Ostéonécrose de la tête humérale (épaule) : Définition et prise en charge

Article rédigé par le 28 décembre 2022

L’ostéonécrose de la tête humérale est une affection complexe, souvent douloureuse, caractérisée par la destruction progressive des tissus osseux. Elle touche à la fois les os et les articulations et peut affecter une personne à des degrés divers, selon la localisation et la gravité de la lésion.

Dans cet article, nous allons explorer plus en détail l’ostéonécrose de la tête humérale, en la définissant clairement et en examinant les différentes options de traitement disponibles pour les personnes souffrant de cette maladie.

Anatomie de la tête humérale (épaule)

Chaque partie de l’épaule joue un rôle essentiel dans son amplitude de mouvement et sa force. Les quatre plus grands os de la région de l’épaule sont :

  • L’humérus;
  • La clavicule ;
  • L’omoplate ;
  • Et le sternum.

La tête humérale est formée au sommet de l’humérus et constitue la partie « boule » de l’articulation à rotule que l’on observe dans l’épaule. Cette tête joue un rôle très important en termes de stabilité et de mobilité de l’épaule.

Elle est également composée de trois parties, deux surfaces (la plus grande « surface articulaire » qui fournit sa forme de soutien pour s’adapter à la pièce correspondante de la cavité et une surface plus petite « fosse glénoïde »).

La tête humérale se loge dans la fosse glénoïde, ce qui lui permet de rester fermement en place en lui apportant force et stabilité lorsque nous bougeons les bras. Lorsqu’elle fonctionne correctement, cette articulation nous permet d’effectuer diverses activités, comme lancer ou atteindre des objets.

Un dysfonctionnement peut entraîner des douleurs et une immobilité au niveau de cette articulation, ce qui se traduit par une difficulté à utiliser le bras dans son ensemble.

Ostéonécrose de la tête humérale (épaule) : Définition

L’ostéonécrose de la tête humérale, plus connue sous le nom d’ostéonécrose de l’épaule, est une maladie liée à l’âge que l’on rencontre fréquemment chez les patients d’âge moyen et plus âgés.

Comme toutes les ostéonécroses, elle est causée par une diminution de l’apport sanguin dans la zone touchée en raison du rétrécissement ou de l’obstruction de certains vaisseaux, ce qui empêche les tissus de recevoir de l’oxygène et des nutriments et entraîne finalement la mort du tissu osseux.

Dans les cas extrêmes, elle peut conduire à l’effondrement complet des os de la région touchée. L’ostéonécrose de la tête humérale fait spécifiquement référence à une diminution du flux sanguin qui affecte la tête de l’humérus, ou os du bras supérieur, entraînant de petites fractures, des douleurs et une limitation de l’amplitude des mouvements.

RECOMMANDÉ :  Fracture de la tête humérale : Définition et prise en charge (tout savoir)

 Causes de l’ostéonécrose de la tête humérale (épaule)

La cause exacte de l’ostéonécrose de la tête humérale est souvent inconnue et peut varier d’une personne à l’autre. Cependant, certaines causes potentielles peuvent inclure :

  • Un traumatisme de l’articulation, comme une chute ou une déchirure du cartilage, qui perturbe l’apport sanguin permettant à l’os de se guérir correctement ;
  • La drépanocytose. Dans cette maladie, les globules rouges ont une forme particulière, ce qui perturbe le flux sanguin dans les petits vaisseaux sanguins. Cela entraîne une mauvaise circulation sanguine et un manque de nutriments pour certains tissus, dont le tissu osseux ;
  • L’abus d’alcool. Des dépôts de graisse se forment dans les vaisseaux sanguins des personnes qui boivent beaucoup d’alcool, ce qui empêche le sang de circuler librement. À la longue, ces dépôts peuvent obstruer complètement les vaisseaux et entraîner une ostéonécrose ;
  • L’utilisation de certains médicaments tels que les stéroïdes, qui peuvent interférer avec les processus normaux de guérison des os ;
  • Les maladies qui affectent le système immunitaire ou provoquent une inflammation de l’articulation, comme la goutte ou la polyarthrite rhumatoïde ;
  • Une luxation ou d’une infection de l’épaule, d’une mauvaise cicatrisation après une opération de l’épaule et d’une radiothérapie dirigée vers cette zone ;
  • Les traitements médicaux à long terme tels que la chimiothérapie ou la radiothérapie. Les rayonnements ionisants utilisés pour traiter le cancer peuvent avoir des effets secondaires désagréables. Il s’agit notamment de l’affaiblissement des os et de la détérioration des vaisseaux sanguins qui alimentent et maintiennent en vie le tissu osseux.

Enfin, une petite partie des personnes atteintes d’ostéonécrose de la tête humérale développent le problème sans raison particulière. Dans ces cas, on parle d’ostéonécrose idiopathique.

Symptômes de l’ostéonécrose de la tête humérale (épaule)

Le symptôme le plus courant de l’ostéonécrose de la tête humérale est une douleur dans l’épaule, qui peut être ressentie d’un ou des deux côtés. Les autres symptômes peuvent inclure :

  • Une diminution de l’amplitude des mouvements ;
  • Une faiblesse du bras affecté et une difficulté à l’utiliser pour les tâches quotidiennes ;
  • Une déformation visible de l’épaule articulation ;
  • Des protubérances osseuses visibles près de l’articulation ;
  • Une sensation de grincement lors du mouvement de l’épaule.

Diagnostic de l’ostéonécrose de la tête humérale

Le diagnostic de l’ostéonécrose de la tête humérale exige plus qu’un simple examen objectif ; des techniques instrumentales spécifiques doivent être utilisées pour obtenir des résultats précis. Les trois techniques les plus couramment utilisées pour diagnostiquer cette affection sont la radiographie, le scanner et l’IRM.

  • L’examen radiographique montre une déformation locale dans les zones d’ostéonécrose et donne une indication de son extension ;
  • Le scanner fournit une vue plus détaillée de la lésion et peut également révéler d’éventuelles fractures associées ;
  • Enfin, l’IRM est capable de détecter des stades précoces non visibles avec les autres examens d’imagerie.
RECOMMANDÉ :  Fracture ouverte de la clavicule : Quelle prise en charge ?

Ainsi, ces trois examens instrumentaux spécifiques offrent un potentiel pour un diagnostic efficace de l’ostéonécrose de la tête humérale.

No post found!

Traitement de l’ostéonécrose de la tête humérale

Le traitement de l’ostéonécrose de la tête humérale nécessite une approche personnalisée en fonction de facteurs tels que le stade, la progression et la gravité (pronostic). En général, le traitement suit une voie conservatrice ou chirurgicale.

Traitement conservateur

Les traitements conservateurs sont les plus adaptés aux stades précoces et impliquent généralement :

  • Une modification des activités ;
  • Une immobilisation à l’aide d’une écharpe ou d’une orthèse ;
  • Des médicaments contre la douleur ou l’inflammation (ibuprofène et corticostéroïdes) ;
  • Et des exercices de kinésithérapie (physiothérapie) pour améliorer la force et l’amplitude des mouvements de l’articulation.

Traitement chirurgical

Dans les cas qui ne peuvent pas être gérés par ces méthodes, par exemple à un stade avancé ou si l’affection ne répond pas aux traitements conservateurs, le chirurgien peut recommander une intervention chirurgicale.

Les options chirurgicales peuvent inclure :

  • Un débridement arthroscopique pour retirer les fragments d’os qui peuvent être à l’origine de la douleur,
  • Des greffes osseuses ;
  • Une décompression du noyau ;
  • Une fusion articulaire ;
  • Des implants prothétiques ;
  • Et enfin le remplacement de la tête humérale par une prothèse lorsque les autres traitements échouent.

Quel que soit le traitement choisi, un traitement approprié est essentiel pour soulager les symptômes et éventuellement prévenir d’autres dommages ou la progression de l’ostéonécrose.

Références

https://smacot.ma/revue/Archives/rmacot-77-10.pdf

https://www.msdmanuals.com/fr/professional/troubles-musculosquelettiques-et-du-tissu-conjonctif/ost%C3%A9on%C3%A9crose/ost%C3%A9on%C3%A9crose

https://sante.orthodz.com/2018/07/07/osteonecrose-de-la-tete-humerale-causes-signes-traitement/

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 4.5 / 5. Nombre de votes 4

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut