Soins dentaires chez le diabétique : quelles particuliarités ?

Article rédigé par le 22 octobre 2023

Le diabète, qu’il soit de type 1 ou de type 2, fragilise la santé bucco-dentaire. D’ailleurs, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) met la maladie parodontale – une affection qui touche les tissus de soutien des dents-, à la sixième place des complications du diabète. Quant aux soins dentaires, ils requièrent une grande vigilance chez le diabétique.

En effet, un taux élevé de sucre dans le sang est néfaste pour les vaisseaux sanguins. Ceci n’est pas sans conséquence sur le saignement et la cicatrisation après un acte thérapeutique bucco-dentaire. En outre, une personne diabétique est sujette à une altération des défenses immunitaires. De ce fait, elle est plus exposée au risque infectieux des soins dentaires que les autres.

Trouvez plus de détails sur le sujet dans ce qui suit. Vous découvrirez les retentissements bucco-dentaires du diabète. Vous verrez également les règles de conduite des soins dentaires et les conseils pour avoir une bonne santé bucco-dentaire chez le diabétique. À la fin de l’article, vous aurez des informations sur le remboursement des soins dentaires chez le diabétique.

Les 5 points essentiels 

  • 1. Le diabète diminue la production de la salive.
  • 2. Le diabète augmente le taux de sucre dans la salive.
  • 3. La maladie parodontale a un lien bidirectionnel avec le diabète.
  • 4. Les soins dentaires chez le diabétique dépendent de l’équilibre glycémique.
  • 5. Contrôler la glycémie et faire des visites régulières chez le dentiste font partie des moyens de prévention contre les retentissements bucco-dentaires du diabète.

Les retentissements bucco-dentaires du diabète

Pour rappel, le diabète est caractérisé par un taux élevé de sucre dans le sang. C’est une maladie chronique due à une production insuffisante d’insuline (hormone qui régule le sucre dans le sang) ou une utilisation inefficace de l’insuline par l’organisme. On parle de diabète si :

  • la glycémie est supérieure à deux reprises à 1,26 g/L (ou 7,0 mmol/L) après un jeûne d’au moins 8 heures ;
  • la glycémie est supérieure à 2 g/L (ou 11,1 mmol/L) à n’importe quel moment de la journée en présence de symptômes d’hyperglycémie ;
  • la glycémie est supérieure à 2 g/L (ou 11,1 mmol/L) 2 heures après l’absorption, par voie orale, de 75g de glucose.

Ce taux élevé de sucre dans le sang endommage les vaisseaux sanguins et les nerfs entraînant des complications au niveau des différents organes de l’organisme comme le cœur, le cerveau, les reins et les yeux. La cavité buccale n’est pas en reste. Les conséquences du diabète y sont nombreuses.

RECOMMANDÉ :  Argile verte pour les dents : Tout ce que vous devez savoir

La maladie parodontale

Comme relaté précédemment, la maladie parodontale est désignée comme la sixième complication du diabète. Au fait, les études scientifiques dont celle menée par l’éminent Pr M. Buysschaert de la Faculté de médecine et de médecine dentaire de Belgique font état d’un lien bidirectionnel (double sens) entre le diabète et maladie parodontale.

Il se trouve, en effet, que le diabète diminue la production de la salive. De plus, la salive d’un diabétique est sucrée : dans la bouche, le sucre est transformé en acide. Du reste, les personnes diabétiques sont vulnérables aux infections. Tout cela favorise l’apparition d’une maladie parodontale.

De l’autre côté, une maladie parodontale mal traitée entretient un déséquilibre glycémique et augmente les risques de complications du diabète. Et chez une personne non diabétique, une maladie parodontale chronique augmente le risque d’apparition de diabète de type 2.

La carie dentaire

Un taux élevé de sucre dans le sang fait aussi augmenter le taux de sucre dans la salive. Ce qui fait le lit du développement de la carie dentaire.

La sécheresse buccale

C’est une autre conséquence de l’augmentation de sucre dans la salive. Les glandes salivaires produisent moins de salives conduisant à une sécheresse buccale, aussi appelée « xérostomie ». Cette sécheresse buccale peut entraîner des troubles du goût importants.

La gingivite

Il s’agit d’une inflammation favorisée par la fragilisation des vaisseaux sanguins des gencives par le diabète. Mal traitée, elle peut évoluer vers un déchaussement dentaire.

Les règles de soins dentaires chez le diabétique

La conduite de soins dentaires chez le diabétique est dictée par l’équilibre glycémique. Dans cette perspective, le dentiste demande les résultats des examens d’hémoglobine glyquée (HbA1c). Cette dernière reflète la glycémie et permet d’évaluer l’équilibre glycémique sur une longue période (de deux à trois mois).

  • Si le taux d’ HbA1c est inférieur à 7,5 – le diabète est jugé « équilibré » -, le diabétique sera traité comme un non diabétique ;
  • Si le taux d’ HbA1c dépasse les 7,5 – le diabète est inéquilibré -, les actes de soins peu invasifs (comme le détartrage) seront fait sous antibioprophylaxie (flash antibiotique) tandis que les soins invasifs (tels que les implants et les extractions multiples) seront reportés. Ils seront effectués seulement quand le diabète sera rééquilibré.

Source

Conseils pour une bonne santé bucco-dentaire pour les diabétiques 

Si vous êtes diabétique, voici les recommandations pour éviter les complications bucco-dentaires de votre diabète.

  • Contrôlez votre glycémie ;
  • Suivez rigoureusement votre traitement antidiabétique ;
  • Veillez à l’hygiène de vos dents et de vos gencives : brossez-vous les dents au moins deux fois par jour pendant minimum deux minutes avec un dentifrice fluoré et utilisez un fil dentaire ou des brossettes interdentaires ;
  • Faîtes des visites régulières chez votre dentiste, au moins deux fois par an notamment pour vérifier l’état de vos gencives ;
  • Signalez votre diabète et vos résultats d’examens récents à votre dentiste ;
  • Mangez sainement ;
  • Buvez suffisamment d’eau (au moins 1 litre et demi par jour) : évitez les boissons gazeuses, même sans sucre, elles sont acides ;
  • Évitez le tabagisme : le tabac augmente les risques de maladies bucco-dentaires.
RECOMMANDÉ :  Tache noire sur la dent : Causes possibles (Que faire ?)

Quid du remboursement des soins dentaires chez le diabétique ?

 Si vous êtes diabétique reconnu en affection longue durée (ALD), vos soins dentaires et examen dentaire annuel sont remboursés à 100% sur la base des tarifs de remboursement de l’Assurance Maladie. L’assainissement parodontal, qui consiste à un assainissement non chirurgical des gencives – un acte nécessaire dans la maladie parodontale du diabétique -, est également pris en charge à 100% et peut être renouvelé tous les 3 ans.

Références

https://www.federationdesdiabetiques.org/information/complications-diabete/dents?fbclid=IwAR0j1DXS8vuX9KfTGR6ayTByL6-5m77L4CdcUvNKijnDBIaYHouxJJa5CVs

https://www.sunstargum.com/fr-fr/sante-bucco-dentaire/comment-le-diabete-affecte-ma-sante-bucco-dentaire.html?fbclid=IwAR37ohWx99rUdVmzXziumkri1qq3zkSDP_jDlwLAqn0DYIE84-705-eVYp8

Diabète et santé dentaire

https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/Fiche.aspx?doc=effets-nefastes-diabete-sur-sante-bucco-dentaire&fbclid=IwAR2ZVgv7am5HseVpJoCCihVQGxTuRje8zc2M4mtsVUw1Uu9zAuGYJNvDqyk

https://www.ameli.fr/paris/assure/sante/themes/maladie-gencives/consultation-traitement-gingivite-parodontite

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut