Otite et acouphène : quel lien ? (tout savoir)

Article rédigé par le 1 mai 2024

Les acouphènes sont une perception auditive anormale caractérisée par des sons tels que des sifflements, des bourdonnements ou des tintements dans les oreilles ou la tête, en l’absence de toute source de bruit externe.

Ce sont donc des « sons fantômes » perçus généralement à cause des maladies de l’oreille (otites) ou des anomalies de son fonctionnement. Les acouphènes en soi ne sont pas graves, mais elles peuvent engendrer un inconfort et un impact sur le quotidien de la personne qui en souffre.

Dans cet article, rédigé par une professionnelle de santé, nous allons explorer ensemble le mécanisme des acouphènes et ses liens avec les affections de l’oreille (otites).

Les 5 points essentiels à retenir

  1. Les affectionsde l’oreille (toutes les otites) peuvent entraîner la perturbation de la transmission des sons au niveau du système auditif et produire des acouphènes.
  2. Les acouphènes se manifestent par des bruits anormaux perçus dans les oreilles ou dans la tête alors qu’il n’y a pas de source sonore réelle.
  3. Les acouphènes sont caractérisés par des sifflements, des battements, des tintements ou des bourdonnements et peuvent être constants ou intermittents.
  4. Les acouphènes dus aux otites sont des signes inconstants, et n’apparaissent qu’en cas d’anomalie de structure ou de fonction du système auditif.
  5. Pour traiter les acouphènes liés aux otites, il serait favorable d’éviter les complications relativesaux infections et éliminer l’otite en cause par des médicaments appropriés.

Otite et acouphène

Dans environ 80% des cas, on estime que les acouphènes sont causés par des troubles auditifs notamment après un traumatisme ou faisant suite aux complications d’une infection auriculaire. 

Le lien entre les otites et les acouphènes réside dans le mécanisme inflammatoire sous-jacent. Les infections au niveau des oreilles peuvent affecter les structures auditives, le tympan en particulier, ainsi que les nerfs et les cellules sensorielles.

L’inflammation peut perturber la perception normale des sons depuis le conduit auditif externe jusqu’à l’intérieur de l’oreille.

Bon à savoir : Les acouphènes sont des symptômes perturbants et peuvent empêcher le sommeil en rendant difficile l’endormissement ou en provoquant des réveils nocturnes.

Les différents types d’otite

Les affections auriculaires sont classées selon l’organisation anatomique et structurale de l’oreille. Mais, les otites ne sont pas directement responsables de l’apparition des acouphènes.

Les acouphènes ne surviennent que dans certains cas, plus précisément quand le système auditif est perturbé. Au cours d’une dysfonction causée par l’inflammation auriculaire, les nerfs transmetteurs de bruits peuvent envoyer des signaux erronés au cerveau, qui interprète ces signaux comme des sons, même en l’absence de stimuli sonores externes.

Otite externe ou « otite du baigneur »

Il s’agit de la forme la plus fréquente d’otite, responsable d’une douleur auriculaire intense, et insomniante, qui peut évoluer par crises. D’autres symptômes peuvent accompagner cette douleur, notamment la présence d’écoulement d’oreille (otorrhée) ou la survenue d’une diminution de l’audition (hypoacousie).

Cette affection de l’oreille externe se manifeste le plus souvent dans un contexte d’exposition prolongée à l’humidité ou lors des activités nautiques qui exposent les oreilles à l’eau favorisant ainsi la prolifération des agents infectieux d’où son appellation d’otite du baigneur. L’atteinte du tympan lors d’une otite externe conduit à une perception d’acouphène à type de bourdonnement.

Otites moyennes

Les affections de l’oreille moyenne se présentent sous différents aspects cliniques. En effet, ce sont des pathologies aiguës au début, mais elles peuvent devenir chroniques si elles sont négligées à long terme.

Otite moyenne aiguë

C’est une pathologie infectieuse intéressant la muqueuse de l’oreille moyenne très fréquente surtout chez les enfants de moins de 3 ans. Les symptômes évoluent en seulement quelques jours et les signes incluent une douleur unilatérale intense, mais soulagée par un écoulement d’oreille purulent.

Au cours de cette affection, le tympan est rouge et très inflammée au début, c’est la phase dite « congestive ». Ensuite, il y a la phase « suppurée » au cours de laquelle le tympan devient bombé, et il pourrait même y avoir une petite perforation.

RECOMMANDÉ :  Endométriose : le test salivaire pourrait être remboursé d'ici 2025

Les acouphènes peuvent survenir alors quand le tympan est perforé, il ne vibre plus normalement, induisant des signaux erronés ainsi qu’une transmission de bruits anormaux au niveau de l’oreille interne. 

Otite séromuqueuse

Il s’agit d’une autre forme d’otite moyenne qui se caractérise par un processus inflammatoire évoluant depuis plus de 3 mois (otite chronique). Le tympan est non perforé, par contre, il y a une collection liquidienne dans l’oreille moyenne.

L’otite séromuqueuse est également courante chez les enfants, dont les signes incluent une douleur inconstante au niveau de l’oreille qui sera d’ailleurs soulagée après les pleurs de l’enfant. En effet, les cris vont favoriser l’ouverture de la trompe auditive, faisant évacuer la collection et la douleur disparaît instantanément.

Les autres symptômes sont ensuite des signes indirects de perte auditive (hypoacousie) comme le retard de langage ou les difficultés d’apprentissage. Il existe une grande variabilité de symptômes d’une personne à une autre, mais dans tous les cas, la présence des acouphènes reste également une hypothèse.

Otite moyenne chronique choléstéatomateuse

Au stade grave, l’otite séromuqueuse évolue sous cette forme plus compliquée. Il s’agit d’une otite dangereuse parce que les complications peuvent menacer le pronostic vital : c’est une otite qui « tue ». La pathologie se manifeste par un écoulement d’oreille fétide (d’une odeur très désagréable) chronique. Cet écoulement peut s’accompagner de surdité, de sensation de plénitude dans les oreilles voire des acouphènes.

Otite moyenne chronique à tympan ouvert

C’est une forme négligée d’otite moyenne et elle est non douloureuse. Le seul signe pourrait vous alarmer c’est la présence d’écoulement d’oreille chronique évoluant depuis des semaines. Vous pourriez également ressentir d’autres troubles de l’audition tels que les acouphènes et les diminutions de l’audition pouvant s’aggraver par des surdités progressives.

Otite interne

Les pathologies de l’oreille interne sont plus spécifiques, elles se manifestent par la survenue d’une surdité brusque ou progressive pouvant s’associer à des vertiges ou des troubles de l’équilibre, on parle de « maladie de Ménière » si ces signes sont accompagnés d’acouphènes.

Le traumatisme sonore aigu est également une atteinte de la cochlée de l’oreille interne, qui est causée par une exposition unique ou répétée à un bruit de forte intensité. Cette lésion cochléaire se manifeste par un acouphène du côté atteint, accompagné d’une impression d’oreille bouchée (hypoacousie), et d’une diplacousie (impression d’entendre des échos).

Important : L’oreille interne renferme les structures responsables de l’équilibre (vestibules), une pathologie au niveau de l’oreille interne risque de s’étendre jusqu’aux organes environnants et provoquer des vertiges ainsi que des troubles de l’équilibre.

Acouphènes : symptômes

Les symptômes des acouphènes peuvent varier d’une personne à l’autre. Ces sons peuvent être permanents ou temporaires. Les signes rapportés incluent la perception de sons tels que :

  • Des sifflements
  • Des sonneries
  • Des chuintements
  • Des bourdonnements
  • Des tintements
  • Des pulsations perçues dans les oreilles ou la tête.

La sensation de ces bruits peut être plus forte dans la nuit ou dans des environnements calmes. Vous pourriez également vous plaindre d’une difficulté de concentration, des troubles de sommeil et des changements d’humeur.

Important : Il est important de distinguer les acouphènes et les hallucinations auditives, qui font partie des troubles psychiques et sont caractérisés par des sons bien différenciés comme la musique.

Comment gérer les acouphènes liés aux otites ?

En fonction de l’otite en cause et de la gravité des acouphènes, différentes options de traitement peuvent être envisagées. Le traitement de l’affection auriculaire est la première étape vers la guérison. En général, les acouphènes liés aux otites disparaissent définitivement dès que l’affection est gérée.

Traitement des otites

Le traitement des otites a pour but de soulager la douleur, d’éviter les complications et de traiter la cause. Des antalgiques vous seront prescrits systématiquement au début du traitement, selon l’intensité de votre douleur, des analgésiques de type paracétamol seront recommandés après un avis médical pertinent.

RECOMMANDÉ :  Otite du baigneur : Causes, symptômes et traitement

Des médicaments locaux tels que des antibiotiques ou des antifongiques à instiller dans l’oreille sont aussi indiqués pour diminuer et résorber les écoulements d’oreille.

En extrême, une hospitalisation et un drainage chirurgical pourraient être nécessaires pour traiter les formes compliquées telles que l’otite moyenne choléstéatomateuse et les otites externes compliquées d’abcès cérébral.

Thérapie sonore

En association avec la thérapie médicamenteuse, si vous acouphènes sont très gênants, vous pouvez opter pour la thérapie sonore afin de masquer au mieux ces « bruits parasites ».

Vous pouvez éviter les environnements bruyants et utiliser des protections auditives lorsque cela est nécessaire. Des appareils auditifs ou des générateurs de bruit blanc peuvent être utilisés pour améliorer le confort auditif. Ce sont des dispositifs recommandés par votre médecin que vous trouverez en pharmacie ou en vente libre.

Une étude réalisée par Vincent Wu et ses collègues sur la prise en charge des acouphènes a démontré que la plupart des patients souffrant d’un acouphène peuvent être pris en charge de manière conservatrice.

Note : Si vous réalisez un achat par le biais de nos liens, une petite commission peut nous être attribuée sans frais supplémentaire pour vous. (En savoir plus sur notre processus de sélection).

Promo
Morphée Zen – Galet de Méditation pour se Détendre en un Instant – Anti-Stress, Relaxation Profonde, Nomade – 700.000 clients (Français avec écouteurs)
  • 🧘🧘 RECHARGER SES BATTERIES ●● Le galet Morphée Zen est un objet de relaxation permettant une profonde détente. Conçu par des experts de la méditation, Morphée Zen permet de diminuer stress et anxiété à tout moment de la journée.
  • 🍃🍃 NOMADE ●● A glisser dans votre poche ou votre sac, Morphée Zen est un appareil de méditation qui vous accompagne partout au travail ou en voyage.
  • 🤗🤗 SANS ONDES ET SANS ECRAN ●● Morphée Zen est 100% déconnecté, il fonctionne sans smartphone ni application mobile. Il ne dispose pas d’écran et ne diffuse pas d’ondes.
  • ✅✅ 72 SEANCES DE MÉDITATION ●● Le galet Morphée Zen est un objet de relaxation permettant de réaliser des séances de méditation courtes de 2 ou 5 minutes. Il contient 72 séances réparties à travers 6 thèmes : Relaxation profonde, Voyage immersif, Relaxation dynamique, Son de la nature, Musique relaxante, et Chrono Zen.
  • 🎁🎁 IDÉE CADEAU QUI A DU SENS ●● Morphée Zen est le cadeau bien-être idéal ! C’est un cadeau original et utile à offrir à une Femme ou un Homme pour un anniversaire, lors de la fête des mères, la fête des pères ou à Noël.

Avis du professionnel

Il est important de consulter un professionnel de santé spécialisé dans les troubles de l’audition, comme un ORL ou un audiologiste si vous souffrez d’acouphène. Ils peuvent évaluer votre état auditif, identifier la cause des acouphènes et vous proposer des options de traitement adaptées.

Ne négligez pas les acouphènes, et évitez les facteurs aggravants. Vous pouvez opter pour les protections auditives dans des environnements bruyants. Évitez également les substances comme la caféine, la nicotine et l’alcool, qui peuvent aggraver les symptômes et ne négligez pas vos otites.

Quand consulter ?

Vous devez consulter si vous présentez des signes d’otite pour éviter les complications éventuelles, notamment l’apparition des acouphènes. Si vous n’aviez pas d’acouphènes auparavant et que vous commencez soudainement à les entendre, il est important de consulter rapidement pour évaluer la cause sous-jacente.

Des acouphènes qui persistent pendant plusieurs jours ou semaines sans amélioration significative même après le traitement de l’otite indiquent la nécessité d’une évaluation médicale approfondie.

Consultez si vos acouphènes sont accompagnés de symptômes tels que des vertiges, une perte auditive soudaine, des douleurs à l’oreille ou des troubles de l’équilibre.

Si vous cherchez un spécialiste dans votre région, consultez notre répertoire.

Références

Articles et ressources utilisées dans la création de cet article
Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 5 / 5. Nombre de votes 1

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut