Perforation radiculaire : Comprendre, prévenir et traiter (Guide complet)

Article rédigé par le 12 juin 2024

Imaginez-vous mordre dans un aliment dur et soudainement ressentir une douleur aiguë et lancinante transpercer votre dent. Cette expérience cauchemardesque est la réalité pour de nombreuses personnes qui souffrent d’une perforation radiculaire, une lésion grave qui affecte la racine de la dent.

Ces perforations, souvent invisibles à l’œil nu, créent une voie de communication directe entre l’intérieur de la dent, rempli de nerfs et de vaisseaux sanguins sensibles, et l’environnement buccal, grouillant de bactéries. Cette brèche expose la pulpe dentaire à des irritants et des infections, entraînant une douleur intense et un risque accru de perte de la dent.

Heureusement, des traitements existent pour réparer les perforations radiculaires et sauver les dents affectées. Cependant, le diagnostic et la prise en charge précoces sont essentiels pour minimiser les dommages et garantir un succès optimal du traitement.

Dans cet article, rédigé par un dentiste, nous allons explorer les causes, les symptômes et les traitements de la perforation radiculaire.

Les 6 points importants à retenir 

  • 1. Une perforation radiculaire est une communication anormale entre le canal radiculaire et le tissu osseux péri-radiculaire, créée accidentellement lors d’un traitement endodontique ou lésions pathologiques
  • 2. Les causes principales sont les canaux courbes, l’anatomie complexe de la dent, l’expérience du dentiste et l’utilisation excessive d’instruments.
  • 3. La perforation peut être asymptomatique ou s’accompagner de douleur, de sensibilité et d’inflammation.
  • 4. Une perforation non traitée peut entraîner une infection du canal radiculaire, une perte osseuse, un échec du traitement endodontique et, dans certains cas, la perte de la dent.
  • 5. Le traitement dépend de la localisation, de la taille et de la gravité de la perforation. Il peut inclure la réparation avec des matériaux biocompatibles, la pose d’un pansement apical ou, dans les cas extrêmes, l‘extraction de la dent.
  • 6. La prévention consiste à utiliser des techniques endodontiques rigoureuses, à choisir des instruments adaptés et à réaliser un examen radiographique précis avant et pendant le traitement.

Petit rappel sur l’anatomie de la dent 

La dent est un organe dur et calcifié ancré dans l’os de la mâchoire. Elle est composée de plusieurs parties distinctes :

  • La couronne: C’est la partie visible de la dent, recouverte par l’émail, la substance la plus dure du corps humain.
  • La racine: C’est la partie cachée dans l’os, fixée par le cément.
  • La dentine: C’est la couche située sous l’émail et qui constitue la majeure partie de la dent. Elle est plus molle que l’émail mais plus dure que l’os.
  • La pulpe: C’est la partie centrale de la dent, contenant les nerfs et les vaisseaux sanguins. C’est la partie vivante de la dent.

Les tissus de soutien, également appelés desmodontes, sont les structures qui entourent et soutiennent la dent :

  • La gencive: C’est le tissu mou qui entoure le collet de la dent et protège l’os et la racine.
  • Le ligament parodontal ou desmodonte: C’est un ensemble de fibres qui relie la dent à l’os alvéolaire.
  • L’os alvéolaire: C’est la partie de l’os maxillaire ou mandibulaire qui entoure la racine de la dent.

Une perforation radiculaire : C’est quoi ? 

Une perforation radiculaire est une ouverture anormale dans la paroi de la racine d’une dent, qui crée une communication entre le canal radiculaire et l’os environnant. Cela peut se produire lors d’une procédure dentaire, comme un traitement radiculaire, ou à cause d’une carie profonde qui atteint la racine de la dent.

Lors d’une perforation radiculaire, la paroi de la dentine est franchie, ce qui met en communication le canal radiculaire avec le tissu péri-apical (autour de l’apex de la racine). Cela permet aux bactéries et aux produits inflammatoires de s’infiltrer dans le parodonte, provoquant une réaction inflammatoire

La gravité de l’inflammation dépend de la taille et de la localisation de la perforation, ainsi que de la virulence des bactéries présentes dans le canal radiculaire. 

Bon à savoir : Les perforations radiculaires sont plus susceptibles de se produire chez les dents dont les racines sont courbes ou étroites. 

Les causes de la perforation radiculaire (9 causes possibles)

Les causes de la perforation radiculaire peuvent être multiples et complexes, relevant d’erreurs techniques, de l‘anatomie dentaire ou de facteurs pathologiques.

Erreurs techniques

Les erreurs techniques constituent la principale cause de perforation radiculaire. Elles peuvent être dues à :

  • Un manque d’expérience ou de compétence du dentiste : La réalisation d’un traitement endodontique ou d’une restauration dentaire exige une maîtrise parfaite des techniques et une connaissance approfondie de l’anatomie dentaire. Un dentiste inexpérimenté ou peu qualifié peut augmenter le risque de perforation en raison d’une mauvaise manipulation des instruments ou d’une sélection inadéquate des matériaux.
  • Une mauvaise utilisation des instruments : Les instruments endodontiques, tels que les limes et les forets, doivent être utilisés avec précision et délicatesse. Une pression excessive, un mouvement inadapté ou une utilisation d’instruments inadéquats peuvent facilement mener à une perforation.
  • Une sélection incorrecte des matériaux : Le choix des matériaux d’obturation canalaire ou de restauration doit être adapté à l’anatomie de la dent et à la situation clinique. Une taille inadéquate des cônes de gutta-percha ou l’utilisation de matériaux fragiles peuvent augmenter le risque de perforation lors de la mise en place ou de la manipulation.
RECOMMANDÉ :  Tartre dentaire : tout savoir (conseils dentiste)

Anatomie dentaire

L’anatomie dentaire peut également jouer un rôle important dans la survenue d’une perforation radiculaire. Certains facteurs anatomiques prédisposent à ce type de complication, tels que :

  • Des canaux radiculaires courbés ou fins : La navigation dans les canaux radiculaires courbés ou fins est plus difficile et requiert une grande précision. Le risque de perforation est accru dans ces cas, car l’instrument peut facilement sortir du canal et perforer la dentine ou l’os.
  • Des parois radiculaires minces : Les dents dont les parois radiculaires sont naturellement fines, comme les incisives ou les racines résorbées, sont plus fragiles et plus susceptibles de se perforer lors de l’instrumentation ou de la mise en place des matériaux d’obturation.
  • Anomalies anatomiques : Certaines anomalies anatomiques, telles que des canaux supplémentaires ou des calcifications, peuvent compliquer le traitement endodontique et augmenter le risque de perforation.

Facteurs pathologiques

Certaines pathologies peuvent également fragiliser la structure de la dent et la rendre plus susceptible de se perforer lors d’un traitement dentaire. Parmi ces pathologies, on peut citer :

  • Les caries profondes : Les caries profondes peuvent atteindre la dentine et fragiliser la paroi du canal radiculaire, augmentant le risque de perforation lors de l’excavation ou de la préparation du canal.
  • Les résorptions radiculaires : La résorption radiculaire est une perte progressive de la dentine et du cément à la surface de la racine. Cette perte de substance peut affiner les parois du canal et les rendre plus fragiles, favorisant la perforation.
  • Les traumatismes dentaires : Les traumatismes dentaires peuvent également fragiliser la structure de la dent et augmenter le risque de perforation lors d’un traitement ultérieur.

Bon à savoir : La perforation radiculaire survient dans 2 à 12% des traitements endodontiques, les molaires mandibulaires étant les plus touchées.

Les symptômes de la perforation radiculaire

Les symptômes d’une perforation radiculaire peuvent varier en fonction de la gravité de la perforation et de l’emplacement de la perforation dans la racine.

Symptômes courants :

  • Douleur: La douleur est le symptôme le plus fréquent d’une perforation radiculaire. La douleur peut être aiguë et lancinante, ou sourde et persistante. Elle peut être aggravée par la mastication, la sensibilité à la température ou le toucher.
  • Sensibilité: Vous pouvez ressentir une sensibilité accrue à la température, au chaud ou au froid, sur la dent affectée.
  • Gonflement: La gencive autour de la dent affectée peut gonfler et rougir.
  • Fistule: Dans certains cas, une fistule peut se former, créant un drainage de pus de la racine de la dent vers la gencive.
  • Changement de couleur de la dent: La dent affectée peut devenir plus foncée ou grise.

Symptômes moins courants :

  • Mauvais goût dans la bouche: Si la perforation est proche de la surface de la racine, vous pouvez ressentir un goût désagréable ou métallique dans la bouche.
  • Odeur désagréable: Une odeur nauséabonde peut provenir de la dent affectée.

Diagnostic d’une perforation radiculaire

Le diagnostic d’une perforation radiculaire se fait généralement par examen radiographique. La radiographie montrera une ouverture anormale dans la paroi de la racine. Dans certains cas, une coloration spéciale peut être utilisée pour aider à identifier la perforation.

Comment traiter la perforation radiculaire ? (4 traitements possibles)

Si elle n’est pas traitée, une perforation radiculaire peut entraîner des infections graves, une douleur persistante et une perte osseuse. Heureusement, il existe plusieurs options de traitement disponibles pour corriger une perforation radiculaire et sauver la dent.

Réparation avec de l’agrégat de trioxyde de minéral (MTA)

Le MTA est un matériau biocompatible souvent utilisé pour réparer les perforations radiculaires. Il est placé sur le site de la perforation et durcit rapidement, créant un scellement étanche et favorisant la guérison osseuse. Le MTA est généralement considéré comme l’option de traitement la plus efficace pour les perforations radiculaires.

Selon un étude du Dr Kumar PS et ses collaborateurs, “Le MTA a une bonne capacité d’étanchéité, une bonne biocompatibilité, un effet bactéricide, une radio-opacité et une bonne capacité à se fixer dans le présence de sang. Par conséquent, le MTA a été largement préconisé pour sceller les perforations radiculaires.”

Oblitération avec du composite résineux

Dans certains cas, une obturation en composite résineux peut être utilisée pour sceller une perforation radiculaire. Cette méthode est généralement utilisée pour les petites perforations situées loin de l’apex de la racine.

RECOMMANDÉ :  Stomatite prothétique : reconnaître les signes et agir rapidement (avis du dentiste)

Procédure chirurgicale

Si la perforation est importante ou mal située, une procédure chirurgicale peut être nécessaire. Cette procédure implique l’accès à la perforation par une incision dans la gencive, puis la réparation du trou avec du MTA ou un autre matériau de comblement.

Extraction de la dent

Dans de rares cas, si la perforation est trop importante ou si la dent est déjà gravement endommagée, l’extraction peut être la seule option.

Le choix du traitement le plus approprié pour une perforation radiculaire dépend de plusieurs facteurs, tels que :

  • La taille et l’emplacement de la perforation
  • La gravité de l’infection
  • L’état de santé général de la dent
  • Les préférences du patient

Les complications d’une perforation radiculaire 

Les complications possibles d’une perforation radiculaire peuvent être regroupées en deux catégories principales :

Complications immédiates :

  • Douleur: La douleur est le symptôme le plus fréquent d’une perforation radiculaire. Elle peut être aiguë et lancinante, ou sourde et persistante.
  • Inflammation: L’inflammation des tissus autour de la dent peut entraîner un gonflement, une rougeur et une sensibilité au toucher.
  • Infection: Une perforation radiculaire peut augmenter le risque d’infection bactérienne dans le canal radiculaire et les tissus environnants. Cela peut conduire à un abcès dentaire, une douleur intense et une éventuelle perte de la dent.

Complications à long terme :

  • Échec du traitement endodontique: Une perforation radiculaire peut compromettre le succès du traitement endodontique. Si la perforation n’est pas correctement obturée, des bactéries peuvent s’infiltrer dans le canal radiculaire et provoquer une infection chronique.
  • Perte osseuse: Une infection chronique peut entraîner une perte osseuse autour de la dent, ce qui peut fragiliser la dent et augmenter le risque de fracture.
  • Nécrose pulpaire: Dans certains cas, une perforation radiculaire peut entraîner la mort de la pulpe dentaire (le tissu mou à l’intérieur de la dent). Cela peut rendre la dent plus sensible à la douleur et au chaud et au froid.

Prévention des perforations radiculaires

Les perforations radiculaires peuvent être évitées en utilisant des techniques d’instrumentation endodontique appropriées et en étant conscient de l’anatomie de la dent. 

Pour prévenir une perforation radiculaire, il est important de choisir un dentiste expérimenté en endodontie. Les dentistes expérimentés sont moins susceptibles de commettre des erreurs qui peuvent entraîner une perforation radiculaire.

Il est également important de suivre les instructions du dentiste pendant le traitement.

Avis du dentiste : N’oubliez pas que des visites dentaires régulières et un bon suivi bucco-dentaire sont essentiels pour détecter précocement les problèmes dentaires et prévenir les complications graves, telles que les perforations radiculaires.

Quand consulter un dentiste ? 

Si vous pensez avoir une perforation radiculaire, il est important de consulter un dentiste dès que possible. Un traitement rapide peut aider à prévenir des complications graves, telles qu’une infection de la dent ou la perte de la dent.

Voici quelques situations spécifiques dans lesquelles vous devez consulter un dentiste immédiatement :

  • Vous ressentez une douleur dentaire intense et pulsatile.
  • Vous avez un gonflement ou une rougeur autour de la dent.
  • Vous avez de la fièvre.
  • Vous avez un goût désagréable dans la bouche.
  • Vous avez des difficultés à mastiquer ou à avaler.

Vous cherchez un dentiste pour vous soigner ?

Notre répertoire couvre plusieurs régions et spécialités

Témoignage

Bonjour,
J’aurais besoin d’un avis car je viens de faire quelquechose de pas top mais je n’arrive pas à savoir à quel point c’est pas top.
11 chez une jeune de 18 ans: endo faite il y a 5-6 ans suite à un traumatisme reconstituée par un compo. La patiente vient me voir parce que sa dent est « moche ».
Effectivement le compo n’est pas en grande forme et quand je le dépose, bonne reprise carieuse.
Donc provisoire avec tenon et après radios diverses, et sur demande de la patiente, je pars pour faire du définitif.
Problème lors de mon forage radiculaire (Gates-Largo-puis forêt Itena) j’ai semble t il tranquillement dévié de la trajectoire du traitement endo…. 

Voir la suite de la conversation sur Eugenol.com

Références 

Articles et ressources utilisées dans la création de cet article.
Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTEPOURTOUS.

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de création strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 5 / 5. Nombre de votes 1

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut