Mycoses : signification émotionnelle

Article rédigé par le 24 juin 2024

Les mycoses, infections causées par des champignons, sont des affections dermatologiques courantes qui peuvent toucher diverses parties du corps. Elles peuvent symboliser diverses significations émotionnelles telles que le sentiment de stagnation, d’insécurité, de gêne ou d’angoisse chronique.

En explorant la dimension émotionnelle des mycoses, nous pouvons mieux comprendre comment nos sentiments et notre état mental influencent notre santé physique.

Cet article, rédigé par une professionnelle de santé, explore les causes physiques des mycoses ainsi que leurs liens subtils avec nos émotions, tout en proposant des approches pour les prendre en charge.

Les 5 points essentiels à retenir

  1. Les mycoses sont des infections fongiques courantes qui, bien que souvent bénignes, peuvent causer un inconfort significatif et nécessitent une attention particulière.
  2. Les mycoses peuvent symboliser des conflits internes, des peurs ou des ressentiments non résolus. Elles peuvent également refléter des sentiments réprimés et des inquiétudes non exprimées.
  3. Le corps devient plus susceptible aux infections quand l’immunité est en baisse. Ce qui signifie que l’organisme ne peut plus se défendre de manière optimale contre les agents externes.
  4. La compréhension de la signification émotionnelle des mycoses peut enrichir les soins médicaux et améliorer le bien-être global. Cela inclut un travail personnel sur les émotions refoulées et la gestion du stress via des thérapies psychologiques.
  5. Il est important de discuter des aspects émotionnels des mycoses avec un professionnel de santé pour bénéficier d’une meilleure prise en charge.

Généralités sur les mycoses

Les mycoses sont des affections provoquées par des champignons microscopiques, qui peuvent se développer sur la peau, les ongles, le cuir chevelu et les muqueuses. Les champignons responsables des mycoses appartiennent principalement aux genres Candida, Trichophyton et Aspergillus.

Ce sont des germes qui profitent de la faiblesse de notre système de défense pour coloniser notre organisme. De ce fait, les mycoses se manifestent donc par des éruptions sur la peau, elles sont souvent retrouvées chez les personnes en baisse d’immunité. D’où leur appellation d’infections « opportunistes ».

Types courants des mycoses

Les mycoses peuvent toucher diverses parties du corps, allant de la tête aux pieds :

  • La mycose au niveau des pieds ou « pied d’athlète » est une infection mycosique courante qui touche les orteils, elle est causée par des champignons spécifiques appelés dermatophytes.
  • La candidose est une infection des muqueuses causée par le champignon Candida, touchant souvent la bouche, le vagin et le tube digestif.
  • Au niveau des ongles, les mycoses se manifestent par des ongles décolorés, épais et friables. Il s’agit d’une anomalie de l’aspect de la tablette unguéale (onychomycose).
  • La teigne du cuir chevelu est une manifestation clinique de la mycose du cuir chevelu, elle est souvent observée chez les enfants sous forme de chute de cheveux (alopécie).

Significations émotionnelles des mycoses

La psychodermatologie est une discipline qui étudie les interactions entre l’esprit et la peau. Elle explore comment les facteurs psychologiques et émotionnels peuvent influencer les maladies de la peau, y compris les mycoses.

Comment le stress et les émotions peuvent-ils provoquer des mycoses ?

Le stress chronique peut entraîner une libération continue de cortisol, une hormone qui peut compromettre la fonction immunitaire (défense naturelle de l’organisme). Cette immunosuppression peut favoriser la prolifération des champignons opportunistes sur la peau et les muqueuses.

Le stress peut exacerber les comportements qui augmentent le risque de mycoses, tels que la négligence de l’hygiène personnelle l’adoption des habitudes de vie malsaines. En outre, les démangeaisons induites par les mycoses peuvent générer une sensation d’inconfort notable, et ainsi cumuler plus de stress.

Mycose des pieds : lien possible avec un sentiment de stagnation

La mycose des pieds, ou pied d’athlète pourrait symboliser un sentiment de stagnation ou une difficulté à avancer dans la vie. Les pieds, étant notre principal moyen de locomotion, sont souvent associés au mouvement et au progrès.

RECOMMANDÉ :  Agoraphobie : Signes et solutions (tout savoir) 

Une infection à ce niveau peut refléter des sentiments de blocage ou de frustration quant à notre capacité à avancer. La mycose des pieds pourrait également signaler un sentiment d’indécision, vis-à-vis d’un choix de vie à prendre, ou par rapport à une décision importante.

Candidose : sentiments de frustration ou de surmenage ?

La candidose, particulièrement la candidose vaginale, est souvent liée à des sentiments de frustration ou de surmenage. Le champignon Candida est naturellement présent chez les femmes, notamment dans la flore vaginale, mais un déséquilibre peut entraîner une prolifération excessive.

Ce déséquilibre pourrait être provoqué par des tensions émotionnelles, telles que le surmenage, le stress ou la frustration accumulée. D’un point de vue charnel, les éruptions au niveau du vagin pourraient symboliser un refus de tout contact corporel avec autrui.

La candidose vaginale peut donc refléter des conflits liés à la sexualité, à l‘intimité et à l’acceptation de soi en tant que femme.

Onychomycose : symbole de l’insécurité

Les ongles sont souvent perçus comme des symboles de protection et de défense. Une affection mycosique à ce niveau peut être liée à des sentiments d’insécurité ou de perte de contrôle. C’est la raison pour laquelle les personnes qui souffrent d’anxiété chronique ont tendance à se rogner les ongles.

Bon à savoir : Les personnes qui se rognent les ongles ne savent généralement pas comment expliquer leur peur, c’est une sensation subjective. Elles souffrent d’un épisode angoissant sans raison apparente au moment des crises, alors elles se rognent les ongles instinctivement pour essayer de vaincre ce sentiment.

Mycose du cuir chevelu : stress mental intense ?

La teigne du cuir chevelu pourrait indiquer des préoccupations sur l‘image de soi ou des inquiétudes liées à l‘identité. Les cheveux ont une forte valeur culturelle et personnelle. Avoir des mycoses sur le cuir chevelu pourrait symboliser des émotions non exprimées.

Et au niveau du corps, les dermatophytoses peuvent refléter des peurs liées à l’apparence physique et à un rejet de soi.

Symptômes et diagnostic des mycoses

Les symptômes des mycoses varient selon le type d’infection et la zone affectée. Ils incluent :

  • Des démangeaisons,
  • Des rougeurs sur la peau,
  • Des éruptions cutanées,
  • Des desquamations et,
  • Dans le cas des ongles, des changements dans la texture et la couleur.

Le diagnostic se fait généralement après une évaluation par un professionnel de santé, suite à un examen clinique, une culture fongique ou une analyse microscopique des échantillons de peau ou d’ongles.

Important : les champignons se multiplient dans les zones sombres et humides, ce qui signifie qu’une mauvaise hygiène corporelle pourrait favoriser leur apparition. Les mycoses peuvent également évoluer par poussées au cours des situations de stress ou d’anxiété prolongées.

Traitement médical des mycoses

Le traitement des mycoses dépend de la localisation et de la gravité de l’infection, mais en général, c’est une combinaison de traitement symptomatique et d’hygiène de vie.

Votre médecin ou votre dermatologue pourrait vous prescrire des antifongiques topiques : crèmes, lotions ou poudres de la famille des imidazolés (par exemple, clotrimazole, miconazole) sont souvent efficaces pour les infections superficielles et localisées.

Pour les infections plus étendues ou récidivantes, des antifongiques oraux comme la terbinafine, l’itraconazole ou le fluconazole peuvent être nécessaires. Il est important de maintenir la zone affectée propre et sèche, évitez également le partage de vêtements ou d’objets personnels, et traitez vos animaux de compagnie infectés pour prévenir la réinfection.

Une étude réalisée par a montré que l’efficacité des imidazolés dans 60 à 100% des cas de dermatophytoses pour une application de 2 fois par jour. Consultez votre médecin en cas de doute et pour d’autres indications et essayez d’éviter toute automédication.

Avis du professionnel de santé

La gestion du stress est cruciale pour prévenir et traiter les mycoses. Les techniques de relaxation telles que la méditation, la respiration profonde et le yoga peuvent vous aider à réduire les niveaux de cortisol et à renforcer votre système immunitaire.

RECOMMANDÉ :  Les pensées suicidaires en forte hausse chez les jeunes Français

En vous concentrant sur le moment présent et en acceptant vos émotions sans jugement, vous serez capable de réduire votre niveau de stress et de favoriser un état de bien-être général.

Cela dit, l’hygiène émotionnelle implique de prendre soin de ses besoins émotionnels et de gérer les émotions négatives de manière saine. Cela peut inclure un entretien avec un thérapeute, en complément avec les moyens médicaux.

Les mycoses sont des affections très rebelles et récidivantes, voire même difficiles à traiter surtout quand l’application des crèmes devient lassante. Mais il faut faire preuve de patience et de courage, écoutez votre corps et demandez de l’aide.

Quand consulter pour les mycoses ?

Les mycoses sont généralement des infections bénignes, mais il est important de consulter un professionnel de santé dans certaines situations pour éviter les complications et obtenir un traitement approprié.

D’autant plus que les démangeaisons et la persistance des lésions pourraient vraiment altérer votre quotidien, voici quelques situations où il est recommandé de consulter :

  • Si les symptômes d’une mycose persistent malgré l’utilisation de traitements en vente libre ou s’aggravent avec le temps.
  • Si vous avez des infections fongiques récurrentes, comme des candidoses vaginales ou des mycoses des pieds fréquentes. Les infections récurrentes peuvent être le signe de problèmes sous-jacents, comme un système immunitaire affaibli ou des conditions chroniques telles que le diabète.

Certains symptômes nécessitent aussi une consultation immédiate, notamment :

  • Une douleur intense,
  • Des éruptions cutanées étendues,
  • Une fièvre associée à une infection fongique,
  • Des rougeurs et gonflements importants,
  • Une difficulté à marcher (dans le cas de mycose des pieds) ou à utiliser les mains (dans le cas d’onychomycose).

Ce que vous devez savoir : les personnes ayant des facteurs de risque médicaux doivent consulter un médecin dès les premiers signes de mycose. Cela inclut : les personnes immunodéprimées (par exemple, celles atteintes de VIH, recevant une chimiothérapie ou prenant des immunosuppresseurs). Les patients diabétiques ainsi que les personnes âgées sont également plus vulnérables, surtout si ils ont des plaies ou des ulcères (perte de substance cutanée).

Les infections fongiques qui se développent dans des zones sensibles, comme les parties génitales (candidose vaginale), le visage ou le cuir chevelu, nécessitent une évaluation médicale appropriée. Si vous cherchez un professionnel dans votre région, consultez notre répertoire.

Témoignages

Bonjour à tous,

Voilà, je suis sujette à des mycoses à répétition depuis maintenant un an. Avec le temps, j’ai remarqué que celles-ci arrivent quand je suis énormément stressée : une crise de stress et hop, je deviens toute rouge et rebelote, les ovules. J’ai essayé l’EPP, mais ça ne marche pas sur moi.

J’aimerais savoir si certaines d’entre vous ont remarqué que vos mycoses arrivaient en période de stress et, sinon, que faites-vous ou qu’avez-vous fait ?

Merci à vous,

Marion

Voir la suite de la conversation sur Doctissimo.

Références

Articles et ressources utilisées dans la création de cet article
Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 5 / 5. Nombre de votes 1

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut