Les pensées suicidaires en forte hausse chez les jeunes Français

Article rédigé par le 5 avril 2024

Le 5 février 2024, Santé publique France publie son dernier baromètre à l’occasion de la Journée nationale de prévention du suicide.

Une augmentation inquiétante des pensées suicidaires et des tentatives de suicide est observée chez les jeunes, particulièrement depuis la crise sanitaire du Covid-19.

Nous faisons le point sur cette tendance inquiétante !

Les 3 points à retenir

  1. Santé Publique France vient de publier les résultats d’une enquête sur les pensées suicidaires et les tentatives de suicide.
  2. Les jeunes sont les plus touchés, avec 7,2% des 18-24 ans ayant des pensées suicidaires et 9,2% ayant fait une tentative de suicide.
  3. Les femmes et les personnes sans emploi sont plus à risque au suicide selon les résultats de l’enquête.

Une étude actualisée sur les pensées suicidaires

En 2017, 8 366 suicides étaient recensés en France. La crise sanitaire de 2020 et ses répercussions sur le bien-être des jeunes font craindre une aggravation de la situation.

Pour mieux comprendre l’évolution des pensées suicidaires chez les adultes, Santé publique France a mené une enquête en 2021. Plus de 30 000 personnes en métropole et en outre-mer ont été interrogées, éclairant ainsi les tendances actuelles et les populations les plus à risque.

La santé mentale des jeunes est la plus affectée

Les résultats de l’enquête sont révélés le 5 février 2024. Ils montrent que « 4,2 % des 18-85 ans ont eu des pensées suicidaires au cours des 12 derniers mois et 6,8 % ont déclaré avoir fait une tentative de suicide au cours de leur vie. »

Les personnes entre 18-24 ans ont les prévalences les plus élevées de pensées suicidaires et de tentatives de suicide. Cela vient « confirmer la progression importante du mal-être chez les plus jeunes » selon Santé Publique France.

Les chiffres sur les tentatives de suicide connaissent une forte hausse

Entre 2014 et 2021, les pensées suicidaires chez les 18-24 ans passent de 3,3 % à 7,2 %.

Il y a aussi les tentatives de suicide qui connaissent une forte hausse entre 2017 et 2021. Les chiffres vont de 6,1 % à 9,2 %, cela n’incluant même pas les tentatives qui ne sont pas déclarées.

RECOMMANDÉ :  Les secrets incroyables des épices pour booster votre santé ! (conseils pratiques)

Au cours des 12 derniers mois précédant l’enquête, les tentatives de suicide déclarées passent de 0,7 % en 2017 à 1,1 % en 2021.

Les femmes et les personnes sans emploi plus à risque de suicide

Les femmes, particulièrement les jeunes, sont plus touchées par les pensées et tentatives de suicide que les hommes. 9,4% des femmes de 18-24 ans ont des pensées suicidaires, contre 4,4% des hommes du même âge.

D’autres groupes à risque incluent les personnes inactives ou au chômage et celles en difficulté financière. L’enquête souligne également la vulnérabilité des personnes isolées et des familles monoparentales.

Pour faire face à cette tendance préoccupante, un renforcement des politiques de prévention serait nécessaire. Réduire le risque de récidive constitue, en effet, un réel défi.

Vous cherchez un professionnel de santé pour vous soigner ?

Notre répertoire couvre plusieurs régions et spécialités

Références

Articles et ressources utilisées dans la création de cet article
Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.  

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut