Perte de poids chez le chien : Causes possibles (que faire ?)

Article rédigé par le 28 juillet 2023

Tout comme il est logique de s’inquiéter face à un chien obèse, mieux vaut également faire attention quand un chien perd du poids. La perte du poids est souvent en lien avec un trouble alimentaire ou encore une infestation parasitaire. La perte de poids soudaine est un symptôme courant de certaines maladies chroniques complexes comme l’insuffisance rénale et le diabète.

Les différents signes peuvent vous indiquer que votre chien a perdu du poids: Les côtes d’un chien trop maigre sont visibles à l’œil nu, une baisse d’énergie et une apathie.

La perte du poids chez le chien est un sujet à prendre au sérieux, Il est donc essentiel de prendre rendez-vous avec un vétérinaire si vous remarquez que votre chien a perdu du poids. Il effectuera une série de tests, déterminera la cause probable de la perte de poids et proposera un traitement adapté à votre animal. Lisez la suite pour mieux comprendre ce qui est une perte de poids et que faire. 

Comprendre la perte de poids chez le chien

Une perte de poids se produit lorsque la dépense en calories est supérieure aux calories absorbées (ingérées et absorbées). La modification des réserves corporelles dépend de deux facteurs : les apports et les dépenses énergétiques. Le bilan énergétique permet de définir dans quel sens les réserves sont modifiées.

Un bilan énergétique négatif conduit à une perte de poids. Un apport d’énergie insuffisant ainsi qu’une dépense énergétique trop importante peuvent donc conduire à une perte de poids. Cependant même lorsque le bilan énergétique est équilibré, la mauvaise utilisation de l’énergie par l’organisme peut entrainer une perte de poids.

Une perte de poids est liée à une carences, ou à un problème de santé.

Causes

La perte du poids pourrait être le signe d’une maladie grave ou simplement le résultat d’un changement dans les habitudes alimentaires de votre compagnon. Voici quelques causes pouvant provoquer une perte du poids:

Alimentation inadaptée

La perte de poids peut résulter ainsi de l’insuffisance de la ration de nourriture que votre chien reçoit ou encore de la qualité de sa nourriture qui n’est pas assez nutritive ou que l’animal n’apprécie pas.

Un certain équilibre doit être atteint en ce qui concerne l’alimentation du chien. Ni la sous-alimentation ni la suralimentation ni la malnutrition ne sont bonnes pour la santé de votre animal.

Bon à savoir: la ration doit être adaptée en fonction des pertes caloriques et des dépenses énergétiques. Il faut par exemple augmenter la ration des chiens ayant une activité physique importante, des chiens qui vivent dehors en hiver, etc…

Stress

La détresse émotionnelle, caractérisée par un comportement anxieux, le stress ou la dépression, a une incidence indéniable sur l’organisme des chiens. si votre chien a subi un changement dans ses habitudes (changement de routine, perte d’un proche, changement d’alimentation, adoption d’un nouvel animal ou arrivée d’un bébé), cela peut provoquer du stress chez le chien voire une dépression, dont l’un des symptômes est la perte d’appétit.

Troubles gastro-intestinaux

La perte de poids peut être un signe que votre chien souffre d’un des nombreux troubles gastro-intestinaux possibles, pouvant affecter son estomac et ses intestins.

La diarrhée chronique ou la constipation, les vomissements, la déshydratation et la léthargie sont d’autres symptômes à surveiller. Lorsque votre chien souffre d’un problème gastro-intestinal, il risque de perdre l’appétit et de perdre du poids, car la mal digestion des aliments provoque un inconfort.

Parasitisme digestif

Les parasites digestifs, lorsqu’ils sont présents en grand nombre, peuvent spolier une partie de la ration de l’animal et entraîner des carences voire un amaigrissement. Parmi les maladies parasitaires causant une perte du poids : Dirofilariose ( maladie des parasites cardiaques chez le chien).

Une vermifugation régulière est donc nécessaire pour la santé des chiens. Il est conseillé de vermifuger les chiots tous les mois jusqu’à l’âge de 6 mois . Après l’âge de 6 mois, il est recommandé de vermifuger les chiens au minimum tous les 3 mois.

Mégaœsophage

Chez les chiens atteints de cette maladie, l’œsophage gonfle, s’agrandit et commence à mal fonctionner, car il ne transporte plus efficacement les aliments jusqu’à l’estomac.

Conséquence : le chien ne digère et n’absorbe pas entièrement ses rations. Il maigrit, logiquement. La mégaœsophage peut ainsi être suspectée en cas de perte de poids canine

Diabète chez les chiens

Le diabète est malheureusement une maladie courante chez les chiens. Lorsque celui-ci est mal contrôlé, les chiens sont susceptibles de perdre du poids assez rapidement. Souvent, un diagnostic de diabète chez le chien est émis après une perte de poids croissante.

Insuffisance rénale chronique

Problème grave et courant qui survient chez 2 à 5 % des chiens, l’insuffisance rénale chronique est une maladie au cours de laquelle les reins de votre chien cessent de fonctionner efficacement et ne sont pas en mesure d’exercer les fonctions excrétoires ou métaboliques. Il s’agit donc d’une maladie qui affecte souvent les chiens plus âgés.

Un cancer

Le cancer tend à diminuer l’appétit, mais il augmente également la dépense calorique basale par des mécanismes médiés par des cytokines. D’autres causes sont possibles comme par exemple la production de substances par la tumeur perturbant le métabolisme de l’animal.

RECOMMANDÉ :  Glaucome chez le chien : conseils aux propriétaires (tout comprendre)

Bon à savoir: la perte de poids n’est pas toujours un problème et il peut s’avérer normal qu’un animal perde ou gagne un peu de poids par moment, comme par exemple lors des changements de saison. Il peut arriver que l’amaigrissement soit dû à l’ingestion d’un corps étranger ou simplement à la vieillesse.

Signes de perte de poids chez le chien

Voici quelques signes peuvent vous indiquer que votre chien doit absolument prendre du poids :

  • La taille d’un chien maigre est clairement marquée.
  • Dans la majorité des cas, une perte du poids est accompagné d’anorexie ou de dysorexie, une baisses d’énergie, une apathie, diarrhée et des vomissements.
  • Les côtes d’un chien trop maigre sont visibles à l’œil nu

Pour savoir si votre chien est trop maigre, vous pouvez procéder à une palpation de ses côtes. Lorsque le chien a un poids idéal, elles doivent pouvoir se sentir sous une fine couche de peau, et on doit pouvoir les compter facilement. Toutefois, si à l’oeil nu les côtes sont bien apparentes, cela peut être le signe que votre chien manque de masse graisseuse et musculaire. De même, si vous remarquez que ses flancs se creusent, c’est le signe qu’il est trop maigre.

Dès lors que vous avez un doute sur le poids de votre animal de compagnie, mieux vaut consulter un vétérinaire, ne serait-ce que par précaution.

Diagnostic

Lorsque vous commencez à remarquer une perte de poids chez votre animal de compagnie, il vaut mieux agir tôt que de laisser une maladie s’installer et diminuer les chances de survie de votre animal si le cas est grave. Il est donc nécessaire de l’emmener chez le vétérinaire.

Ce dernier va évaluer votre chien à distance (postures, état d’éveil ou de « vigilance »…) puis pratiquer un « examen clinique » (palpation, évaluation de la note d’état corporel, auscultation, examen des muqueuses, des ganglions lymphatiques, prise de température, toucher rectal…).

Un diagnostic clinique et des examens complémentaires (radiographies, échographie, endoscopie, analyses sanguines, etc) permettent de comprendre si la perte du poids est liée à une maladie ou non. Seul un vétérinaire peut vous prescrire le traitement adapté. 

Traitements et prise en charge

La perte de poids n’est pas une maladie en elle-même, mais un signe de faiblesse. Le traitement dépend par conséquent des causes sous-jacentes. Ces dernières sont généralement aisément prises en charge ou traitables, mais lorsque la perte de poids est trop importante, il peut être nécessaire d’hospitaliser l’animal afin de mettre en place une perfusion et un traitement.

La prise en charge vétérinaire du chien sera indispensable s’il souffre d’une maladie. S’il s’agit d’un trouble alimentaire, il faudra adopter un nouveau régime alimentaire pour votre animal.

Si votre chien maigrit en raison d’un changement important dans son environnement, il faut en identifier l’origine et intervenir en conséquence. Le recours à un vétérinaire comportementaliste peut être une solution pour accompagner votre fidèle compagnon dans cette étape importante de sa vie. 

Des éléments de la médecine naturelle du chien, comme l’homéopathie, peuvent également se révéler efficaces pour aider votre chien à se sentir mieux et à retrouver de l’appétit. Privilégiez toujours une alimentation saine et équilibrée.

Mesures et préventions

Le poids d’un chien est souvent un indice de sa bonne santé. Pour cela il est important d’assurer une bonne hygiène et mode de vie pour maintenir un poids idéal de votre chien.

Evaluation du poids et l’état d’embonpoint : de manière générale, il faut penser à surveiller régulièrement la courbe de poids de votre chien, afin de vous rendre compte s’il perd ou prend du poids de manière anormale. Il est conseillé de peser l’animal au moins une fois par trimestre, et lors de vos visites chez le vétérinaire. 

Cependant, le poids en lui-même ne veut rien dire s’il n’est pas analysé en fonction du gabarit, de l’âge, du sexe, du statut physiologique (stérilisation, gestation, lactation…) et de l’existence de certaines pathologies chez votre chien.

Vérification de la ration de votre chien:  augmenter la quantité d’aliment est indispensable si le chien est en croissance : il a besoin de carburant pour grandir et apprendre… Il ne faut pas le restreindre à cette période. Complétez une ration ménagère inadaptée en passant à un aliment industriel plus équilibré ou en apportant des compléments alimentaires adaptés (demandez conseil à votre vétérinaire).

Vérification de l’alimentation de votre chien: chaque race canine a une constitution qui nécessite un certain apport en nutriments essentiels (acides gras oméga 3 et oméga 6, vitamines, minéraux), protéines, calcium, calories, etc. pour qu’il reste en bonne santé.

Une telle nourriture doit :

  • Avoir une bonne densité énergétique et une bonne valeur calorique pour vous permettre de nourrir correctement votre toutou sans avoir à doubler les quantités de repas.
  • Assurer un bon apport en protéines de grande qualité et faciles à digérer et à absorber par l’organisme pour entretenir et développer la masse musculaire, permettre un bon état corporel.    
  • Être riche en matières grasses pour faire le plein d’énergie et favoriser le développement musculaire.
  • Garantir un bon équilibre entre les fibres pour soutenir la santé intestinale et faciliter les allers à la selle.

L’activité physique :tout en veillant à bien nourrir votre chien au quotidien, occupez-le et faites-lui faire des exercices physiques régulièrement. Les besoins en exercice varient d’une race canine à une autre. Les satisfaire permet à votre compagnon d’être en meilleure santé physique et mentale et de ne pas développer un comportement anxieux ou du stress.

RECOMMANDÉ :  Cheval Haflinger: une race combinant robustesse et élégance

La vaccination: faire vacciner votre chien au bon moment (suivez les recommandations de votre véto) est évidemment primordial pour le protéger de nombreuses affections et conserver son poids santé. Les visites annuelles ou semestrielles chez le vétérinaire ne sont pas à négliger. Vous vous apercevrez assez vite que prévenir vaut vraiment mieux que guérir.  

La gestion du stress, d’anxiété et la dépression: si votre chien est hyper anxieux et/ou déprimé, que son comportement est altéré et son appétit diminué, vous aurez beau apporter une alimentation de qualité, il ne prendra pas de poids. Il est capital de l’aider à gérer ses émotions pour qu’il se sente mieux et puisse mieux manger.

De nombreux traitements naturels à base de plantes, de protéines de lait, d’acides aminés à vertus relaxantes existent pour lutter contre le stress et l’anxiété chez le chien. Dans certains cas, l’utilisation de ces produits en cure pourra suffire à réguler le comportement de votre chien pour l’aider à aller mieux.

Les visites régulières chez le vétérinaire, une alimentation saine et équilibrée, un cadre de vie adapté, un style de vie correspondant aux spécificités raciales de l’animal, sont ainsi des éléments aidant à maintenir un poids idéal de votre animal à quartes pattes.

Complément alimentaire : une solution pour un chien maigre

Un complément alimentaire est un produit qui intervient en complément de l’alimentation. Il est composé d’ingrédients naturels et il est destiné à apporter au chien des éléments dont il a besoin afin de combler certains manques au sein de son alimentation. Ces manques ou carences peuvent être induits par une alimentation déséquilibrée, de mauvaise qualité, une gestation, une activité physique trop intense ou bien par certaines pathologies.

Il faudrait alors intégrer à son régime des compléments alimentaires naturels qui sont indispensables pour aider son organisme à prendre du poids, de plus, les vitamines ou compléments alimentaires que vous lui donnerez l’aideront à gagner en force et énergie.

Huile de poissons 

ces produits sont composés essentiellement de matières grasses qui vont aider l’organisme à prendre du poids. Ces produits sont enrichis en acides gras essentiels comme les omégas 3 qui sont indispensables pour l’organisme. Ils permettent d’augmenter l’appétence de la ration et luttent contre l’inflammation en cas de maladie.

Attention! chez le chien en bonne santé, il est recommandé de ne pas donner plus de 500 mg d’huile de poisson (dosée à 12% de DHA et 1% d’EPA) par tranche de 10 kg de poids de chien. Si votre chien est très maigre, vous pouvez doubler cette dose journalière pendant la cure. source

Vitamine B12 

Les vitamines du type B sont indispensables pour que votre chien puisse prendre du poids. Ce groupe de vitamines, notamment la B12, augmentera et stimulera l’appétit de votre animal de compagnie. En plus, elles réguleront et feront travailler le métabolisme énergétique des graisses, des hydrates de carbone et des protéines.

La levure de bière 

La levure de bière est un probiotique composé d’un champignon microscopique : Saccharomyces cerevisae. Traditionnellement ce produit est utilisé pour faire fermenter la bière, d’où l’origine de son nom. Des études ayant mis en évidence ces bénéfices pour la santé elle est aujourd’hui utilisée comme complément alimentaire aussi bien chez l’Homme que chez le chien.

Attention! Il est préférable d’acheter de la levure de bière vétérinaire, destinée à être utilisée chez le chien pour éviter que celle-ci ne soit mélangée avec d’autres ingrédients non tolérés par votre animal. Respectez aussi les quantités à administrer chaque jour, car en excès, la levure de bière peut entraîner des troubles digestifs.

Comprimés multivitaminés

Outre une alimentation équilibrée, peut-être qu’est arrivé le moment de donner à votre chien des comprimés multivitamines qui couvriraient touts ses besoins basiques. Presque tous les minéraux et les vitamines présents dans les compléments commerciaux aideront votre chien à avoir plus d’appétit.

Attention! il est très important d’aller chez le vétérinaire avant de donner n’importe quel type de comprimés multivitaminés à votre animal de compagnie.

Phytothérapie

Lorsque le chien souffrent de problèmes digestifs, il est essentiel de prendre en compte leur régime alimentaire. La phytothérapie offre des solutions naturelles pour contribuer à stimuler l’appétit et favoriser une digestion saine.

Aucune plante en soi n’aidera votre chien à grossir mais certaines sont réputées pour favoriser l’appétit comme la sauge et l’artichaut. Vous pouvez donc utiliser ce type de complément alimentaire chez votre chien maigre pour leurs effets stimulants sur l’appétit, aidant les chiens et les chats à retrouver leur intérêt pour la nourriture et à mieux assimiler les nutriments.

Attention ! lorsque vous souhaitez utiliser des produits de phytothérapie pour votre animal ne choisissez que des produits à usage vétérinaire. Les produits humains peuvent contenir des plantes toxiques pour votre chien ou bien en concentration trop importante.

Références

https://www.lacompagniedesanimaux.com/conseil-veterinaire/mon-chien-maigrit-que-faire.html

https://chien.ooreka.fr/astuce/voir/653053/perte-de-poids-du-chien

https://www.hectorkitchen.com/institute/chien-trop-maigre

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut