate.

Si vous recherchez un vétérinaire dans votre région, consultez notre répertoire.

Options de traitement et prise en charge de l’éternuement chez le chien

CauseOption de traitement
AllergieSi les éternuements de votre chien sont causés par des allergies, le vétérinaire peut recommander des médicaments antihistaminiques ou anti-inflammatoires pour soulager les symptômes.
Parfois, l’utilisation d’un spray nasal contenant une solution saline peut être efficace pour dégager les voies nasales de votre chien.
Il est également essentiel d’identifier l’allergène et, si possible, de limiter ou d’éliminer l’exposition de votre chien à celui-ci.
Corp étrangerSi un corps étranger est coincé dans la narine de votre chien, le vétérinaire peut envisager de le retirer à l’aide de pinces ou d’autres instruments.
Parfois, une anesthésie générale peut être nécessaire pour effectuer cette procédure en toute sécurité.
Infection respiratoireLe traitement des infections respiratoires varie en fonction de leur cause (virale, bactérienne ou fongique).
Le vétérinaire peut prescrire des antibiotiques, des antiviraux ou des antifongiques pour traiter l’infection.
L'avis du vétérinaire : Une alimentation équilibrée et une hydratation suffisante renforcent l'immunité de votre chien et favorisent la fluidité nasale, soulageant ainsi les éternuements.
Ces soins de soutien essentiels accélèrent le rétablissement de votre chien et lui permettent de retrouver son bien-être optimal.

Références

Articles et ressources dans la création de cet article

https://chien.pagesjaunes.fr/astuce/voir/651031/eternuement-du-chien

https://www.lepointveterinaire.fr/publications/le-point-veterinaire/article/n-275/diagnostic-et-traitement-des-tumeurs-des-cavites-nasales.html#b18

https://assurance.carrefour.fr/assurance-sante-chien-chat/assurance-chien/sante-chien/chien-eternue

https://aucomptoirdenoe.fr/blog/-chien-qui-eternue-les-causes-et-les-solutions-n52

https://www.santevet.com/articles/eternuement-inverse-le-reverse-sneezing-chez-le-chien

https://www.lepointveterinaire.fr/publications/le-point-veterinaire/article/n-275/diagnostic-et-traitement-des-tumeurs-des-cavites-nasales.html

https://tierarzt-karlsruhe-durlach.de/fr/eternuements-inverses-chez-le-chien/

Clercx, CécilePeeters, Dominique; Gilbert, S. et al. (2017). Signes cliniques et diagnostic des tumeurs de la cavité nasale chez le chien: une analyse de 81 cas. 1997 • In Annales de Médecine Vétérinaire, 141, p. 45-53.

Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut