Otites externes : tout savoir sur les affections des oreilles

Article rédigé par le 22 avril 2024

Les otites externes sont des infections de l’oreille externe qui peuvent causer une douleur intense et un inconfort significatif. Ce sont des maladies auriculaires courantes, qui surviennent généralement en été.

Ces affections sont parfois méconnues, et peuvent se compliquer de plusieurs formes qui sont éventuellement graves. Cependant, elles guérissent sans séquelles après un traitement bien conduit.

Dans cet article, rédigé par une professionnelle de santé, nous explorerons en profondeur les causes, les symptômes, les méthodes de prévention et les options de traitement des otites externes.

Les 5 points essentiels à retenir

  1. Les otites externes sont responsables de douleurs intenses et d’inconfort au niveau des oreilles.
  2. Il existe des formes très graves d’otite externe comme l’otite nécrosante qui peut se compliquer d’abcès cérébral et menacer le pronostic vital.
  3. En général, les pathologies de l’oreille externe peuvent survenir à tout âge.
  4. Les otites externes évoluent favorablement si elles sont bien traitées par des analgésiques et des soins locaux.
  5. La prévention est également cruciale pour gérer les otites externes.

Rappel de l’anatomie structurale de l’oreille

L’oreille humaine est divisée en 3 parties :

Oreille externe

C’est la partie la plus superficielle de l’oreille, constituée par :

  • Le Pavillon de l’oreille : la partie visible de l’oreille qui collecte les ondes sonores. 
  • Un conduit auditif externe : un tube étroit et recouvert de peau (méat acoustique externe) qui mène au tympan. 

Il est composé de follicules pileux et de glandes cérumineuses sécrétrices de “cérumen” qui va protéger le tympan contre les germes extérieurs.

  • Tympan : une membrane mince qui vibre en réponse aux ondes sonores.

Oreille moyenne

Cette structure fait suite à l’oreille externe à travers le tympan, l’oreille moyenne est formée par :

  • La caisse du tympan : une petite cavité remplie d’air située derrière le tympan.
  • La trompe d’Eustache : un canal qui relie la caisse du tympan à la gorge.
  • Les osselets (marteau, enclume et étrier) : petits os qui transmettent les vibrations du tympan à l’oreille interne.

Oreille interne

C’est la partie la plus profonde, elle forme un labyrinthe qui comprend :

  • Le vestibule : une région contenant des structures responsables de l’équilibre.
  • Les canaux semi-circulaires : trois canaux remplis de liquide qui détectent les mouvements de la tête.
  • La cochlée : une spirale remplie de liquide contenant les cellules ciliées responsables de la perception auditive.

Selon cette organisation anatomique, les affections peuvent toucher particulièrement une section ou une autre. L’oreille externe est la partie qui nous intéresse dans cet article.

Otite externe : comment se définit-elle ?

L’otite externe est une infection qui intéresse la peau du méat acoustique externe. C’est une pathologie qui touche majoritairement les personnes vivant dans des zones tropicales.

Il s’agit d’une condition auriculaire fréquente surtout en été, à cause de la chaleur et de l’humidité. Il existe plusieurs formes d’otites externes, et certaines sont plus graves que d’autres.

Le traitement d’une otite est généralement médicamenteux, mais dans les formes compliquées, une hospitalisation pourrait être nécessaire.

Bon à savoir : l’otite externe est également connue sous le nom de “l’otite du baigneur ». Elle est souvent causée par l’humidité et le séjour prolongé dans l’eau.

Otites externes : quelles sont les causes ?

Les otites externes sont généralement déclenchées par des bactéries ou des champignons qui prolifèrent dans l’oreille externe. Ces germes se multiplient particulièrement quand l’environnement devient favorable à leur croissance.

Les facteurs de risque incluent :

  • Une exposition prolongée à l‘eau (baignade dans des piscines ou des eaux contaminées) : l’humidité favorise un milieu idéal pour la prolifération des germes.
  • L’utilisation fréquente d’écouteurs qui peuvent irriter la peau du conduit auditif externe.
  • Le nettoyage excessif de l’oreille avec des objets pointus (curette) voire des cotons tiges peut provoquer un traumatisme auriculaire.

Quels sont les symptômes des otites externes ?

Les signes d’une otite sont bruyants, les manifestations sont alarmantes et elles apparaissent de façon aiguë (en moins de deux semaines). Selon la forme de l’otite, les signes peuvent être différents.

RECOMMANDÉ :  Hypertension artérielle : Guide complet

Otite externe diffuse 

C’est la plus fréquente des otites. Elle survient au cours de l’été ou après des activités nautiques (baignade). Cette forme diffuse est d’origine bactérienne, et les symptômes incluent :

  • Une douleur intense, qui évolue par crise. Cette douleur pourrait vous empêcher de dormir, et elle irradie largement à l’hémicrâne (mal de tête).
  • Un écoulement d’oreille jaunâtre ou verdâtre (issue de pus) mais c’est un signe inconstant.
  • Il se pourrait que votre audition soit légèrement altérée. Mais, cette hypoacousie (diminution de l’ouïe) n’est pas plus gênante que la douleur.
  • Une sensation de plénitude dans les oreilles.

Les variantes de l’otite externe diffuse

Les formes plus graves des otites externes ne sont pas plus fréquentes que l’otite externe diffuse. Il existe une grande variabilité d’entité clinique, et il est également important de les reconnaître :

Otite externe nécrosante

C’est une forme compliquée de l’otite externe, responsable d’une douleur auriculaire résistante. Elle survient chez un terrain particulier, comme chez un diabétique, un dénutri ou chez les personnes qui ont un faible système immunitaire (infectées par le VIH par exemple)

Les signes sont persistants, la douleur est très intense et est associée à un écoulement d’oreille fétide (odeur très désagréable)

Après un examen précis de l’oreille par un otoscope (matériel spécial pour visualiser l’intérieur de l’oreille), votre médecin pourrait vous indiquer un scanner de la base du crâne qui va déterminer l’étendue de la lésion. Ce scanner doit être systématique du fait qu’à ce stade, l’infection pourrait toucher l’oreille moyenne et l’oreille interne.

Selon une étude menée par C. Kharrat et ses collègues sur les particularités des otites externes nécrosantes, il a été prouvé que c’est indéniablement une pathologie grave. Le diagnostic et la prise en charge thérapeutique doivent être précoces et multidisciplinaires afin d’éviter les complications et les séquelles.

Important : l’otite externe nécrosante peut s’étendre vers les méninges (tissus cérébraux) et peuvent provoquer une inflammation (méningite) ou une collection de pus (abcès) au niveau du cerveau.

Otomycose

Il s’agit d’une infection mycosique par des champignons, donc elle est résistante aux antibiotiques. Elle est plus marquée quand l’oreille est exposée à une altération de chaleur et d’humidité.

En plus de la douleur, l’existence de démangeaisons au niveau de l’oreille atteinte est le principal signe de prédilection. L’otomycose peut s’accompagner de dépôts blanchâtres ainsi que des lésions de la peau qui font suite aux grattages.

Furoncle du méat acoustique externe

C’est une lésion de la peau du méat qui apparaît comme un bombement localisé centré par un point blanc en son sommet. Cette pathologie survient généralement chez les femmes en imprégnation hormonale ou chez l’adolescent en âge de puberté.

Le furoncle est une lésion dermatologique provoquée par des bactéries qui colonisent la peau (les staphylocoques) . Il se manifeste par l’apparition d’un petit bouton rouge très douloureux qui est à différencier de l’acné.

Comment fait-on pour diagnostiquer les otites externes ?

Les symptômes peuvent rendre vos activités quotidiennes difficiles et avoir un impact négatif sur votre bien-être général. D’autant plus que la douleur est parfois très invalidante.

Si vous ressentez un symptôme suspect au niveau des oreilles, vous devez consulter un médecin. Le médecin en charge examinera visuellement l’oreille à l’aide d’un otoscope.

Il pourrait également prélever un échantillon de liquide pour l’analyser au laboratoire afin de déterminer la cause de l’infection dans le cadre d’une otomycose, ou de l’otite nécrosante.

Dans tous les cas, le diagnostic est déjà posé cliniquement après vous avoir demandé les circonstances de survenue et les caractéristiques de vos symptômes.

Le traitement des otites externes

Le traitement des otites a pour but de soulager la douleur, d’éviter la récidive et de traiter la cause. Votre médecin pourrait vous recommander des anti douleurs généraux.

Antalgiques

Les analgésiques tels que le paracétamol et ses dérivés sont prescrits systématiquement au début du traitement. Ces médicaments sont ensuite réajustés à la demande selon l’évolution de votre douleur.

Demandez toujours à votre médecin ou à un pharmacien  avant d’en prendre. Évitez l’automédication.

Soins locaux 

Des médicaments locaux tels que des antibiotiques ou des antifongiques à instiller dans l’oreille sont aussi indiqués. La plupart des gouttes auriculaires sont néfastes pour les cellules à l’intérieur de l’oreille, évitez de les utiliser sans un avis médical pertinent.

RECOMMANDÉ :  Faire baisser sa tension artérielle naturellement (Explications)

Chirurgie 

Une hospitalisation et un drainage chirurgical pourraient être nécessaire pour traiter les formes compliquées telles que les otites nécrosantes et les otites au stade d’abcès cérébral. Dans ce cas, votre cas sera discuté avec des spécialistes en ORL et en neurochirurgie.  

Bon à savoir : il ne faut pas introduire des gouttes auriculaires si le tympan est perforé. L’examen via l’otoscope peut évaluer l’état du tympan et votre médecin prendra des mesures appropriées.

Otites externes : comment ça évolue ?

Si les otites externes sont traitées correctement, elles guérissent favorablement au bout de quelques jours. Par contre, si elles sont négligées, les complications pourraient engager le pronostic fonctionnel de l’audition.

Les complications possibles d’une otite externe comprennent :

Cellulite péri-auriculaire

C’est une infection de la peau autour de l’oreille qui peut entraîner un gonflement, une rougeur et une douleur étendue.

Abcès péri-auriculaire

L’abcès est une accumulation de pus dans les tissus autour de l’oreille, souvent très douloureuse et nécessitant un drainage évacuateur.

Otite externe chronique

À la longue, une inflammation persistante de l’oreille externe peut entraîner des symptômes récurrents et une gêne prolongée.

Perforation du tympan

Une rupture du tympan due à une pression excessive ou à une infection sévère, pourrait entraîner une diminution de l’audition (Hypoacousie) et des problèmes d’équilibre.

Otite moyenne

Il s’agit de l’extension de l’infection vers l’oreille moyenne, ce qui peut provoquer des douleurs plus intenses, une fièvre et d’autres manifestations auditives.

Infection de l’os temporal

C’est une complication rare mais grave où l’infection se propage à l’os entourant l’oreille, nécessitant souvent un traitement hospitalier intensif.

Labyrinthite

L’infection pourrait également s’étendre jusqu’à l’oreille interne, responsable de ce qu’on appelle une labyrinthite aiguë. Il s’agit d’une inflammation des canaux semi-circulaires de l’oreille interne.

Cela peut entraîner des symptômes tels que des vertiges intenses, des pertes d’équilibre et des troubles de l’audition.

Avis du professionnel

Pour prévenir la survenue des otites externes, il est préférable d’éviter l’utilisation de curettes ou de coton tiges pour le nettoyage des oreilles. Un assèchement avec un tissu propre est suffisant afin d’éviter une éventuelle lésion auriculaire.

Vous devez également éviter les baignades et les lavages auriculaires. Soit, vous pouvez utiliser des bouchons auriculaires adaptés pour éviter la pénétration de l’eau dans vos oreilles.

Les otites externes sont des pathologies fréquentes avec des symptômes très gênants, vous devez les traiter au plus tôt pour éviter la survenue des complications.

Note : Si vous réalisez un achat par le biais de nos liens, une petite commission peut nous être attribuée sans frais supplémentaire pour vous. (En savoir plus sur notre processus de sélection).

Speedo Biofuse Earplug Swimming Earplug Mixte Adulte, Bleu, Taille Unique
  • Technologie Biofuse pour un confort accru
  • Design ergonomique breveté adapté au conduit auditif, pour un confort, une tenue et une sécurité optimaux
  • Insertion et retrait faciles
  • Les bouchons d’oreille se clipsent l’un à l’autre et flottent dans l’eau pour éviter de les dépareiller

Quand consulter ?

Vous devez consulter un médecin si vous présentez des symptômes d’otite externe, tels que :

  • Une douleur persistante dans l’oreille
  • Une sensation de plénitude ou de blocage dans l’une ou des deux oreilles
  • Un écoulement de liquide de l’oreille
  • Des démangeaisons intenses que ce soit à l’intérieur de l’oreille ou sur le revêtement externe
  • Des signes d’inflammation comme une rougeur ou un gonflement autour de l’oreille

Consultez également si vous avez des antécédents récurrents d’otites externes.

Un professionnel de santé pourra évaluer vos symptômes, effectuer un examen approprié et recommander le traitement nécessaire pour soulager vos symptômes et éviter toute complication.

Si vous cherchez un spécialiste dans votre région, consultez notre répertoire.

Références

Articles et ressources utilisées dans la création de cet article
Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 5 / 5. Nombre de votes 1

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut