Opération de la cataracte : guide complet

Article rédigé par le 26 juin 2024

Nos yeux sont des instruments complexes et délicats, essentiels à la perception des couleurs, des formes et des mouvements. Comme tout autre organe, ils sont sujets à certains troubles affectant leur bon fonctionnement, comme la cataracte, qui peuvent altérer considérablement notre vue.

Cette affection, caractérisée par une opacification du cristallin — lentille naturelle claire en temps normal située à l’intérieur de l’œil — peut rendre la vision floue ou diminuée.

Heureusement, l’opération de la cataracte est une procédure courante et généralement sûre pour restaurer la clarté visuelle.

Dans cet article, rédigé par un professionnel de santé, vous trouverez tout ce que vous devez savoir sur l’opération de la cataracte, du diagnostic à la récupération, afin que vous puissiez aborder ce traitement avec sérénité et en connaissance de cause !

Bref rappel sur l’anatomie de l’œil

L’œil humain est une structure complexe qui fonctionne comme une caméra sophistiquée. La lumière entre par la cornée, la couche transparente à l’avant de l’œil, puis passe par l’iris, la partie colorée, qui régule la quantité de lumière entrant dans l’œil.

La lumière traverse ensuite le cristallin, une lentille claire et flexible qui se focalise sur la rétine au fond de l’œil.

La rétine convertit les signaux lumineux en impulsions nerveuses envoyées au cerveau, où elles sont interprétées comme des images.

Le cristallin, qui joue un rôle indispensable dans la mise au point des images, doit rester clair pour une vision nette !

Qu’est-ce que la cataracte ?

La cataracte est une opacification du cristallin de l’œil, ce qui entraîne une vision trouble ou floue. C’est une condition courante, particulièrement chez les personnes âgées.

Avec le temps, les protéines du cristallin se dégradent et s’agglomèrent, formant des opacités qui perturbent la vision.

La cataracte peut affecter un œil ou les deux, bien qu’elle ne se développe pas toujours de manière égale dans chaque œil.

Comment se pose le diagnostic de cataracte ?

Le diagnostic de la cataracte se fait généralement lors d’un examen de routine chez un ophtalmologiste. Voici les principales étapes :

  • Le médecin teste votre acuité visuelle en vous demandant de lire des lettres sur un tableau optométrique.
  • Le médecin examine votre œil à l’aide d’une lampe à fente, un instrument qui lui permet de voir les structures avant de l’œil de manière agrandie pour détecter toute anomalie.
  • Après dilatation des pupilles avec des gouttes ophtalmiques, le médecin examine la rétine et le cristallin pour identifier la présence de cataractes.
  • Test de sensibilité à l’éblouissement et de perception des couleurs : pour évaluer l’impact de la cataracte sur votre vision.
  • Une fois le diagnostic de cataracte posé, un plan thérapeutique est mis en place par le médecin. Le traitement initial peut inclure des lunettes correctrices ou des lentilles de contact pour améliorer la vision.

Cependant, lorsque la cataracte progresse et interfère significativement avec la vie quotidienne, l’intervention chirurgicale devient nécessaire.

Bon à savoir !
La chirurgie est le seul moyen définitif de traiter la cataracte !

Quand envisager l’opération de la cataracte ?

Consultez un ophtalmologiste dans les meilleurs délais si vous remarquez des changements dans votre vision, tels que des images floues, une sensibilité accrue à la lumière, des halos autour des lumières, des difficultés à voir la nuit, un dédoublement des images

Une évaluation précoce permet de détecter la cataracte tôt et de discuter des options de traitement avant que la condition ne se détériore davantage !

L’opération de la cataracte est envisagée lorsque la perte de vision affecte les activités quotidiennes comme la lecture, la conduite, ou la reconnaissance des visages.

Les critères spécifiques peuvent varier selon chaque individu, mais en général, si la cataracte réduit votre qualité de vie ou votre capacité à mener des activités normales, il est temps de discuter de la chirurgie avec votre ophtalmologiste !

RECOMMANDÉ :  Orgelet : signification émotionnelle

Mais rappelez-vous, l’opération de la cataracte n’est pas une urgence ! La cataracte est une condition qui se développe progressivement et qui, dans la plupart des cas, offre la possibilité de planifier l’intervention de manière non urgente.

Toutefois, dans certaines situations bien précises, l’intervention de la cataracte peut devenir plus urgentes, notamment :

  • Si la cataracte devient très dense et mature (cataracte hypermature — pouvant entraîner des complications telles qu’une augmentation de la pression intraoculaire ou une inflammation).
  • Si le patient souffre d’autres affections oculaires, telles qu’un glaucome ou une dégénérescence maculaire, la cataracte peut compliquer le diagnostic et le traitement de ces conditions.
  • Dans de rares cas, une cataracte peut se développer rapidement à la suite d’un traumatisme oculaire.

Dans chacune de ces situations, une intervention chirurgicale peut être nécessaire plus rapidement !

Comment se déroule l’opération de la cataracte ?

L’opération de la cataracte est de nos jours une procédure courante, sûre et efficace.

D’après les études, notamment celle-ci publiée dans le Journal of Cataract and Refractive Surgery, 95 % des patients ayant subi une opération de la cataracte ont constaté une amélioration significative de leur vision.

Comme toute autre intervention chirurgicale, elle se déroule en trois principales phases : la préparation avant la chirurgie, l’opération proprement dite et la période de récupération post-opératoire :

1. Préparation avant l’opération de la cataracte

Avant l’opération, vous aurez une consultation avec votre ophtalmologiste. Il ou elle vous expliquera le déroulement de l’intervention, les risques et les bénéfices, et répondra à toutes vos questions.

Des examens précis sont réalisés pour mesurer la courbure de la cornée et la taille de l’œil, afin de choisir la lentille intraoculaire (LIO) la plus appropriée.

Vous recevrez aussi des instructions sur les médicaments à éviter avant la chirurgie.

On peut également vous donner des gouttes ophtalmiques à utiliser avant l’intervention pour réduire le risque d’infection.

2. Le jour de l’opération de la cataracte

Le jour J, vous serez accueilli à la clinique ou à l’hôpital, où on vous installera dans une salle préparatoire.

Des gouttes anesthésiantes sont appliquées dans l’œil pour engourdir localement la zone et prévenir toute douleur. Vous resterez ainsi éveillé durant toute l’intervention, mais vous ne ressentirez aucune douleur !

Des gouttes pour dilater la pupille sont également utilisées. Cela permet au chirurgien d’accéder plus facilement au cristallin.

3. L’opération de la cataracte proprement dite

L’opération de la cataracte proprement dite se déroule selon ces grandes étapes :

  • Incision : le chirurgien réalise une petite incision à l’avant de l’œil, généralement sur la cornée. Cette incision est si petite qu’elle guérit généralement sans nécessiter de sutures.
  • Phacoémulsification : une sonde ultrasonique est insérée à travers l’incision pour briser le cristallin opacifié en petits morceaux. Ces fragments sont ensuite aspirés délicatement hors de l’œil.
  • Insertion de la LIO : une lentille intraoculaire en plastique est insérée dans l’œil pour remplacer le cristallin naturel. Cette lentille est pliée pour pouvoir passer à travers la petite incision, puis dépliée et placée à l’endroit exact où se trouvait le cristallin.
  • Fermeture de l’incision : l’incision est si petite qu’elle se referme d’elle-même sans nécessiter de points de suture. Parfois, une petite suture est placée pour sécuriser la lentille en place.

Après l’intervention, vous serez conduit dans une salle de récupération où vous resterez en observation pendant une courte période pour vous assurer qu’il n’y a pas de complications immédiates.

Vous pourrez rentrer chez vous le jour même de l’opération, mais vous aurez besoin de quelqu’un pour vous accompagner, car votre vision sera temporairement affectée.

Vous aurez des rendez-vous de suivi avec votre ophtalmologiste pour vérifier la guérison et l’ajustement de la nouvelle lentille. Des gouttes antibiotiques et anti-inflammatoires seront prescrites pour prévenir l’infection et réduire l’inflammation.

3. Récupération après l’opération de la cataracte

Il est recommandé de vous reposer et d’éviter les activités intenses pendant quelques jours. Ne pas frotter l’œil opéré et éviter l’eau et les produits cosmétiques autour de l’œil pendant la période de guérison initiale.

RECOMMANDÉ :  Conjonctivite : signification émotionnelle

Vous commencerez à remarquer une amélioration de votre vision dans les quelques jours suivant l’opération, bien que cela puisse prendre quelques semaines pour une récupération complète. Inutile donc de vous inquiéter si votre vision n’est pas parfaite immédiatement !

Bon à savoir !
L’opération de la cataracte est l’une des plus anciennes interventions chirurgicales connues, avec des techniques remontant à plus de 2000 ans dans l’ancienne Inde !

Avis du professionnel de santé

Les cataractes sont une cause fréquente de perte de vision, mais la chirurgie de la cataracte est l’une des procédures les plus sûres et les plus efficaces pour restaurer la vision.

En tant que professionnels de la santé, nous recommandons une consultation régulière chez un ophtalmologiste, surtout si vous avez plus de 60 ans. Une détection précoce et un traitement approprié peuvent vous épargner des complications graves !

L’adoption d’un mode de vie sain, incluant une alimentation riche en antioxydants et une protection adéquate contre les rayons UV, peut également aider à ralentir la progression des cataractes.

Bien que la cataracte soit une condition courante liée à l’âge, elle est traitable et ne doit pas être une cause permanente de déficience visuelle. Avec des soins appropriés et une intervention chirurgicale au moment opportun, la majorité des patients retrouvent une vision claire et une vie active !

Témoignages

« Cela faisait deux ans que mon ophtalmologue m’avait diagnostiqué une cataracte quand je me suis faite opérer. Au début, elle n’était pas très évoluée mais six mois avant mon opération, ma vue s’est dégradée rapidement. Je ne pouvais plus conduire. Au lieu de voir un point lumineux, j’en voyais trois.

Avant l’opération, j’appréhendais qu’on touche à mes yeux, mais tout s’est très bien passé. Une fois en salle d’opération, ça a été rapide. Je n’ai pas trouvé le bloc impressionnant. Je ne voyais rien car mon œil non opéré était fermé, mais le chirurgien me disait tout ce qu’il faisait. J’ai ressenti de toutes petites douleurs pendant l’opération, mais rien de très intense.

Je suis ensuite restée une heure en observation. J’ai eu des gouttes à mettre dans les yeux et au bout d’une semaine je ne ressentais plus aucune gêne et j’avais retrouvé 100 % de ma vision. Du coup, je n’appréhende plus du tout de me faire opérer l’autre œil quand ce sera nécessaire. »

Voire la suite du témoignage sur le site du CHU de Poitiers

Les 5 points importants à retenir

  • 1- La cataracte est une opacification du cristallin de l’œil, provoquant une vision trouble avec des couleurs ternes, une sensibilité à la lumière et difficultés à voir la nuit.
  • 2- Les causes de la cataracte sont multiples : vieillissement, exposition aux UV, diabète, traumatisme oculaire, usage prolongé de corticostéroïdes…
  • 3- Lorsque la cataracte interfère significativement avec les activités quotidiennes, l’opération s’impose.
  • 4- L’opération de la cataracte consiste en un remplacement du cristallin opacifié par une lentille artificielle.
  • 5- Récupération rapide avec amélioration notable de la vision en quelques jours, suivi de soins post-opératoires.

Références

Articles et ressources utilisées dans la création de cet article
Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut