Ostéotomie bi-maxillaire : principe et procédure

Article rédigé par le 15 mars 2024

L’ostéotomie bi-maxillaire est une opération complète de chirurgie orthodontique, la chirurgie des mâchoires. En effet, elle allie en une seule intervention chirurgicale l’ostéotomie mandibulaire (au niveau de la mâchoire inférieure) et l’ostéotomie maxillaire (au niveau de la mâchoire supérieure).

Le but est de corriger les anomalies de positions et de dimensions des deux mâchoires. Elle est réalisée sous anesthésie générale par un chirurgien  maxillo-facial.

Bien sûr, comme tout acte chirurgical, l’ostéotomie bi-maxillaire peut comporter des risques. Mais rassurez-vous, il n’y a rien d’inquiétant. L’ostéotomie bi-maxillaire est une intervention courante.

Voulez-vous en savoir plus sur cette opération ? Vous êtes au bon endroit. Vous trouverez tout ce qu’il y a à savoir sur l’ostéotomie  dans cet article rédigé par un professionnel bucco-dentaire.

Les 5 points essentiels à retenir

1.  L’ostéotomie bi-maxillaire est une opération chirurgicale qui consiste à réparer ou modifier les deux mâchoires afin de les positionner convenablement l’une par rapport à l’autre.

2.      L’ostéotomie bi-maxillaire est précédée d’une phase de préparation orthodontique pour assurer l’alignement des dents à l’issue de l’intervention chirurgicale.

3.      Au cours de l’opération, le chirurgien s’assure de l’occlusion dentaire, de la symétrie et des proportions faciales avant de fixer les sections osseuses.

4.      Vers la quatrième semaine postopératoire, le patient effectue des finitions orthodontiques pour stabiliser l’occlusion dentaire.

5.      Un trouble de l’occlusion est une des complications post-opératoires de l’ostéotomie bi-maxillaire. Il est dû à une négligence des finitions orthodontiques.

Ostéotomie bi-maxillaire : principe et indications

Ostéotomie bi-maxillaire : c’est quoi ?

Une ostéotomie est une intervention chirurgicale qui consiste à modifier ou réparer un os. Dans le cadre d’une ostéotomie bi-maxillaire, la modification concerne les deux structures osseuses de la mâchoire (supérieure et inférieure).

Le principe est de (re)positionner convenablement les deux mâchoires l’une par rapport à l’autre. C’est un acte chirurgical à visée à la fois fonctionnelle et esthétique en corrigeant les anomalies de position et de dimensions des mâchoires.

Ostéotomie bi-maxillaire : c’est pour qui ?

L’ostéotomie bi-maxillaire est faite pour les personnes atteintes de pathologies congénitales ou acquises de la cavité buccale. Ainsi, vous pourriez besoin d’une ostéotomie bi-maxillaire si :

  • Vous avez un décalage important entre les mâchoires (au-delà de 7 à 8 mm)
  • Vous avez une absence de contact entre les arcades dentaires (béance)
  • Vous avez une asymétrie faciale avec une bascule du plan d’occlusion dentaire.

Bon à savoir : les anomalies d’occlusion dentaire provoquent de nombreuses complications dentaires dont la récession gingivale et les troubles de l’articulation des mâchoires dit SADAM (Syndrome Algo-Dysfonctionnel de l’Appareil Manducateur), des troubles de l’articulation des mâchoires.

Par ailleurs, l’ostéotomie bi-maxillaire entre dans le cadre de la prise en charge du syndrome de l’apnée occlusif du sommeil (SAOS), une pathologie caractérisée par des arrêts momentanés et répétés de la respiration au cours du sommeil. En effet, cette pathologie est souvent liée à des anomalies anatomiques de la face.

RECOMMANDÉ :  Poche parodontale : C’est quoi ? (explication dentiste)

En 2023, la chirurgienne maxillo-faciale Amina Ganeval de Strasbourg a publié un article sur l’indication de l’ostéotomie bi-maxillaire dans la prise en charge du SAOS. Elle a mis l’accent sur les bénéfices de l’ostéotomie bi-maxillaire sur les voies aériennes supérieures.

Ostéotomie bi-maxillaire : déroulement

Avant l’opération

Plusieurs mois avant l’opération

Comme pour l’ostéotomie mandibulaire, l’ostéotomie bi-maxillaire nécessite une préparation orthodontique de six à dix-huit mois. Ce traitement orthodontique vise à préparer vos arcades dentaires en vue de l’opération.

Note du professionnel : l’orthodontie est la partie de la dentisterie qui s’occupe des dents mal positionnées sur l’arcade dentaire. Ainsi, les traitements orthodontiques servent à établir un alignement harmonieux des dents et à assurer les fonctions buccales comme la mastication, l’élocution et la déglutition.

La veille de l’opération

Vous effectuerez une visite pré-anesthésique auprès de l’anesthésiste.  Cette visite dure entre 20 à 60 minutes. L’objectif est d’évaluer votre état général, si vous êtes apte ou non à être anesthésié ou à subir l’intervention chirurgicale.

Dès que l’anesthésiste donne son aval pour l’opération, vous ferez une radiographie 3D. Celle-ci va permettre à votre chirurgien de planifier ses gestes chirurgicaux.

Pendant l’opération

L’incision

Au bloc opératoire, dès que vous serez endormi, l’incision se fait à l’intérieur de la bouche. Alors, n’ayez aucune crainte, vous n’aurez pas de cicatrice visible.

L’ostéotomie proprement dite

Vos mâchoires seront sectionnées puis placées dans la position normale. 

L’ostéosynthèse

Le chirurgien contrôle l’occlusion dentaire, la symétrie et les proportions faciales. Lorsque toute est en bonne position, il procède à l’ostéosynthèse : il fixe les sections osseuses à l’aide de vis et de plaques.

La suture

A la fin de l’intervention, le chirurgien suture vos incisions avec des fils résorbables. Aussi, entre vos deux mâchoires, il place des élastiques orthodontiques qui vont guider les mouvements de la mâchoire inférieure. Ces élastiques doivent rester en place durant trois semaines.

L’intervention d’ostéotomie bi-maxillaire dure en moyenne 3 à 4 heures.

Bon à savoir : parfois, l’ostéotomie bi-maxillaire est associée à une génioplastie (ostéotomie de la mâchoire)

Ostéotomie bi-maxillaire : les suites opératoires

Après l’opération, vous pourriez avoir :

  • Des petits saignements au niveau des points de suture
  • Des douleurs
  •  Un œdème (gonflement des joues et des lèvres) plus ou moins important.

Ce sont des signes généralement sans gravité. Ils disparaissent après quelques jours.

Vous pouvez appliquer de la glace au niveau de vos joues dans les 24 premières heures pour soulager la douleur et réduire l’œdème.

Généralement, l’hospitalisation dure 2 à 5 jours.

Consolidation osseuse

La durée de la consolidation osseuse est d’au moins 45 jours.

Durant ce temps-là, vous ne serez pas autorisé à mastiquer. Les premiers jours, vous prendrez des aliments liquides (smoothies, potage de céréales, purée de pomme de terre liquide, etc.), puis des aliments mous (houmous, pâtes chinois, etc.) jusqu’à la consolidation.

Note : Si vous réalisez un achat par le biais de nos liens, une petite commission peut nous être attribuée sans frais supplémentaire pour vous. (En savoir plus sur notre processus de sélection)

Promo
Bain de Bouche Oraldine Antiseptique (200 ml)
  • Bain de Bouche Oraldine Antiseptique (200 ml)

Bon à savoir : vous êtes normalement sous traitement antalgique. Si le brossage réveille ou accentue votre douleur, parlez-en à votre chirurgien ! Par ailleurs, le tabac et l’alcool retardent la cicatrisation. Ils sont fortement déconseillés.

RECOMMANDÉ :  Extraction dentaire pendant la grossesse : Tout savoir

Finitions orthodontiques

Vers la quatrième semaine après l’opération, vous serez invité à effectuer des finitions orthodontiques auprès de votre orthodontiste. Cette phase orthodontique post-opératoire dure entre 3 à 6 mois.

Note du professionnel : la finition orthodontique est la dernière phase de traitement orthodontique. Elle sert à parfaire l’alignement dentaire et stabiliser l’occlusion.

Ostéotomie bi-maxillaire : les risques opératoires

Comme tout acte chirurgical, l’ostéotomie bi-maxillaire comporte des risques. Ce sont :

Trouble de l’occlusion dentaire

La malposition dentaire est une complication de l’ostéotomie bi-maxillaire causée par une négligence des finitions orthodontiques. Pour l’éviter, veuillez respecter vos rendez-vous avec votre orthodontiste.

Hémorragie

Les saignements importants sont rares au cours de l’opération et peuvent nécessiter une éventuelle transfusion sanguine. En revanche, des saignements post-opératoires très abondants nécessitent une ré-intervention pour identifier l’origine des saignements et la traiter directement in situ.

Atteintes nerveuses

Deux nerfs sont susceptibles d’être accidentellement touchés au cours de l’intervention notamment au moment de l’incision. Ce sont le nerf alvéolaire inférieur et le nerf lingual, situés à proximité de la partie interne de la mandibule.

 Il y aura une diminution ou une perte de la sensibilité de la lèvre inférieure si le nerf alvéolaire inférieur est touché. La diminution ou la perte de la sensibilité concernera la langue si l’atteinte concerne le nerf lingual.  Ces mauvaises perceptions diminuent progressivement et s’estompent généralement au bout de quatre semaines.

Infection

Une infection des tissus mous de la joue peut survenir quelques jours à quelques semaines après l’opération. C’est ce qu’on appelle “cellulite cervico-faciale” dont les symptômes incluent un visage gonflé recouvert d’une peau rougie ou sombre, un blocage des mâchoires et une fièvre.

Important : la cellulite cervico-faciale est une urgence médicale. Elle se traite à l’aide des antibiotiques.

Quand consulter ?

Consultez si vous avez un problème de largeur entre les deux mâchoires ou une mâchoire inférieure trop courte ou trop longue par rapport à la mâchoire supérieure.

Si vous venez de subir une ostéotomie bi-maxillaire et que vous avez des saignements abondants ou des douleurs persistantes ou de la fièvre et des frissons, contactez votre chirurgien.

Si vous cherchez un spécialiste dans votre région, consultez notre répertoire.

Références

 Articles et ressources utilisées dans la création de cet article
Qu’est-ce qu’une ostéotomie bi-maxillaire ?
Qu’est-ce qu’une ostéotomie bi-maxillaire ?
Qu’est-ce qu’une ostéotomie bi-maxillaire?
Ostéotomie maxillaire et bi-maxillaire
Osteotomie bimaxillaire

https://cliniquemaxillo.com/blogue/qu-est-ce-osteotomie-bi-maxillaire/

Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes. 

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut